Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Pierre Bordage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
colimasson
Abeille bibliophile


Messages : 16264
Inscription le : 28/06/2010
Age : 25
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: Pierre Bordage   Dim 26 Oct 2014 - 20:28

Ah, Queenie ! je me souviens de ma seule lecture de Bordage, et c'était autant frustration et déception que toi... tu me confirmes l'idée que je me faisais de l'écriture de Bordage: simplicité, défonçage de portes ouvertes...

Rien de très intéressant.

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Queenie
...


Messages : 22906
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Pierre Bordage   Mer 29 Oct 2014 - 10:01

topocl a écrit:
Queenie, pour quelqu'un d'un peu moins irrécupérable que toi, est ce que tu dirais que c'est irrémédiablement cucul? (En somme puis-je l'offrir à Mlle topocl ou vaut-il mieux la renvoyer à sa lecture du Petit Prince?)

ça doit marcher avec certains c'est sur.
Moi ça m'a rappelé Coelho, par exemple.
Mais je suppose qu'on peut être sensible à cette extrême simplicité dans le style, et trouver une pointe de chaleur à lire des idées gentilles.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chymère
Sage de la littérature


Messages : 2001
Inscription le : 21/07/2013
Age : 33
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Pierre Bordage   Mer 29 Oct 2014 - 10:35

En même temps, peut-être que vous n'avez pas lu les "meilleurs", aussi ?... ('fin moi, quand j'ai vraiment apprécié un livre d'un auteur, après, il peut écrire n'importe quoi je lui trouverai toujours des circonstances atténuantes... Cool ).
Celui qui m'a le plus marquée, ça reste Les Guerriers du Silence, pour tout un tas de raisons, à commencer parce qu'au moment où je l'ai lu, il m'a fait beaucoup de bien. Parce que pour moi, ses bouquins, ça reste des livres qui ont comme motivation première de vouloir vous rendre meilleur qu'avant de les avoir lus... Alors peut-être que c'est fait "simplement" justement pour ça, pour toucher le plus possible.
C'est cette forme aussi qui fait de Bordage un conteur, peut-être plus qu'un "écrivain" au fond, parce qu'un conteur n'est pas dans l'intellect et la recherche à tout prix de la "performance" littéraire... mais peut-être que c'est pour ça qu'il en est d'autant plus sincère. Un peu comme la grand-mère qui va faire avec amour votre plat préféré, comparée au chef de Trois Étoiles... Ou quelque chose comme ça. jypeurien

Du coup, quand je lis que ce n'est "pas intéressant", je trouve ça plutôt triste. Limite méprisant en fait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...


Messages : 22906
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Pierre Bordage   Mer 29 Oct 2014 - 20:12

C'est compliqué de dire quand on aime pas un livre ou un auteur, sans "vexer" une personne qui l'apprécie.
Mais faut pas le prendre comme ça tout de même.

Le truc, c'est que ça peut paraître inintéressant quand c'est un discours auquel on adhère peu et n'est pas très novateur par rapport à ce que l'on a déjà entendu. Maintenant, c'est toujours très subjectif dans le sens où un auteur, ou des auteurs, peuvent me raconter un million d'histoires autour d'un même sujet, qui a priori me plait, et même si je vois qu'il n'y a rien de bouleversifiant dans le fond, ça me passionnera. D'autant plus si la forme me captive également.

Le sujet de ce livre de Bordage (le jour où la guerre s'arrêta) ne me plaît pas plus que ça au départ. Le style très simple a son sens par rapport au fond, mais je n'accroche pas à cette simplicité extrème.

C'est comme ça.

Je précise que de Bordage, j'ai lu, ado, Wang, et plus tard, les derniers hommes. Des ouvrages qui m'avaient bien plu, divertis, mais pas bouleversée non plus (et je me souviens que les discours éthiques m'avaient un peu ennuyés quand même)

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chymère
Sage de la littérature


Messages : 2001
Inscription le : 21/07/2013
Age : 33
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Pierre Bordage   Jeu 30 Oct 2014 - 10:06

Queenie a écrit:
C'est compliqué de dire quand on aime pas un livre ou un auteur, sans "vexer" une personne qui l'apprécie.
Mais faut pas le prendre comme ça tout de même.

Je ne vois pas en quoi c'est si insurmontablement compliqué d'écrire "Je n'y ai pas trouvé de l’intérêt" à la place de "C'est sans intérêt"... jypeurien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pierre Bordage   Aujourd'hui à 2:55

Revenir en haut Aller en bas
 
Pierre Bordage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Jean-Pierre vous explique la vie en couple
» Pierre Chaunu (1923-2009).
» La "Pierre de Caen"
» Le Havre - PIERRE DUBOIS
» Je me présente : Pierre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: