Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Amélie Nothomb [Belgique]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 22 ... 40, 41, 42 ... 45 ... 50  Suivant
AuteurMessage
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 41 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 41 Icon_minitimeMar 4 Sep 2012 - 14:52

Comme j'ai particulièrement apprécié ce livre, je vous fais partager quelques extraits...

Puisqu'on parle de faim :

Citation :
« Par faim, j’entends ce manque effroyable de l’être entier, ce vide tenaillant, cette aspiration non tant à l’utopique plénitude qu’à la simple réalité : là où il n’y a rien, j’implore qu’il y ait quelque chose. »


Et les théories qui en découlent :

Citation :
« Les êtres nés rassasiés –il y en a beaucoup- ne connaîtront jamais cette angoisse permanente, cette attente active, cette fébrilité, cette misère qui éveille jour et nuit. L’homme se construit à partir de ce qu’il a connu au cours des premiers mois de sa vie : s’il n’a pas éprouvé la faim, il sera l’un de ces étranges élus, ou de ces étranges damnés, qui n’édifieront pas leur existence autour du manque. »


Un éloge du goût :

Citation :
« Pourquoi inventerait-on des desserts quand la forêt donne des fruits si bons, si subtils qu’en comparaison nos gâteries sont infectes et grossières ? Pourquoi créerait-on des sauces quand le jus des coquillages mêlé au lait de coco est d’une saveur à reléguer nos sucs de cuisine au rang d’écœurantes mayonnaises ? On n’a besoin d’aucun art pour ouvrir un oursin que l’on vient de ramasser et pour se régaler de son affolante chair crue. Et c’est le sommet de la gastronomie. Quelques goyaves auront par accident macéré dans un trou où elles seront tombées : on aura même de quoi se saouler la gueule. C’est trop facile. »


Et des plaisirs un peu plus sophistiqués :

Citation :
« Ce qu’il y avait sur mon visage, c’était le goût du spéculoos.
C’était un spectacle. Rien qu’à me regarder, je pouvais détailler les saveurs : c’était forcément du sucré, sinon je n’aurais pas eu l’air aussi heureuse ; ce sucre devait être de la cassonade, à en juger l’émoi caractéristique des fossettes. Beaucoup de cannelle, disait le nez plissé de jouissance. Les yeux brillants annonçaient la couleur des autres épices, aussi inconnues qu’enthousiasmantes. Quant à la présence de miel, comment en douter, au vu de mes lèvres qui minaudaient l’extase ? »


Un retour sur l'anorexie dont souffrit Amélie Nothomb :

Citation :
« Ceux qui évoquent la richesse spirituelle des ascètes mériteraient de souffrir d’anorexie. Il n’est pas meilleure école du matérialisme pur et dur que le jeûne prolongé. Au-delà d’une certaine limite, ce que l’on prend pour l’âme s’étiole jusqu’à disparaître. »
Citation :

« Cette misère mentale de l’être dénutri est si douloureuse qu’elle peut susciter des réactions héroïques. Il y a là autant d’orgueil que d’instinct de survie. Dans mon cas, cela se traduisit par de pharaoniques entreprises intellectuelles, comme lire le dictionnaire de A à Z.
L’erreur serait d’y voir une intelligence propre à l’anorexie. Il serait bon que cette évidence soit enfin acquise : l’ascèse n’enrichit pas l’esprit. Il n’y a pas de vertu aux privations. »


Et des divagations chères à Amélie Nothomb, toujours réjouissantes :

Citation :
« Si Dieu mangeait, il mangerait du sucre. Les sacrifices humains ou animaux m’ont toujours paru autant d’aberrations : quel gaspillage de sang pour un être qui aurait été si heureux d’une hécatombe de bonbons ! »

Citation :
« J’inventai le sorbet nival : je pressais des citrons, j’ajoutais du sucre et du gin, j’allais dans la forêt avec cet élixir, je choisissais une belle neige épaisse, poudreuse et vierge, je versais dessus la potion, je sortais ma cuiller et je mangeais jusqu’à me saouler. Je rentrais avec plusieurs grammes d’alcool dans le sang, le cœur brûlé par l’excès de neige. »

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Invité
Invité



Amélie Nothomb [Belgique] - Page 41 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 41 Icon_minitimeMar 4 Sep 2012 - 15:56

traversay a écrit:
Amélie Nothomb [Belgique] - Page 41 97822210

Barbe bleue
Citation :
La colocataire est la femme idéale.

Tout le monde adore les marronniers. Ces événements qui ont lieu chaque année, aux mêmes dates : la rentrée des classes, le Beaujolais nouveau, le roman d'Amélie Nothomb, ... Notre enchapeautée belge sévit pour la 21ème fois consécutive et, aussi blasé soit-on, force est de reconnaître que le crû 2012 étonne par sa pétillance et son insolence. Non que l'on doutait du talent d'Amélie mais ses derniers livres semblaient pétris dans la même pâte, avec un démarrage prometteur, un essoufflement progressif et un dénouement bâclé. Barbe bleue commence moins fort mais, pour une fois, le récit prend véritablement corps jusqu'à un final malin comme un singe. Ce conte revu et corrigé est souvent très drôle, toujours spirituel, en tous cas, même s'il n'avance qu'au fur et à mesure de dialogues épicés et racés entre une jouvencelle qui n'a pas froid aux yeux et un aristocrate espagnol sur le retour, susceptible d'avoir déjà trucidé 8 de ses conquêtes. Nothomb a le bon goût de s'Agatha Chritieser en dévoilant peu à le mystère qui entoure ce bizarre érotomane. Au passage, il y a de savoureuses répliques sur la passion chromatique, entre autres, dans une ambiance de plus en plus morbide et champagnisée. Ce Nothomb nouveau se lit aussi vite que les autres mais avec un plaisir que l'on n'espérait pas, ou plus.
Beaucoup de plaisir également à lire ce récit en forme de conte, une très bonne cuvée !

J'en profite pour vous faire écouter un extrait d'une émission dans laquelle Amélie Nothomb conseille la lecture "Eloge de l'Ombre" de Junichiro Tanizaki et les raisons de ce choix. C'est ici que cela se passe (très court).
Revenir en haut Aller en bas
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 41 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 41 Icon_minitimeMar 4 Sep 2012 - 16:06

Vous allez finir pas être très convaincants tous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 41 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 41 Icon_minitimeMar 4 Sep 2012 - 16:13

darkanny a écrit:
Vous allez finir pas être très convaincants tous !

tu m’ôtes les mots des doigts, Dark.......

Alors que je n'en peux plus d'entendre partout parler d'elle et son livre......et que rien que d'y penser, m’éloigne un peu plus de son ouvrage...... Et les parfumés se mettent à en dire du bien.......

Si c'est comme ça: zéro prise de risque, quand la biblio l'aura, et quand je tomberai dessus...mais.....pas tout de suite laugh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
krys
Sage de la littérature
krys

Messages : 2093
Inscription le : 06/09/2009
Age : 60
Localisation : sud ouest

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 41 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 41 Icon_minitimeMer 5 Sep 2012 - 12:11

merci pour les extraits Coli ! ça m'a rappelé d'excellents souvenirs ! je me souviens aussi de quand elle se regarde manger des speculoos ! dentsblanches et en pleine dictature communiste, quel crime nonnon

et Barbe-Bleue est dans ma liseuse (OAL pour les initiés) ou plutôt dans ma tablette !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krys
Sage de la littérature
krys

Messages : 2093
Inscription le : 06/09/2009
Age : 60
Localisation : sud ouest

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 41 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 41 Icon_minitimeVen 7 Sep 2012 - 9:16

Barbe-Bleue :

Dialogues en forme de duel, personnages atypiques et mystérieux, le tout assaisonné de références à l'histoire et à l'art... le tout en quelques pages, voilà qui aurait pu faire un bon roman. Mais le résultat est plutôt une impression de bâclé. Quel dommage. Même en si peu de pages (est-ce un record ? ou un défi que s'est lancé l'auteure de faire chaque année un roman plus bref ?), on se lasse très vite de ces répliques sans saveur, où cette fois il n'y a même pas de vocabulaire recherché pour pimenter le style. Amélie, reviens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 41 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 41 Icon_minitimeMar 15 Jan 2013 - 13:02

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 41 Nothom10
Barbe bleue (2012). 170 pages. Albin Michel.
Citation :
"Quand Saturnine arriva au lieu du rendez-vous, elle s'étonna qu'il y ait tant de monde. Certes, elle s'était doutée qu'elle ne serait pas l'unique candidate ; de là à être reçue dans une salle d'attente, où quinze personnes la précédaient, il y avait de la marge.
« C'était trop beau pour être vrai, pensa-t-elle. Je ne l'aurai jamais, cette colocation. »" (page 7).

Nous sommes dans un hôtel de maître du VII° arrondissement de Paris.
Saturnine, jeune femme Belge qui effectue un remplacement à l'Ecole du Louvre, a répondu à une annonce :
Citation :
"Une chambre de 40m2 avec salle de bains, accès libre à une grande cuisine équipée », pour un loyer de 500 €. Il devait y avoir une erreur." (pages 7-8 ).
Elle n'est bien sûr par la seule à postuler (s'étonner qu'il y ait quinze personnes, pour une location à prix incroyablement bas, c'est de la naïveté, pour ne pas dire plus). De nombreuses jeunes femmes attendent de passer un entretien avec Don Elemirio Nibal y Milcar, quarante-quatre ans. Mais la plupart ne sont pas à la recherche d'une chambre à louer, elles sont là pour rencontrer Don Elemirio, qui vit reclus depuis des années. Don Elemirio a une réputation sulfureuse. Pourquoi ?
Citation :
"Huit femmes ont déjà obtenu cette colocation. Toutes ont disparu." (page 9).
On comprend mieux la raison du titre, Barbe Bleue.

Bien sûr, Saturnine, jeune et jolie, est retenue.
L'hôtel de maître est immense et luxueux, sa chambre tout à fait confortable, on lui change ses draps tous les jours, un domestique lui apporte son petit-déjeuner au lit si elle le souhaite.
Elle va apprendre à connaître le mystérieux Don Elemirio, qui fait bigrement bien la cuisine, tout comme il fait bigrement bien tout ce qu'il entreprend.
Citation :
"Quelle est votre occupation ? demanda-t-elle.
- Aucune.
- À part la photo, bien sûr ?
[...]
- Je suis espagnol.
- Ma question n'était pas de cet ordre.
- C'est mon activité.
- En quoi consiste-t-elle ?
- Aucune dignité n'arrive à la cheville de la dignité espagnole. Je suis digne à plein temps." (pages 19-20)

On a bien sûr une apologie du champagne (Krug, Taittinger, Dom Pérignon, ...) thème récurrent ces dernières années chez Amélie Nothomb, mais on trouve également un conseil culinaire intéressant :
Citation :
"N'attends pas d'avoir dégluti le caviar pour boire la vodka. L'idéal est de faire exploser les petits oeufs sous ses dents en les mêlant à l'alcool glacé." (page 82).

Que sont devenues les huit jeunes femmes ? On l'apprendra, bien sûr, mais toute personne normalement intelligente aurait appris la vérité beaucoup plus tôt que Saturnine.
En effet, la dignité de Don Elemiro lui interdisant de mentir, il dit toujours la vérité. Mais... l'a-t-il dite à la police ? Certainement pas. Ou bien n'est-ce pas manquer de dignité que de mentir à la police ?... Ne trouvant sans doute pas d'explication à cette anomalie, Amélie Nothomb, par la bouche de Saturnine, s'abstient bien de lui poser la question.
De plus, on se demande même si la police est venue enquêter sur place...
Donc, il suffit à Saturnine de poser des questions à Don Elemirio pour connaître toute la vérité. En était-il de même pour les huit autres jeunes femmes ? Si oui, n'ont-elles pas pensé (ou osé) lui poser des questions ? Ou bien n'a-t-il pas voulu leur répondre ? On n'en sait rien.

Un roman sympatoche, qui ne vole quand même pas bien haut. Il faut s'empêcher de penser aux invraisemblances. Si ça se trouve, l'obsession du champagne de Nothomb, c'est ça : pour mieux apprécier ses bouquins, il vaut mieux avoir bien bu avant. Alors, on se pose moins de questions.
Tintin (pour rester en Belgique), à côté, c'est du néo-réalisme.
Mais bon, quand on n'attend plus grand-chose de Nothomb, on n'est pas déçu. Et puis, c'est vite lu : il n'y a quasiment que des dialogues, bien sûr légèrement saupoudrés de quelques références qui font chic. Et des prénoms originaux, bien sûr.
Merci aux bibliothèques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 41 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 41 Icon_minitimeMer 16 Jan 2013 - 22:20

Les bibliothèques sont assurément les meilleures amies d'Amélie Nothomb bonjour

Merci pour cet avis eXPie...

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
simla
Envolée postale


Messages : 249
Inscription le : 10/01/2013
Age : 69
Localisation : Nouvelle calédonie

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 41 Empty
MessageSujet: Amélie Nothomb   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 41 Icon_minitimeDim 20 Jan 2013 - 4:57

En fait, à part Stupeurs et Tremblements qui était vraiment bon et intéressant sur le choc des cultures, je dois dire que tout ce que j'ai lu d'elle ne m'a pas impressionnée, aussi vite lu, aussi vite oublié jypeurien

Par contre, il faut reconnaître qu'elle sait bien se mettre en scène (quoique à la longue ça lasse) et qu'elle a un bon sens de la com bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
simla
Envolée postale


Messages : 249
Inscription le : 10/01/2013
Age : 69
Localisation : Nouvelle calédonie

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 41 Empty
MessageSujet: Amélie Nothomb   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 41 Icon_minitimeLun 21 Jan 2013 - 0:31

Je me dis parfois que tout le monde la lit parce qu'elle est à la mode, qu'elle est très connue, qu'elle passe bien dans les médias Wink

Pour ma part, j'y renonce, il y a tellement d'auteurs plus intéressants !

Elle, sa prose me laisse froide ! Le dernier que j'ai lu d'elle " Biographie de la faim" était vraiment quelconque et lorsqu'elle parlait du Vanuatu, que je connais pour y être allée, je vis à côté, où soit-disant on n'avait qu'à se pencher pour prendre de quoi se nourrir...vraiment...quelle idiotie ! Il y a plein de cultures vivrières et rien ne pousse sans la main de l'homme quoique le climat y soit pourtant très favorable !

Je me demande d'ailleurs si elle y a jamais mis les pieds laugh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 41 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 41 Icon_minitimeLun 21 Jan 2013 - 8:02

simla a écrit:
Je me dis parfois que tout le monde la lit parce qu'elle est à la mode, qu'elle est très connue, qu'elle passe bien dans les médias Wink

Pour ma part, j'y renonce, il y a tellement d'auteurs plus intéressants !

Elle, sa prose me laisse froide ! Le dernier que j'ai lu d'elle " Biographie de la faim" était vraiment quelconque et lorsqu'elle parlait du Vanuatu, que je connais pour y être allée, je vis à côté, où soit-disant on n'avait qu'à se pencher pour prendre de quoi se nourrir...vraiment...quelle idiotie ! Il y a plein de cultures vivrières et rien ne pousse sans la main de l'homme quoique le climat y soit pourtant très favorable !

Je me demande d'ailleurs si elle y a jamais mis les pieds laugh
C'est intéressant, ce que tu dis. En fait, dès que Nothomb parle d'un pays, elle se trompe, parce qu'elle ne le connaît pas vraiment. Mais son propos est plus de faire de la "littérature amusante" que la littérature réaliste.
Dans une de ses nouvelles qui se passe en Finlande ou en Norvège, je ne sais plus, elle parle de volets (ils n'en ont pas) et les films à la télé, d'après elle, sont diffusés en version locale (alors que c'est faux, tous les films, à n'importe quelle heure - sauf les films pour enfants - sont en VO sous-titrés).

Ce sont des romans irréalistes, il faut les lire comme des contes. Mais quand c'est ouvertement un conte (Barbe Bleu), ça va, alors que sa Biographie de la faim est censée être un minimum réaliste.
Je parierais avec toi qu'elle n'est jamais allée à Vanuatu... de même que ce qu'elle raconte sur le Japon, son enfance, tout ça, est semble-t-il très largement inventé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 41 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 41 Icon_minitimeMer 5 Juin 2013 - 22:54

Ce qu'il y a de plus important dans un roman de Nothomb, c'est le prénom de l'héroïne, et le titre du livre.
Voici déjà le titre du prochain Nothomb : La nostalgie heureuse.
Pour le reste (les critiques négatives, la couverture avec le minois de Nothomb, son chapeau), réponse vers le 21 août 2013.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 41 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 41 Icon_minitimeVen 7 Juin 2013 - 22:29

Le temps passe vite... une année de plus encore.

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 41 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 41 Icon_minitimeVen 7 Juin 2013 - 22:42

colimasson a écrit:
Le temps passe vite... une année de plus encore.
Oui, c'est vrai... et on ne se demande plus depuis bien longtemps si ce sera un "bon" ou un "moins bon" Nothomb...
On prend juste acte qu'une nouvelle année sera passée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 41 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 41 Icon_minitimeDim 9 Juin 2013 - 22:02

J'imagine ce qu'Amélie Nothomb pense lorsqu'elle écrit son roman annuel : "Plus tard, on sera obligé de parler de moi parce que j'étais l'auteure qui pondait un livre annuel avec une régularité métronomique".

C'est une performance -et quoi d'autre ?

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Contenu sponsorisé




Amélie Nothomb [Belgique] - Page 41 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 41 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Amélie Nothomb [Belgique]
Revenir en haut 
Page 41 sur 50Aller à la page : Précédent  1 ... 22 ... 40, 41, 42 ... 45 ... 50  Suivant
 Sujets similaires
-
» Site-boutique de trucs bio en Belgique ?
» [Vente] Baccara, 03/1995, 180.000 km, noir, 1.500 € (Belgique)
» Le D-Day en Belgique : 2 septembre 1944
» Marché de noël chez Fournier à Menin (jardinerie en Belgique)
» Bibliothécaire/Documentaliste à l'étranger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature belge et suisse (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: