Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Amélie Nothomb [Belgique]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 24 ... 45, 46, 47, 48, 49, 50  Suivant
AuteurMessage
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 46 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 46 Icon_minitimeVen 19 Sep 2014 - 11:53

Tu parles de ce livre comme d'un nectar eXPie... voilà un Nothomb récent qui me met l'eau à la bouche ! et comme je suis partisante aussi d'une ivresse sans les freins nutritionnels des aliments, je pourrais m'imaginer convigne de Nothomb dentsblanches

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 46 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 46 Icon_minitimeMer 24 Sep 2014 - 16:59

Queenie a écrit:
Peut-être une je le lirais, tiens, ça fait longtemps. Et ça a l'air drôle.
Ouep, il te plairait Queenie! (Coli aussi, je pense?)

-Pétronille-

Bien d'accord avec Expie! Voilà un court récit bourré de fantaisie et tombé à point au milieu du paysage plutôt morose des romans de la rentrée. Pétronille, personnage haut en couleurs et forte en gueule, se retrouve l'élue de notre sympathique Amélie afin de partager, toujours noblement, quelques cuites au Dom Pérignon et autres champagnes de qualité.

Que ce soit dans les soirées mondaines, sur une piste de ski ou à la signature d'un bouquin, ces deux comparses ne lésinent pas sur les bouteilles et tout cela nous vaut quelques passages très drôles où l'auteure y révèle certaines facettes de son mode de vie. Quant au style, il est juste parfait, simple mais classe, comme à son habitude.

On savait que Nothomb savait écrire, on savait qu'elle avait des idées, maintenant on sait aussi qu'elle aime délirer une fois avalée quelques bulles. Ne pas se priver de cette petite gourmandise, vite avalée mais tout à fait délicieuse!

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 46 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 46 Icon_minitimeVen 3 Oct 2014 - 16:06

Allez, si tu oses me faire une proposition de lecture, je me lance... swing

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Little devil
Main aguerrie
Little devil

Messages : 536
Inscription le : 14/05/2008
Age : 23
Localisation : Dis-z'y-mieu !

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 46 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 46 Icon_minitimeDim 19 Oct 2014 - 10:29

Malgré la déception que j'avais eu en lisant "Le fait du Prince", j'ai décidé d'en lire un autre, pour voir. Peut-être étais-je tombé sur le mauvais ?
J'ai donc emprunté "La Nostalgie Heureuse".
Amélie Nothomb [Belgique] - Page 46 An11
Et bien, c'est le livre que j'attendais ! Je n'ai pas été déçue par la fin. Je l'ai trouvé bien,ce livre, prenant, émouvant parfois.
Peut-être est-ce parce qu'Amélie raconte un moment de sa vie ? Dont elle connait la chute, puisqu'elle l'à vécue ?
En tout cas, voilà un livre qui efface le mauvais souvenir du "Fait du prince", et me donnerais presque envie de la relire, à l'occasion.
diablotin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laurabracadabra.canalblog.com/
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 46 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 46 Icon_minitimeMar 17 Mar 2015 - 1:08

Un documentaire épatant sur Amelie Nothomb retournant au Japon sur les traces de son passé.


_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 46 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 46 Icon_minitimeMar 17 Mar 2015 - 9:55

Le documentaire correspond à son livre 'La Nostalgie heureuse', normalement (je le regarderai de chez moi).

En tout cas, le nouveau livre de Nothomb, que nous attendons tous avec une impatience non dissimulée, s'appellera 'Les Meurtres de Neuville'.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
ArturoBandini
Sage de la littérature
ArturoBandini

Messages : 2748
Inscription le : 05/03/2015
Age : 33
Localisation : Aix-en-Provence

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 46 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 46 Icon_minitimeVen 17 Avr 2015 - 12:21

Après Hygiène de l'assassin, second essai avec Le fait du prince... Bah... Je dirais que Nothomb ne correspond pas à ce que je recherche, voilà! Very Happy
Non, je comprends que ça puisse plaire, mais ce foisonnement de dialogues sonne creux à mon goût, et la plume ne me convainc pas.
Il me reste Stupeurs et tremblements dans ma PAL, déjà vu le film, et l'histoire ne m'attire vraiment pas, mais bon paraît-il que c'est un grand roman! (j'ai des doutes...), ce sera là certainement ma dernière tentative avec elle, mais pas tout de suite, me faut quelque chose de plus consistant pour la suite!

_________________
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 46 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 46 Icon_minitimeDim 19 Avr 2015 - 21:30

ArturoBandini a écrit:
Après Hygiène de l'assassin, second essai avec Le fait du prince... Bah... Je dirais que Nothomb ne correspond pas à ce que je recherche, voilà! Very Happy
Non, je comprends que ça puisse plaire, mais ce foisonnement de dialogues sonne creux à mon goût, et la plume ne me convainc pas.
Il me reste Stupeurs et tremblements dans ma PAL, déjà vu le film, et l'histoire ne m'attire vraiment pas, mais bon paraît-il que c'est un grand roman! (j'ai des doutes...), ce sera là certainement ma dernière tentative avec elle, mais pas tout de suite, me faut quelque chose de plus consistant pour la suite!

Ce n'est pas un grand roman (Amélie Nothomb n'en a pas écrit). Mais ça reste très agréable à lire, très amusant, assez enlevé. Le Fait du Prince était son moins bon livre (avec Le Voyage d'Hiver, peut-être). Mais comme tu n'avais pas accroché à Hygiène de l'assassin, et que tu as déjà vu le film - qui était réussi - tiré de Stupeurs, je ne suis vraiment pas certain que le livre t'apporte quelque chose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 46 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 46 Icon_minitimeDim 19 Avr 2015 - 23:13

eXPie a écrit:
[

Ce n'est pas un grand roman (Amélie Nothomb n'en a pas écrit).

Et dire que tu attends avec impatience la parution annuelle de la dame. rire

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 46 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 46 Icon_minitimeDim 19 Avr 2015 - 23:52

Oui, mais du coup je ne suis pas déçu ! dentsblanches
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 46 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 46 Icon_minitimeMer 26 Aoû 2015 - 22:59

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 46 Nothom10
- Le Crime du comte Neville (2015) Albin Michel. 144 pages.

Le héros de ce texte qui a vaguement l'apparence d'un conte est le comte Neville. Il dirige le plus prestigieux cercle de golf de Belgique : le Ravenstein. Il est d'une honnêteté scrupuleuse : il aurait pu être millionnaire, le voici pauvre, à tel point qu'il va devoir vendre son château ! Il est un artiste des réceptions, des cocktails ; il a un don exceptionnel. Il va organiser sa dernière garden-party, qui sera fastueuse, avant de se retirer avec sa famille dans une petite maison.

Au début du roman, le comte Neville va chez une voyante qui a recueilli la plus jeune fille du comte alors qu'elle était roulée en boule, la nuit, dans la forêt et le froid.
Ecoutons la voyante, Madame Portenduère (on est chez Nothomb : tous les personnages se doivent donc de porter des noms ou des prénoms excentriques). :
Citation :
"- Hier, après minuit, je me promenais dans la forêt non loin de votre domaine. La lune éclairait presque comme en plein jour. C’est là que je suis tombée sur votre fille, roulée en boule, qui claquait des dents. Elle n’a rien voulu me dire. Je l’ai convaincue de m’accompagner : elle allait mourir de froid si elle restait dehors."
La fille s'appelle Sérieuse (son frère Oreste et sa soeur Electre, deux caricatures). C'est une ado taciturne. La voyante s'indigne de ce que son père montre si peu d'inquiétude à son sujet.
Citation :
"Cette petite me touche, elle est si mal dans sa peau. Je me demande si vous vous intéressez assez à ses ressentis.
Le dernier mot frappa le comte comme une gifle. Ce n’était pas la première fois qu’il l’entendait. Depuis quelques années, pour d’obscures raisons, les gens ne se satisfaisaient plus des termes sentiments, sensations ou impressions, qui remplissaient pourtant parfaitement leur rôle. Il fallait qu’ils éprouvent des ressentis. Neville était allergique à ce vocable aussi ridicule que prétentieux."

Mais voici que la voyante poursuit :
Citation :
"- Vous allez bientôt donner chez vous une grande fête, dit-elle.
- En effet.
- Lors de cette réception, vous allez tuer un invité.
- Pardon ? s’écria le comte qui blêmit.
La voyante lâcha sa main et sourit.
- Rassurez-vous. Tout se passera à merveille. Suivez-moi, nous allons réveiller votre fille."

Un peu plus loin, ils rentrent au château en voiture. Ils crèvent, ce qui permet à Amélie Nothomb de placer le mot "pneu". Une bonne chose de faite, c'est comme l'apparition d'Hitchcock dans ses films, ils les plaçait au début de sorte d'avoir par la suite toute l'attention du spectateur.

L'auteur ne s'en cache pas : l'histoire est une variation sur le Crime de Lord Arthur Saville, une fameuse nouvelle d'Oscar Wilde (à qui l'auteur fait encore allusion lorsqu'elle écrit que "Le prénom Ernest signifie sérieux" - en français : Il importe d'être constant). Mais n'est pas Oscar Wilde qui veut, comme on le verra par la suite.

Citation :
"« Et dire que j’ai ri de ce pauvre lord Arthur ! » songea Neville en refermant le livre. « En plus, mon cas est mille fois pire que le sien. Lui apprend seulement qu’il va devoir tuer quelqu’un. Ce qui peut arriver à n’importe qui, par accident ou pour mille autres raisons très défendables. Moi, je vais tuer un invité pendant la réception que je donne ! »"
Pourquoi notre héros croit-il à cette prédiction ? Le lecteur ne comprend pas bien. Et il le comprend d'autant moins que la voyante lui a bien dit de se rassurer, que tout se passera à merveille. Mais non, il faut qu'il s'inquiète, sans doute parce qu'il faut bien écrire un livre tous les ans, même quand l'inspiration n'est pas là.
Alors, je pourrais ne pas raconter la suite, mais Nothomb le fait allègrement dans les interviews, alors...
Sa fille Sérieuse, pour une raison indéterminée, ne ressent rien et veut mourir. Du coup, elle se porte volontaire pour rendre service à son papa et se propose comme victime.
Quelle gentille fille ! Son papa dit non, mais Sérieuse sait être persuasive, et cela permet à Nothomb de faire un délayage avec saupoudrage de références littéraires. C'est bavard, bavard...
Citation :
"- Comment peux-tu imaginer un quart de seconde que je te tue, Sérieuse ?
- Parce que j’en ai besoin.
Henri ouvrit des yeux horrifiés.
- Qu’est-ce que tu racontes ?
- Je ne vais pas bien, papa.
- Tu es malade ?
Non. Depuis quelques années, dans ma tête, je ne vais pas bien.
- Nous avons remarqué. Cela s’appelle l’adolescence. Ce ne sera pas éternel.
- Non, ce n’est pas ça. Oui, je suis une adolescente. Mais rappelle-toi, j’ai commencé à aller mal avant la puberté.
- C’étaient les prémices. Les tourments débutent avant, c’est normal.
La jeune fille soupira :
- Alors vous êtes vraiment tous aveugles à ce point ?
- De qui parles-tu ?
- De cette famille. Au fond, ça m’arrange, cette cécité générale.
- Je ne comprends pas un mot de ce que tu racontes.
- C’est bien ce que je disais."

Ça occupe des pages et des pages, et c'était bien là le but. Oscar Wilde a écrit une nouvelle, Nothomb un roman !

Le jour J arrive, c'est la garden-party tant attendue !

Sans plaisanter : on a déjà lu plus de 90 % du livre. Amélie Nothomb, dans ses interviews, résume donc la quasi totalité de son opuscule, il ne manque plus que la chute.
Bien sûr, j'ai un peu résumé : Nothomb nous parle de l'enfance du comte, de la noblesse belge, du sens du devoir, et puis de la faim, autre thème incontournable. Et du frère et de la soeur de Sérieuse, ainsi que de la femme du comte, tous des caricatures qui ne fonctionnent pas.
Plus loin, on aura Le Chant du Cygne de Schubert (on avait déjà eu Le Voyage d'Hiver dans un précédent livre). Tout ça ronronne, tire à la ligne, ça ne marche jamais.
La chute finale, dont on avait bien deviné les grandes lignes depuis qu'on a eu vent de la prédiction (sans bien sûr anticiper les détails, mais c'est tellement lamentable qu'il était difficile de se l'imaginer) est particulièrement bâclée, et l'ensemble a des allures de devoir fait à la va-vite, à tel point qu'on a un peu honte que l'éditeur ait laissé passer ce texte (certes, ne soyons pas naïf, le but est de faire de l'argent, mais publier n'importe quoi, c'est avoir une vision à court terme, bref : une vision de notre temps). Il n'a pas fait son travail. Un auteur se rend difficilement compte de ce que vaut ce qu'il a écrit. Encore que dans le cas présent, vu la désinvolture de l'auteur dans les dernières pages, on jurerait qu'elle a réalisé l'étendue des dégâts et a voulu y mettre fin rapidement. On achève bien les navets.

C'est le premier Nothomb que je trouve vraiment indigent, raté, et bien raté. Si jamais ce livre se retrouve dans une sélection littéraire, il faudra se poser des questions (ou se les reposer).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Sullien
Sage de la littérature
Sullien

Messages : 1591
Inscription le : 23/10/2012

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 46 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 46 Icon_minitimeMer 26 Aoû 2015 - 23:13

Je me demande si je lirai un jour Nothomb... jemetate
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 46 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 46 Icon_minitimeMer 26 Aoû 2015 - 23:18

Sullien a écrit:
Je me demande si je lirai un jour Nothomb... jemetate
L'avantage, c'est que même si tu n'aimes pas, tu n'auras pas perdu beaucoup de temps !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Ariane SHOYUSKI
Sage de la littérature
Ariane SHOYUSKI

Messages : 2372
Inscription le : 17/04/2014

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 46 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 46 Icon_minitimeMer 26 Aoû 2015 - 23:42

rire
Mais pourquoi ne se repose-t-elle pas un peu ? Elle a déjà bien bien gagné d'argent par tous ces livres qu'elle avait écrits jusqu'à présent.
Quand elle n'a plus d'idée, elle pourra attendre même deux ou trois ans sans travailler, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dreep
Sage de la littérature
Dreep

Messages : 1435
Inscription le : 14/03/2014
Age : 27

Amélie Nothomb [Belgique] - Page 46 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 46 Icon_minitimeMer 26 Aoû 2015 - 23:49

Peut-être que c'est aussi quelque chose qui l'anime, qu'elle envisage pas son quotidien autrement qu'avec cette activité. Sinon, je crois qu'elle publie pas tout. Et il est possible qu'elle ne soit jamais à cours d'idée.

_________________
"Un instant, Ulrich hésita. Il était sans aucun doute un homme croyant, mais qui ne croyait à rien ; sa dévotion la plus totale à la science n'était même pas parvenue à lui faire oublier que la beauté et bonté des hommes proviennent de ce qu'ils croient, et non point de ce qu'ils savent." L'homme sans qualités, Robert Musil

Un long week-end avec Marcel Proust (Ronald Frame)
Le roman d'un enfant - Prime jeunesse (Pierre Loti)
La Trêve (Primo Levi)
Les Brigands (Friedrich von Schiller)
Les Fleurs du Mal (Charles Baudelaire) (relecture)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Amélie Nothomb [Belgique] - Page 46 Empty
MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Amélie Nothomb [Belgique] - Page 46 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Amélie Nothomb [Belgique]
Revenir en haut 
Page 46 sur 50Aller à la page : Précédent  1 ... 24 ... 45, 46, 47, 48, 49, 50  Suivant
 Sujets similaires
-
» Site-boutique de trucs bio en Belgique ?
» [Vente] Baccara, 03/1995, 180.000 km, noir, 1.500 € (Belgique)
» Le D-Day en Belgique : 2 septembre 1944
» Marché de noël chez Fournier à Menin (jardinerie en Belgique)
» objets de la Marine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature belge et suisse (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: