Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 littérature italienne

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant
AuteurMessage
Aimiliona
Posteur en quête


Messages : 69
Inscription le : 29/04/2007

MessageSujet: Re: littérature italienne   Mar 29 Mai 2007 - 19:55

En dehors d'Eco, je ne connais guère la littérature italienne. En revanche, le nom d'Andrea Camilleri me dit quelque chose... J'espère pouvoir creuser dans cette voie. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: littérature italienne   Mer 30 Mai 2007 - 3:09

Il y a aussi le merveilleux écrivain voyageur Claudio Magris, et puis bien sûr Antonio Tabucchi, avec, par exemple Si sta facendo sempre piu tardi ( Il se fait tard, de plus en plus tard).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Littérature italienne   Jeu 29 Nov 2007 - 23:01

La littérature italienne contemporaine est diverse, abondante et de qualité dans l'ensemble.
Si elle est moins connue que d'autres, c'est qu'il y a eu longtemps un problème d'édition et de traduction ( à part des petits éditeurs comme L. Lévi et Verdier). Un peu d'incuriosité aussi peut etre...
Finalement, en France, des écrivains comme Moravia, Eco, Calvino
sont les arbres qui cachent une foret plutot belle et bien fournie.
Tous les courants littéraires connus traversent cette littérature. Sans parler d'écrivains inclassables comme Manganelli ou Gadda. Ou encore plus bizarres, tels ce Pizzuto, ancien haut fonctionnaitre de police reconverti en romancier élitiste...
Moi qui déteste les étiquettes et les classifications, je me trouve bien dans cette littérature-là...
L'italien moderne est un phénomène relativement récent. Beaucoup
d'écrivains ont du s'affranchir des dialectes régionaus ou locaux. Ou meme forger une langue, tels ceux de Trieste, dont la langue imposée fut
longtemps l'allemand. Trieste fut meme rattachée à l'Empire austro-hongrois jusqu'en 1918.
Des poètes comme Saba, ou des romanciers comme Svevo inventèrent une langue en meme temps que leur oeuvre.
Autre axe géographique important, la Sicile qui a produit à elle seule
un nombre considérable d'écrivains remarquables : de Verga à Pirandello et Sciascia...
Si je devais faire un choix arbitraire, là, maintenant, je citerai en vrac
: Pirandello, Saba, Svevo, Brancati, Carlo et Primo Levi, Tozzi, Pavese, Borgese, Camon, Landolfi, Buzzatti, Calvino, Silvio d'Arzo, Lampedusa, Rigoni-Stern, Sciascia, Tabucchi, Benni ; Lalla Romano, Anna Maria Ortese. Plus récemment Barrico, Biamoni, Canobbio...
Sans oublier André Camilleri, que les auteurs de polars doivent connaitre...
Ouf !
Mon but est d'essayer de vous communiquer un peu de mon enthousiasme et non de vous assommer... Mais ce n'est pas facile ...!
Peut etre vous parlerai-je de quelques uns de ces auteurs qui n'auraient
pas été traités sur le forum...

A vous de voir. Je salue Rossana, qui pourra me reprendre si j'ai dit des bétises.
Et en attendant chantons tous en choeur : O bella ciao ! enthousiaste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: littérature italienne   Jeu 29 Nov 2007 - 23:40

bix229 a écrit:
Mon but est d'essayer de vous communiquer un peu de mon enthousiasme et non de vous assommer... Mais ce n'est pas facile ...!
Peut etre vous parlerai-je de quelques uns de ces auteurs qui n'auraient
pas été traités sur le forum...


Vas-y Bix...fonce...Ce que tu dis n'a rien d'ennuyeux bien au contraire...Nous avons tellement à apprendre les uns des autres! Chacun sur ce forum apporte ses connaissances et son enthousiasme... content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: littérature italienne   Jeu 29 Nov 2007 - 23:54

Citation :
Peut etre vous parlerai-je de quelques uns de ces auteurs qui n'auraient
pas été traités sur le forum..
Peut être??? Sûrement, oui, j'espère bien! Je sais à quel point tu connais bien la littérature italienne, et serai ravie de la découvrir mieux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: littérature italienne   Ven 30 Nov 2007 - 10:11

Marie a écrit:
Citation :
Peut etre vous parlerai-je de quelques uns de ces auteurs qui n'auraient
pas été traités sur le forum..
Peut être??? Sûrement, oui, j'espère bien!

Je l'espère aussi, vue que parmi tes premières citations
Citation :
Si je devais faire un choix arbitraire, là, maintenant, je citerai en vrac
: Pirandello, Saba, Svevo, Brancati, Carlo et Primo Levi, Tozzi, Pavese, Borgese, Camon, Landolfi, Buzzatti, Calvino, Silvio d'Arzo, Lampedusa, Rigoni-Stern, Sciascia, Tabucchi, Benni ; Lalla Romano, Anna Maria Ortese. Plus récemment Barrico, Biamoni, Canobbio...
Sans oublier André Camilleri, que les auteurs de polars doivent connaitre...
il y a déjà presque tous mes auteurs favoris de la littérature italienne Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantaisie héroïque
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2182
Inscription le : 05/06/2007
Age : 31
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: littérature italienne   Ven 30 Nov 2007 - 13:18

J'étais ravie de découvrir que tu avais lancé un fil à propos de Dante Very Happy , dommage que peu de membres y postent Sad
N'hésite pas à nous parler plus précisément de la divine comédie, ça m'intéresserait beaucoup Wink (je suis toujours en train de lire l'Enfer, je ne vais malheureusement pas très vite car j'ai plein d'autres lectures annexes...).

Sinon j'aime beaucoup la littérature italienne, même si je la connais encore très mal...Je garde un bon souvenir notamment du baron perché, d'Italo Calvino:)

_________________
Ce que j'ai souvent éprouvé plus tard, je le pressentis alors en quelque sorte, savoir : que l'on n'a pas le droit d'ouvrir un livre si l'on ne s'engage pas à les lire tous.

[Rilke, Les cahiers de Malte Laurids Brigges]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/fantaisie_heroique
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: littérature italienne   Ven 30 Nov 2007 - 15:12

Fantaisie héroïque a écrit:
J'étais ravie de découvrir que tu avais lancé un fil à propos de Dante Very Happy , dommage que peu de membres y postent Sad

Je le dis, le redis peut-être...IL y a pour chacun d'entre nous des fils sur lesquels nous pouvons nous sentir un peu seuls et découragés d'avoir posté...
Céder au découragement serait un tort.
Les sujets sont lus, même s'il n'y a pas toujours des réponses ou des compléments.
Il faut que ce forum soit riche de sa diversité, de son éclectisme.
Chacun doit proposer, voire insister pourdéfendre ce qu'il apprécie, avec enthousiasme...Mêmes'il n'y a pas d'écho...Pas tout de suite...
Personnellement je suis incapable d'écrire trois mots si je ne connais pas un peu (au moins un peu) l'oeuvre de l'auteur...De même je suis incapable de parler de ce que j'ai lu il y a longtemps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chatperlipopette
Zen littéraire
avatar

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 53
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: littérature italienne   Ven 30 Nov 2007 - 15:50

Coline m'ôte les mots de la bouche...euh non du clavier!
Il est difficile de poster sur un fil consacré à un auteur que l'on a pas lu du tout. Mais cela ne veut pas dire que les fils ne sont pas lus et qu'une petite graine curieuse est en train de germer dans l'esprit du lecteur Wink

En tout cas, je suis heureuse de voir que Bix connaît la littérature italienne: cela ne peut que nous ouvrir d'autres horizons miammiam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: littérature italienne   Ven 30 Nov 2007 - 16:21

Italo Calvino et surtout Alberto Moravia sont des écrivains que je lis et relis, mais je me promets toujours d'explorer plus en avant la littérature italienne...

J'espère que Bix, Rossana (ou d'autres Parfumés) nous parleront également de Cesare Pavese, dont j'avais beaucoup aimé Le bel été. Comme cette lecture remonte à près de vingt ans, mes souvenirs sont trop flous pour que je le chronique.
Revenir en haut Aller en bas
Fantaisie héroïque
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2182
Inscription le : 05/06/2007
Age : 31
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: littérature italienne   Ven 30 Nov 2007 - 16:59

coline a écrit:
Fantaisie héroïque a écrit:
J'étais ravie de découvrir que tu avais lancé un fil à propos de Dante Very Happy , dommage que peu de membres y postent Sad

Je le dis, le redis peut-être...IL y a pour chacun d'entre nous des fils sur lesquels nous pouvons nous sentir un peu seuls et découragés d'avoir posté...
Céder au découragement serait un tort.
Les sujets sont lus, même s'il n'y a pas toujours des réponses ou des compléments.
Il faut que ce forum soit riche de sa diversité, de son éclectisme.
Chacun doit proposer, voire insister pourdéfendre ce qu'il apprécie, avec enthousiasme...Mêmes'il n'y a pas d'écho...Pas tout de suite...
Personnellement je suis incapable d'écrire trois mots si je ne connais pas un peu (au moins un peu) l'oeuvre de l'auteur...De même je suis incapable de parler de ce que j'ai lu il y a longtemps...
Oh je sais bien coline, ne t'inquiète pas, d'ailleurs mon message n'était pas écrit sur un ton "râleur" Laughing
Je suis loin de poster sur tous les fils, et tout le monde n'a pas l'art ni la manière de parler des livres qu'on n'a pas lu...jypeurien
Donc je comprends très bien (mais comme à chaque fois que j'aime un livre, je voudrais qu'il y ait dix pages sur lui drunken )

_________________
Ce que j'ai souvent éprouvé plus tard, je le pressentis alors en quelque sorte, savoir : que l'on n'a pas le droit d'ouvrir un livre si l'on ne s'engage pas à les lire tous.

[Rilke, Les cahiers de Malte Laurids Brigges]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/fantaisie_heroique
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: littérature italienne   Ven 30 Nov 2007 - 19:42

[center]D'accord, vous l'aurez voulu !

A la demande générale, et celle de Marie, je vous parlerai donc de quelques auteurs italiens. Je précise qu'il s'agira de romanciers et de contemporains.
Autre précision : ce n'est pas moi qui ai ouvert un fil sur Dante. Que d'ailleurs je n'ai pas lu...
Pavese ? Avec plaisir Nezumi. J'ai relu récemment La lune et les feux et ça tient la route. Ceux qui ne connaissent pas Pavese peuvent commencer par son livre autobiographique, Le métier de vivre...

Je commencerai par La treve de Primo Levi que je viens de lire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: La littérature italienne   Ven 7 Déc 2007 - 20:13

Ce qui me frappe dans la littérature romanesque italienne récente,
c'est les auteurs ne semblent pas craindre que leur engagement social ou
leur humanisme gachent leur talent.

C'était le cas de Primo Levi, et aussi de Francesco Biamonti, dont je vous dirai quelques mots à propos de Les paroles de la nuit, Ed. du Seuil, 1999...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: littérature italienne   Mar 18 Déc 2007 - 20:43

J'avais l'intention de meubler cette rubrique en vous parlant de Mario
Rigoni Stern. Mais un coup de coeur récent me permettra de dire d'abord
tout le bien que je pense d'Alberto Ongaro, auteur de La taverne du doge
Loredan (Ed. Anacharsis, 2OO7).

Faites vous plaisir : pour Noel, achetez le !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: littérature italienne   Mar 18 Déc 2007 - 21:02

bix229 a écrit:
Faites vous plaisir : pour Noel, achetez le !
Il est commandé - j'espère de l'avoir Samedi - je peux en parler peut-être déjà après les fêtes...

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: littérature italienne   

Revenir en haut Aller en bas
 
littérature italienne
Revenir en haut 
Page 1 sur 15Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» La bibliothèque idéale en littérature allemande contemporain
» La Littérature et la Marine
» Mémoire de master littérature sur les bibliothèques
» vive la littérature équitable !!
» littérature jeunesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature italienne, grecque et turque (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: