Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 littérature italienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant
AuteurMessage
Babelle
Zen littéraire
avatar

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

MessageSujet: Re: littérature italienne   Mar 18 Déc 2007 - 21:31

Merci de remonter le fil Italie... J'ai l'impression qu'on n'aura jamais fini de faire le tour des auteurs italiens, classiques ou contemporains. Alors que de nombreux lecteurs reprochent aux romanciers français d'avoir sombré dans la nostalgie ou l'autofiction depuis des années, la littérature italienne d'aujourd'hui semble offrir une diversité de voix, de musiques, de sensibilités étonnamment riche et plurielle. C'est peut-être dû à l'histoire de sa langue et de ses dialectes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: litterature italienne   Mar 18 Déc 2007 - 22:49

Oui Babelle, la littérature italienne a bénéficié de la diversité régionale, mais elle a du s'inventer pratiquement une langue pour dépasser les dialectes. Italo Calvino, lui, s'est interéssé de près à cette littérature régionale et a édité des textes.

Quant à Italo Svevo, l'un des grands écrivains italiens, il fait partie de ces "inventeurs" de langue. J'en parlerai un jour...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: litterature italienne   Mar 25 Déc 2007 - 22:20

C'est au tour de Mario Rigoni Stern, cette fois...

J'ai souvent pensé ces dernières années qu'il aurait mérité le Nobel, non seulement parce que son oeuvre est importante et passionnante, mais parcequ'il est un pacifiste et humaniste convaincu et convaincant.

Toute son oeuvre vaut d'etre lue. Elle a été publiée chez cet excellent éditeur La Fosse aux ours, à Lyon, et reprise ensuite en partie dans la collection 1O/18.

La suite à son nom...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steven
Zen littéraire
avatar

Messages : 4499
Inscription le : 26/09/2007
Age : 45
Localisation : Saint-Sever (Landes)

MessageSujet: Re: littérature italienne   Sam 29 Déc 2007 - 0:34

J'aime Umberto Ecco pour son "Le Nom de la rose" que j'ai lu il y a bien longtemps. Et aussi pour un petit ouvrage intitulé "Pastiches et postiches"
Une série de courts textes ou l'on apprend pourquoi des éditeurs ont refusé des livres comme "La bible", "L'odyssée","La divine comédie" ou encore "Don QUichotte" ... Comme l'indique son titre, rein de sérieux dans ce livre, mais une série de textes désopilants.. Notamment Nonita, récit inspiré de Nabokov, où le jeune héros brûle d'amour pour une octagénaire décatie...

Et il y a cette sentence :
Citation :
La statistique est la science pour laquelle un homme qui mange chaque jour deux poulets et une homme qui n'en mange pas du tout, cela fait deux hommes qui ont mangé un poulet chacun.


_________________
La seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: litterature italienne   Mer 2 Jan 2008 - 20:37

Avec Andrea Canobbio, je voudrais parler d'un romancier en plein développement et montrer que la littérature se maintient toujours à un niveau élevé...cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: litterature italienne   Lun 21 Jan 2008 - 22:35

Silvio D'Arzo est le suivant. Il n'a pratiquement écrit qu'un livre... Enfin
un livre qui compte vraiment, Maison des autres, Verdier, 1997.

Disons un chef d'oeuvre pour faire court. colibri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: littérature italienne   Sam 26 Jan 2008 - 17:14

Est-ce que notre expert en littérature italienne peut me consulter si ce livre vaut le détour?? Very Happy MERCI (ou naturellement tout autre Parfumé qui connaît ce livre Wink )


Un sacrifice italien de Alberto Garlini
Citation :
Présentation de l'éditeur
C'est l'histoire d'une rencontre. Celle de deux hommes, Pier Paolo Pasolini, poète, intellectuel et cinéaste, et Francesco Ferrari, jeune footballeur de génie, tous deux disparus trop tôt. Ils se croisent pour la première fois lors d'un match de football qui oppose les équipes de tournage de 1900, le film de Bernardo Bertolucci, et celle de Salo ou les 120 journées de Sodome. Leur dernière rencontre a lieu sur une plage d'Ostie le 2 novembre 1975, lorsque le réalisateur est assassiné. Mais Pasolini n'a-t-il pas été plutôt " suicidé " à sa propre demande ? Ce mystère est le point de départ d'une magistrale œuvre chorale qui dresse le portrait d'un pays, l'Italie, et d'une époque, les années soixante-dix, au travers des événements qui les ont secouées : le terrorisme des années de plomb, les scandales politico-financiers, l'accident d'Ustica, le tremblement de terre en Irpinia, jusqu'à la victoire italienne lors de la coupe du monde en 1982. Une véritable leçon d'histoire imagée, servie par la virtuosité et la puissance de l'écriture d'Alberto Garlini.

(couverture et contenue donnent envie.. mais bon.. je me suis déjà trompée cette année 2 fois là-dessus.. donc.. Very Happy )

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque


Dernière édition par kenavo le Mer 19 Aoû 2009 - 14:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: litterature italienne   Sam 26 Jan 2008 - 19:43

Nezumi, si c'est à moi que tu penses, je ne suis pas un expert (je n'aime pas tellement le mot !) mais un amateur : j'aime la littérature italienne :
voilà !
Eh non, je ne connais pas encore Veterini... par contre Silvio D'arzo...Je le recommande !
bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: littérature italienne   Sam 26 Jan 2008 - 19:49

bix229 a écrit:
Nezumi, si c'est à moi que tu penses, je ne suis pas un expert (je n'aime pas tellement le mot !) mais un amateur : j'aime la littérature italienne :
voilà !

C'est Kenavo qui fait appel à tes connaissances en littérature italienne . Wink
Revenir en haut Aller en bas
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: litterature italienne   Sam 26 Jan 2008 - 19:53

Je m'excuse Nezumi. Depuis le début, j'ai tendance à confondre vos
pseudonymes à toutes les deux, et je ne sais pas pouquoi !

Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: littérature italienne   Sam 26 Jan 2008 - 20:02

Je suis flattée d'être confondue avec Kenavo, en tous cas. content
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: littérature italienne   Sam 26 Jan 2008 - 20:23

Nezumi a écrit:
Je suis flattée d'être confondue avec Kenavo, en tous cas. content
Dito Wink (pour être confondue avec Nezumi dans ce cas Very Happy )
Et merci Bix.. et je reprends l'expert et te dit amateur Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: litterature italienne   Mar 29 Jan 2008 - 17:32

Après cette mise au point entre Kenavo et Nezumi (qu'elles se rassurent,
j'ai confondu leurs pseudonymes mais pas leurs personnes !), je vais introduire Giuseppe Tomasi di Lampedusa, auteur du Guépard.

En effet, vient de paraitre une nouvelle traduction française de Jean Paul Manganaro 2007 qui succédait à celle de Fanette Pézard, de 1957.

colibri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: litterature italienne   Mar 19 Fév 2008 - 22:50

Cesare Pavese est un des romanciers importants de l'après guerre. Au meme titre qu'Italo Calvino par exemple. Or Pavese est méconnu en France...

Réparons, essayons de réparer. Il en restera peut etre quelque chose...

colibri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romane
Envolée postale
avatar

Messages : 111
Inscription le : 02/02/2008
Age : 30

MessageSujet: Re: littérature italienne   Mer 20 Fév 2008 - 12:39

Steven a écrit:
J'aime Umberto Ecco pour son "Le Nom de la rose" que j'ai lu il y a bien longtemps.

Je le lis en ce moment et je le trouve assez compliqué avec tous ce latin et toutes ces références historiques, et cette "philosophie médiévale"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melle-pauline.tk/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: littérature italienne   

Revenir en haut Aller en bas
 
littérature italienne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 15Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» La bibliothèque idéale en littérature allemande contemporain
» La Littérature et la Marine
» Mémoire de master littérature sur les bibliothèques
» vive la littérature équitable !!
» littérature jeunesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature italienne, grecque et turque (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: