Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Srdjan Valjarevic [Serbie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Srdjan Valjarevic [Serbie]   Ven 14 Jan 2011 - 10:51




Biographie de l'auteur
Srdjan Valjarevic (né en 1967 à Belgrade), l'une des voix littéraires les plus singulières et les plus accomplies de l'ex-Yougoslavie, a publié deux romans, des recueils de poésie, dont Joe Frasier et 49 : 24 poèmes (1996; Editions du Rocher 1998), et deux livres de prose.

source: éditeur

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Srdjan Valjarevic [Serbie]   Ven 14 Jan 2011 - 10:52

J'ai commencé hier le roman de cet auteur, Côme, et je me sens déjà très bien dans ce dolce farniente dont il nous fait témoin.
Un séjour à la Fondation Rockefeller près du lac de Côme.. et bien, comment ne pas se sentir bien dans un tel endroit :



site de la fondation (en anglais)



Cela me rappelle la Santa Maddalena Foundation, mais contrairement à celle de Rockefeller, elle n'est que pour écrivains:
site

et un 'livre témoin' d'un séjour dans cette maison est Mort d'une prima donna slovène de Brina Svit, qui n'a pas été tout à fait enthousiaste, surtout avec la maîtresse des lieux ce n'était pas le grand amour Cool

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Srdjan Valjarevic [Serbie]   Dim 16 Jan 2011 - 10:44


Côme
Citation :
Présentation de l'éditeur
Un jeune auteur serbe, à la dangereuse propension à se soûler sans répit et peinant à trouver sa place ici-bas, obtient une bourse de la fondation Rockefeller pour résider pendant un mois sur le bord du lac de Côme. Sur un mode élégiaque et amusé, voici le journal d'un voyage initiatique et d'une renaissance où se côtoient quelques personnages hauts en couleur, qu'ils appartiennent à l'élite intellectuelle internationale ou qu'ils officient comme cafetiers dans d'anonymes et pittoresques bistrots locaux. Petit à petit, une sensibilité d'écorché vif commence à pointer sous une carapace revêche : l'auteur se met à respirer la nature à pleins poumons, à s'imprégner des gens et de la beauté des lieux.
Ainsi, de rencontres contrastées en conversations improbables, de micro-événements en petites épiphanies, il nous offre la chronique douce-amère d'une vie soudain à nouveau prometteuse.
Côme est un livre déjà culte en Serbie, qui a connu plusieurs prix, ainsi que maintes éditions et traductions.

La couverture m'a fait penser à Robert Walser. Et c'est marrant, le narrateur a emmené dans ses lectures pour son séjour au bord du lac aussi un livre de cet auteur. Mais les références s'arrêtent là.

Ce livre se divise en 30 chapitres pour 30 jours qu'il passe dans la fondation. Et après les premiers chapitres on a l'impression qu'on va voir une sorte de Replay pendant 30 chapitres parce que le rythme se forme à partir de la première journée: dormir longtemps, déjeuner dans la villa avec les autres boursiers, éviter de faire trop de connaissances, se balader un peu sur la colline, prendre l'apèro (plus d'un!) et le repas du soir dans la villa et partir au vilage pour continuer de boire...
Après les premières 100 pages je ne savais toujours pas à quoi cela voulait aboutir. Et je ne le sais d'ailleurs toujours pas. Mais la 'petite musique' de ce livre m'a eu à partir des premières pages.. c'est une lecture tellement agréable, probablement aussi agréable que le séjour l'a été pour lui dans ce 'paradis'. Un certain dolce farniente se dégage aussi dans le lecteur et c'est surtout le caractère du personnage (l'écrivain? il doit s'agir du vécu réel, tellement cela semble vrai): il est attachant, sympa et surtout il sait faire des connaissances qui touchent. Avec des gens au village, avec quelques boursiers dans la fondation.. et surtout avec les serveurs qui gardent toujours un oeil à son verre pour qu'il ne soit jamais vide Wink
Je suis ressortie avec un grand sourire de cette lecture et j'ai l'impression d'avoir fait un mois de vacances près du lac de Côme.. je n'en demande pas plus.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Srdjan Valjarevic [Serbie]   Dim 16 Jan 2011 - 10:47

Alors je note pour la LC de mars.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Srdjan Valjarevic [Serbie]   Dim 16 Jan 2011 - 11:08

Arabella a écrit:
Alors je note pour la LC de mars.
je peux m'imaginer que tu ne vas pas aimer autant, mais je serais curieuse de ta vue sur ce livre Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Srdjan Valjarevic [Serbie]   Dim 16 Jan 2011 - 12:01

Ah, ah. Je ne vais pas attendre jusqu'à mars Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Srdjan Valjarevic [Serbie]   Dim 16 Jan 2011 - 13:08

Impatient rire

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cachemire
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

MessageSujet: Re: Srdjan Valjarevic [Serbie]   Dim 16 Jan 2011 - 19:08

kenavo a écrit:

Côme

Merci pour cette présentation, cela me dit bien... je note!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rivela
Zen littéraire
avatar

Messages : 3875
Inscription le : 06/01/2009
Localisation : Entre lacs et montagnes

MessageSujet: Re: Srdjan Valjarevic [Serbie]   Mer 19 Jan 2011 - 11:24

kenavo a écrit:
..
Je suis ressortie avec un grand sourire de cette lecture et j'ai l'impression d'avoir fait un mois de vacances près du lac de Côme.. je n'en demande pas plus.
Tu peux pas t'imaginer comme c'est beau cette région, un bon conseil c'est d'aller dans un village qui s'appelle Bellagio
tu prends une chambre d'hotel avec vue sur le lac et tu seras au paradis sunny flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Srdjan Valjarevic [Serbie]   Mer 19 Jan 2011 - 11:34

La Fondation Rockefeller se trouve en haut du village Bellagio.. et j'ai 'visité' en quelque sorte avec ce livre aussi ce petit village.. ça doit être vraiment très beau Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Srdjan Valjarevic [Serbie]   Jeu 20 Jan 2011 - 11:50

Waouh. Je me suis régalé à lire le premier tiers de Côme. Vivement la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Cachemire
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

MessageSujet: Re: Srdjan Valjarevic [Serbie]   Jeu 20 Jan 2011 - 12:15

traversay a écrit:
Waouh. Je me suis régalé à lire le premier tiers de Côme. Vivement la suite.

Tu me donnes encore plus envie... Il faut absolument que je trouve ce livre! miammiam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Srdjan Valjarevic [Serbie]   Jeu 20 Jan 2011 - 12:32

traversay a écrit:
Waouh. Je me suis régalé à lire le premier tiers de Côme. Vivement la suite.
Je pense alors que tu vas te régaler jusqu'à la fin.. j'avais besoin de ces premières pages pour y rentrer.. mais cela devient plus attachant et sympa en cours de route..

Cachemire, oui, c'est un livre à guetter Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Srdjan Valjarevic [Serbie]   Sam 22 Jan 2011 - 17:46

kenavo a écrit:

Côme
Je suis ressortie avec un grand sourire de cette lecture et j'ai l'impression d'avoir fait un mois de vacances près du lac de Côme.. je n'en demande pas plus.

Ce serait comme un jour de plein soleil, une sieste à l'ombre de grands arbres, une verre de bon vin à proximité. La lecture de Côme de Srdjan Valjarevic est un délice paresseux, l'euphorie qui s'en dégage est légère et prégnante, comme un parfum dont les effluves persistent. Tout commence par une aubaine miraculeuse pour ce modeste auteur serbe (nous sommes quelques années après la dislocation de la Yougoslavie), invité par la Fondation Rockfeller à séjourner pendant un mois dans une résidence somptueuse sur les rives du lac de Côme. Notre héros, qui se sent un temps dans la peau d'un imposteur, va peu à peu prendre ses marques, dans un climat émollient, et vivre sa vie sans se soucier un seul instant de travailler au roman qu'il est censé écrire, durant sa villégiature. Et Valjarevic de nous conter par le menu les rituels de notre homme ainsi que ses états d'âme, vagues et fluctuants. Il boit, beaucoup, se promène, souvent, et pense, pas mal. Sous la plume de l'auteur, qui manie l'ironie et l'humour "à serbe" comme personne, les jours se suivent et se ressemblent, du moins en apparence. Ce sont les rencontres qui font petit à petit évoluer et s'ouvrir le personnage, en particulier la présence protectrice des serveurs de la résidence, avec lesquels il noue une complicité amusée, et un cafetier et une autre serveuse (Alda), dans la petite ville de Bellagio, où "il fait le mur" pratiquement tous les soirs, et s'enivre plus que de raison. Cela nous vaut quelques passages divins, dans la chaleur d'une connivence de circonstances ou d'une amitié amoureuse avec Alda, bien qu'il ne parle pas l'italien et qu'elle ait du mal à comprendre l'anglais. La communication, ou plutôt la communion, passe par le dessin et l'alcool qui coule comme une source intarissable. Il y a beaucoup de moments précieux dans ce roman, des bonheurs provisoires qui enrichissent l'âme, comme l'escalade répétée d'une colline qui surplombe le lac à l'unisson d'une nature bienveillante et accueillante (ah, cette scène avec un aigle planant dans l'azur). Ce livre est une source de félicité, une parenthèse enchantée pour le héros du roman, avant de retrouver les affres de Belgrade et son existence étriquée, comme pour le lecteur, conquis et comblé, en harmonie avec des paysages qu'il peut jurer avoir vu de ses propres yeux à travers l'écriture souple et joliment moqueuse de Srdjan Valjarevic.


Dernière édition par traversay le Sam 22 Jan 2011 - 18:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Cachemire
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

MessageSujet: Re: Srdjan Valjarevic [Serbie]   Sam 22 Jan 2011 - 17:54

traversay a écrit:
Ce livre est une source de félicité, une parenthèse enchantée pour le héros du roman, avant de retrouver les affres de Belgrade et son existence étriquée, comme pour le lecteur, conquis et comblé, en harmonie avec des paysages qu'il peut jurer avoir vu de ses propres yeux à travers l'écriture souple et joliment moqueuse de Srdjan Valjarevic.

Merci de ton superbe commentaire. Ce livre me fait définitivement envie. sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Srdjan Valjarevic [Serbie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Srdjan Valjarevic [Serbie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» accoucher en Serbie, vaut mieux éviter aussi
» sauvetage pour les chiens du refuge de Becej en Serbie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature russe, d'Europe centrale et orientale (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: