Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 [BD] Adrian Tomine

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

[BD] Adrian Tomine  Empty
MessageSujet: [BD] Adrian Tomine    [BD] Adrian Tomine  Icon_minitimeMar 18 Jan 2011 - 10:58

[BD] Adrian Tomine  A527

Citation :
Adrian Tomine est un dessinateur américain né en 1974 à Sacramento, Californie.

Biographie

Adrian Tomine a commencé à publier ses dessins en 1991 sous la forme d'un comic book nommé optic NERVE (le premier numéro, publié en août, fut tiré à vingt-cinq exemplaires).

En 1994 il signe un contrat avec Drawn and Quarterly qui devient son éditeur et l'année suivante il obtient le Harvey Award (catégorie meilleur jeune talent).

Optic Nerve (en français : nerf optique) a commencé avec des histoires humoristiques et autobiographiques. Au fur et à mesure qu'il a épuré son style, les récits sont devenus plus froids, dans un genre proche de l'autofiction, et aussi plus romanesques.

Adrian Tomine est proche de son confrère Daniel Clowes dont l'influence est flagrante. Il est également illustrateur, notamment pour les magazines The New Yorker et Time. Il vit actuellement à New York après avoir longtemps habité Berkeley.

source: Wikipédia

son site



Blonde Platine d'Adrian Tomine (publié en 2003 en VF)

[BD] Adrian Tomine  51NM303576L._SL500_AA300_

Quatre histoires dans ce recueil...

Alter Ego : Un écrivain reçoit une lettre d'une fille dont il était fou amoureux au lycée. En essayant de la retrouver, il va lier une aventure avec la petite soeur de cette fille, au détriment de sa relation avec sa copine du moment.

Blonde platine : L'histoire désespérée d'un pauvre type célibataire, moche et triste qui tente à tout prix de séduire une belle blonde, même si celle-ci semble préférer les chanteurs narcissiques et hautains.

Escapade hawaïenne : Comment s'occupera notre hawaïenne dans cette histoire après s'être fait virer de son boulot ? Devant tout l'ennui qui occupe ses journées, les canulars téléphoniques semblent être son passe-temps préféré, avec toutes les surprises que cela peut comporter...

Alerte à la bombe : Homosexualité, fêtes, fille facile... On mélange un peu et on obtient Alerte à la bombe Wink

Toutes ces histoires se ressemblent un peu finir... Adrian Tomine aime nous représenter la misère humaine à travers des personnages seuls (mais pas forcément solitaires, ce qui rend leur situation encore plus triste), inadaptés socialement, sans but dans la vie et qui ratent la plupart des choses qu'ils entreprennent. Alors ouais d'accord ça fait du bien de lire les aventures de personnages plus nuls que nous mais le trait est un peu forcé et Tomine en fait un peu trop. Les personnages ne sont même pas attachants, on a envie de leur foutre une ou deux tatanes à travers le visage pour qu'ils se remuent un peu et qu'ils arrêtent de geindre dix fois par page.

Le style de Tomine est souvent comparé à celui de Clowes et je suis d'accord. Le dessin est très ressemblant et les thèmes abordés le sont aussi, mais avec un peu plus de lourdeur peut-être. Bref, j'ai envie de dire que c'est du sous-Clowes What a Face
Un peu lourd et plombant pour des affaires finalement pas très intéressantes (le cul ça va bien cinq minutes mais sur l'épaisseur de tout ce bouquin, on s'en lasse vite).

[BD] Adrian Tomine  Planche_blonde_platine_1106582668_a02b4

Pour ceux qui veulent voir les planches de Alerte à la bombe (en anglais), un PDF se trouve ICI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

[BD] Adrian Tomine  Empty
MessageSujet: Re: [BD] Adrian Tomine    [BD] Adrian Tomine  Icon_minitimeMar 18 Jan 2011 - 19:21

Oh tiens. Il me semble qu'on se rejoint sur Tomine... Ça va pas faire plaisir à Maryvonne tout ça...

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maryvonne
Zen littéraire
Maryvonne

Messages : 4259
Inscription le : 03/08/2009
Localisation : oui, merci.

[BD] Adrian Tomine  Empty
MessageSujet: Re: [BD] Adrian Tomine    [BD] Adrian Tomine  Icon_minitimeMar 18 Jan 2011 - 21:34

Bah non, je maintiens tout à fait mon point de vue. Et pour l'avoir fait lire beaucoup, ce n'est pas mon premier gadin. M'en fous, je maintiens, c'est un Dieu.

Le sous Clowes par contre, bof bof. Tomine reste toujours dans le réel, ce qui n'est pas le cas de Clowes.
Par ailleurs, s'ils ont des sujets qui se recoupent (le narcissisme des artistes entre autre), Tomine aborde des sujets qui lui sont bien plus spécifiques :
- la confusion des genres et des sexualités
- la question de l'intégration (notamment celle de la population asiatiaque aux EU), et les couples mixtes qui s'en suivent, et la pression sociale/culturelle des parents.
Pour la lourdeur, idem... Clowes est HYPER lourd, mais c'est vrai qu'il se place directement dans le fictif, donc on ne pense pas croiser tous les personnages.

La misère humaine ? je ne sais pas. Des personnages qui ne trouvent pas leur place dans cette société assurément. Mais c'est le cas aussi de Clowes, non ?
C'est marrant que tu les désignes comme "inadaptés socialement". Je me demande toujours s'il est préférable d'être intégré dans une société de merde, ou en retrait, malgré la stigmatisation qui s'en suit. Pour le but sans la vie, idem... à la base, ils en avaient, mais la frustration pousse à oublier les aspirations premières. Bref. Pareil, ca ne me semble pas caricatural. Je connais pas mal de gens qui ne font pas ce qu'ils auraient voulu, qui ne sont pas celui qu'ils voudraient être, je trouve ça crédible... le marché du travail est ce qu'il est, et accessoirement, on a rarement le talent qu'on aurait voulu. T'as beau avoir tes diplômes, avoir bien fait ce qu'on attendait de toi, et tu te rends compte que ta vie est naze.

Pour les personnages attachant ou pas, c'est une question de sensibilité. L'hawaïenne, elle est loin d'être conne. Elle tue juste le temps. Idem pour l'ado de la fin, son seul souci, c'est de ne pas faire partie de la classe dominante du bahut, ce qui en fait forcément un pédé (analyse qui est toujours d'actualité dans les collèges, même par des profs ...). L'auteur (nouvelle 1) est exaspérant, surtout quand on voit qu'il bousille tout avec sa copine, tout ça pour revivre une adolescence ratée. C'est un gros con, mais il est humain. Je suis plutôt résignée, mais quand j'y repense, j'aurais ptet aimé une revanche sur certaines personnes du lycée.

Quand au célib' (que tu juges moche, mais c'est pas un thon, juste un mec banal), une fois encore, il y a un gouffre entre l'image que la caste dominante lui renvoie (obsédé moche qui harcelle une fille), et la réalité (un type qui essaie juste de lui payer un café pour lutter contre sa timidité).


Han, han, rien que d'y penser, j'ai envie de le relire.


Maryvonne, inadaptée socialement (pas de cabine téléphonique ici, mais je matte par la fenêtre, et des fois, je me planque aussi dans ma salle pour bouffer et ne pas avoir à me taper les collègues).

Bon, c'est pas le tout, mais on m'a prété l'intégrale de sin city...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

[BD] Adrian Tomine  Empty
MessageSujet: Re: [BD] Adrian Tomine    [BD] Adrian Tomine  Icon_minitimeMar 18 Jan 2011 - 22:46

Bordel. T'arrives à donner envie d'y rejeter un œil, et le bon, sur ce Tomine. Fortiche !

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maryvonne
Zen littéraire
Maryvonne

Messages : 4259
Inscription le : 03/08/2009
Localisation : oui, merci.

[BD] Adrian Tomine  Empty
MessageSujet: Re: [BD] Adrian Tomine    [BD] Adrian Tomine  Icon_minitimeMer 19 Jan 2011 - 9:50

Non, mais vous avez le droit de ne pas aimer, heing !
Laissez mariner, peut-etre qu'un jour ça passera. Ou pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

[BD] Adrian Tomine  Empty
MessageSujet: Re: [BD] Adrian Tomine    [BD] Adrian Tomine  Icon_minitimeMer 19 Jan 2011 - 18:16

Queenie a écrit:
Oh tiens. Il me semble qu'on se rejoint sur Tomine... Ça va pas faire plaisir à Maryvonne tout ça...

Contente de savoir que tu es de mon avis dentsblanches

Et Maryvonne, je crois qu'on s'est mal comprises...
Tu as l'air de vouloir m'expliquer pourquoi les sujets abordés par Tomine sont bons et valent le coup qu'on s'attarde dessus. Bon, je vais reprendre ton message pour te répondre...

Maryvonne a écrit:


C'est marrant que tu les désignes comme "inadaptés socialement". Je me demande toujours s'il est préférable d'être intégré dans une société de merde, ou en retrait, malgré la stigmatisation qui s'en suit.

Pas de jugement de valeur dans l'expression "inadaptés socialement". Je décris simplement la condition des personnages. Quant à savoir si le fait qu'ils soient inadaptés est un signe ou non de leur lucidité quant au mode de vie "normal" qu'on veut nous imposer, là n'est pas la question, chacun vit comme il l'entend après tout. N'empêche que les personnages ont l'air de ne pas apprécier particulièrement leur condition. Ils veulent toujours s'en sortir et pleurent parce qu'ils n'y arrivent pas.

Citation :
Pour les personnages attachant ou pas, c'est une question de sensibilité. L'hawaïenne, elle est loin d'être conne. Elle tue juste le temps.

Je n'ai jamais dit qu'elle était conne... Si je ne la trouve pas attachante, c'est parce que Tomine n'a pas réussi à me la décrire d'une manière qui fait que je la sens proche de moi, non pas que je cherche à suivre l'histoire de bonshommes qui me ressemblent mais j'exige qu'un minimum d'identification dans la manière de réagir, le comportement ou les sentiments soit possible. Ici ce n'est pas le cas, j'ai l'impression que les personnages sont vides et creux, leurs états d'âme m'ennuient.

Citation :
Quand au célib' (que tu juges moche, mais c'est pas un thon, juste un mec banal)

Oui bon, en même temps c'est un personnage de BD donc, quant à savoir s'il est beau ou moche, on s'en fout un peu. C'est lui-même qui se décrit comme étant un gars possédant peu d'atouts et c'est d'ailleurs la raison pour laquelle il est complexé. Mais qu'on n'aille pas croire que je ne recherche que des BG dans les bandes dessinées que je lis...

Bref, les raisons qui ne m'ont pas convaincue dans ce bouquin sont surtout liées au style de Tomine. Le thème aurait très bien pu passer s'il avait été traité d'une autre manière.
En même temps, j'ai entendu dire que Blonde Platine n'était pas son meilleur ouvrage donc j'essaierai quand même de trouver un intérêt à ce type avec Les yeux à vif qui semble être meilleur et puis on verra bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Maryvonne
Zen littéraire
Maryvonne

Messages : 4259
Inscription le : 03/08/2009
Localisation : oui, merci.

[BD] Adrian Tomine  Empty
MessageSujet: [BD]Blonde Platine (Adrian Tomine)   [BD] Adrian Tomine  Icon_minitimeMer 19 Jan 2011 - 21:02

Rhalàlàlà .... les yeux à vifs, c'est pas mieux, c'est dans la même lignée, donc ne t'acharne pas (en plus, il est épuisé je crois !).
(D'autant plus, que je pense que Blonde platine est le plus abouti !)

Je ne te dis pas que tu te plantes, j'essayais juste de dire pourquoi je le kiffe. C'est raté apparemment !

Cool les keupines.

[BD] Adrian Tomine  MEDITATION



et juste pour la route, un passage de "shortcomings" (qui a été pas super bien traduit ...)

[BD] Adrian Tomine  Shortcomings-alice-talks-to-her-parents
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

[BD] Adrian Tomine  Empty
MessageSujet: Re: [BD] Adrian Tomine    [BD] Adrian Tomine  Icon_minitimeSam 5 Fév 2011 - 12:22

Les yeux à vif (1998)

[BD] Adrian Tomine  20061118031239_t0

Résumé de l’éditeur :
Citation :
Un couple de voyeurs observe ses nouveaux voisins. Un jeune homme demande à sa petite amie de lui dire des cochonneries au téléphone. Une jeune femme est persuadée qu'un homme la suit partout...

Douze histoires où les personnages ont ceci d'extraordinaire qu'ils réagissent aux évènements... ordinairement.
C'est-à-dire de manière sensible et instinctive. Très vite, une seule certitude se dégage : les gens ordinaires sont imprévisibles.
Que ceux qui trouvent que les comics de Tomine ressemblent à ceux de Clowes, se rassurent, ils sont loin d'avoir tort, pour la petite histoire Tomine et Clowes sont voisins et amis.

Cet album est donc composé de douze histoires. Certaines sont très courtes (une page) et d’autres s’étendent sur plusieurs dizaines de pages, nous permettant de mieux cerner la personnalité des personnages et leurs ambigüités psychologiques (eh, eh, on lit du Adrian Tomine quand même : ses personnages ne sont pas des simplets. Torturés, toujours torturés…).

Somnambulisme : L’histoire d’un mec seul dans sa vie… Ca commence bien : matin de son anniversaire, personne n’a pensé à lui sauf son ex petite-amie. Il la retrouve, plein d’espoir… Une chute bizarre…. Beaucoup de solitude.
Echo ave : Histoire d’un couple qui se met au voyeurisme sans le vouloir.
Tarif de nuit : Un jeune homme demande à sa petite amie de lui dire des cochonneries au téléphone…
Chute : Quatre cases, une chute. Un peu abrupt.
Pause-déjeuner : Pas tout compris à cette histoire, mais y a-t-il quelque chose d’autre à comprendre que la misère des gens qui, voués à la solitude, trouvent le nécessaire de relations sociales dans l’espionnage des gens qui les entourent ?
Le fil d’Ariane : Une histoire de petites annonces et de rendez-vous manqués qui rappellera beaucoup Daniel Clowes, du moins dans les premières pages.
Job d’été : Tout est dans le titre…
Glaçage rose : La vie et la triste fin d’un gâteau au glaçage rose (eh oui, les gâteaux aussi ont une âme…)
Transit : Les pérégrinations d’un homme qui, après avoir raté son avion, se trouve obligé de rester dans sa ville une soirée de plus.
Traces : Après l’histoire d’un gâteau, l’histoire d’un mur. Les pièces aussi ont un passé.
Dylan & Donovan : Histoire de Dylan et de Donovan, deux sœurs jumelles, racontée du point de vue de Dylan. C’est la plus longue de l’album. Elle décrit avec une acuité perçante les relations entre ces deux sœurs, avec les gens de leur âge et avec leur famille.
Pris en otage : Très dérangeant, ou comment deux personnes dans un bus arrivent à créer une atmosphère de malaise à force d’interpeller les gens en visant leurs points faibles.

Comme d’habitude, j’ai lu ces histoires sans déplaisir mais je ne peux pas dire que j’aie été emportée… Toujours trop de misérabilisme apitoyé à mon goût. La vision de Tomine est sombre, mais un peu trop complaisante, c’est dommage.

Dans la chronique de du9, on trouve la comparaison d’Adrian Tomine avec d’autres auteurs :

Citation :
Après la lecture de ce petit chef d’oeuvre, on peut rechercher à faire des parallèles avec des auteurs francophones. Pour les ambiances Sylvain Victor, pour le dessin et les thèmes Fabrice Néaud ou Laure Del Pinto peuvent s’en rapprocher. Si Tomine était français, il serait publié dans Ego comme X (meilleur collectif du moment).

Source : ICI

Quelques planches extraites de cet album :

[BD] Adrian Tomine  20061118031239_t0
Première page de l’histoire Tarif de nuit

[BD] Adrian Tomine  Yeux
Extrait de l’histoire Le fil d’Ariane

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Maryvonne
Zen littéraire
Maryvonne

Messages : 4259
Inscription le : 03/08/2009
Localisation : oui, merci.

[BD] Adrian Tomine  Empty
MessageSujet: Re: [BD] Adrian Tomine    [BD] Adrian Tomine  Icon_minitimeSam 5 Fév 2011 - 15:09

Dans pause déjeuner, tu as un flash back (la meuffe a les mêmes lunettes).
La mémé retourne dans sa voiture prendre son sandouich seule, en souvenir de l'époque ou elle
en préparait deux qu'elle mangeait avec son mari, dans cette même voiture.
C'est plutôt mignon, et de mémoire, elle n'espionne personne (puisqu'elle est seule !).

Une fois encore, je ne comprends pas le terme de misérabilisme.... que je rattacherai plutôt à des bouquins
comme precious (avec une compilation violence/discrimination/obésité/inceste/viol/précarité/sida/illestrisme).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

[BD] Adrian Tomine  Empty
MessageSujet: Re: [BD] Adrian Tomine    [BD] Adrian Tomine  Icon_minitimeSam 5 Fév 2011 - 19:17

Merci pour ton éclaircissement Maryvonne. C'est vrai que je pensais plus qu'il s'agissait d'un truc genre voyeurisme, comme Tomine aime bien dentsblanches
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

[BD] Adrian Tomine  Empty
MessageSujet: Re: [BD] Adrian Tomine    [BD] Adrian Tomine  Icon_minitimeSam 5 Mar 2011 - 19:06

[BD] Adrian Tomine  Blonde10

Bon sous l'influence de quelques unes de ce forum, j'ai acheté cette bd, sachant que je n'ai pas de référence ou si peu donc je me laisse volontiers guider par ceux ou celles qui connaissent (et puis c'est pas facile de s'y retrouver dans les rayons, mais là je progresse).
Je crois que tout ce qui touche aux thèmes de société me parle déja davantage que la science fiction ou la fantasy, c'est déja un point de départ.

Donc Tomine, je ne connaissais pas mais Clowes si, puisque c'est difficile de parler de l'un sans parler de l'autre.
Je préfère nettement Tomine, et ses quatre historiettes qui sont de véritables mini romans.
Mon intérêt pour ces nouvelles est allé crescendo: de l'auteur en mal d'inspiration qui cherche un échappatoire à travers la recherche d'une copine de lycée qui semble s'intéresser à lui depuis le succès de son 1er roman, disons que je l'ai lue sans déplaisir mais les histoires sur les auteurs et leur problème d'ego (car c'est bien de ça qu'il s'agit) me rasent donc je suis vite passée à la suivante.

Et là petit déclic, l'histoire pourtant pas si originale d'un jeune homme banal dépourvu de charme (tout du moins l'image qu'on lui renvoie)
qui finit par être menacé par une pouffe convaincue qu' il la harcèle avec un dénouement tout en subtilité, c'est beaucoup plus abouti et très symbolique d'un certain type de relations bien ancrées dans le monde contemporain avec ses vainqueurs et les autres, même si les rôles ne sont pas aussi figés que ça.

Mais alors la 3ème nouvelle, là c'est ma préférée, avec cette boulotte de fille hawaienne qui comble ses vides (engendrés par un licenciement quand même sur un prétexte qui m'a déja fait bien rire, même si ce n'est pas drôle d'être viré) avec ses canulars téléphoniques, j'étais pliée de rire et ça sans aucun sourire ou même esquisse de sourire chez les protagonistes de cette nouvelle, un beau délire, alternance de moments drôlatiques et carrément tristes ou émouvants. C'est super bien fait.

La dernière nous plonge dans des chroniques plus ados, mais là aussi, un ton bien juste et des situations assez classiques au lycée sur les difficultés d'être, tout simplement.

Et puis j'ai adoré ce graphisme, ces petits dessins si précis, quelquefois avec juste la personne de dos sans rien sans dialogue....
Bref il paraît qu'un nouveau sort au mois d'avril dixit le vendeur, tant mieux car franchement j'ai passé un super moment avec cette lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maryvonne
Zen littéraire
Maryvonne

Messages : 4259
Inscription le : 03/08/2009
Localisation : oui, merci.

[BD] Adrian Tomine  Empty
MessageSujet: Re: [BD] Adrian Tomine    [BD] Adrian Tomine  Icon_minitimeSam 5 Mar 2011 - 20:14

han han !

darkanny a écrit:
Bref il paraît qu'un nouveau sort au mois d'avril dixit le vendeur, tant mieux car franchement j'ai passé un super moment avec cette lecture.

[BD] Adrian Tomine  9782756026749FS

Citation :
Sarah et Adrian décident de se marier.
Jusque-là, rien d’anormal. Sauf que c’est le début des ennuis : il faut plaire à sa famille, à la belle famille, prendre des cours de danse, supporter des blagues potaches, éviter de s’étriper sur le nombre de petits fours, etc. Une série de vignettes amusantes dans laquelle Adrian Tomine capture avec talent ces petits riens qui font de la préparation d’un mariage un moment inoubliable.

Une série de Vignettes ?
Mais que cela veut-il bien dire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maryvonne
Zen littéraire
Maryvonne

Messages : 4259
Inscription le : 03/08/2009
Localisation : oui, merci.

[BD] Adrian Tomine  Empty
MessageSujet: Re: [BD] Adrian Tomine    [BD] Adrian Tomine  Icon_minitimeSam 5 Mar 2011 - 23:27

Je suis concon,
il semblerait que ce soit sur lui, donc surement pas top.

Snif...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

[BD] Adrian Tomine  Empty
MessageSujet: Re: [BD] Adrian Tomine    [BD] Adrian Tomine  Icon_minitimeDim 6 Mar 2011 - 1:06

Y'a des trucs, on rage d'avoir l'impression d'être passée un peu à côté... !

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

[BD] Adrian Tomine  Empty
MessageSujet: Re: [BD] Adrian Tomine    [BD] Adrian Tomine  Icon_minitimeDim 6 Mar 2011 - 9:11

Maryvonne a écrit:
Je suis concon,
il semblerait que ce soit sur lui, donc surement pas top.

Snif...

Pas grave ça, si c'est lui qui écrit
et puis il a bien dû se mettre en scène lui ou ses proches dans ses autres histoires, il est bien parti de quelque chose, c'est pas bien différent donc

en attendant je me suis commandé "les yeux à vif" et "32 histoires: la série complète des mini-comics Optic Nerve"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




[BD] Adrian Tomine  Empty
MessageSujet: Re: [BD] Adrian Tomine    [BD] Adrian Tomine  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[BD] Adrian Tomine
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Les Bédés et mangas-
Sauter vers: