Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Tobias George Smollett

Aller en bas 
AuteurMessage
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Tobias George Smollett Empty
MessageSujet: Tobias George Smollett   Tobias George Smollett Icon_minitimeDim 23 Jan 2011 - 21:04

Smollett Tobias George (1721-1771)



Tobias George Smollett 220px-13


Né et élevé en Ecosse, il étudie la médecine à Glasgow, mais la carrière des lettres l’attire et avant d’avoir fini ses études part à Londres en 1939, avec une pièce de théâtre qu’il essaiera en vain de faire jouer. En 1940 il obtient un diplôme d’aide chirurgien et embarque sur un bateau de guerre en partance pour l’expédition des Antilles qui se terminera par un fiasco pour l’armée anglaise. Mais il rencontre à la Jamaïque une jeune femme relativement riche qu’il épousera. De retour en Angleterre il reprend ses activités médicales et littéraires. Il publie plusieurs romans, tout en assurant la rédaction de plusieurs revues, il est également traducteur. Il doit faire face à divers revers, la perte d’un procès l’envoie en prison, il perd sa fille. Sa santé se détériore. Il fait de plus en plus fréquent voyages sur le continent avant de s’installer définitivement en Italie.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Tobias George Smollett Empty
MessageSujet: Re: Tobias George Smollett   Tobias George Smollett Icon_minitimeDim 23 Jan 2011 - 21:05

La carrière d’un vaurien


Nous suivons les destinées de Ferdinand Fanthom, jeune homme de milieu modeste, que sa mère réussit à placer dans une noble famille hongroise dans laquelle il est traité comme presque faisant partie de la famille. Il reçoit la même éducation que Renaldo, l’héritier. Mais Ferdinand a ce qu’on pourrait qualifier des mauvais penchants, sous une apparence policée et charmeuse. Il trompe ses bienfaiteurs, les vole régulièrement. Il finit par prendre son envol avec un escroc, voyage à travers l’Europe et vit de malhonnêtetés diverses, et séduisant un maximum de femmes. Il retrouve sur son chemin Renaldo qui le tire de prison. Il trompe de nouveau sa confiance. Mais c’est bien connu, le crime ne paie pas, et cela se passe très mal pour lui, de nouveau en prison et au désespoir il remet en cause ses choix de vie, et il est encore secouru en dernière extrémité par Renaldo et change de vie.

Je ne vais pas rentrer dans les détails du roman, parce qu’en dehors de notre vaurien et de ses aventures, nous avons droit aux aventures d’autres personnages, invraisemblables au possible. Les personnages qui meurent, mais qui en fait reviennent au moment opportun sont légion par exemple. La qualité première du livre est l’humour, l’ironie, un certain second degré qui rendent ces aventures amusantes et divertissantes. Cela manque un peu de noirceur, parce que notre pauvre vaurien a beau être malhonnête, séduisant, mettre en place des plans inratables, il y a toujours quelque chose qui tourne mal et les victimes lui échappent. En mourrant si nécessaire. Et la fin est un peu trop morale. Mais dans l’ensemble plutôt une lecture agréable.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tobias George Smollett
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bijoux 3D George Sand de Evelyne18
» Livres de Elizabeth George
» Knight George
» Le Havre - Rue Verte
» Les reliures de Josiane Tillier à la Médiathèque de Châteauroux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature écossaise et galloise-
Sauter vers: