Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Les Romans Philosophiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
mondusta
Invité



MessageSujet: Les Romans Philosophiques   Dim 23 Jan 2011 - 21:14

En consultant nombre d'avis et en effectuant plusieurs recherches, il semble que la notion de roman philosophique soit assez abstraite.

Selon moi, les romans de genre philosophique sont ceux qui, à la suite de leurs lectures, changent notre réflexion sur certains domaines, nous permettent d'aborder le monde d'une toute autre manière.

Pour illustrer mon propos, voici quelques exemples de mes anciennes lectures que je considére comme romans philosophiques: L'Ignorance et L'Insoutenable Légèreté de L'Etre de KUNDERA, L'Etranger de CAMUS, La Nausée de SARTRE, Ainsi parlait Zarathoustra de NIETZSCHE,...

En tant que jeune lecteur souhaitant bénéficier de vos expériences, j'espère donc que vous me permettrer d'élargir mon horizon de lecture.
J'attends vos propositions Very Happy .
Revenir en haut Aller en bas
Maline
Zen littéraire


Messages : 5239
Inscription le : 01/10/2009
Localisation : Entre la Spree et la Romandie

MessageSujet: Re: Les Romans Philosophiques   Dim 23 Jan 2011 - 22:45

Le Monde de Sophie de Jostein Gaarder est un roman d’initiation à l’histoire de la philosophie. Encore peut-on se demander combien de jeunes ont lu ce livre en dehors de l’école ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile


Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Les Romans Philosophiques   Dim 23 Jan 2011 - 22:58

mondustas a écrit:
En consultant nombre d'avis et en effectuant plusieurs recherches, il semble que la notion de roman philosophique soit assez abstraite.

Selon moi, les romans de genre philosophique sont ceux qui, à la suite de leurs lectures, changent notre réflexion sur certains domaines, nous permettent d'aborder le monde d'une toute autre manière.

Il y a des romans non philosophiques (je veux dire non ouvertement philosophiques) qui peuvent changer quelque peu notre vision du monde, non ? Que ce soit des romans du type La Guerre et la Paix ou, plus proche de nous, des romans qui traitent du monde totalitaire (Vie et Destin de Vassili Grossman, par exemple).
Un livre qui ne changerait pas un tout petit peu ma réflexion sur certains domaines, ce serait un livre qui ne m'apporterait rien (à part un moment de détente, bien sûr).

Parfois, ce sont ces romans non ouvertement philosophiques qui sont le plus efficaces à changer notre façon de voir les choses. L'Etranger ou ce genre de livres, ça se veut philosophique de manière tellement évidente et ostentatoire qu'on peut avoir du mal à le raccrocher au monde réel. Pour moi, ça reste cantonné au monde de l'abstraction, un jeu intellectuel, quasiment non humain.
Mais bon, chacun a sa manière de lire, bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
toma
Main aguerrie


Messages : 302
Inscription le : 10/02/2009
Localisation : cantal

MessageSujet: Re: Les Romans Philosophiques   Dim 23 Jan 2011 - 23:18

Dans "Le Rideau", Kundera les appellent "les romans qui pensent" et ils donnent plusieurs exemples d'auteurs. Entre autres, il cite Hermann Broch, Robert Musil, Witold Gombrowicz ou Franz Kafka.

Un auteur comme Tolstoî est tellement pétri de philosophie, de spiritrualité, que ses romans ne peuvent qu'en déborder...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krys
Sage de la littérature


Messages : 2093
Inscription le : 06/09/2009
Age : 57
Localisation : sud ouest

MessageSujet: Re: Les Romans Philosophiques   Dim 23 Jan 2011 - 23:38

oui mais Expie est ce que la philosophie n'est pas avant tout un jeu intellectuel? plutôt qu'une manière de vivre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile


Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Les Romans Philosophiques   Dim 23 Jan 2011 - 23:47

krys a écrit:
oui mais Expie est ce que la philosophie n'est pas avant tout un jeu intellectuel? plutôt qu'une manière de vivre ?
Ah ! La vaste question ! Peut-être y a-t-il de la Philosophie pratique ? Very Happy (et ça s'appellerait de la Morale ou de l'Ethique ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Les Romans Philosophiques   Lun 24 Jan 2011 - 0:08

Pour moi la philosophie, c' est apprendre à (se) poser des questions, sans attendre nécéssairement de réponses.
A la manière dont Socrate procédait. Ou tel que je l' imagine.
Un roman est pour moi une fiction qui me permet d' imaginer librement ce que j' ai perçu.
C' est la part active du lecteur qui complète ce que l' auteur a écrit.
Je pense que que la lecture est active, personnelle, subjective.

J' ai horreur des systèmes philosophiques et je n' ai pas la tete à ça, mais j' ai l' esprit philosophique, je crois.
Autrement dit, un roman qui voudrait m' enseigner une philosophie sous une forme didactique ou démonstrative me tomberait des mains.
C' est arrivé !
Par contre, je pense qu' on peut tirer un enseignement personnel d' une lecture, meme d' une mauvaise!
Quant aux livres qui m' ont amené à me poser des questions que je n' ai pas résolues, il y a les livres de
Kafka, Batleby de Melville, Wakefield d' Hawthorne qui restent des énigmes...
Et des tas d' autres plus ou moins connus...

Mais tous les romans ne posent pas des questions, ils sont plaisir, étonnement. Voyages et dépaysements...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire


Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Les Romans Philosophiques   Lun 24 Jan 2011 - 1:17

Citation :
Dans "Le Rideau", Kundera les appellent "les romans qui pensent" et ils donnent plusieurs exemples d'auteurs.
Kundera.. voilà pour moi un exemple! J'ai aimé Kundera à une certaine époque. Ai relu je ne sais plus quoi il y a peu et n'ai pas supporté sa façon de ponctuer chaque chapitre de son histoire d'une explication- démonstration- commentaire comme si soit le lecteur n'était pas assez malin pour comprendre ce qu'il voulait dire ( c'est mon cas souvent, mais il n'est pas obligé de me le redire tout le temps!!), soit ses histoires ne pouvaient être lues telles quelles, libre au lecteur ensuite d'en tirer ce qui lui convient en fonction de sa propre personnalité! Ou non, d'ailleurs. Ou plus tard..
D'accord avec eXPie et Bix pour penser que tout roman peut changer , à un moment donné, pour un lecteur donné, la vision du monde , il n'a pas besoin de s'intituler roman philosophique.
Si je repense au mas Théotime, par exemple, ce roman qui peut n'être lu ( et c'est déjà très bien) que comme une histoire assez simple, a déclenché chez moi pas mal de réflexion ( c'est assez rare pour être noté, il y avait aussi bien sûr le système de la lecture commune qui apportait un plus) , paix et bonheur, quelle part de la génétique ne peut-on ( hélas, quelquefois) jamais renier, sous peine de ne jamais réussir à se connaître, etc.. Et pourtant, je ne pense pas que Bosco soit considéré comme un auteur de romans philosophiques..
Maintenant, Mondusas, tu as 18 ans , et certainement pas la même vision! Et c'est tant mieux, je trouve déjà formidable qu'à 18 ans tu recherches des romans qui te fassent réfléchir. Je crois que ce sont des lectures essentielles , je m'ennuierais beaucoup si je les faisais maintenant, mais j'ai dû lire tout cela ( en n'y comprenant pas grnd chose à l'époque, c'est pour cela qu'une Lara m'éblouit!) au même âge.

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive


Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Les Romans Philosophiques   Lun 24 Jan 2011 - 6:31

Je crois en effet Marie qu'il y a sans doute un âge pour les romans philosophiques, comme pour la poésie sans doute, et qu'il faut lire ce qui nous fait envie ou nous apporte à tel ou tel moment.
Ce qui me vient tout d'abord à l'esprit, c'est Voltaire en particulier Zadig, Gombrowicz aussi, mais je crois que cela a été cité. Et dans un genre très différent il y a Train de nuit pour Lisbonne, écrit par un philosophie, Pascal Mercier. Mais évidemment beaucoup d'autres....

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile


Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Les Romans Philosophiques   Lun 24 Jan 2011 - 7:01

Arabella a écrit:
Ce qui me vient tout d'abord à l'esprit, c'est Voltaire en particulier Zadig, Gombrowicz aussi, mais je crois que cela a été cité. Et dans un genre très différent il y a Train de nuit pour Lisbonne, écrit par un philosophie, Pascal Mercier. Mais évidemment beaucoup d'autres....
Pour continuer dans les bons bouquins, est-ce qu'on pourrait aussi considérer des livres du genre La Ferme des Animaux (Orwell) comme un conte philosophique ? Ou 1984 ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
toma
Main aguerrie


Messages : 302
Inscription le : 10/02/2009
Localisation : cantal

MessageSujet: Re: Les Romans Philosophiques   Lun 24 Jan 2011 - 21:06

A propos de Kundera... les chapitres dont tu parles Marie ne sont pas des explications-démonstrations philosophiques... elles font parties intégrantes du roman... je crois que pour Kundera (qui a renoncé au lyrisme), c'est une manière de faire naître la poésie en multipliant les point de vue, en faisant co-exister plusieurs dimensions, en les faisant se télescoper parfois... Il utilise les différents registres de l'écrit pour composer un roman. C'est comme ça que je le vois... je ne pense pas non plus qu'il soit prétentieux... il essaie plutôt d'être le moins bête possible, tout en sachant que la bêtise est inhérente à la nature humaine...

Avec Orwell, Huxley?



Dernière édition par toma le Lun 24 Jan 2011 - 22:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche


Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Les Romans Philosophiques   Lun 24 Jan 2011 - 21:39

je suis perdu dans la définition mais je te propose un tour sur le fil Vercors : par ici la visite...

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Les Romans Philosophiques   Lun 24 Jan 2011 - 21:39

eXPie a écrit:
Arabella a écrit:
Ce qui me vient tout d'abord à l'esprit, c'est Voltaire en particulier Zadig, Gombrowicz aussi, mais je crois que cela a été cité. Et dans un genre très différent il y a Train de nuit pour Lisbonne, écrit par un philosophie, Pascal Mercier. Mais évidemment beaucoup d'autres....
Pour continuer dans les bons bouquins, est-ce qu'on pourrait aussi considérer des livres du genre La Ferme des Animaux (Orwell) comme un conte philosophique ? Ou 1984 ? scratch

Orwell, oui dans ses romans qui sont une manière de dénoncer les utopies ou plutot le fait qu' elles
dégènèrent presque fatalement...
Et Dieu sait si les philosophes en ont créé des systèmes utopiuqes. De Platon à Marx. En passant par Thomas More, Campanella, Fourrier, Cabet... et j' en passe.

J' avais pensé d' ailleurs ouvrir un fil sur l' Utopie, tellement nécéssaire comme espoir comme projet, et pourtant tellement difficile à appliquer.Tellement déçevante...
Mais peut etre que ce sont les hommes qui font tout foirer...
Ils devraient peut etre se contenter de contempler les étoiles, sans l' idée d' y accéder...

Et pourtant Don Quichotte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mondusta
Invité



MessageSujet: Re: Les Romans Philosophiques   Lun 24 Jan 2011 - 23:51

animal a écrit:
je suis perdu dans la définition mais je te propose un tour sur le fil Vercors : par ici la visite...

C'est vrai qu'une définition est assez difficile à exprimer.
Pour moi, le meilleur exemple pour illustrer le genre philosophique c'est L'Etranger de Camus.
Après, je ne sais pas trop si c'est un roman que l'on peut considérer comme philosophique, mais j'adore le style de Kierkegaard dans Le Journal du Séducteur.
Dommage que ce soit son seul roman.

Concernant Vercors, étant donnée ce que j'ai lu grâce à ton lien, je trouve ses romans trop "fiction", trop "irrationnel" pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche


Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Les Romans Philosophiques   Mar 25 Jan 2011 - 7:31

je t'encourage malgré tout à ne pas hésiter à franchir cette apparence. Dans le cas de Vercors le point de départ peu commun et un brin farfelu n'empêche pas du tout une pensée très ordonnée et nuancée. (bien plus que dans certains essais ou d'autres récits avec un penchant vers la réflexion).

et pour de nombreux autres à l'atmosphère vraiment moins rationnelle c'est en quelque sorte une partie de leur expression, une des facettes de leur langage.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Romans Philosophiques   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Romans Philosophiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pogne de Romans
» le carnaval de romans sur isere
» Quizz HéroïneS de romans
» romans sur isere (26)
» romans policiers made in bretagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Sur la littérature en général…-
Sauter vers: