Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 [BD] Manuele Fior

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

[BD] Manuele Fior Empty
MessageSujet: [BD] Manuele Fior   [BD] Manuele Fior EmptyMar 1 Fév 2011 - 20:15

[BD] Manuele Fior A36

Biographie
Manuele Fior est un auteur de bandes dessinées et illustrateur italien, vivant à Paris. Depuis le 1er mars 2010, il participe au feuilleton en ligne Les Autres Gens scénarisé par Thomas Cadène.

Publications
Les gens le dimanche, Atrabile, 2004
Quattro Buoni Motivi, scénario de Daniele Fior, Arti Grafiche Friulane, 2005
Icarus, Atrabile, 2006
Mademoiselle Else, Delcourt, 2009, prix international de la ville de Genève
5000 kilomètres par seconde, Atrabile, 2010, Fauve d'or au Festival d'Angoulême 2011

source: wikipedia

son site

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

[BD] Manuele Fior Empty
MessageSujet: Re: [BD] Manuele Fior   [BD] Manuele Fior EmptyMar 1 Fév 2011 - 20:18

[BD] Manuele Fior A37
Mademoiselle Else
Citation :
Présentation de l'éditeur
Else doit trouver cinquante mille florins pour sauver sa famille de la ruine. Un vieux monsieur se propose de les lui fournir en échange de quoi il veut "voir" la jeune fille. Else commence par se révolter mais, traversée de désirs obscurs, troublée par des images qu'elle enfermait en elle, elle finit par s'y résoudre.
En attendant de pouvoir lire 5000 kilomètres par seconde, je voulais faire connaissance de lui, et surtout j'aime bien des oeuvres littéraires mis en images.
Nous voilà avec un roman d'Arthur Schnitzler; je ne connais pas ce roman, mais ayant lu d'autres livres de lui, je pense qu'on retrouve assez bien et fidèlement son univers.
Très jolies planches et le tout donne envie de voir plus de lui.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

[BD] Manuele Fior Empty
MessageSujet: Re: [BD] Manuele Fior   [BD] Manuele Fior EmptySam 5 Fév 2011 - 19:43

[BD] Manuele Fior 515ntf10
Cinq mille kilomètres par seconde
Citation :
Présentation de l'éditeur
L’histoire de Piero et de Lucia, que l’on retrouve à différents moments de leur vie dans Cinq mille kilomètres par seconde, se présente comme étant le portrait d’une certaine génération, celle qui, instable et sans repère, se trouve aujourd’hui dans la trentaine. Séduite par des milliers de modèles de vie possibles, elle ne sait en trouver un qui lui convienne. En le cherchant, elle s’aventure dans le monde, emprunte de nouveaux chemins, et s’égare. L’amour, idéalisé par l’éloignement, trompé par l’illusion de moyens de communication de plus en plus rapides, se transforme, s’épuise, et révèle alors la cruauté de son visage. Sous des auspices intimistes, Cinq mille kilomètres par seconde est un ouvrage ambitieux qui nous promène dans le monde et dans le temps.

Cette fresque introspective est illuminée par les aquarelles à couper le souffle d’un Manuele Fior qui atteint ici une maturité graphique impressionnante.
Tout à fait sous le charme!
Une histoire qui fait plaisir à découvrir, des planches très, très jolies.

Je peux comprendre pourquoi Colimasson a été plus réticente pour ce livre. Je pense qu'il y a ici le temps qui joue un rôle.. voir passer 20 ans dans moins d'une heure fait probablement un autre effet si on a 19 ans et 44 Wink
En tout cas je trouve qu'il réussit très bon son coup avec ces deux jeunes qu'on voit au cours de leur vie plusieurs fois, tenter de trouver le bonheur, une possibilité de survivre,..
Moi j'ai adoré, bien que cela laisse un moment de mélancholie, 20 ans sur une centaine de pages.. buh.. la vie passe encore plus vite ainsi..

[BD] Manuele Fior Manuel10 / [BD] Manuele Fior Cks_210 / [BD] Manuele Fior 97829410

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Maryvonne
Zen littéraire
Maryvonne

Messages : 4259
Inscription le : 03/08/2009
Localisation : oui, merci.

[BD] Manuele Fior Empty
MessageSujet: Re: [BD] Manuele Fior   [BD] Manuele Fior EmptySam 5 Fév 2011 - 22:35

Primée à Angoulême ... avec ton chouchou Kenavo, tu vas être contente !
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

[BD] Manuele Fior Empty
MessageSujet: Re: [BD] Manuele Fior   [BD] Manuele Fior EmptyDim 6 Fév 2011 - 8:16

Very Happy oui, on avait parlé de son prix sur le fil des prix littéraires, avec Colimasson..
mais ce qui est marrant: j'avais commandé ce livre mi-janvier, lors de la parution, bien avant Angoulême, bien avant son prix.. mais mon libraire m'avait dit que c'était impossible pour l'instant de l'avoir via son fournisseur.. je lui avais dit de laisser tomber, j'essaierais via internet.
Et puis: Angoulême - un prix - samedi je viens chez mon libraire et il y avait 5 exemplaires près de la caisse.. voilà comment des prix ont aussi parfois des bons côtés Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

[BD] Manuele Fior Empty
MessageSujet: Re: [BD] Manuele Fior   [BD] Manuele Fior EmptyDim 8 Mai 2011 - 20:58

kenavo a écrit:


Je peux comprendre pourquoi Colimasson a été plus réticente pour ce livre. Je pense qu'il y a ici le temps qui joue un rôle.. voir passer 20 ans dans moins d'une heure fait probablement un autre effet si on a 19 ans et 44 Wink

Malgré ma réticence, j'ai franchi le cap ! dentsblanches
J'ai lu cette BD... surpris
Et finalement, elle est meilleure que ce que je pensais !

Bon, tout de même, cet album m'a d'abord laissée songeuse...

Au niveau du dessin, rien à redire. Les aquarelles, dont les tons dominants varient en fonction de chaque tableau, apportent un cachet indubitable à l’album. Elles relèvent à la fois le bonheur flou des passages les plus tendres, mais aussi la nostalgie des moments moins réjouissants.

Pour ce qui est de l’histoire, il faut la poursuivre jusqu’au bout pour l’apprécier à sa juste valeur.
Aux premières pages de l’album, elle ne semble pas très éblouissante voire même plutôt banale. Il s’agit d’une histoire d’amour mettant en jeu deux amis, Piero et Luca, attirés par leur nouvelle voisine, Lucia. Le jeu amoureux se construit peu à peu, on semble en deviner l’issue et là… Coupure dans le scénario !
On se retrouve ensuite quelques années plus tard. Lucia, qui avait entamé une histoire avec Piero entre temps, part en Scandinavie et intègre sa famille d’accueil. Charmée par cette nouvelle terre, elle décide de mettre fin à sa relation avec Piero. Lucia semble vouloir repartir de zéro : nouvelle famille, nouveau pays, nouvel ami… Le bonheur ! Pendant ce temps, Piero se tourne vers sa passion, la fouille archéologique, et part en Egypte pour s’y adonner pleinement.


[BD] Manuele Fior Cinq_mille_image2


Nouvelle coupure dans le scénario. Dans la partie suivante, nous retrouvons Lucia et Piero avec quelques bonnes années de plus. Leur vie est déjà bien entamée, et ils se retrouvent un peu maladroitement pour discuter et faire le point sur ce qu’est devenue leur vie.
Tout larmoiement inutile est évité dans ces scènes. Nous nous retrouvons simplement devant deux adultes un peu amers qui évoquent les choix qu’ils ont fait au cours de leur existence et qui, grisés par la liberté qui leur semblait offerte dans leur jeunesse, semblent s’être trompés de chemin.

Malgré la légèreté de ton, cet album n’est pas gai du tout.
Son propos me semble très actuel. Croyant que l’herbe est plus verte chez le voisin, et exaltés par des valeurs individualistes prônant à chacun de se réaliser au détriment de toute attache culturelle ou sentimentale, les personnages de cet album semblent être passés à côté de leur propre vie.

« Hassan me dit souvent que je devrais retourner à la maison. Je lui réponds que je me sens libre ici. Que je suis heureux. Vous savez ce qu’il me répond ? Que ce n’est pas une question de liberté ou de bonheur mais de faire le bon choix. »

Citation :
« Je voulais parler du sentiment des gens qui voyagent beaucoup : celui de ne plus appartenir à aucun endroit ».
Manuele Fior

Quelques planches de l’album…

[BD] Manuele Fior 210

[BD] Manuele Fior 310


_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
http://colimasson.over-blog.com/#
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

[BD] Manuele Fior Empty
MessageSujet: Re: [BD] Manuele Fior   [BD] Manuele Fior EmptyDim 8 Mai 2011 - 21:04

colimasson a écrit:

Malgré ma réticence, j'ai franchi le cap ! dentsblanches
J'ai lu cette BD... surpris
Et finalement, elle est meilleure que ce que je pensais !
Contente de le lire Very Happy
et merci pour ton commentaire.. cela me redonne tout plein les bons moments que j'ai eu lors de la lecture de cette BD

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

[BD] Manuele Fior Empty
MessageSujet: Re: [BD] Manuele Fior   [BD] Manuele Fior EmptyDim 8 Mai 2011 - 22:04

Oui, il ne faut vraiment pas se laisser aller à la première impression qui se dégage de ce livre !
Les couleurs et les aquarelles ont beau donner une impression de tendresse un peu mièvre, il n'en est rien !

Agréable surprise ! content

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
http://colimasson.over-blog.com/#
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

[BD] Manuele Fior Empty
MessageSujet: Re: [BD] Manuele Fior   [BD] Manuele Fior EmptyDim 28 Avr 2013 - 11:37

Manuele Fior revient avec L'entrevue :


[BD] Manuele Fior Entrev10


Citation :
Auteur du lumineux Cinq mille kilomètres par seconde, l’Italien Manuele Fior réussit avec L’Entrevue une romance science-fictionnelle riche, poignante, profonde. Sa science du découpage, toujours harmonieux, se marie à un très bel usage du noir et blanc, créant des textures gracieuses. L’artiste ose même une élégante séquence entièrement obscure, lorsque ses héros partagent une nuit. Bâti sur des personnages touchants, habilement incarnés, et un phénomène mystérieux, le récit captive de bout en bout. Jusqu’à une chute évasive, un brin nostalgique. Un thriller sentimental brillant.
Bodoï


[BD] Manuele Fior Entrev11

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
http://colimasson.over-blog.com/#
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

[BD] Manuele Fior Empty
MessageSujet: Re: [BD] Manuele Fior   [BD] Manuele Fior EmptyDim 28 Avr 2013 - 11:43

Et toujours sur Bodoï, une interview de l'auteur.


Raniero et Dora vivent dans une société mouvante, en plein bouleversement. Comme la nôtre ?

Citation :
J’ai commencé à imaginer ce livre il y a trois ans, pendant une grand période d’immobilisme en Italie. Le pays me paraissait dans une impasse ; j’ai utilisé la science-fiction pour tenter de débloquer la situation ! Mais dans l’intervalle sont intervenus des changements radicaux, presque une révolution italienne : un mouvement anti-politique est né, venant du bas, et tentant de chasser une certaine classe politique. À travers cet album, je tente d’imaginer ce qui vient après. Je représente une jeunesse qui se réapproprie son pays, prend les choses en main avec une certaine naïveté. C’est une espèce de petite renaissance, bâtie sur des bases précaires, qui rappelle mai 68 en France. Il y a certes des contradictions dans les revendications de la nouvelle génération, mais aussi l’espoir que les choses changent vraiment, sans retour en arrière possible. Mes personnages évoluent dans une société qui deviendra idéale: avec des rapports humains sereins, sans conflit, par télépathie. Mais cette transparence obligatoire [à la fin de l’album, chacun lit les pensées de l’autre, sans mensonge possible] n’est pas sans revers, car elle entraîne la destruction d’une intimité…


[BD] Manuele Fior Entrev12

Des influences :


Quels films vont ont influencé dans la construction de cette histoire ?

Citation :
Ceux d’Antonioni, comme L’Avventura ou La Nuit. Dans ce dernier, on retrouve le même univers psychologique : une crise amoureuse dans une fête bourgeoise ; une héroïne difficile à cerner et qui peine à s’intégrer dans un milieu, incarnée par Monica Vitti… Le thème de l’intégration m’est cher : je l’ai déjà traité dans Mademoiselle Else. Et il me touche de près, puisque cela fait quinze ans que je voyage et vis en dehors de mon pays [Manuele Fior est désormais installé à Paris]. Un exercice quotidien magnifique, mais qui oblige à chaque fois à perdre un peu de son identité, de sa stabilité, de son système originel de valeurs…

Êtes-vous un grand amateur de science-fiction ?

Citation :
Oui, j’aime les livres d’Isaac Asimov, George Orwell, les films de Steven Spielberg, Stanley Kubrick ou Ridley Scott… J’avais envie de me lancer, de m’approprier cet univers en y imprimant mon style. Au début, je ne savais pas trop quoi raconter : je suis parti de l’accident de voiture de Raniero, en tout début d’album, juste avant sa vision de triangles lumineux dans le ciel. J’avais d’abord imaginé deux personnages principaux : Raniero et sa femme. L’idée d’introduire Dora m’est venue en mettant cet épisode en images. Le dessin m’indique toujours le nord ! Mon processus de création est très aléatoire, la direction du récit est établie au fur et à mesure.

[BD] Manuele Fior Entrev13

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
http://colimasson.over-blog.com/#
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

[BD] Manuele Fior Empty
MessageSujet: Re: [BD] Manuele Fior   [BD] Manuele Fior EmptyDim 28 Avr 2013 - 21:16

colimasson a écrit:
Manuele Fior revient avec L'entrevue
ah oui, je l'attendais, celui-là... malheureusement lors de la sortie j'ai vue que c'était de la SF... pas trop ma tasse de thé.. je vais passer mon tour et pour me consoler, j'ai commandé un de ses anciens albums Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

[BD] Manuele Fior Empty
MessageSujet: Re: [BD] Manuele Fior   [BD] Manuele Fior EmptyLun 29 Avr 2013 - 21:58

De la SF... A part des extraterrestres, ça n'a pas l'air si SF que ça... juste un prétexte pour faire de la psychologie originale ?

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
http://colimasson.over-blog.com/#
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

[BD] Manuele Fior Empty
MessageSujet: Re: [BD] Manuele Fior   [BD] Manuele Fior EmptyMar 30 Avr 2013 - 9:11

colimasson a écrit:
De la SF... A part des extraterrestres, ça n'a pas l'air si SF que ça... juste un prétexte pour faire de la psychologie originale ?
des extraterrestres sont assez SF pour moi Wink
... mais puisque j'aime bien cet auteur, je sens aussi que je veux bien lui donner une chance avec ce livre, mais pas dans l'immédiat...

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Maryvonne
Zen littéraire
Maryvonne

Messages : 4259
Inscription le : 03/08/2009
Localisation : oui, merci.

[BD] Manuele Fior Empty
MessageSujet: Re: [BD] Manuele Fior   [BD] Manuele Fior EmptyJeu 13 Juin 2013 - 19:25

Pas adoré les secondes...
Je trouve qu'il fait un peu palot à côté de Portugual de Pedrosa qui a certains thèmes en commun.
C'est toujours le risque de lire une BDs bien après sa sortie, on en attend beaucoup....
Revenir en haut Aller en bas
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

[BD] Manuele Fior Empty
MessageSujet: Re: [BD] Manuele Fior   [BD] Manuele Fior EmptyLun 23 Sep 2013 - 12:07

L'Entrevue (2013)


[BD] Manuele Fior Entrev10

L’Entrevue s’ouvre à la manière d’une dystopie habituelle, marinée dans une essence de pessimisme ambiant et de fragrances nostalgiques qui rappelleront la révolution sexuelle des années 70.


Au milieu du 21e siècle, Dora fait partie de la nouvelle génération. Celle-ci explore une manière différente de vivre ses sentiments par le biais de la Convention (« La nouvelle Convention se base sur le principe de la non-exclusivité émotive et sexuelle »). Ce n’est toutefois pas pour cette raison que les parents de Dora la dirigent vers un psychiatre –autant dire un autre monde et un autre siècle. Raniero est âgé de cinquante ans et ne comprend pas les fantasmes après lesquels court la nouvelle génération. La compréhension se produira peut-être grâce à l’aide d’intervenants extérieurs, voire extra-terrestres.


[BD] Manuele Fior Entrev11

Dora et Raniero sont frappés par les mêmes visions. Dans le ciel, des signaux lumineux captent leur attention. Ça n’aurait pu être qu’une hallucination –en vérité, ces apparitions sont réelles. Avant d’être entérinée, l’information n’est divulguée que de bouches à oreilles confiantes. Révéler à autrui que des habitants de planètes lointaines cherchent à communiquer nécessite également une connaissance de l’autre qui relève du sondage d’esprit. Ça tombe bien, Dora affirme également avoir des dons de télépathie et c’est pour cela qu’elle se confie à Raniero


[BD] Manuele Fior Entrev12

L’Entrevue se passe dans un climat minimaliste et froid, mais pourtant confortable. La modernisation semble achevée et ne cherche plus à se dépasser. Au contraire, le progrès semble ici cheminer vers un retour aux sources, à la recherche du bonheur : dans la communion avec autrui. La Nouvelle Convention et ses préceptes de liberté émotive et sexuelle n’en est qu’une première manifestation. Les confessions d’hallucinations en sont une seconde plus intime. En dernier lieu, la télépathie s’efforcera de réunir tous les habitants de la planète dans une sphère de communion ataraxique.


L’histoire de Dora et Raniero évolue d’abord de manière classique, avec un style sobre et personnel, qui ne laisse pas de côté le plaisir du lecteur. Sans qu’on ne le remarque, Manuele Fior nous transporte bientôt dans une autre dimension : la romance cède place au conte philosophique. L’air de rien, à l’aide de ses dessins et de ses dialogues, il nous balance au visage une hypothèse : le prochain stade de progression de l’être humain sera télépathique. L’Entrevue n’est peut-être qu’un récit symbolique mais ses réflexions sont puissantes. Si Manuele Fior a deviné juste, toute l’Histoire humaine prend un autre sens. L’Entrevue deviendrait alors une Révision émotive et empathique des évènements historiques. De quoi être ébloui…


[BD] Manuele Fior Entrev13

Citation :
Vous savez, connaître à fond quelqu’un sans pouvoir lire dans ses pensées, ce n’était pas simple. Disons que ça prenait toute une vie, et c’était très douloureux parfois. Certaines réactions inexplicables, démesurées, violentes, façonnaient des personnalités très différentes les unes des autres, presque uniques. Nous avons connu des états d’âme que plus personne ne connaît aujourd’hui.

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
http://colimasson.over-blog.com/#
Contenu sponsorisé




[BD] Manuele Fior Empty
MessageSujet: Re: [BD] Manuele Fior   [BD] Manuele Fior Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[BD] Manuele Fior
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Les Bédés et mangas-
Sauter vers: