Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Léo Malet

Aller en bas 
AuteurMessage
Hexagone
Envolée postale
Hexagone

Messages : 260
Inscription le : 18/01/2010
Age : 48
Localisation : Ile de France

Léo Malet Empty
MessageSujet: Léo Malet   Léo Malet Icon_minitimeVen 11 Fév 2011 - 18:35

Léo Malet 9496_malet

Citation :
Léo Malet (7 mars 1909 à Montpellier - 3 mars 1996 à Châtillon-sous-Bagneux) est un écrivain français.
Léo Malet est né à Montpellier dans le quartier de Celleneuve en 1909. Autodidacte, il commence comme chansonnier à Montmartre en 1925. La même année, il se rend à Montpellier où André Colomer est présent pour traiter du thème : « Deux monstres, Dieu et la Patrie, ravagent l'humanité ». C'est là que Colomer va influencer Malet, bouleversé par son tempérament fiévreux, sur la voie libertaire. Il s'ensuit une correspondance.
Il effectue ensuite différents petits boulots : employé de bureau, manœuvre, journaliste occasionnel (En dehors, L'insurgé, Journal de l'Homme aux Sandales, la Revue Anarchiste, etc.), « nègre », gérant de magasin de mode, figurant de cinéma, crieur de journaux, emballeur (chez Hachette). Anarchiste, il parodie la littérature policière anglo-saxonne sous de multiples pseudonymes.
Il écrit de la poésie, appartenant de 1930 à 1949 au groupe surréaliste. Il milite brièvement avec Benjamin Péret au parti trotskyste POI ( parti ouvrier internationaliste ) de 1936 à 1939, de nombreux surréalistes étant alors proches du trotskysme.
Mais c'est en 1942 qu'il se met au roman policier avec 120, rue de la Gare, mettant en scène un détective dont on allait parler : Nestor Burma. Dans la série, commencée en 1954, des Nouveaux Mystères de Paris, où chaque énigme a pour décor un arrondissement de la capitale, il se montre un peintre remarquable de la ville, de son atmosphère et de ses secrets...
Il a écrit sous divers pseudonymes : Frank Harding, Léo Latimer, Lionel Doucet, Jean de Selneuves, Omer Refreger et Louis Refreger



Tiens donc rien sur le Père du détective qui met lemystère KO alias Nestor Burma. Léo Malet serait-il passé de mode ? Pourtant ses écrits restent percutants, tissés d'un humour grinçant et d'une athmosphère typique du Paris des années 50. Pourquoi ce vide ? N'y a t-il aucun amateur, aucune amatrice ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Léo Malet Empty
MessageSujet: Re: Léo Malet   Léo Malet Icon_minitimeVen 11 Fév 2011 - 19:22

J'ai à peu près lu tous les Nestor Burma il y a un certain temps déjà, en ce qui me concerne ce sont vraiment de très bons souvenirs de lecture.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rivela
Zen littéraire
rivela

Messages : 3875
Inscription le : 06/01/2009
Localisation : Entre lacs et montagnes

Léo Malet Empty
MessageSujet: Re: Léo Malet   Léo Malet Icon_minitimeVen 11 Fév 2011 - 19:25

Je n'ai jamais lu ses livres, mais par contre j'ai bien aimé la série télévisée des Nestor Burma.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Léo Malet Empty
MessageSujet: Re: Léo Malet   Léo Malet Icon_minitimeVen 11 Fév 2011 - 19:37

Les livres sont bien meilleurs Rivela. Je pense que tu devrais bien apprécier cet auteur.

Et du coup cela te fait un auteur de plus pour ton index. Wink

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hexagone
Envolée postale
Hexagone

Messages : 260
Inscription le : 18/01/2010
Age : 48
Localisation : Ile de France

Léo Malet Empty
MessageSujet: Re: Léo Malet   Léo Malet Icon_minitimeSam 12 Fév 2011 - 9:38

Je n'ai jamais vu la série télé, mais je pense que Marchand doit bien incarner Burma. Cette forme de cynisme, de pince sans rire et d'humour froid dont fait preuve MArchand correspond très bien à l'image que je me fais de Nestor Burma, qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rivela
Zen littéraire
rivela

Messages : 3875
Inscription le : 06/01/2009
Localisation : Entre lacs et montagnes

Léo Malet Empty
MessageSujet: Re: Léo Malet   Léo Malet Icon_minitimeSam 12 Fév 2011 - 10:50

Si la série a durer aussi longtemps je pense que c'est en partie grâce au talent d'acteur de Marchand qui a bien servit le personnage de Burma. Comme aussi Cremer qui fût parfait dans le rôle de Maigret
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hexagone
Envolée postale
Hexagone

Messages : 260
Inscription le : 18/01/2010
Age : 48
Localisation : Ile de France

Léo Malet Empty
MessageSujet: Re: Léo Malet   Léo Malet Icon_minitimeSam 12 Fév 2011 - 14:56

rivela a écrit:
Si la série a durer aussi longtemps je pense que c'est en partie grâce au talent d'acteur de Marchand qui a bien servit le personnage de Burma. Comme aussi Cremer qui fût parfait dans le rôle de Maigret

Pas faux pour feu Crémer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
K
Main aguerrie
K

Messages : 352
Inscription le : 30/11/2007
Age : 46
Localisation : Belgique

Léo Malet Empty
MessageSujet: Re: Léo Malet   Léo Malet Icon_minitimeJeu 13 Aoû 2015 - 23:29

Voici un sujet qui aurait pu s'intituler : Le soleil d'hiver naît derrière la louve rousse (les fans de Léo Malet et du groupe Niagara - si tant est que ça existe  jemetate  - comprendront. Enfin... je crois).

Léo Malet dans une émission people ? Si c'est possible.
Je suis tombé par hasard sur cette vidéo de Sacrée Soirée (oui...je sais... :apeur: mais ne partez pas tout de suite !) dans les années 80 où Léo Malet fait la rencontre d'un de ses grands admirateurs d'alors : Daniel Chenevez.
Qui ça ? Mais si, rappelez-vous : la moitié de Niagara (l'autre moitié étant la flamboyante Muriel Moreno, qui n'était pas pour autant une demi-portion)
On apprendra entre autres que Daniel était aussi grand amateur de BD franco-belge et de Franquin (mon dieu de la BD  respect ) particulièrement. Mais je déborde.

Bon, alors je résume : ce type, Daniel, fut le mec du fantasme féminin de tous les ados des années 80 (et je sais de quoi je parle...  Léo Malet 937463 ), le claviériste d'une formation qui a accumulé les tubes, un grand fan de Léo Malet et de Franquin. Et à qui fut offert le privilège de rencontrer son auteur favori !
Il y a des types qui ont vraiment (passez-moi l'expression) "le cul bordé de nouilles".

PS : jalousie mise à part, mettre du Sacrée Soirée dans un topic littérature de Parfums, fallait oser, je sais.  ange
Mais bon... c'est quand même Léo Malet et c'est plutôt cocasse de le trouver là.

Mettre la vidéo vers 9:55 (si vous ne voulez pas vous taper du Foucault - et je ne parle pas de Michel - pendant dix minutes)

J'ai juste mis le lien vers You Tube plutôt que de copier-coller la vidéo, ce qui aurait semblé hors-sujet et aurait encore aggraver mon cas  dentsblanches ) : https://youtu.be/KEbilvK6K3Y
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Léo Malet Empty
MessageSujet: Re: Léo Malet   Léo Malet Icon_minitimeVen 14 Aoû 2015 - 8:28

merci !


_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Léo Malet Empty
MessageSujet: Re: Léo Malet   Léo Malet Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Léo Malet
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés avant 1915-
Sauter vers: