Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Fausta Cialente [Italie]

Aller en bas 
AuteurMessage
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

Fausta Cialente [Italie] Empty
MessageSujet: Fausta Cialente [Italie]   Fausta Cialente [Italie] Icon_minitimeLun 14 Fév 2011 - 9:25

Fausta Cialente [Italie] Fausta10

Source Wikipedia :
Citation :
Le père de Fausta Cialente, officier de carrière, est originaire des Abruzzes, et sa mère appartient à une famille de Trieste, ville où Fausta Cialente passe une partie de sa jeunesse et qu'elle considérera toujours comme sa véritable patrie.
Après son mariage avec le compositeur Enrico Terni, elle s'installe en Egypte, à Alexandrie puis au Caire, et n'en reviendra qu'à la fin des années 1950.
Son premier roman, Natalia, publié en1930, obtient le Premio dei Dieci (prix des Dix), décerné par un jury que préside Massimo Bontempelli. En1976, le Prix Strega récompense un autre de ses romans, Les Quatre Filles Wieselberger.
Son récit Camilla est adapté à la télévision par Sandro Bolchi en 1976, avec Giulieta Massina dans le rôle principal.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

Fausta Cialente [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Fausta Cialente [Italie]   Fausta Cialente [Italie] Icon_minitimeLun 14 Fév 2011 - 9:27

Les Quatres Filles Wieselberger
Fausta Cialente


Editeur :
Citation :
La famille Wieselberger est une famille d'artistes, d'aristocrates animés par un idéal d'indépendance et d'individualisme. Elsa, la mère, était chanteuse d'opéra. Fabio, le cousin de la narratrice, Fausta Cialente elle-même, était un musicien célèbre. Renato, le frère de Fausta, était acteur : il mourra pendant la Seconde Guerre mondiale, probablement assassiné par les Allemands. Dans cette autobiographie, l'auteur fait remonter à la génération précédente le récit de ses souvenirs familiaux, et reparcourt, sur un ton léger et nostalgique, l'histoire d'une Italie inattendue : celle des exilés de Trieste, plus "mittleuropéens" que méditerranéens, mais aussi celle des exilés d'Égypte, puisque Fausta Cialente vécut longtemps dans ce pays.
Ce livre cosmopolite, hanté par l'ombre d'Italo Svevo, a reçu le prix Strega en 1976.

Le résumé de l’éditeur parle d’un ton léger, certes, si léger que l’on est pas du tout en phase avec le roman. Détaché serait plus exact, lisse, rien n’a d’épaisseur dans ce roman que j’ai lu avec beaucoup d’ennui. C’est en fait un peu un roman et surtout une autobiographie, mais l’ensemble est long et plat, le contexte historique est présenté de façon ennuyeuse. On a l'impression de lire tantôt un manuel d'histoire tantôt une biographie officielle. Les personnages sont totalement désincarnés, difficile de s’accrocher à quoi que ce soit. J’ai fini le livre en lisant le dernier tiers en diagonale pour aller plus vite et m’en débarrasser. Normalement je ne l’aurais pas terminé, mais comme certains d’entre vous voulaient savoir de quoi il retournait, je me suis efforcée de lire jusqu’à la fin.

Néanmoins, on dit le plus grand bien de Fausta Cialente, et ce roman qui n’en est pas un, n’est peut-être pas représentatif de son œuvre. Donc, expérience à renouveler avec un autre roman, un vrai cette fois.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Fausta Cialente [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Fausta Cialente [Italie]   Fausta Cialente [Italie] Icon_minitimeLun 14 Fév 2011 - 13:00

Merci Domreader bisous

Un titre que je vais pourvoir rayer de ma liste grâce à toi.

Et comme un service mérite récompense, si tu as envie de lire un beau livre d'émigrés se passant en Egypte, il y a le merveilleux Out of Egypt d'André Aciman. Une merveille.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
majeanne
Main aguerrie
majeanne

Messages : 466
Inscription le : 05/06/2008
Age : 59
Localisation : le Grand Sud

Fausta Cialente [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Fausta Cialente [Italie]   Fausta Cialente [Italie] Icon_minitimeMar 1 Oct 2013 - 14:47

Une expérience différente pour moi avec ce livre que je termine.

J'avoue avoir eu du mal à entrer dedans et puis peu à peu je me suis laissé emporter par cette écriture détachée mais pas dénuée de sentiment (et la fin est d'ailleurs toute dans l"émotion) et j'ai pris plaisir au destin de cette famille dont la vie est étroitement mêlée à l'Histoire.

Je me suis un peu documentée sur Trieste et cet "irredentisme" inconnu pour moi. J'avais eu une première approche de Trieste avec des nouvelles de Boris Pahor et j'ai apprécié d'en apprendre davantage.
Je n'ai pas eu, comme toi, cette impression de lire un manuel d'histoire, au contraire, j'ai trouvé que la grande et la petite histoire se mêlaient de façon harmonieuse et naturelle et j'ai quitté à regret cette famille dans laquelle j'avais eu du mal à entrer.

Cela me donne envie de découvrir les romans de cet écrivain. sunny 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rejeton
Posteur en quête


Messages : 66
Inscription le : 08/05/2014
Localisation : Kent, Angleterre

Fausta Cialente [Italie] Empty
MessageSujet: message   Fausta Cialente [Italie] Icon_minitimeLun 10 Nov 2014 - 21:13

Les quatre filles Wieselberger

Le roman est plus ou moins autobiographique.  Il y a quatre filles Wieselberger - Adele, Alice, Alba et Elsa - et nous suivons leurs histoires.  Adele, la plus belle, meurt d'une maladie mystérieuse toujours jeune, Alice et Elsa se marient et Alba reste célibataire.  La deuxième partie du roman est racontée par la fille d'Elsa (basée sur Cialente elle-même).  Nous apprenons que les époux de ses deux tantes sont des coureurs de jupons. Elsa était chanteuse d'opéra avant son mariage mais, après sa séparation de son mari, elle devient prof de musique.  Nous suivons aussi la première guerre mondiale - le frère de la narratrice et un cousin sont tués - et la politique irrédentiste de la famille.  Avant la guerre Triste faisait partie de l'Autriche mais redevient italienne après la guerre. Excusez-moi du sommaire bref mais j'ai lu ce roman il y a plus de vingt ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themodernnovel.com
Contenu sponsorisé




Fausta Cialente [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Fausta Cialente [Italie]   Fausta Cialente [Italie] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Fausta Cialente [Italie]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Halloween en Italie
» Tremblement de terre en Italie
» Italie: des feux rouges truqués pour multiplier les amendes
» FOOT – Pourquoi l’Italie joue-t-elle en bleu ?
» WESDIEP en 2007

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature italienne, grecque et turque (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: