Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Merethe Lindstrøm [Norvège]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Merethe Lindstrøm [Norvège]   Lun 14 Fév 2011 - 14:43

Merethe Lindstrøm


Citation :
Merethe Lindstrøm (born 26 May 1964 in Bergen) is a Norwegian author. Lindstrøm’s literary debut occurred in 1983 with publication of the short story collection titled Sexorcisten og andre fortellinger. Since then she has authored several collections of short stories, novels and a children's book.

Lindstrøm has also sung with several rock bands, both in Oslo and Berlin.

Bibliography


* Sexorcisten og andre fortellinger – collected short stories (1983)
* Borte, men savnet – collected short stories (1986)
* Kannibal-leken – collected short stories (1990)
* Regnbarnas rike – novel (1992)
* Svømme under vann – collected short stories (1994)
* Steinsamlere – novel (1996)
* Stedfortrederen – novel (1997) traduit par "Le remplaçant"
* Mille og den magiske kringlen – children’s book (together with Gro Hege Bergan) (1997)
* Jeg kjenner dette huset – collected short stories (1999)
* Natthjem – novel (2002)
* Ingenting om mørket – novel (2003)
* Barnejegeren – novel (2005)
* Gjestene' – collected short stories 2007

Prizes and recognition

* Mads Wiel Nygaards Endowment 1994
* NotaBenes litteraturpris 1996
* Natt og Dag-prisen (senere Osloprisen)
* Tanums kvinnestipend 1997
* Dobloug Prize 2008
* Nominated for the Norwegian Critics Prize for Literature and the Nordic Council's Literature Prize

J'ai hésité à parler de son livre Le Remplaçant dans la rubrique One Shot (dans la mesure où c'est actuellement le seul traduit en français et que je lui ai trouvé pas mal de défauts) mais elle a déjà une oeuvre conséquente et quelques prix alors je laisse la porte ouverte...

Le Remplaçant


La 4e de couverture évoque un "roman impressionnant de densité dans la description d'un univers quasi carcéral et qui a imposé Merethe Lindstrom comme un auteur important de sa génération" lui valant "la consécration internationale"... J'espérais donc une perle dans un registre qui a donné des livres aussi réussis que "Les Désarrois de l'élève Törless" de Musil ou "L'Institut Benjamenta" de Robert Walser.

L'action se déroule sur une île au milieu des fjords dans un pensionnat pour enfants et adolescents jugés difficiles (par la société de l'époque, on est en 1925). L'auteur s'est documentée sur les conditions d'enfermement de ces jeunes comme en témoigne tout un passage vers la fin du roman. Elle a choisi de croiser le regard de Kai, un enfant qui a perdu son père et qui tolère mal la présence du nouveau compagnon de sa mère, et de Johannes, un jeune enseignant fraichement arrivé sur l'île. Tous deux sont témoins de violences et de secrets très troubles mettant en cause la direction et les surveillants, et le roman crée une sorte de suspens sensé être de plus en plus oppressant dans la mesure où Kai apparait rapidement lui-même en danger.

L'atmosphère est bien campée, les deux personnages sont évoqués à travers leurs souvenirs récents dans leurs vies respectives. J'ai bien aimé la façon un peu glaçante dont elle décrit le détachement apparent de Kai vis à vis de ce qui lui arrive au départ, comme s'il acceptait la sanction de son admission en maison de correction pour mieux se libérer d'un contexte douloureux (et d'une part de culpabilité potentielle en lien avec la mort de son père). L'enseignant est lui-même quelqu'un d'énigmatique, un peu rigide et méfiant à l'égard de la séduction et des femmes.

Ce qui m'a d'abord déçu, malgré une mise en place réussie, est le côté scénaristique de l'écriture. C'est sobre et intéressant mais il n'y aucune ampleur psychologique ou un début de réflexion sur ce qui est décrit. C'est presque cinématographique et elle se contente de décrire ce qui leur arrive comme dans un thriller. Le problème étant qu'on anticipe pas mal de choses et qu'il y a assez peu de surprises en dehors de l'explicitation du titre "Le remplaçant". L'univers est déjà connu et elle n'y apporte pas de regard véritablement neuf en dehors du cadre où l'action se déroule.

ça se lit vite et l'intrigue est suffisamment prenante pour ne pas trop s'ennuyer. Elle s'achève malheureusement sur une séquence émouvante mais un peu rapidement bâclée.

Donc peu d'originalité, une histoire convenue et pas vraiment nouvelle, des personnages au départ fouillés et intéressants mais dont elle ne fait pas grand chose. C'est un peu pauvre à l'arrivée.

A lire à la rigueur comme un thriller qui tend vers un climax de panique collective plutôt réussi.


_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Merethe Lindstrøm [Norvège]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Norwegian Navy - Marine norvégienne
» Norvège - croisière au nord - juin 2011
» Campagne de Norvège
» Omelette norvégienne
» La route norvégienne de l'Atlantique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nordique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: