Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Lydie Salvayre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
ratounet
Invité



MessageSujet: Lydie Salvayre   Sam 2 Juin 2007 - 14:41


Lydie Salvayre est une écrivaine française, qui exerce par ailleurs le métier de psychiatre en région parisienne. Fille d'un couple de républicains espagnols exilés en France, le français n'est pas sa langue naturelle, langue qu'elle découvre et avec laquelle elle se familiarise par la littérature. À plusieurs reprises favorite lors de prix littéraires, son roman La Compagnie des spectres, paru en 1997, a été élu « Meilleur livre de l'année » par la revue littéraire Lire
La vie commune
Suzanne, la narratrice, est depuis plus de trente ans l'employée exemplaire de Monsieur Meyer et ne souhaite rien d'autre que cette servitude bien réglée. Mais désormais elle va devoir partager son territoire avec une nouvelle secrétaire, une femme vulgaire, péremptoire et dont les idéaux petits-bourgeois choquent la morale pudibonde et sa conception de la vertu. Au cœur de cet huis-clos somme tout banal, les sournoiseries quotidiennes, les punitions, les petites batailles acharnées, dérisoires, prennent les dimensions d'une guerre civile. La gêne,l'antipathie, le dégoût deviennent obsession, haine, désespoir. Le délire puis la folie s'installent.
Mon avis : j'ai lu ce petit roman d'un trait! Il es très bien écrit, avec les mots justes, il décrit l'univers impitoyable des faux-semblants et des non-dits qui instillent goutte par goutte, de seconde en seconde, le poison capable d'éroder les couches superposées du vernis fabriqué par la machinerie des "beaux sentiments", ceux que produit la convenance.

Humour très grinçant, qui permet au lecteur de ne pas perdre contenance, mais trop proche du pathétique pour nous faire rire!

A découvrir pour le dépaysement!

Ratounette
Revenir en haut Aller en bas
onyxo
Invité



MessageSujet: Re: Lydie Salvayre   Dim 3 Juin 2007 - 11:05

"La vie commune" est un des meilleurs livres de cette auteure, un de ses premiers aussi, où son ironie tendre se mêle encore subtilement à sa perception psychanalytique ...
Ainsi Suzanne, dont la vie bien réglée se précipite dans la haine paranoïde à partir du moment où une nouvelle secretaire, image inversée de ce qu'elle est elle-même, apparaîtra dans son existence..
Je l'ai également lu d'un trait, ratounette!!
Revenir en haut Aller en bas
celene721
Espoir postal


Messages : 37
Inscription le : 17/05/2007
Age : 64
Localisation : saône et loire

MessageSujet: Lydie Salvaire   Dim 3 Juin 2007 - 18:41

Je ne connais pas encore Lydie Salvaire, je vais essayer de me procurer son livre, je le note, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Lydie Salvayre   Sam 30 Mar 2013 - 15:12

Lydie Salvayre ne connaît pas un grand succès chez les Parfumés...A venir peut-être...
Je me suis laissée séduire par la présentation qu'elle fait de son dernier ouvrage: 7 femmes.
Je l'ai commandé à mon libraire pour l'avoir dès le 4 avril, jour de sa sortie.

Rendez-vous avec 7 figures féminines de la littérature, et pas des moindres!
- Emily Brontë
- Colette
- Virginia Woolf
- Djuna Barnes
- Marina Tsvetaeva
- Ingeborg Bachmann
- Sylvia Plath
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque


Messages : 24647
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Lydie Salvayre   Sam 30 Mar 2013 - 15:26

C' est vrai. A une épouque -pas si lointaine- je lisais davantage de romancières françaises. Lydie Salvayre, je l' avais découverte en meme temps qud Catherine Lépront, Dominique Mainard, Véronique Olmi, Sylvie Germain, Linda Le, Anne Wiazemski, Marie Darieusecq, Genevière Brisac, Marie Didier, Michèle Desbordes Et quelques autres.
Mais je vais m' y remettre...



Elle était présente hier soir à La grande librairie, L.S.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire


Messages : 6785
Inscription le : 15/01/2013
Age : 51
Localisation : Peu importe

MessageSujet: Re: Lydie Salvayre   Sam 30 Mar 2013 - 15:52

Je n'ai lu qu'un seul livre d'elle , il y a longtemps : "La compagnie des spectres" qui ne m'a laissé aucun souvenir si ce n'est ce titre marquant !

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Lydie Salvayre   Sam 11 Mai 2013 - 16:36

coline a écrit:
Lydie Salvayre ne connaît pas un grand succès chez les Parfumés...A venir peut-être...
Je me suis laissée séduire par la présentation qu'elle fait de son dernier ouvrage: 7 femmes.
Je l'ai commandé à mon libraire pour l'avoir dès le 4 avril, jour de sa sortie.

Rendez-vous avec 7 figures féminines de la littérature, et pas des moindres!
- Emily Brontë
- Colette
- Virginia Woolf
- Djuna Barnes
- Marina Tsvetaeva
- Ingeborg Bachmann
- Sylvia Plath

Sept femmes
Je l'ai lu dès réception et ce ce livre m'a plu.
Ce que je peux dire simplement c'est que 230 pages seulement pour ces sept monuments de la littérature, c'est peu. Mais ça vaut le coup tout de même!

" Sept folles"..."Sept allumées"..."Sept insensées"..."Sept imprudentes"...

" Car il fallait qu'elles fussent folles ces femmes pour affirmer leur volonté présomptueuse d'écrire dans un milieu littéraire essentiellement gouverné par les hommes. Car il fallait qu'elles fussent folles pour s'écarter aussi résolument, dans leurs romans ou leurs poèmes, de la voie commune, pour creuser d'aussi dangereuses corniches, pour impatienter leur temps ou le devancer comme elles le firent, et endurer en conséquence les blâmes, les réprobations, les excommunications, ou pire l'ignorance d'une société que, sans le vouloir ou le voulant, elles dérangeaient."


Ce livre est très intéressant, agréable à lire, et surtout il donne envie de (re)lire ces sept écrivains, des passionnées, des tourmentées, des folles d'écriture aux destins tragiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63602
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Lydie Salvayre   Sam 11 Mai 2013 - 19:34

coline a écrit:
" Sept folles"..."Sept allumées"..."Sept insensées"..."Sept imprudentes"..
je ne connaissais pas l'émission L'Humeur Vagabonde sur France Inter jusqu'à tout à l'heure... et voilà que j'ai écouté l'émission où Lydie Salvayre était invitée... très bien... et même effet que chez toi: envie de retrouver ces 7 femmes dans leurs livres Very Happy

pour écouter: clic

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Lydie Salvayre   Sam 11 Mai 2013 - 19:50

kenavo a écrit:
coline a écrit:
" Sept folles"..."Sept allumées"..."Sept insensées"..."Sept imprudentes"..
je ne connaissais pas l'émission L'Humeur Vagabonde sur France Inter jusqu'à tout à l'heure... et voilà que j'ai écouté l'émission où Lydie Salvayre était invitée... très bien... et même effet que chez toi: envie de retrouver ces 7 femmes dans leurs livres Very Happy

pour écouter: clic

Ah...Super!...Je vais écouter! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...


Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Lydie Salvayre   Lun 20 Mai 2013 - 8:59

Je trouve que tu n'en dis pas assez sur ce livre...
Il n'est bien que pour l'anecdote de lire sur d'autres auteurs ?

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Lydie Salvayre   Lun 27 Mai 2013 - 19:02

Queenie a écrit:
Je trouve que tu n'en dis pas assez sur ce livre...
Il n'est bien que pour l'anecdote de lire sur d'autres auteurs ?

Oui, c’est vrai que j’ai été un peu rapide dans mon commentaire mais je vais me faire un plaisir de le compléter.
Je persiste à penser que l’intérêt de ce livre, et il n’est pas des moindres, réside bien dans le désir qu’il donne de se (re)pencher sur ces sept femmes écrivains qu’évoque avec passion Lydie Salvayre .
Ce n’est pas rien, ce n’est pas anecdotique …Mais vu le nombre de pages, ce ne sont que des bases, comme un rappel ou comme une introduction. J’ai d’autant plus apprécié que Lydie Salvayre écrit bien et que je l’ai lue avec plaisir.

Elle raconte comment, dans une période de doute d’écrivain, elle s’est réfugiée dans la lecture et que c’est vers ces sept femmes écrivains-là qu’elle s’est tournée. Toutes, au cours des années, avaient marqué son parcours de lectrice, et d’écrivain.
« Je traversais une période sombre. Le goût d'écrire m'avait quittée. Mais je gardais celui de lire. »

"Sept folles. Pour qui vivre ne suffit pas", des "allumées", des "insensées".
Ces femmes ont en commun la passion envers et contre tout d’écrire. Du « vivrécrire » disait Marina Tsvteaeva.
Des écrivains, des amoureuses, des femmes libres et malheureuses dont le destin fut souvent tragique.

Elles forcent l’admiration, le respect de Lydie Salvayre qui ne résiste pas, ramenée par elles toutes à l’écriture, à nous faire partager ce qu’elle doit à ses «admirées».
C’est ainsi qu’on n’a pas sept femmes mais plutôt huit dans ce livre, car l’auteur est aussi très présente bien que ce ne soit pas ce qu’elle recherche.

« Ce que j'aimais sans mesure chez ces sept femmes (…) c'était leur puissance poétique, c'était la grâce de leur écriture, c'était le retournement qu'elle opérait sur les forces de mort et leur pouvoir de conjuguer l'œuvre avec l'existence, c'était le bouleversement qu'elles provoquaient en moi et le surcroît de vie qu'elles ne cessaient depuis longtemps de m'insuffler. »

Elle a relu tous leurs livres et ressenti comme un besoin, ses lectures achevées, de prolonger ses émotions, et de nous les faire partager.
" J’étais simplement portée par le désir de faire durer encore l’émotion que j’avais éprouvée à les lire, et de me tenir en quelque sorte, affectueusement (je m’arrogeai ce droit), à leur côté."
J’aime beaucoup cette précision car elle me semble très honnête, très sincère. C’est ce que j’ai ressenti à la lire, elle m’a donné à partager ces émotions et je lui en suis reconnaissante.

Emily Brontë, Djuna Barnes, Sylvia Plath, Colette, Marina Tsvetaïeva, Virginia Woolf et Ingeborg Bachmann. ...«Presque toutes, un destin malheureux»…


Emily Brontë


Djuna Barnes


Sylvia Plath


Colette


Marina Tsvetaïeva


Virginia Woolf


Ingeborg Bachmann


Lydie Salvayre ne m’a pas réconciliée avec Colette, elle m’a permis de découvrir un peu Djuna Barnes, donné très envie de lire Sylvia Plath, et fait me remémorer de beaux moments de lectures avec les autres.

Elle dit de Thomas Bernard qu’il l’a conduite à Ingeborg Bachman. Je partage ce qui suit dans le texte cet aveu :
« Car un auteur aimé vous amène vers ses livres aimés, et ainsi infiniment jusqu'à la fin des jours, formant ce livre immense, inépuisable, toujours inachevé, qui est en nous comme un cœur vivant, immatériel mais vivant »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armor-Argoat
Zen littéraire


Messages : 5043
Inscription le : 09/01/2009
Age : 35
Localisation : Bretagne sud

MessageSujet: Re: Lydie Salvayre   Lun 27 Mai 2013 - 23:00

conciliabule Colinette n'a pas tenu longtemps loin des parfumés... Pour notre plus grand plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Lydie Salvayre   Mar 28 Mai 2013 - 1:45

Hé non...C'est difficile...L'habitude...donc le manque qui se fait vite sentir...Mais ma petite pause m'a fait du bien... content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...


Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Lydie Salvayre   Mar 28 Mai 2013 - 10:33

Contente de te voir me répondre.
Ce livre m'intrigue, j'ai l'impression qu'il pourrait me plaire, et j'ai l'impression qu'il ferait un très chouette cadeau pour une amie, donc... je vais être pénible mais j'ai encore besoin d'un chouia de précisions.



Donc, ce n'est pas du tout un roman ? Ou elle trace quand même une ligne de narration concrète, au-delà de son rapport à la lecture ?
Est-ce qu'elle ponctue son œuvre d'extraits ? Est-ce qu'il y a une histoire ou est-ce qu'elle fait uniquement partager ses émotions de lectrices ?

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Lydie Salvayre   Mar 28 Mai 2013 - 15:46

Queenie a écrit:
Contente de te voir me répondre.
Ce livre m'intrigue, j'ai l'impression qu'il pourrait me plaire, et j'ai l'impression qu'il ferait un très chouette cadeau pour une amie, donc... je vais être pénible mais j'ai encore besoin d'un chouia de précisions.



Donc, ce n'est pas du tout un roman ? Ou elle trace quand même une ligne de narration concrète, au-delà de son rapport à la lecture ?
Est-ce qu'elle ponctue son œuvre d'extraits ? Est-ce qu'il y a une histoire ou est-ce qu'elle fait uniquement partager ses émotions de lectrices ?

J'avais promis de te répondre... Et tu n'es pas pénible du tout! content

Ce n'est absolument pas un roman.

Le livre est composé d'une introduction de Lydie Salvayre qui explique la genèse de l'ouvrage, ce que j'ai tenté d'expliquer plus haut.
Ensuite un chapitre est consacré à chacune de ses sept écrivains "admirées", dans cet ordre-là:
- Emily Brontë: 34 pages
- Djuna Barnes: 30 pages
- Sylvia Plath: 19 pages
- Colette: 23 pages
- Marina Tsvetaeva: 43 pages
- Virginia Woolf: 23 pages
- Ingeborg Bachmann: 22 pages

Dans chacun de ces chapitres il est fait référence à l'oeuvre, à la psychologie et à l'histoire de ces femmes. Lydie Salvayre s'appuie sur pas mal de citations et plus particulièrement sur une oeuvre, sur laquelle elle pose ses commentaires, aussi bien humains que littéraires, les liens qui la relient à l'oeuvre et à son auteur.
Ce sont donc comme de courts essais, mais très courts!...et très personnels! Du coup, y transparaît l'admiration que Lydie Salvayre porte à ces écrivains, à ces femmes. C'est ce qu'elle nous transmet. En tout cas, c'est cela que j'ai bien reçu.

Sept femmes est un ouvrage que l'on peut lire d'une traite. On peut tout aussi bien en lire un chapitre de temps à autres. Il y a cependant un vrai lien, des similitudes entre ces sept femmes écrivains dans leur nécessité d'écrire en dépit de toutes les difficultés qui se sont dressées devant elles dans leur entreprise. Des ressemblances aussi dans leurs tempéraments passionnés et libres . Leurs destins souvent tragiques.
Colette est tout de même un peu à part je trouve.
J'ai entendu Lydie Salvayre dire qu'il aurait pu y avoir dans ce livre une place pour Emily Dickinson, mais ce n'est pas vers cette dernière que l'ont conduite ses lectures à ce moment-là.

Queenie, si ton amie aime ces femmes écrivains, ou tout au moins quelques unes, le livre de Lydie Salvayre va lui plaire. J'en suis à peu près certaine.
Je le garde tout près de moi avec beaucoup d'affection.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lydie Salvayre   Aujourd'hui à 21:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Lydie Salvayre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» À l’occasion de la Nuit des musées 2010, le centre culturel Tjibaou ouvre ses portes au public : La quête du feu
» Les 20 sites les plus consultés par les Français
» Maria Schneider
» Un bon plan de formation... qui m'interroge
» RITUELS à la TERRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: