Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Nâzim Hikmet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Nâzim Hikmet    Mar 13 Aoû 2013 - 15:39

colimasson a écrit:
Poème très étrange... je l'aime beaucoup, comme les autres qui sont présents sur ce fil.
A mettre dans mes priorités à lire en matière de poésie... (après Fernando Pessoa peut-être, dont j'ai enfin recueilli un volume ?)
 J' ai mis aussi beaucoup de poèmes de Hikmet sur le fil Coups de coeur poétiques.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile


Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 25
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: Nâzim Hikmet    Sam 17 Aoû 2013 - 12:28

Constance a écrit:
colimasson a écrit:
Poème très étrange... je l'aime beaucoup, comme les autres qui sont présents sur ce fil.
A mettre dans mes priorités à lire en matière de poésie... (après Fernando Pessoa peut-être, dont j'ai enfin recueilli un volume ?)
Dans ce poème, Hikmet évoque les tragiques conséquences du largage de la bombe atomique sur Hiroshima.
Mais la terrifiante actualité de Fukushima ...
Avec ces explications, le poème perd un peu en mystère mais en est d'autant plus angoissant...


_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Constance
Zen littéraire


Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

MessageSujet: Re: Nâzim Hikmet    Jeu 31 Oct 2013 - 16:59

.

Le voyage



Le voyage on le fait sur un cargo de charbon
Reste-t-il un port où l'on ne s'est pas encore battu ?
Reste-t-il une tristesse que nous n'ayons pas encore chantée ?
L'horizon qu'on voyait chaque matin devant
Ne l'a-t-on pas vu chaque soir derrière ?
Que d'étoiles ont filé devant nous
Frôlant les eaux.
Chaque aurore n'était-elle pas le reflet
De notre grande nostalgie ?
On y va malgré tout, n'est-ce pas, on y va.


1948


(Extrait de Poèmes lyriques, in Il neige dans la nuit et autres poèmes/NRF/ Poésie Gallimard)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire


Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 51
Localisation : Peu importe

MessageSujet: Re: Nâzim Hikmet    Jeu 31 Oct 2013 - 17:02

Constance a écrit:
.

Le voyage



Le voyage on le fait sur un cargo de charbon
Reste-t-il un port où l'on ne s'est pas encore battu ?
Reste-t-il une tristesse que nous n'ayons pas encore chantée ?
L'horizon qu'on voyait chaque matin devant
Ne l'a-t-on pas vu chaque soir derrière ?
Que d'étoiles ont filé devant nous
Frôlant les eaux.
Chaque aurore n'était-elle pas le reflet
De notre grande nostalgie ?
On y va malgré tout, n'est-ce pas, on y va.


1948


(Extrait de Poèmes lyriques, in Il neige dans la nuit et autres poèmes/NRF/ Poésie Gallimard)
Merci Constance , c'est superbe ! aime

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Nâzim Hikmet    Dim 3 Nov 2013 - 20:32

NOSTALGIE

Cela fait cent ans
que je n' ai pas vu ton visage
que je n' ai pas passé mon bras
autour de ta taille
que je ne vois plus mon visage dans tes yeux
cela fait cent ans que je ne me pose plus de question
à la lumière de ton esprit
que je n' ai pas touché à la douceur de ton ventre.
Cela fait cent ans
qu' une femme m' attend
dans une ville.
Nous étions perchés sur la meme branche,
sur la meme branche
nous en sommes tombés, nous nous sommes quitfés
entre nous tout un siècle
dans le temps et dans l' espace.
Cela fait cent ans que dans la pénombre
je cours derrière toi.
6 juillet 1959

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Zen littéraire


Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

MessageSujet: Re: Nâzim Hikmet    Ven 8 Nov 2013 - 16:01

Grâce à Lavilliers, Nâzim Hikmet pourra toucher les foules ... cheers 




Poème déjà placé sur le fil, dont je replace le texte :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile


Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 25
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: Nâzim Hikmet    Dim 10 Nov 2013 - 9:14

Merci pour le rappel de ce poème Constance. On ne peut pas s'empêcher de le lire avec malaise, en se demandant si nous ne sommes pas nous-mêmes cette étrange créature.

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Constance
Zen littéraire


Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

MessageSujet: Re: Nâzim Hikmet    Mer 13 Nov 2013 - 14:30

colimasson a écrit:
On ne peut pas s'empêcher de le lire avec malaise, en se demandant si nous ne sommes pas nous-mêmes cette étrange créature.


Se poser la question, c'est déjà y répondre, Coli. sourire 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Zen littéraire


Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

MessageSujet: Re: Nâzim Hikmet    Mar 1 Avr 2014 - 13:09

.

De la vie III



Ce monde refroidira
étoile parmi les étoiles
et même des plus petites,
une pépite d'or sur fond de velours bleu en somme,
notre univers immense en somme.


Ce monde un beau jour refroidira
même pas comme un bloc de glace
ou un nuage mort,
il roulera comme une coquille de noix vide
dans l'obscurité sans bornes ni limites ...


Dès maintenant tu en éprouveras la douleur
tu en ressentiras la tristesse dès maintenant.
C'est ainsi que tu dois aimer le monde
pour pouvoir dire : j'ai vécu.


1948


(Extrait de Poèmes lyriques, in Il neige dans la nuit et autres poèmes / NRF / Poésie / Gallimard)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile


Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 25
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: Nâzim Hikmet    Ven 4 Avr 2014 - 14:16

Toujours aussi mélancolique... et cosmologique.

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Nâzim Hikmet    Lun 26 Mai 2014 - 0:08

Tu es fatiguée de porter mon poids
tu es fatiguée de mes mains
de mes yeux, de mon ombre
mes paroles étaient des incendies
mes paroles étaient des puits
un jour viendra soudain, un jour viendra
tu sentiras en toi le poids des traces de mes pas
les traces de mes pas qui s' éloignent
et le plus insoutenable sera ce poids-là.

31 mai 1962

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile


Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 25
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: Nâzim Hikmet    Mer 28 Mai 2014 - 15:28

Ouch, ça fait mal.

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Bédoulène
Abeille bibliophile


Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Nâzim Hikmet    Mer 28 Mai 2014 - 16:52

c'est très dur, mais peut être  se trompe t il (?) peut être qu'elle ne regrettera pas ?

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Zen littéraire


Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

MessageSujet: Re: Nâzim Hikmet    Ven 30 Mai 2014 - 11:53

Si Hikmet n'a jamais failli dans ses engagements politiques qui lui ont coûté l'exil ou la prison, il en va autrement de sa vie amoureuse plutôt tumultueuse. Son existence aventureuse, son caractère orageux et ses entorses à la fidélité ayant eu raison de ses trois précédents trois mariages - Lena en 1925, Piraye en 1936 et Munevver en 1948 - Hikmet sait combien il est difficile pour une femme de vivre à ses côtés.
D'où le poème placé par Bix 229, qui s'adresse à Vera, sa quatrième femme épousée en 1960.
Ceci étant, leur union ne sera brisée que quelques mois plus tard, par le décès de Nâzim Hikmet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile


Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 25
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: Nâzim Hikmet    Sam 31 Mai 2014 - 9:17

D'accord... j'avais interprété ce poème plutôt comme une oraison funèbre...  jemetate 

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nâzim Hikmet    

Revenir en haut Aller en bas
 
Nâzim Hikmet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Poésie (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: