Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Torgny Lindgren [Suède]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
ratounet
Invité



MessageSujet: Torgny Lindgren [Suède]   Sam 2 Juin 2007 - 15:06


Je vous présente Torgny Lindgren, auteur suédois, et son surprenant livre "miel de bourdon"
Dans ses romans, la nature est omniprésente, comme dans de nombreux romans scandinaves, mais aussi l'histoire de l'Art (L'Arbre du prince), la religion (Bethsabée, les trente-deux voix de Dieu), la notoriété, le mensonge (Paula), les traditions et la vie quotidienne en Suède (La lumière, Fausses Nouvelles).


sujet : Dans le Nord de la Suède, à une époque indéterminée, une femme anonyme - son nom nous restera inconnu tout le long du récit - prononce une conférence sur la vie des saints, avant de se voir offrir l'hospitalité par un inconnu. Parvenu à Övreberg, hameau perdu dans la neige, traversé par le vent, composé en tout et pour tout de deux maisons, l'homme, visiblement fort malade, lui enjoint de profiter de son séjour pour achever le livre qu'elle projette d'écrire sur saint Christophe.
En venant s'installer dans la maison de son vieil hôte, la jeune femme apportera une dimension nouvelle à la rivalité passionnelle et latente qui existe depuis toujours entre le vieilllard et le frère de celui-ci. Voisins, mais isolés l'un de l'autre par la maladie et par une rivalité qui ne tolère aucune faiblesse, les deux hommes ne se voient jamais. Assumant parfaitement son rôle de soignante et de messagère entre deux êtres figés dans leur amertume, le jeune écrivain transformera radicalement les deux existences qui lui ont été confiées...En sortiront-ils indemnes?

Mon avis : ce récit court et incisif tient parfaitement la route.. L'écriture souple, déliée donne plus de relief encore au mode descriptif très particulier utilisé par l'auteur (images très fortes, ton brutal plein de violence contenue) et s'achève sur une chute onduleuse, glissante et glacée comme une piste de slalom....Tres intéressant!
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Torgny Lindgren [Suède]   Sam 2 Juin 2007 - 15:15

Cela ferait presque penser à l'univers de Bergman... :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chatperlipopette
Zen littéraire
avatar

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 52
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Torgny Lindgren [Suède]   Sam 2 Juin 2007 - 22:28

"Bethsabée" est absolument un livre sublime à lire!!!! Je le conseille vivement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
onyxo
Invité



MessageSujet: Re: Torgny Lindgren [Suède]   Dim 3 Juin 2007 - 10:53

Sans oublier "La beauté de Mérab", un recueil de nouvelles puissantes et bouleversantes
Dans une écriture sobre et belle, dont la manière s'apparente par moments à la Bible, Lindgren met en scène, dans ses différents aspects, la force et le pouvoir des mots.
Ainsi cette nouvelle d'un homme qui se terre pour éviter d'entendre le mot "tuberculose" car du jour où il l'entendra prononcer, cette maladie pénétrera dans son corps...
Un petit bijou!
Revenir en haut Aller en bas
Sahkti
Envolée postale
avatar

Messages : 260
Inscription le : 21/11/2007
Age : 43
Localisation : Belgo-Suisse

MessageSujet: Re: Torgny Lindgren [Suède]   Sam 24 Nov 2007 - 17:38

FAUSSES NOUVELLES

J'ai envie de qualifier ce roman de Lindgren de fable moderne, un conte philosophique qui nous prend par la main et nous entraîne dans les méandres de la pensée à partir de petits phénomènes de la vie quotidienne et des grands mystères de l'existence.

Nous sommes en 1947. Tout part de la pölsa, un plat suédois compliqué à base de viande hachée cuite dans son jus. Un plat qui exige énormément de patience, de régularité et de rigueur. Un nom qui, symboliquement, signifie dans la tradition nordique le calme et l'apaisement de soi, le but à atteindre par chacun d'entre nous en quelque sorte. Et cela s'avère bigrement compliqué !
Autour de cette pölsa, il y a Ävarbäck, un petit village perdu aux confins de la Laponie, un condensé du monde sur quelques mètres carrés dans lequel on trouve un écrivain qui tint longtemps le rôle de journaliste du coin. Une vedette dans le village, celui qui savait tout sur tout le monde et informait la population de tout ce qui se passait. Oui mais voilà, on découvre un jour que les histoires et nombreux faits divers relatés par le bonhomme sont inventés. Hé oui ! De la blague ! Faux incendies, accidents imaginaires, décès irréels, autant d'éléments fictifs qui ont nourri les esprits locaux pendant des années, la population croyant dur comme fer à ces récits. Un mythe se brise. Si violemment que le rédacteur en chef congédie son journaliste au moment où celui-ci s'apprêtait à dévoiler dans un entrefilet l'arrivée d'un homme étrange dans le village qu'on pouvait surprendre en train de siffloter du Wagner sans s'en rendre compte. L'article s'interrompt avant la fin de la phrase "qui serait en réalité...". Arghh !

Cinquante-trois ans plus tard, le fameux rédac'chef trépasse, l'interdiction de rédiger du journaliste disparaît de facto et celui-ci, âgé de 107 ans et vivant en maison de retraite compte bien reprendre ses activités.
Ben oui, c'est que tout le monde, nous compris, meurt d'envie de savoir qui était ce mystérieux homme chantonnant Wagner ! Zou, le voile se déchire, il s'agit de Martin Bormann, criminel de guerre allemand venu se cacher en Suède sous un faux nom. L'entrefilet enfin achevé nous apprend également que l'instituteur du village, Lars Högström, s'est pris d'amitié pour cet Allemand par amour commun du chant et de la pölsa. Aucun suédois ne peut résister à une bonne pölsa...
Cruel et doux mélange des plaisirs de la vie aux errances spirituelles, du dilemme de la conscience face au poids des années et de la maladie (Högström est atteint de tuberculose).

Avec toujours en toile de fond cette pölsa qui se prépare lentement et avec soin, qui se construit avec amour à petit feu, un peu comme ce roman de Torgny Lindgren bâti sur une succession d'événements et de scènes, sur des personnalités et un monde multifacettes. Lindgren qui manie la férocité et l'humour, un certain sens de l'autodérision aussi (il fera une brève apparition dans son récit sous les traits d'un enfant qui estime qu'il est plus sage pour lui de ne jamais devenir adulte car "personne ne pouvait prévoir ce qu'un être avec une telle disposition d'esprit était en mesure de provoquer.").
Bormann et Högtröm deviennent amis, ils partent ensemble à moto sillonner la campagne suédoise afin de goûter à toutes les pölsa du coin et dénicher les meilleures recettes. En explorant leurs goûts communs, ils sont également en quête de leurs identités, avec beaucoup de mélancolie, de nostalgie, de sagesse aussi.
Et un sentiment un peu perturbant : ceci est un roman, rien de ce qui est raconté n'est arrivé, tout est inventé et pourtant on y croit, on veut y croire, on l'exige !

Belle leçon d'écriture qui pourrait nous suggérer que la quête de la vérité est vaine et "qu'elle n'est qu'une chimère, une turpitude lunatique, un artifice dans les mains capricieuses d'un illusionniste".
Merci Monsieur Lindgren.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sahkti
Envolée postale
avatar

Messages : 260
Inscription le : 21/11/2007
Age : 43
Localisation : Belgo-Suisse

MessageSujet: Re: Torgny Lindgren [Suède]   Sam 24 Nov 2007 - 17:39

L'ARBRE DU PRINCE

Publié sous le titre suédois "l Brokiga Blads vatten", ce recueil de nouvelles permet à Torgny Lindgren de s’interroger sur le processus créatif et les fondements de la création. Réflexion intéressante car si on peut tout créer dans sa tête, tout rêver, est-il possible de le réaliser "en vrai" ?
La création est-elle un défi permanent que l’on s’impose, un affrontement avec la nature et ses règles ?

Autour du thème de l’art, Torgny Lindgren donne vie à divers personnages qui apportent chacun une facette différente et une réponse aux questions posées dès le départ. Chacun va jusqu’au bout de lui-même (un peintre va jusqu’à la mort afin de terminer son œuvre, un musicien compose son désespoir en musique…), chacun sait que le sens de la vie se trouve dans la création et fera tout ce qui est en son pouvoir pour y parvenir. Mais parvenir à quoi ? La nouvelle sur Elis de Lillaberg et ses arbres abattus afin de voir encore plus loin illustre très bien ce besoin de créer et de dépasser les limites, les siennes et celles du monde.
Dix nouvelles, dix parcours, dix approches de l’art et de l’existence, dix manières de nous plonger au fond de nous à la recherche de ce qui nous anime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sahkti
Envolée postale
avatar

Messages : 260
Inscription le : 21/11/2007
Age : 43
Localisation : Belgo-Suisse

MessageSujet: Re: Torgny Lindgren [Suède]   Sam 24 Nov 2007 - 17:40

MIEL DE BOURDON

Deux hommes et une femme. Elle écrit des récits sur la vie des saints et donne des conférences. A la sortie de l'une d'elles, elle est raccompagnée par un homme qui doit l'héberger. La neige abondante l'empêche de quitter les lieux le lendemain. Alors elle fait la connaissance d'Hadar. Atteint par un cancer et en bout de course. Hadar a un frère, Olof, son voisin, qu'il déteste et dont il souhaite la mort. Un frère qui ne vit que par et pour le sucre, au point lui aussi d'être sur le point de mourir. Peu à peu, la jeune femme pénètre les secrets des uns et des autres, deux êtres qui tiennent uniquement grâce à la force que leur donne le refus de laisser le plaisir à l'autre de mourir avant lui. Trio étouffant, huis-clos intimiste et morbide. une femme disparu, un fils mort par bêtise et cette jeune auteur qui prend ses marques et gère le quotidien des deux hommes.

Un récit grave et un ton sombre pour Torgny Lindgren qui aborde en douceur le fin de vie, le mérpis, la haine familiale et les secrets trop lourds à porter. Chaque frère tente d'oublier ses péchés en ressassant le malheur de l'autre. Rire des autres permet de s'oublier soi-même. Un récit pesant par moment, non dans l'écriture, mais dans l'atmosphère. On se sent prisonnier de ces deux petits maisons et de ces deux malades acariâtres. On souhaite les voir mourir tout en s'étant attachés à eux. La jeune femme qui les accompagne émet le même souhait... Un roman dense et étrange à découvrir, une autre facette de la plume talentueuse de Lindgren.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chatperlipopette
Zen littéraire
avatar

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 52
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Torgny Lindgren [Suède]   Sam 24 Nov 2007 - 19:22

Je els note ceux-là car je me susi arrêtée à "Bethsabée"! merci beaucoup pour cet aperçu bien attrayant des romans de Lindgren sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Torgny Lindgren [Suède]   Sam 20 Sep 2008 - 9:29

Je viens d'acheter ce livre de Torgny Lindgren et me posais la question s'il fallait lui ouvrir un fil... mais il y est déjà Wink


Divorce

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Torgny Lindgren [Suède]   Mer 15 Juil 2009 - 20:14

La Bible de Gustave Doré


Le narrateur nous conte sa vie. Devant un micro, car il n'a jamais pu lire ni écrire, pas parce qu'il n'est pas intelligent, il le serait peut être même plus que la moyenne. Les médecin appellent cela alexie, cette incapacité spécifique à l'apprentissage de la lecture. Mais notre narrateur n'a pas la même analyse et considère que n'avoir pas appris à lire est une chance. Même s'il n'a pas appris à lire, il adore la littérature. Son grand-père dans son enfance lui a racontée énormément de livres, et plus tard il apprécie qu'on lui fasse la lecture, et comme sa mémoire fabuleuse lui permet de retenir, il peut raconter dans les moindres détails tous ces livres. Mais le livre qui l'a vraiment marqué est un livre sans texte, c'est la fameuse Bible de Gustave Doré qu'il a découvert presque à la naissance et qu'il a exploré jusqu'à ce que le livre lui soit ôté.

Une lecture pas déplaisante, mais j'ai la sensation que d'ici quelques mois je ne m'en souviendrai absolument plus. Je n'ai pas véritablement été touchée par ce personnage, ce qu'il avait à nous dire ne m'a jamais vraiment surpris. La lettre du père, était prévisible au possible, comme si on avait pas immédiatement compris que le problème se situait là. Il y a quand même des passages plutôt bien écrits qui ont fait que je n'ai pas eu envie d'abandonner la lecture, mais cela ne me donne pas vraiment envie de continuer d'explorer l'univers de l'auteur. Trop peu de contenu pour moi, uniquement de l'émouvant, ou supposé tel pour essayer de déclencher chez le lecteur la fibre compassionelle. Enfin c'est comme cela que je l'ai ressenti.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Torgny Lindgren [Suède]   Mer 15 Juil 2009 - 20:24

Lu Miel de bourdon, Fausses nouvelles, Le Chemin du serpent...

Long long ago... Dans une autre vie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Torgny Lindgren [Suède]   Jeu 16 Juil 2009 - 0:00

Ah oui, dans Le Fait du Prince, d'Amélie Nothomb, notre héros tombe lit un bouquin de Torgny Lindgren... mais je ne sais plus lequel. Peut-être bien Le Chemin du Serpent.
Tout ça pour dire que si Amélie Nothomb en parle, c'est que ça doit être super bien. dentsblanches
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Torgny Lindgren [Suède]   Jeu 16 Juil 2009 - 8:03

eXPie a écrit:

Tout ça pour dire que si Amélie Nothomb en parle, c'est que ça doit être super bien. dentsblanches

Nous avons tous nos références Wink

Je ne te conseillerais juste pas de l'aborder par celui-ci.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Torgny Lindgren [Suède]   Jeu 16 Juil 2009 - 13:15

Arabella a écrit:

Je ne te conseillerais juste pas de l'aborder par celui-ci.
Et à ma place, tu commencerais par lequel ? La Bible de Gustave Doré était-il le premier Lungren que tu as lu ? (et peut-être le dernier - "mais cela ne me donne pas vraiment envie de continuer d'explorer l'univers de l'auteur.")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Torgny Lindgren [Suède]   Jeu 16 Juil 2009 - 18:22

Oui, c'est le premier livre de Lindgren que j'ai lu. Si malgré cette expérience réduite je ne te conseille pas celui-ci c'est que je ne l'ai pas trouvé terrible; comme par ailleurs rien que sur ce fil il y a des commentaires enthousiastes d'autres de ses livres, je me dis que ce n'était peut être pas le bon. C'est comme pour Amélie finalement, si on commence par l'un des derniers dentsblanches

Je suis peut être excessivement sévère pour ce livre qui a des qualités; mais je l'ai lu à la suite d'un vraiment excellent livre aussi sous forme de mémoires (Sarnia) et le thème de la personne "différente" mais qui a tellement de choses à nous apporter m'agace, un peu trop politiquement correct (ou bien pensant d'aujourd'hui).

Et comme j'ai plein de livre en attente que j'ai très envie de lire ou de relire, je voudrais éviter de perdre mon temps avec des lectures peu passionnantes, donc un autre livre de Lindgren ne me tente pas vraiment. Mais si d'autres Parfumés mettent plein de commentaires enthousiastes, tiens si par exemple tu lisais un de ses romans et si tu faisais un commentaire de lecture totalement convaincu, sans aucune pointe d'ironie, ni de critique au second degré, je me laisserais convaincre.

Mais cela fait beaucoup de si...

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Torgny Lindgren [Suède]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Torgny Lindgren [Suède]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» un Ecoquartier en Suède
» siege RF dos a la route apres 4 ans combien de temps ?
» Pour les scéptiques sur les sièges dos à la route...
» Un "Etat fédéral" commun séduirait 42 % des Nordiques
» Etat des lieux du marché suédois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nordique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: