Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Dreux Gallou Alain (A.D.G)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hexagone
Envolée postale
avatar

Messages : 260
Inscription le : 18/01/2010
Age : 46
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Dreux Gallou Alain (A.D.G)   Lun 21 Mar 2011 - 10:35



A.D.G. (initiales du pseudonyme Alain Dreux Gallou), de son vrai nom Alain Fournier dit Camille, est un romancier et journaliste français, né le 19 décembre 1947 à Tours[1] (Indre-et-Loire) et mort le 1er novembre 2004 à Paris, des suites d'un cancer. Un an avant sa mort qu'il savait proche, il souhaita être inhumé à Véretz en déclarant à la Nouvelle République du Centre-Ouest, édition d'Indre-et-Loire : « J'ai réservé ma place au cimetière de Véretz ; ça fera trois écrivains pour le prix d'un avec Paul-Louis Courier et Eugène Bizeau ».

A.D.G. fut, pendant une dizaine d'années, l'un des « auteurs-phares » de la Série noire des éditions Gallimard. Il reste célèbre pour avoir représenté une sensibilité de droite, voire d'extrême droite (vers laquelle il évoluera plus nettement dans les années 1980, lorsqu'il deviendra le principal animateur du Front national en Nouvelle-Calédonie). Cette position le singularisait au sein du mouvement de renouveau du roman noir français des années 1970, un mouvement dominé alors par des écrivains de sensibilité de gauche, d'extrême gauche ou anarchiste, à l'instar de l'autre figure marquante de la Série noire de cette décennie, Jean-Patrick Manchette. Que ce soit dans les titres de ses romans policiers ou dans ses chroniques journalistiques, il est également connu pour sa propension aux jeux de mots. ( Wikipedia)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hexagone
Envolée postale
avatar

Messages : 260
Inscription le : 18/01/2010
Age : 46
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Pour venger pépère.   Lun 21 Mar 2011 - 10:37



Tout simplement excellent. Du polar monté sur une trame digne d'un orfèvre.
Pensez, ce livre a été écrit en 1980 au siècle dernier donc, et il n'a rien perdu de son punch et de sa pertinence. Bien sûr le décor a changé depuis, de nos jours les brigands ne roulent plus en R5, mais ces particularités de l'époque ne gâchent rien à la maitrise et la virtuosité du récit. Polar de terroir, peuplé de vrais gens habités par une quotidienneté qui les abîme, ADG s'inscrit pleinement dans cette veine du polar social et réaliste. Un coup de maître.
On pourra toujours décrier les prises de positions politiques de l'auteur ancrées à droite toute, d'ailleurs cela transparaît dans le livre, mais cela n'enlève rien à son talent.
Un incontournable du polar français, fleurant bon la province,la vengeance crédible d'un avocat opiniâtre quand il s'agit de venger pépère. De bons jeux de mots, un phrasé travaillé et pertinent. En fait c'est ce genre de bouquin, décrié par les intellos qui donne toutes ses lettres de noblesse au genre. Pas de facilité ici, ami lecteur, lance-toi sans a priori dans ADG tu ne le regretteras pas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hexagone
Envolée postale
avatar

Messages : 260
Inscription le : 18/01/2010
Age : 46
Localisation : Ile de France

MessageSujet: La marche truque...   Lun 21 Mar 2011 - 10:39



C'que j'en dis moi...

A la croisèe des tontons flingueurs, des valseuses et autres, la marche truque est une bonne surprise pas piquée des hannetons.
Ambiance du milieu des années 70, truands aux grandes gueules et aux grands coeurs.
Le stacato des automatiques retentit dans une france oubliée, celle des seventies.
Deux compères se font la belle de prison et ont aux trousses des individus non recommandables mais obstinés.
De cavale en braquage, le duo se tire d'affaire sans trop d'ennuis mais en ayant semé quelques cadavres.
Du pognon plein les fouilles, de la gouaille bien pesée, sertie de truculence argotique, La marche truque est une bonne surprise.
Des dialogues à la Audiard, dont l'auteur aurait été un associé sur certains films.On imagine bien Ventura, Gabin, Belmondo et toute la clique des films de l'époque s'approprier l'hsitoire.
Un livre court qui fait mouche tant pour l'ambiance que pour le contexte de l'histoire.
On est loin des policiers actuels, construits tous un peu sur le même cadre. Ici c'est le verbe qui frappe au menton est sonne le lecteur.
Un peu de flonflon, des bistrots pas nets aux relents d'anis, des belles gueules qu'on imagine le clope au bec, droits dans leurs bottes, avec un certain sens de l'honneur, des zigs qui sont des mecs à qui il vaut mieux éviter de chercher des poux dans la tête.
A lire absolument.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dreux Gallou Alain (A.D.G)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dreux Gallou Alain (A.D.G)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Communiqué d'Alain Lambert.
» Alain Genestar.
» alain dit chocho
» Alain Le Vern en a décidé ainsi...
» Alain, dit SPS ou Spletts...c'est selon M902 en 1988

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs français à découvrir, nés après 1914.-
Sauter vers: