Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Jean-Claude Pirotte [Belgique]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
toma
Main aguerrie
toma

Messages : 302
Inscription le : 10/02/2009
Localisation : cantal

Jean-Claude Pirotte [Belgique] Empty
MessageSujet: Jean-Claude Pirotte [Belgique]   Jean-Claude Pirotte [Belgique] Icon_minitimeLun 21 Mar 2011 - 22:34

JEAN-CLAUDE PIROTTE

Jean-Claude Pirotte [Belgique] Pirotte02

Il y a une chanson de Ferré qui commence ainsi :

"Les gens, il conviendrait de ne les connaître que disponibles
A certaines heures pâles de la nuit
Près d'une machine à sous, avec des problèmes d'hommes simplement
Des problèmes de mélancolie
Alors, on boit un verre, en regardant loin derrière la glace du comptoir
Et l'on se dit qu'il est bien tard..."

Jean-Claude PirottE est de ces hommes-là.

Pour le reste on trouve un très bon portrait sur le site espritsnomades.com


Dernière édition par toma le Mar 22 Mar 2011 - 0:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
toma
Main aguerrie
toma

Messages : 302
Inscription le : 10/02/2009
Localisation : cantal

Jean-Claude Pirotte [Belgique] Empty
MessageSujet: Re: Jean-Claude Pirotte [Belgique]   Jean-Claude Pirotte [Belgique] Icon_minitimeLun 21 Mar 2011 - 23:01

Quelques titres pour aider à la découverte de Pirotte :

Sarah, feuille morte
Un été dans la combe
Boléro
Cavale
Un voyage en automne
Mont Afrique
et caetera...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Jean-Claude Pirotte [Belgique] Empty
MessageSujet: Re: Jean-Claude Pirotte [Belgique]   Jean-Claude Pirotte [Belgique] Icon_minitimeMar 22 Mar 2011 - 1:12

Ah oui, il nous manquait Pirotte ! Merci Toma !

Bien sur, il n' est pas forcément de bonne compagnie, il erre depuis longtemps fuyant son pays, la justice
de son pays (la Belgique), son enfance, son adolescence, ce qu' on appelle la vie ?
Allez savoir !
Et puis il boit parce qu' il est mélancolique. Il devient gai un moment, mais quand la mélancolie le reprend
il va dans le premier bar venu...... Si bien qu' a force, je me demande s' il boit parcequ' il est mélancolique ou s' il est mélancolique à force de boire.
Alors il va voir ailleurs s'il y est... Pas de chance, il y est...
Mais ça c' est mon ciné personnel...
Pirotte, en tout cas, c' est certain a eu plusieurs vies. Peut on résumer en disant qu' il est un reveur
qui a vécu surtout dans ses livres ?
Là non plus je n' ai pas de réponse, mais comme lui, j 'imagine...

Ecoutez la litanie de ses titres :

Sarah feuille morte... La légende des petits matins... Il est minuit depuis toujours... Un voyage en automne... Récits incertains...

Une phrase de lui :

L' amour est une plante morte dans un vase lézardé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Zen littéraire
Constance

Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

Jean-Claude Pirotte [Belgique] Empty
MessageSujet: Re: Jean-Claude Pirotte [Belgique]   Jean-Claude Pirotte [Belgique] Icon_minitimeMer 23 Mar 2011 - 16:01

Il semble appartenir à cette famille d'auteurs avec lesquels je me sens en intimité. Je suis convaincue que je l'apprécierai aussi, ce matin j'ai commandé "La légende des petits matins" et "Un été dans la combe" (tous deux dans la collec. "La petite vermillon") ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
toma
Main aguerrie
toma

Messages : 302
Inscription le : 10/02/2009
Localisation : cantal

Jean-Claude Pirotte [Belgique] Empty
MessageSujet: Re: Jean-Claude Pirotte [Belgique]   Jean-Claude Pirotte [Belgique] Icon_minitimeMer 23 Mar 2011 - 18:29

"Pirotte, en tout cas, c' est certain a eu plusieurs vies. Peut on résumer en disant qu' il est un reveur
qui a vécu surtout dans ses livres ?"

Dans "Mont Afrique", on peut lire ceci : "Il y avait autre chose : l'idée, si précoce, ruminée depuis l'enfance, que la vie n'est rien, n'est d'aucune valeur, et ne présente aucun intérêt, si son déroulement ou son voyage ne bascule pas dans la fiction, si le romanesque n'en constitue pas la métamorphose ou l'épiphanie radicales.".

Oui Constance, c'est exactement ça, on se sent en intimité avec Pirotte... en famille, mais pas celle du sang, celle plus profonde du tempérament, quelque chose comme ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Zen littéraire
Constance

Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

Jean-Claude Pirotte [Belgique] Empty
MessageSujet: Re: Jean-Claude Pirotte [Belgique]   Jean-Claude Pirotte [Belgique] Icon_minitimeJeu 24 Mar 2011 - 19:35

toma a écrit:

Oui Constance, c'est exactement ça, on se sent en intimité avec Pirotte... en famille, mais pas celle du sang, celle plus profonde du tempérament, quelque chose comme ça...


Dans "Retour contre soi" (Ed. Le dilettante), Yves Martin condensait en quelques mots l'essence même de cette famille d'écrivains : "Le rêve et la détresse n'ont pas de fond" p 16 ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
toma
Main aguerrie
toma

Messages : 302
Inscription le : 10/02/2009
Localisation : cantal

Jean-Claude Pirotte [Belgique] Empty
MessageSujet: Re: Jean-Claude Pirotte [Belgique]   Jean-Claude Pirotte [Belgique] Icon_minitimeJeu 24 Mar 2011 - 22:51

c'est une belle définition... j'ai commencé à lire l'oeuvre d'Henri Thomas (avec "la nuit de londres") grâce à Pirotte et lui aussi semble faire partie de cette famille du rêve et de la détresse... Quand j'en saurai davantage sur cet auteur, je lui créerai son fil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Zen littéraire
Constance

Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

Jean-Claude Pirotte [Belgique] Empty
MessageSujet: Re: Jean-Claude Pirotte [Belgique]   Jean-Claude Pirotte [Belgique] Icon_minitimeMer 30 Mar 2011 - 19:24

Jean-Claude Pirotte [Belgique] Combe10




Citation :
Quatrième de couverture :

Quelque part entre Argonne et Champagne, un vagabond s'installe dans une baraque de bois, au creux d'une combe broussailleuse. Qui est-il? D'où vient-il? Que faisait-il auparavant?
Récit poétique, monologue pathétique et subtil, Un été dans la combe témoigne d'une qualité rare : le naturel. Sur les traces de Nerval et de Dhôtel, Jean-Claude Pirotte poursuit l'exploration de ces contrées incertaines où présent, passé, rêve, réalité, mémoire et hallucination se confondent.





Dans cette cabane, "dans un coffret de fer, un cahier au papier jauni" sur lequel ce vagabond tiendra son journal, entre ses virées fantasmées, ou réelles, d'ex-alcoolique dans les bistros des villages et hameaux alentour. Avec, pour seule compagnie, une chouette empaillée, bienveillante et complice, qu'il nommera "Baba", (surnom porteur de message, dont il comprendra plus tard le sens : un attentat, la mort de sa fille), il oscillera entre lucidité et déraison ...

En une permanente interpénétration du rêve et de la réalité, accablé par de féroces et lancinantes crises de migraine, hanté par les fugaces apparitions nervaliennes d'Hélène, par la rémanence d'un rire féminin, l'homme tentera de reconstituer son existence en recollant les éclats confus et incohérents de ses souvenirs, à élucider le mystère de ce double obscur qui lui dicte ses mots "gribouillés" sur le vieux cahier, à se délivrer du mal inexplicable, dont il souffre.
Mais quel est ce mal ? Celui de ne pouvoir répondre à ses propres questionnements répétitifs ? Celui d'être incapable de limiter les contours de sa propre existence, de retrouver son identité perdue ou d'en avoir été dépossédé de tout temps ?

En un ultime rebondissement délusoire qui n'a pas laissé de m'interroger, le roman s'achève sur la répétition rigoureusement exacte de l'incipit : peut-être l'infini questionnement de Jean-claude Pirotte sur le mystère de l'écriture, sur l'utilité adventice de l'autre en tant que repoussoir du réel qui délimite les confins du rêve éveillé ...



L'écriture de Jean-Claude Pirotte ne sacrifie pas à la mode, j'ai d'ailleurs lu quelque part qu'il était un auteur pour écrivains, et pour amoureux de la langue française. Si c'est ainsi que l'on détermine les écrivains-poètes dont l'écriture coule d'une naturelle limpidité, Pirotte appartient sans conteste à ce panthéon.
De plus, Pirotte admirait Henri Calet, j'admire Hendi Calet, donc j'admire Jean-Claude Pirotte ... ça tient du syllogisme, mais c'est aussi simple que cela ! Very Happy





Citation :
Incipit :

Je me suis installé hier dans ce baraquement déglingué. Certaines gens se trouvent toujours et partout de péremptoires façons de vivre. Moi, sans doute, je n'ai jamais connu de semblable assurance. Il y a ceux qui parlent de leurs vacances, dessinent les plans d'un bungalow pour leurs vieux jours, rêvent d'un rire de femme, courent les putains, les cafés et les banques, et comptent les dimanche. J'ai peut-être été comme eux. En apparence ? Mes souvenirs sont bien confus. je ne vois qu'une succession d'hivers et d'été, les grands gestes brutaux du vent sur des campagnes échevelées, de soudaines bourrasques grinçantes entre des banlieues de béton, de la pluie.



Citation :
Bien entendu,par la force des choses, il m'est arrivé de-ci de-là de participer à l'agitation génrale. Il faut bien vivre paraît-il. Je l'avoue sans honte, j'ai même été jusqu'à gagner de l'argent. Mais j'ai beau faire, toute cette cuisine n'a jamais réussi à m'intéresser. Je dois souffrir d'un manque, être affligé d'un trou quelque part, si j'ose ainsi m'exprimer . (p.22)



Citation :
Tout au fond de ma nuit clignotent des étoiles qui sont dépourvues de nom, dans des univers inappréciables qu'enflamment les torchères d'un oubli sidéral.
Voilà, ce n'est qu'une belle phrase dénuée de sens, alors qu'il me semblait m'être approché d'une espèce de vérité, intime et lointaine à la fois, mais la vérité sera pour un autre jour. (p.41-42).



Citation :
Je ne comprenais pas, je comprenais de moins en moins, je suis parti à cause du regard d'Hélène, est-ce bien la vérité ? Non, un jour je me suis éveillé sous les solives d'une grange abandonnée, j'étais parti sans le savoir, et depuis quand ? [...] On ne décide pas de naître, on ne décide pas d'aimer, ni de haïr. (p.69)



Citation :

J'ai cru qu'en m'efforçant de tenir à jour ce carnet (que je ne veux pas relire), la discipline, qu'ainsi je m'imposerais à moi-même, réussirait à ordonner peu à peu le marasme. encore une erreur. Ecrire n'est pas un remède. Mais quel est de mon esprit ou de mon corps, celui qui réclame des soins [...] La réponse, qui sait ? (p.82)



Citation :
Comprendre, gagner la lumière, ou ne pas comprendre, errer dans l'ombre, quelle différence ?
(p.149)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Jean-Claude Pirotte [Belgique] Empty
MessageSujet: Re: Jean-Claude Pirotte [Belgique]   Jean-Claude Pirotte [Belgique] Icon_minitimeMer 30 Mar 2011 - 21:11

Oh, il a aussi ses lecteurs Pirotte et qui ne sont pas tous écrivains, mais qui l' apprécient pour ce qu' il
leur apporte ...
En tout cas, il est encore vivant lui !
A sa santé et à la notre ! Jean-Claude Pirotte [Belgique] 662338
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
toma
Main aguerrie
toma

Messages : 302
Inscription le : 10/02/2009
Localisation : cantal

Jean-Claude Pirotte [Belgique] Empty
MessageSujet: Re: Jean-Claude Pirotte [Belgique]   Jean-Claude Pirotte [Belgique] Icon_minitimeMer 30 Mar 2011 - 21:27

Tu en as joliement parlé Constance... De mon côté, j'ai reçu aujourd'hui "Un voyage en automne" et "Il est minuit depuis toujours", et puis je vais aussi aller voir du côté de Henri Calet que je ne connais pas encore, car si Pirotte aime Calet et que j'aime Pirotte, je devrai aimer Calet...

Oui Bix, à notre santé à tous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Zen littéraire
Constance

Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

Jean-Claude Pirotte [Belgique] Empty
MessageSujet: Re: Jean-Claude Pirotte [Belgique]   Jean-Claude Pirotte [Belgique] Icon_minitimeMer 30 Mar 2011 - 22:48

bix229 a écrit:
Oh, il a aussi ses lecteurs Pirotte et qui ne sont pas tous écrivains, mais qui l' apprécient pour ce qu' il
leur apporte ...
En tout cas, il est encore vivant lui !
A sa santé et à la notre ! Jean-Claude Pirotte [Belgique] 662338



Tout à fait ... oui tchintchin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Zen littéraire
Constance

Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

Jean-Claude Pirotte [Belgique] Empty
MessageSujet: Re: Jean-Claude Pirotte [Belgique]   Jean-Claude Pirotte [Belgique] Icon_minitimeMer 30 Mar 2011 - 23:02

toma a écrit:
Tu en as joliement parlé Constance... De mon côté, j'ai reçu aujourd'hui "Un voyage en automne" et "Il est minuit depuis toujours", et puis je vais aussi aller voir du côté de Henri Calet que je ne connais pas encore, car si Pirotte aime Calet et que j'aime Pirotte, je devrai aimer Calet...

Oui Bix, à notre santé à tous!


Cette nuit, je m'endormirais avec "La légende des petits matins" , dont je viens de débuter la lecture ...


Jean-Pierre Martinet admirait également Henri Calet (d'ailleurs, il a beaucoup contribué à sa redécouverte) , Calet admirait Henri Guérin (il existe une correspondance entre les deux écrivains) et Hyvernaud qui, lui-même, était admiré par Jean Forton et Jean Paulhan ... Jean Forton admirait Guérin, qui était admiré par Camus, etc ... ce fut une génération d'écrivains fraternelle et solidaire ... Wink
Aujourd'hui ... pffft !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Jean-Claude Pirotte [Belgique] Empty
MessageSujet: Re: Jean-Claude Pirotte [Belgique]   Jean-Claude Pirotte [Belgique] Icon_minitimeJeu 31 Mar 2011 - 11:43

je crois que je me suis trompée. J'ai lu à sa sortie (2007) Absent de Bagdad et j'attendais tellement de cette lecture qu'elle ne m'a pas convaincue. Je ne suis donc pas retournée vers Pirotte et vous me donnez envie de reprendre la route avec cet écrivain.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Zen littéraire
Constance

Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

Jean-Claude Pirotte [Belgique] Empty
MessageSujet: Re: Jean-Claude Pirotte [Belgique]   Jean-Claude Pirotte [Belgique] Icon_minitimeJeu 31 Mar 2011 - 20:34

shanidar a écrit:
je crois que je me suis trompée. J'ai lu à sa sortie (2007) Absent de Bagdad et j'attendais tellement de cette lecture qu'elle ne m'a pas convaincue. Je ne suis donc pas retournée vers Pirotte et vous me donnez envie de reprendre la route avec cet écrivain.



Il nous est tous advenu, pour diverses raisons, de manquer un rendez-vous avec un auteur, Shanidar ...
Cependant, bien que je ne connaisse pas réellement tes goûts en matière de littérature, peut-être devrais-tu éviter "La légende des petits matins" qui, quoique très poètique, se présente sous la forme d'un long monologue intérieur sur le temps qui fuit, les aubes blêmes ou lumineuses au sortir d'une nuit fraternellement arrosée dans les bistros, sur la nostalgie des petits matins doucement colorés de l'enfance, et le "travail" d'un auteur qui s'interroge sur le besoin d'écrire, "ce cancer du comportement", donc ce qui anime sa plume ... je me dois d'avouer que sans les fulgurances poétiques de Pirotte, je me serais un tantinet ennuyée à la lecture de cette longue dissertation narcissique ... en revanche, mais peut-être suis-je partisane parce que l'ayant beaucoup aimé, "Un été dans la combe" pourrait te plaire ... sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
toma
Main aguerrie
toma

Messages : 302
Inscription le : 10/02/2009
Localisation : cantal

Jean-Claude Pirotte [Belgique] Empty
MessageSujet: Re: Jean-Claude Pirotte [Belgique]   Jean-Claude Pirotte [Belgique] Icon_minitimeLun 6 Juin 2011 - 2:08

oui Contance, Pirotte a un côté graphomane et ne le nie pas... en même temps avec le style qu'il possède, il aurait tord de s'en priver ; il le prouve encore avec "un voyage en automne". Il disserte autour de ses thèmes fétiches : la femme et l'écriture. Véra d'un côté et Chardonne, Thomas, Dhôtel, Augerias de l'autre... surtout Chardonne.

Et puis j'ai commencé "il est minuit depuis toujours", mais je n'ai rien compris à ce livre, ce qui n'est pas tellement grave ; ce qui est dommage, c'est que cette fois, ça ne m'a pas embarqué... tant pis.


Dernière édition par toma le Lun 6 Juin 2011 - 21:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Jean-Claude Pirotte [Belgique] Empty
MessageSujet: Re: Jean-Claude Pirotte [Belgique]   Jean-Claude Pirotte [Belgique] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean-Claude Pirotte [Belgique]
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Claude Sauvage steward dans les 70's
» Le gris
» Squadron 219
» Présentation
» FLOTTILLE 31 F

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature belge et suisse (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: