Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Aldous Huxley

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

MessageSujet: Aldous Huxley   Sam 3 Fév 2007 - 0:32



26 juillet 1894 (Royaume-Uni) - 22 novembre 1963 (États-Unis).

Issu d'une famille de scientifiques, ce n'est peut-être pas si étonnant qu'Aldous Huxley connaît un succès incontestable avec son livre Le meilleur des mondes (1931). Il y raconte les dangers d'une société trop robotisée, scientifiquement maîtrisée.
En 1937, il s'installe aux en Californie aux Etats-Unis (il est presque aveugle et ses médecins lui conseille l'ensoleillement pour sa vue), écrit des scénarios pour le cinéma : Jane Eyre de Joe Wright et Robert Z. Leonard - Orgueil et préjugés de Robert Stevenson - Il participe également au scénario d'Alice au pays des merveilles, mais les productions de Walt Disney ne le créditent pas au générique... peut-être parce qu'il avait quelques accointances avec le syndicat des acteurs).
Il continue également à écrire des romans, il se tournera toujours du côté de la science et de ses menaces, mais se tournera de plus en plus vers le psychologique, le parapsychologique, les drogues. Il en sortira les œuvres Les Portes de la perception (1954) ou L’Île (1962).

En 1959 l’Académie américaine des Arts et Lettres lui décerna le Award of Merit for the Novel.

Il mourra le même jour que John F. Kennedy.

Bibliographie :

* Jaune de Crome (1921)
* Marina di Vezza (1925)
* Contrepoint (1926)
* Tour du monde d'un sceptique (1926)
* Le Meilleur des mondes (1931)
* La Paix des profondeurs (1936)
* La Fin et les Moyens (1937)
* Jouvence (1939) (James Tait Black Memorial Prize)
* L'Éminence grise (1941)
* L'Art de voir (1942)
* Time must have a stop (1944)
* En marge, essais et notes (1945)
* Temps futurs (1948)
* La Philosophie éternelle (1948)
* Les Diables de Loudun (1952)
* Les Portes de la perception (1954)
* Le Génie et la Déesse (1955)
* Le Ciel et l'Enfer (1956)
* Retour au meilleur des mondes (1958)
* Île (1962)
* Moksha : Expériences visionnaires et psychédéliques (1977) (Anthologie des écrits d'Aldous Huxley concernant les drogues hallucinogènes, en particulier la mescaline et le LSD)
* Le Sourire de la Joconde
* Les Corbeaux de Pearblossom
* La Science, la Liberté, la Paix
* Des Caraïbes au Mexique
* Dieu et Moi, essai sur le mysticisme, la religion et la spiritualité (1994)


Le meilleur des mondes est un livre exceptionnel dans sa première partie, même maintenant, malheureusement sa description du « bon » sauvage chère à Rousseau est bien simpliste ; cela aurait pu être le livre du siècle…
Aldous Huxley a écrit plus de 40 ouvrages tous traduis en français dont 11 romans ; hormis le meilleur des mondes j’en ai lu 2 qui m’ont semblé très classiques avec des personnages manquant d’épaisseur...


Dernière édition par Queenie le Jeu 8 Juil 2010 - 11:16, édité 1 fois (Raison : Ajout d'une bio + biblio)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
avatar

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Aldous Huxley   Sam 3 Fév 2007 - 9:05

Je n'ai lu de lui que son fameux "Meilleur des mondes"lorsque j'étais jeune ,à 14 ou 15 ans , mais il m'avait fortement impressionnée !

Peut-être y trouverais-je à présent ces défauts dont tu parles , Sousmarin ,mais à l'époque cette vision d'une dictature parfaite sous une apparence de liberté , cette prise de pouvoir sournoise par tout un système où tout homme est conditionné sans qu'il ne s'en rende compte en fait , m'avait totalement effrayée !

Je pense que ce genre de romans , tout comme ceux d'Orwell , font partie du patrimoine général et que chacun devrait les garder bien en tête , à tout moment de leur vie , histoire de garder nos consciences bien éveillées car cette prise de pouvoir insidueuse ne paraît pas déranger au départ tout un chacun et peut toujours ressurgir...

Soyons vigilants !Suspect LOL !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 38
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Aldous Huxley   Sam 3 Fév 2007 - 11:19

j'avais également adoré le meilleur des mondes à l'époque où je l'avais lu.

Il y a quelques années, j'ai voulu voir un peu ce qu'il avait écrit d'autre. Au détour d'une bouquinerie j'ai trouvé Contrepoint. Je n'ai jamais réussi à dépasser la vingtaine de pages.... et aujourd'hui je suis même incapable de dire ce que j'en ai lu. Un histoire de société bourgeoise je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

MessageSujet: Re: Aldous Huxley   Sam 3 Fév 2007 - 11:32

Oui, j’ai lu Contrepoint, qui est plutôt rébarbatif et je suis d’accord sur la grande qualité de Le meilleur des mondes dans la description de la dictature (1ére partie), dommage qu’il n’ait pas eu la même verve pour décrire la société idéale…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophie
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 42
Localisation : Tahiti

MessageSujet: Re: Aldous Huxley   Ven 20 Juil 2007 - 4:49

Je n'aime pas la SF mais mon mari m'avait conseillé de le lire, ce que j'ai fait. Et je dois dire que ça m'a plu mais il faudrait que je le relise car je ne m'en souviens pas vraiment.
Simplement que c'était visionnaire et que c'est encore très actuel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: aldous huxley   Mer 25 Juil 2007 - 22:07

bonjours, j'ai lu le meilleur des mondes, et je m'étonne que tout le monde le présente comme une contre utopie. En effet il y a une grande différence entre le monde présenté par Orwell et celui de Huxley. Car les citoyens de ce monde ne semblent pas faire semblant d'être heureux par peur de représaille comme cela est décrit dans 1984, mais ils semblent être réelment satisfait. Et je dirai même que les similitudes avec notre société sont trés proches, et qu'en certains points il serai préférable de vivre dans ce monde que le notre.
Revenir en haut Aller en bas
Veterini
Envolée postale
avatar

Messages : 104
Inscription le : 23/07/2007
Age : 36

MessageSujet: Re: Aldous Huxley   Jeu 26 Juil 2007 - 0:12

En fait, on défini une dysotopie ou une utopie selon l'intention de l'auteur. Huxley a toujours affirmé avoir écrit une utopie négative, au départ une parodie d'un roman utopique de H.G.Wells.

Quand au fait qu'il soit préférable de vivre dans "le meilleur des mondes" c'est assez facile de le faire. Il suffit de faire comme les personnages du roman, se bourrer d'euphorisant.

Mais en dehors ça, "le meilleur des mondes" il est vrai, est une description d'une société qui a abandonné toute ses valeurs, ses principes moraux, ses activités créatricse en échange d'un bonheur certes artificiel mais tout de même réel.

Je suis aussi d'accord que le "bon sauvage" gâche un peu cette idée, présentant ce mode de vie aussi comme idéal on perd de la force critique.

nb : par contre je vois pas pourquoi Huxley est classé comme auteur américain, il était tout à fait britannique et même professeur de français de Huxley.Tout à fait exact, on lui a même refusé la nationalité américaine ; erreur corrigée. (Portouverte)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: aldous huxley   Ven 17 Aoû 2007 - 14:56

Tu m'as dit que le "meilleur des mondes" est une parodie d'un roman de Wells, peux tu me dire lequelle, s'il te plait?
Revenir en haut Aller en bas
Veterini
Envolée postale
avatar

Messages : 104
Inscription le : 23/07/2007
Age : 36

MessageSujet: Re: Aldous Huxley   Lun 20 Aoû 2007 - 17:21

Bien sûr, "Men like gods" ou "Mr. Barnstaple chez les hommes-dieux". Cela dit je n'en ai entendu parler qu'en référence au livre de Huxley, et étant donné que celui-ci à voulu en faire une parodie, je suis assez dubitatif sur sa qualité cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isidore Ducasse
Envolée postale
avatar

Messages : 166
Inscription le : 17/08/2007
Age : 28

MessageSujet: Re: Aldous Huxley   Mar 21 Aoû 2007 - 13:39

J'ai lu le meilleur des mondes, et j'avais été un brin déçue par l'histoire qu'il tissait, et que je trouvait inadaptée alors qu'il avait réussi à construire un univers tellement complexe, et tellement fascinant! J'avais fait quelques comparaisons de "Le meilleur des mondes", "1984", et "Farenheit 451°" (à vrai dire je ne suis pas certaine du chiffre)... Je trouve que l'univers, justement, inventé pas Huxley est bien plus captivant et plus appeurant, même, car beaucoup plus faux, que celui d'Orwell, mais indéniablement Orwell a sorti un meilleure histoire.
On ne peut pas juger la volonté des auteurs, mais je suis tout de même curieuse de ce qu'aurait pu donner une histoire plus satisfaisante dans "Le meilleur des mondes".

J'ai vu qu'il avait aussi écrit "Retour au meilleur des mondes". Qu'est-ce, une suite, ou une analyse du premier?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

MessageSujet: Re: Aldous Huxley   Mar 21 Aoû 2007 - 19:31

Isidore Ducasse a écrit:
J'ai vu qu'il avait aussi écrit "Retour au meilleur des mondes". Qu'est-ce, une suite, ou une analyse du premier?
Une auto-analyse de son livre, plutôt critique d’ailleurs mais brève…

La construction de son monde futur est à la fois crédible, attirante et terrifiante, donc très réussie, mais sa porte de sortie de ce "meilleur des mondes" est pitoyable…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isidore Ducasse
Envolée postale
avatar

Messages : 166
Inscription le : 17/08/2007
Age : 28

MessageSujet: Re: Aldous Huxley   Mer 22 Aoû 2007 - 16:41

La porte de sortie, et une partie de l'histoire même s'il faut lui avouer du mérite pour la création de ce monde, on reste tout de même sur sa faim...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aldous Huxley   Mar 8 Avr 2008 - 19:07

Moi j'ai lu "Le meilleur des mondes", pour des cours de français, en fait on devait lire 1984 et j'ai souhaité lire l'autre en parallèle, je l'ai trouvé plus facile d'accès et aussi plus léger que 1984 qui est vraiment oppressant. Qu'en pensez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Sieglinde
Posteur en quête
avatar

Messages : 67
Inscription le : 08/03/2008
Age : 28
Localisation : Val d'Oise

MessageSujet: Re: Aldous Huxley   Jeu 24 Avr 2008 - 20:24

1984 est quand même beaucoup plus proche de nous, car en relation directe avec l'histoire du XXème siècle.
Alors que pour Le meilleur des mondes, on est obligé d'extrapoler plus ou moins ce qui nous est dit du futur supposé de la société pour le mettre en relation avec notre monde.

Même si ce sont tous deux des "contre utopies" très efficaces quant au tournant qu'est en train de prendre le monde occidental, je trouve ces deux romans très différents. Le premier a bien davantage pour sujet la politique, le totalitarisme tel que nous le connaissons mais porté à un tel paroxisme qu'il n'aurait même plus un visage humain.
Alors que le second présente un monde entièrement régi par les sciences et la technologie, et où effectivement les gens sont plus "heureux". Bien que l'emploie de ce mot me gêne un peu. Il n'y a qu'à voir l'attitude des Deltas et Epsilon lorsqu'on les prive de leur dose de drogue dont j'ai oublié le nom pour se rendre compte que ce "bonheur" est vraiment fragile. A l'image peut-être de celui qu'on essaye de nous imposer. Un bonheur par TF1 passé maître en ramolissage de cerveau...

Paradoxalement, je trouve que notre société s'approche aujourd'hui davantage du second livre que du premier. Aujourd'hui on est tous plus ou moins façonnés par le moule de la société. Et la télévision, la consommation frénétique et l'usage de certains médicaments nous contentent peut-être assez pour qu'on perde ne serait-ce que l'envie de se révolter ou de trouver d'autres formes de bonheur, moins artificielles.

Mais d'un autre côté, 1984 est très présent dans le monde actuel aussi. Il n'y a que voir le capitalisme devenu presque totalitarisme mondial qu'on subit chaque jour et auquel il n'existe aucune alternative. Et de même ce besoin que les gens ont sans cesse de vouloir la sécurité à tout pris et qui les pousse à l'échanger contre leur liberté, en installant des caméras partout par exemple...
Finalement, on va en arriver au monde de Big Brother avec le consentement de pratiquement tout le monde...

En tout cas, ce sont deux très grands livres, bien qu'il y en ai un qui soit mieux écrit que l'autre^^
Quand à celui que vous avez évoqué, Farenheit 451, je ne le connais pas du tout, mais si il est dans la veine de ces deux là, ça m'intéresserait beaucoup d'en savoir un peu plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héri
Envolée postale
avatar

Messages : 193
Inscription le : 16/04/2008
Age : 26
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Aldous Huxley   Jeu 24 Avr 2008 - 20:40

Oh la la ! Moi je n'ai pas du tout aimé Le meilleur des mondes ! En faites je me suis profondément ennuyé durant tout le récit, mais ce n'est pas dut à l'histoire que j'ai trouvé a peu près intéressante (mais j'y ais préféré de loin celle de 1984 et Farenheit 451), mais en faites le style de l'auteur ma complètement rebuté. J'ai trouvé son écriture lourde, indigeste et profondément ennuyeuse... Enfin après ce n'est que mon humble avis !
Enfin bon au final je pense que je suis complètement passée à côté du livre et je n'ai aucune envie de retenter l'expérience.

J'avais lu avant 1984, qu'au contraire j'avais trouvé bouleversant. Le style de George Orwell m'a parut beaucoup plus simple et fluide, et c'est d'autant plus troublant, un monde complètement dénaturé est décrit de manière parfaitement claire et directe !

De même pour Farenheit 451, je te le conseille d'ailleurs vivement Sieglinde : en faites le personnage principale est Montag, et il est pompier, mais chose étrange dans son monde, les pompiers mettent le feu au lieu de l'éteindre. Ils brûlent les livres. (451° Farenheit étant la température à laquelle le papier prend feu)
Mais Montag va avoir une prise de conscience et devenir un hors la loi, au lieu de brûler les livres, il va commencer à lire et à se rendre compte de ce qui l'entoure.
Enfin je ne t'en dis pas plus ! content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://librheri.wordpress.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aldous Huxley   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aldous Huxley
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les lunettes à grilles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: