Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Georges Foveau

Aller en bas 
AuteurMessage
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Georges Foveau Empty
MessageSujet: Georges Foveau   Georges Foveau Icon_minitimeVen 6 Mai 2011 - 19:17

Georges Foveau (1964 -)



Georges Foveau Foveau10

Copié sur le site K-libre, qui lui même a pas mal repris sur le site de l'auteur (en résumant)


Né à Marseille en 1964, Georges Foveau a passé une bonne partie de son adolescence à l’ombre… des livres, qu’il dévorait frénétiquement. De Harisson à Gracq, en passant par London ou Crumley, il a toujours eu un petit faible pour les lignes brumeuses de la mythologie celtique et du fantastique. Passionné par le chamanisme et le voyage, les Celtes, les Indiens d’Amérique du Nord, les forêts où il fait d’étranges rencontres et les steppes de Mongolie qu’il a parcourues à cheval, Georges Foveau est devenu journaliste et écrivain, après avoir navigué quelques saisons sur la Méditerranée.

Après plusieurs essais cinématographiques, il a publié les enquêtes mystiques de Soze, dans un univers médiéval imaginaire où planent le miasme des pires sorcelleries et quelques espoirs chamaniques (Chroniques de l’Empire, deux tomes chez "Folio SF")… Il a donné naissance à Albert Leminot. Ce jeune Sherlock pour les 9-99 ans (Rouge Safran) aligne déjà pas moins de six mystères élucidés. Il a aussi publié deux romans noirs assez sulfureux, chez L’Écailler du Sud.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Georges Foveau Empty
MessageSujet: Re: Georges Foveau   Georges Foveau Icon_minitimeVen 6 Mai 2011 - 19:41

La marche du Nord

Un personnage important d'un Empire dans un ailleurs imaginaire, se souvient de ses jeunes années, lorsque jeune Enquêteur il a reçu sa première tâche, dans un endroit reculé, une garnison au milieu d'une forêt habité par un peuple primitif et mal connu. Cette expérience va marquer Soze à tout jamais et lui ouvrir d'autres horizons et d'autres valeurs.

Un port au Sud

Quelques années après sa première enquête, Soze est envoyé à l'opposé de l'Empire, dans un grand port ouvert sur le Sud et d'autres cultures, lieu favorable à tous les trafics et toutes les conspirations. Il devra faire face à des notables qui ont des choses à cacher, et des habitants qui n'apprécient pas forcement la main mise de l'Empire sur leur cité.


Si je résumais complètement ces histoires, il en ressortirait probablement quelque chose de naïf, voire risible. La façon dont l'auteur oppose dans le premier opus, Nature-Culture par exemple. Le peuple de la forêt est bon, y vivre en harmonie avec la nature est d'une certaine façon comme la seule manière vraiment satisfaisante d'accomplir sa vie, en opposition avec la vie civilisée des citoyens de l'Empire, écrasés par des contraintes, amoindris pas diverses cupidités et désirs superflus. De la même façon, l'opposition entre le peuple et les notables forcement corrompus du deuxième tome est aussi simplificatrice.

Mais nous sommes dans un livre de fantasy, et le plus important est en fin de compte le plaisir de lecture. Et je dois avouer que j'ai eu du mal à abandonner celle de ces deux livres une fois ouverts. Ce n'est pas dû à l'intrigue, car elle est relativement simple, et il n'y a pour ainsi dire pas de suspens dans ces récits, surtout le premier volume. Certainement l'écriture de ce livre a du charme, de même que les descriptions des lieux, une ambiance. Les divers personnages sont bien plus originaux et moins stéréotypés que dans la plupart de livres de ce genre, et l'ensemble a une vraie cohérence. L'auteur nous fait voyager, et même si les lieux du voyage sont plus qu'improbables, d'une certaine façon on aimerait qu'ils existent, en dépit du bon sens qui nous indique qu'ils sont illusoires.

Encore une fois, même si j'ai du mal à vraiment m'expliquer pourquoi, je sais que j'aurais envie de retourner vers cette série (à ce jour 5 livres). Certes pour me distraire et délasser plus qu'autre chose, mais de temps en temps cela fait du bien aussi.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Georges Foveau Empty
MessageSujet: Re: Georges Foveau   Georges Foveau Icon_minitimeMer 20 Juil 2011 - 21:00

J'ai continué dans les aventures de Soze, l'enquêteur royal dans les deux volumes suivants du cycle, Les falaises de l'Ouest et Les mines de l'Est. Idéal pour une lecture estivale. Ces livres sont toujours aussi agréables à suivre, Georges Foveau a un vrai don de conteur, et une plume alerte. Les personnages, les paysages, les contes et légendes des différents lieux sont plus importants que les récits, et c'est bien agréable de voyager dans ces contrées imaginaires. Même si Les mines de l'Est souffrent quand même vers la fin du récit d'une fin plus que prévisible, et que les méchants sont stéréotypés d'une façon par moments caricaturale. Et la lutte contre le mal suprême, ce n'est vraiment pas original, mais pas original du tout, faudrait peut être imaginer autre chose pour pimenter un récit de Fantasy pour changer un peu.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Georges Foveau Empty
MessageSujet: Re: Georges Foveau   Georges Foveau Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Georges Foveau
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» photos de LEVERD Georges année 1966 a 1974 (parti 1)
» "Libye: un marin décède à bord du "Georges-Leygues"
» Georges Pompidou
» Georges Leygues - Dakar 1940
» Professeur Choron ( Georges Bernier )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs français à découvrir, nés après 1914.-
Sauter vers: