Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Diana Abu-Jaber

Aller en bas 
AuteurMessage
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Diana - Diana Abu-Jaber Empty
MessageSujet: Diana Abu-Jaber   Diana - Diana Abu-Jaber Icon_minitimeMar 10 Mai 2011 - 9:20

Diana - Diana Abu-Jaber Abujab10 Après une enfance passée entre les États-Unis et la Jordanie, Diana Abu-Jaber, née en 1960, est aujourd'hui professeur à l'université de Portland. Origine est son troisième roman, et le premier publié en France.

Origine

Sonatine(2010)/Points (mars 2011)
Sélection 2011 pour le prix du meilleur polar des lecteurs de Points

Diana - Diana Abu-Jaber 97827510
Citation :
Lena est experte en empreintes digitales pour la police de Syracuse, dans l’État de New York. Elle a fait des cas de violence sur des enfants sa spécialité et ce n’est sans doute pas un hasard : Lena ignore tout de ses origines si ce n’est qu’elle fut trouvée dans de mystérieuses circonstances à l’âge de deux ans et qu’elle en garde une sorte d’hyper-sensibilité quasi animale. Elle refuse pourtant d’utiliser ce don sur le terrain jusqu’au jour où sa rencontre avec Erin Cogan, une mère qui refuse de croire la version officielle selon laquelle son bébé est décédé de mort subite, l’introduit dans une sombre et périlleuse enquête, à la découverte de son propre passé.

Lu comme juré des lecteur pour le prix du meilleur polar 2011

Dès le premier mot, le ton est donné : Je. La narratrice nous emporte dès les de début dans une aventure dont nous ne saurons le dénouement qu’à la fin. Lena est spécialiste des empreintes au sein de la police scientifique, a une vie personnelle un peu compliquée, un passé dont elle ne connaît que quelques brides, et encore. Pas très sure d’elle, elle paraît fragilisée par sa récente rupture, et son célibat.

« Mais j’éprouve une formidable compassion pour Matthew Cogan et, du même coup cela touche une corde sensible en moi, celle de ma solitude qui répond en écho. »
« Je suis devenue scientifique en partie pour me donner quelques certitudes face au chaos ambiant. »

Mais elle sent les choses, sans pour autant expliquer. Son travail de recherche à propos de morts de nourrissons, va l’emmener aux confins d’elle même, au cœur même de son être, de ses racines. Lena est littéralement hantée par ses origines, dont elle a que de vagues souvenirs. Qui est-elle d’où vient –elle ?
« Je crois que j’ai le droit de savoir, je hasarde en m’accrochant aux accoudoirs du fauteuil. Tout le monde a le droit de savoir d’où il vient, me semble-il. »

J’ai accompagné Lena dans sa quête, dans ses interrogations, dans ses doutes. Je me suis prise d’amitié pour elle, je me suis réjouie pour elle de trouver sur son chemin Keller qui grâce à sa patience lui apporte un peu de stabilité, et surtout la confiance qu’elle n’avait plus. Il l’apprivoise sans condition, parce que c’est elle, comme elle est.

« Lena, tu m’as parlé de toi. C’est ce qui t’est échu. Le passé est non négociable. Les autres doivent faire avec. »

L’ambiance est à l’image des lieux, Syracuse dans l’état de New-York…l’hiver y est rude, glacial…L’auteur a bien su dans ses description, et dans le style traduire une certaine rugosité des choses, des lieux, et, à mette en évidence les contrastes entre le monde extérieur, et le monde intérieur plus chaleureux.

J’ai aimé la lecture de ce livre, pour avoir été tenue en haleine jusqu’au bout. Même si parfois, cela peut trainer un peu, ici ou là, dans l’ensemble le rythme est bien maitrisé, et ce qui ne gâche rien, les cent dernières pages, se font plus pressantes.
J’ai également apprécié l’originalité de cette histoire, l’implication personnelle de Lena qui placée comme narratrice, fait qu’en tant que lectrice (et non pas comme individu) je me suis immédiatement sentie concernée par l’histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
krys
Sage de la littérature
krys

Messages : 2093
Inscription le : 06/09/2009
Age : 60
Localisation : sud ouest

Diana - Diana Abu-Jaber Empty
MessageSujet: Re: Diana Abu-Jaber   Diana - Diana Abu-Jaber Icon_minitimeSam 26 Nov 2011 - 15:04

Origine

Lena a été adoptée à l'âge de deux ans et malgré toutes ses demandes, ses parents ont toujours refusé de lui révéler la vérité sur sa mère biologique. Elle croit se souvenir d'une enfance peu ordinaire, rêve d'une maman-singe... Son travail à la police de New York, dans un laboratoire scientifique, l'amène à enquêter sur des morts subites de nourrissons, considérées comme suspectes. Qui aurait voulu la mort de ces bébés ? Et pourquoi la vie de Lena semble-t-elle aussi menacée ? Quel rapport entre ces enfants et le mystère de sa naissance?
Très bonne intrigue, les personnages sont intéressants, surtout l'héroïne dans sa recherche passionnée de ses origines, et qui ira jusqu'au bout, tant dans son enquête personnelle que dans la poursuite du tueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Diana Abu-Jaber
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bonne Vendredi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs étasuniens à découvrir-
Sauter vers: