Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Gabriel Josipovici

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Gabriel Josipovici  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Josipovici    Gabriel Josipovici  - Page 2 Icon_minitimeLun 26 Sep 2011 - 20:28

c'est un livre qui peut plaire à plein de monde (je le recommande à tours de bras, y a des témoins !) et d'une lecture fluide, seulement il faut peut-être se souvenir que ce n'est pas un compte rendu pittoresque de promenade londonienne (bien que je pense qu'en connaissant la ville on doit trouver un sentiment de la ville, plus rare peut-être) mais quelque chose de plus 'tordu' avec les risques que ça implique aussi suivant les goûts ou ce qu'on cherche (mais c'est bien aussi de ne pas avoir ce qu'on cherche non ?).

Mes autres lectures ont été motivantes elles aussi alors... oui, il joue de la posture et d'une certaine recherche mais il le fait bien et a propos.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 59
Localisation : à l'ouest

Gabriel Josipovici  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Josipovici    Gabriel Josipovici  - Page 2 Icon_minitimeJeu 24 Nov 2011 - 17:06

Queenie a écrit:
(Faut ramener Epi sur ce fil, c'est un livre qui pourrait lui plaire, non ?)
Me voilà (comment ça j'ai mis le temps ?). Je viens de lire ce fil (grâce aux nominations, ça a du bon quand même Very Happy ) et ça me donne envie de creuser un peu.

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Gabriel Josipovici  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Josipovici    Gabriel Josipovici  - Page 2 Icon_minitimeLun 23 Jan 2012 - 22:47

Moo Pak est un livre fascinant, mais dont il est très difficile de parler. Aucune intrigue, aucun récit dont le résumé plus ou moins habile ou alléchant ne peut permettre de meubles un ou deux paragraphe de commentaire et de lancer facilement la note de lecture. Deux types marchent et l'un d'entre eux parle. Quelque chose dont on ne pourra jamais faire un film. Art, musique, littérature, voilà les sujets qui reviennent le plus. Mais dans un désordre apparent. La figure de Swift, homme et écrivain revient en particulier à de nombreuses reprises et donne par une déformation le titre du livre. Mais plus encore l'objet du livre est la façon dont les mots s'articulent, se répondent, s'entrelacent, en phrases, en unités de sens. Et d'une certaine façon nous assistons et participons à la naissance d'un livre. D'un livre peut être pas écrit par l'auteur, mais qui étrangement n'en est que plus réel et plus dense.

Si vous ne comprenez pas très bien ce que je viens d'écrire, il ne vous reste qu'une solution : lire Moo Pak pour essayer de comprendre.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Gabriel Josipovici  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Josipovici    Gabriel Josipovici  - Page 2 Icon_minitimeLun 23 Jan 2012 - 22:52

et puis il faut suivre les conseils d'arabella !

content qu'il t'ait plu, et c'est un beau petit commentaire qui rappelle le mouvement du livre. héhé.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zazy
Sage de la littérature
zazy

Messages : 2492
Inscription le : 19/03/2011
Age : 70
Localisation : bourgogne

Gabriel Josipovici  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Josipovici    Gabriel Josipovici  - Page 2 Icon_minitimeLun 23 Jan 2012 - 23:19

Si je reprends depuis le début :ça commence à me plaire, je le note dans ma LAL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zazymut.over-blog.com
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Gabriel Josipovici  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Josipovici    Gabriel Josipovici  - Page 2 Icon_minitimeMar 10 Avr 2012 - 22:06

Only Joking (2006)

(pas ou pas encore traduit celui là... )

Petit livre assez court et un peu farfelu quand même qui se présente sous forme de dialogues. Le plus souvent des dialogues à deux. Et presque uniquement ces dialogues.

Un chauffeur, un homme riche, un tueur et ancien clown ? des étudiantes en art, un étudiant en art, un patron de restaurant, une femme séparée, une femme enceinte, un collectionneur d'art...

Sur une trame de fond de thriller et de cambriolage et aussi un peu de se côté de la barrière d'art (un Braque) quelque chose d'assez déroutant voit tranquillement le jour. Le suspens surnage mais ... beaucoup de choses sont remises à plus tard ou n'arrivent pas. Badaboum. Tout est prévu, calculé, du moins inlassablement espéré, les coups d'intérêts comme les jeux de séduction. Mais ça ne se fait pas ou autrement dans ce petit monde très moulé sur l'attendu mais qui glisse toujours pour revenir vers une certaine banalité. Mais la banalité lavé par une vision du possible imaginaire, ou accessible d'ailleurs.

Un discours de critique d'art sur la fin vient jouer au jeu des miroirs avec des éléments de l'histoire et le livre lui-même comme si c'était si facile à ficeler.

Éthéré un peu à la Auster mais bien plus ailleurs, légèrement grinçant comme du Dürrenmatt (et on sent la même vivacité pour pousser très vite très loin à partir de très peu et pour abuser d'un subtil décalage légèrement pince sans rire). Pas très sérieux mais très sympathique et qui reste malgré sa légèreté et son volume réduit pas tout à fait anecdotique. Peut-être l'art et la manière de tracer une très belle diagonale.

Et puis en toute bonne foi l'énigme reste entière pour ce qui est de savoir qui dit la vérité ou pense ce qu'il dit dans cette histoire.

Réjouissant et vivifiant !

(peut être pas le plus évident pour faire connaissance avec l'auteur cependant).

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Gabriel Josipovici  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Josipovici    Gabriel Josipovici  - Page 2 Icon_minitimeMar 10 Avr 2012 - 22:10

Il y en a un qui est disponible en biblio, Contre-jour. Cela te dit quelque chose ?

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Gabriel Josipovici  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Josipovici    Gabriel Josipovici  - Page 2 Icon_minitimeMar 10 Avr 2012 - 22:18

Mmmmh ça doit être le troisième autre (et dernier ? disponible en français)... et effectivement je l'eu entendu évoqué (et je pense bien le lire un jour) sur Pierre Bonnard.

Et sur le site l'auteur on peut lire brièvement : Perhaps the most accessible of Josipovici´s novels is Contre-Jour: A Triptych After Pierre Bonnard (1986), a fantasia on themes from the painter's life.

ça ne doit pas pouvoir être inintéressant.

(pour l'anecdote, Only Joking a d'abord été publié en allemagne).

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Gabriel Josipovici  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Josipovici    Gabriel Josipovici  - Page 2 Icon_minitimeMar 10 Avr 2012 - 22:40

pour revenir rapidement à la mention Auster, elle est quand même exagérée si ce n'est pour un très léger flottement. Surtout que l'apparente facilité et la rapidité de l'entreprise ne masquent pas les motivations, le modernisme sauvage et assez mordant de l'auteur. L'action se fait donc la malle et au registre des contemplations et introspections subtiles ce sont le temps et les pensées qui disparaissent pour laisser une place à l'action, mais plus simple, plus ordinaire si on la considère sous un certain angle, plus primordiale sous un autre. Et c'est un bon tour quelque part. ça déboite tout sans se départir d'une étrange proximité, d'une immédiateté très claire. Les caractères sont un peu comme des volumes opaques, avec des arrêtes.

Et l'efficacité du résultat positionne drôlement l'ensemble vis à vis de la fiction, et de la narration dans une autre mesure.

c'est marrant, plus j'y repense et plus je trouve cette tambouille stimulante. (A moins que je ne sois contaminé par un retour de souvenir de l'expo Jacques Villon à cause du catalogue dont j'ai débuté la lecture... mystère. Toujours est-il que c'est un auteur qui mérite plus que le détour).

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Gabriel Josipovici  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Josipovici    Gabriel Josipovici  - Page 2 Icon_minitimeMer 11 Avr 2012 - 8:46

Gabriel Josipovici  - Page 2 A3588
Concernant Contre-Jour, je suis tombée dessus lors de mes recherches concernant Pierre Bonnard et son expo à Bâle et je l'ai commandé en anglais et lu il y a quelques semaines
C'est en effet un triptyque autour du peintre
dans la première partie la fille prend la parole et jette un oeil assez sévère sur sa mère et son père qui n'avaient pas de place pour elle dans leur vie, le père occupé à peindre et la mère se dévouant de lui servir comme modèle et de lui garantir le calme autour dans leur vie pour qu'il puisse se consacrer à fond à sa peinture
dans la deuxième partie c'est la mère qui prend la parole et "répond" en quelque sorte aux 'accusations' de la fille
la 3e partie n'est qu'une lettre... et je vous la laisse découvrir si vous voulez lire un jour ce livre Wink
Plus qu'un intérêt pour l'auteur je pense qu'on doit avoir un assez grand intérêt pour Pierre Bonnard, mais si c'est le cas, une bonne lecture

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Gabriel Josipovici  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Josipovici    Gabriel Josipovici  - Page 2 Icon_minitimeMer 11 Avr 2012 - 9:47

Et bien voilà, un commentaire de lecture. Je vais peut être me laisser tenter à l'occasion.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Gabriel Josipovici  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Josipovici    Gabriel Josipovici  - Page 2 Icon_minitimeSam 21 Juil 2012 - 22:41

Gabriel Josipovici  - Page 2 97829111

Tout passe

Vous ne m'imaginez pas forcément fan des petits formats écrits gros, et vous aurez raison. Si vous ajoutiez les phrases brèves minimalistes à tous les coins de pages vous seriez encore dans le vrai. Pourtant c'est bien à ça que ça ressemble ce petit livre. Et on va ajouter la forme recherchée avec revendication de la recherche.

Et ce n'est pas un bijou, même petit. Une œuvre qui ne donne pas dans l'ornemental, un objet de réflexions, une œuvre travaillée et épurée. Pas sans beauté évidemment. Mais la beauté composite d'une immédiateté claire et d'une composition particulière, une rythmique musicale et picturale. C'est très pictural.

Un homme, une pièce vide, une fenêtre. Des bribes avec deux femmes, un fils, une fille, un écrivain, un amis... une mélancolie pensée autour du lien ou de liens et de la littérature avec deux exemples concret : Rabelais et Shakespeare. Place et enjeux de l'exigence et de la modernité. Et l'erreur humaine.

Simple, court, frappant, précis. A l'opposée, à la fois complètement et pas du tout, d'un Moo Pak qui est un flot ininterrompu. Le pire est que dans l'épure et l'effet recherché il se rapproche de cette mélancolie solitaire qu'il exprime.

Dans cette œuvre esthétique littéraire une musique : quatuor à cordes de Beethoven opus 132 et un tableau :

Gabriel Josipovici  - Page 2 Md1uua10
Danaë, Jan Gossaert

Citation :
Une pièce.
Il se tient à la fenêtre.
Et une voix dit : Tout passe. Le bien et le mal. La joie et la peine. Tout passe.


Une pièce.
Il se tient à la fenêtre.
Silence.
Il se tient là.
Silence.


Il se tient à la fenêtre.
Carreau fêlé.
Son visage à la fenêtre.
Grisaille. Silence.

Il y aurait bien des choses à en dire tellement on y voit, tellement un espace est créé.

Je suis fasciné. Je garde le parallèle avec Jacques Villon. Il y a un geste délibéré, réfléchi, fascinant et beau.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Gabriel Josipovici  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Josipovici    Gabriel Josipovici  - Page 2 Icon_minitimeMer 25 Juil 2012 - 20:54

j'enrage ! il ne connaisse pas Josipovici à la bibliothèque ! Gabriel Josipovici  - Page 2 31308

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Gabriel Josipovici  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Josipovici    Gabriel Josipovici  - Page 2 Icon_minitimeMer 25 Juil 2012 - 20:58

ça peut se résoudre les problèmes de bibliothèques !

mais tu as absolument raison d'enrager.

(il va falloir que je z'yeute les vo d'ailleurs pour poursuivre...)

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Gabriel Josipovici  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Josipovici    Gabriel Josipovici  - Page 2 Icon_minitimeMer 15 Aoû 2012 - 20:31

"Tout passe," C' est assez tentant, meme si le titre sonne le glas ! Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Gabriel Josipovici  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Josipovici    Gabriel Josipovici  - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Gabriel Josipovici
Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'ange Gabriel un doute important et pourtant
» [77] Seine et Marne
» Tournon-sur-Rhône(07)
» [Les états-major des ports et régions] MARINE BORDEAUX
» Le président Kabila suspend le général major Amisi, chef des forces terrestres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés "ailleurs" qu'en Grande Bretagne-
Sauter vers: