Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Gabriel Josipovici

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Gabriel Josipovici  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Josipovici    Gabriel Josipovici  - Page 4 Icon_minitimeDim 21 Déc 2014 - 21:52

Cela dit, je ne suis pas sûre que cela te plaira autant qu'à moi. Il y a un côté plus classique dans ce livre, qui fait très clairement référence aux romans anglais du début du XIXe siècle.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Gabriel Josipovici  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Josipovici    Gabriel Josipovici  - Page 4 Icon_minitimeDim 21 Déc 2014 - 22:00

je vais encore me battre contre mes lacunes tu crois ? mmmh... je n'imagine pas non plus patienter en années.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Gabriel Josipovici  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Josipovici    Gabriel Josipovici  - Page 4 Icon_minitimeDim 21 Déc 2014 - 22:04

Non, pas besoin. Enfin je pense. Tu peux en prévision écouter plusieurs versions musicales. Mais ça, c'est pour le plaisir. Pour les livres, peut être Foires aux vanités. Mais aussi pour le plaisir.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Gabriel Josipovici  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Josipovici    Gabriel Josipovici  - Page 4 Icon_minitimeDim 21 Déc 2014 - 22:10

niarf. ça tourne à la torture de panda tout ça ! (je repasserai sur le fil avant de m'aventurer chez mon fournisseur habituel... )

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Gabriel Josipovici  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Josipovici    Gabriel Josipovici  - Page 4 Icon_minitimeDim 21 Déc 2014 - 22:40

Mais non; lance toi. Mais écouter Bach, cela ne peut pas faire de mal.


_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

Gabriel Josipovici  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Josipovici    Gabriel Josipovici  - Page 4 Icon_minitimeDim 1 Fév 2015 - 12:09

Pour les fans : Un lien sur une critique de son dernier roman (enfin je crois que c'est le dernier) Hotel Andromeda :  ICI

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Gabriel Josipovici  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Josipovici    Gabriel Josipovici  - Page 4 Icon_minitimeDim 1 Fév 2015 - 16:54

et donc c'est du nouveau. miammiam

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Gabriel Josipovici  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Josipovici    Gabriel Josipovici  - Page 4 Icon_minitimeMer 11 Mar 2015 - 21:26

il y aurait une idée pour un éventuel tableau derrière le chapitre de description d'étagère ?

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Gabriel Josipovici  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Josipovici    Gabriel Josipovici  - Page 4 Icon_minitimeMer 11 Mar 2015 - 22:40

pourquoi patte ?

Gabriel Josipovici  - Page 4 Deutsc10
Stilleben mit Schrank für Flaschen und Bücher, 1650 ?

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Gabriel Josipovici  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Josipovici    Gabriel Josipovici  - Page 4 Icon_minitimeMar 17 Mar 2015 - 12:36

Goldberg : Variations

Très cérébral, avec un air un peu froid. Déroutant aussi puisque quand on commence à s'installer dans la pénombre de la demeure de Westfield on part ailleurs. D'abord on croit tourner autour de cet insomniaque deux fois marié mais en fait non, on est emmené encore ailleurs. Malgré cela un lien persiste. Plusieurs et pas si froids que ça. Le repos, connaître, l'amour et la solitude, le fait de dire, d'exprimer, l'égoïsme, de multiples préoccupations vont et reviennent par touches très imbriquées (et volontairement disparates).

Jusqu'à des natures mortes (voir dans le message précédent ce tableau décrit dans un chapitre puis retrouvé plus tard en quelques mots). La notion du temps s'effiloche facilement à ce petit jeu là, la notion d'identité un peu moins mais tout de même. Et il y a comme une inquiétude de fond sur le possible, un échec de la pensée ou du mot, beaucoup de certitudes dans ces discussions volontiers déséquilibrées où un interlocuteur ne doute pas de son ascendant sur l'autre qui en prennent un coup.

Un fil très noir et pas sans humour dans le fond de ce livre (la référence à Swift aussi n'est pas pour rien), pas désagréable. Beaucoup de non-aboutissements qui se trouvent du sens dans ce labyrinthe très joueur. Une drôle d'expérience pas aussi amer ou seulement sérieuse ou plombante qu'elle pourrait le paraître.

A condition, c'est à craindre, de ne pas être repoussé par des personnages enfermés sur eux-mêmes avec une consciente absence de trop grands remords.

Je suis un peu frustré d'avoir perdu mon rythme en cours de lecture et d'avoir manqué de repères sur certains sujets (beaucoup d'Iliade et d'Odyssée... ) mais ça fait incontestablement partie des lectures dégourdies et piquantes.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Gabriel Josipovici  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Josipovici    Gabriel Josipovici  - Page 4 Icon_minitimeVen 27 Mar 2015 - 16:43

Gabriel Josipovici  - Page 4 Aaa21
Hotel Andromeda
Citation :
Présentation de l'éditeur
In a house in a quiet street in North London, Helena struggles with her self-appointed task of writing a book about the reclusive American artist Joseph Cornell. At the same time she dreams and thinks about her sister Alice, working in an orphanage in Chechnya. She is certain that Alice despises her for living a life of comfort and privilege, far away from the horrors of war; yet she knows too that her work is more than self-indulgence. How to reconcile these two visions? Enter Ed, a Czech journalist and photographer who claims he has been working in Chechnya and brings news of Alice, along with the request for a bed for the few days he has to be in London… Gabriel Josipovici’s sparkling new novel charts the course of those few days, as Joseph Cornell’s mysterious life and the strange boxes he constructed wage a silent struggle in Helena’s mind and spirit with the imperatives of the present.

Pour l’instant ce livre n’existe pas en version française et je ne sais pas si un éditeur va penser de laisser faire ce travail. À mon avis, ce serait dommage si ce texte ne serait pas rendu accessible pour le monde francophone.

Bien que ce roman ne parle pas seulement des travaux de Joseph Cornell, il se trouve évidemment au centre de ce texte.

Mais Josipovici mêle très bien cet artiste, sa biographie et ses œuvres avec la vie de Helena.

Lecture passionnante qui ne peut qu’enthousiasmer tout admirateur des ouvrages de Cornell.


Le titre du livre vient d’une série de Cornell qu’il a fait autour du sujet d’hôtels, avec plusieurs variantes pour l’Hotel Andromeda et l’hôtel de l’Etoile

Gabriel Josipovici  - Page 4 Aaa23

Gabriel Josipovici  - Page 4 Aaa24

Gabriel Josipovici  - Page 4 Aaa25

extrait
Both Hotel Andromeda and Hôtel de l’Etoile mingle the sordid and the heavenly, reality and the ideal, in a way only Cornell, to my knowledge, has ever been able to do. It seems to me much more powerful than Hopper, and goodness knows I like Hopper, for Hopper’s world is desperately melancholic and nothing else, though people talk of the poetry of his melancholy and of course there is always a certain poetry in melancholy – but it is not Cornell’s way. He is much stranger than that. Much more unsettling. In these boxes there is a constant two-way movement between the mundane and the mystical which reminds me of Proust’s wonderful description of telephone operators as the mediating angles of our age. But Proust’s image is basically optimistic, transforming the banalities of modern communication into myth, whereas in Cornell it is impossible to say which triumphs, the seediness evoked by the notepaper or the wonder evoked by the name Andromeda and by the beautiful bisexual body of the trapeze artist, who is at once a desirable athlete, an ancient princess and a constellation visible in the heavens. It is the ambiguity of the box (image N°1) that so draws me, and the ambiguity is never resolved but forces us to move, as in a Möbius strip, perpetually from the one to the other.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Gabriel Josipovici  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Josipovici    Gabriel Josipovici  - Page 4 Icon_minitimeVen 27 Mar 2015 - 16:46

Et bien, entre toi et Maline, vous nous faites saliver pour des livres que l'on ne peut pas lire. humeur

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Gabriel Josipovici  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Josipovici    Gabriel Josipovici  - Page 4 Icon_minitimeVen 27 Mar 2015 - 16:53

scusi Gabriel Josipovici  - Page 4 Kuss_m10

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Gabriel Josipovici  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Josipovici    Gabriel Josipovici  - Page 4 Icon_minitimeVen 27 Mar 2015 - 17:06

Avec un si joli bouquet, tu es forcément pardonnée. bisous

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Gabriel Josipovici  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Josipovici    Gabriel Josipovici  - Page 4 Icon_minitimeSam 28 Mar 2015 - 1:03

c'est dom qui nous avait parlé de ce livre ou je confonds ? Joseph Cornell c'était sur parfum ou dans un livre (Gibson encore) ?

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Gabriel Josipovici  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Josipovici    Gabriel Josipovici  - Page 4 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Gabriel Josipovici
Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» [77] Seine et Marne
» [Les états-major des ports et régions] MARINE BORDEAUX
» AGASSEAU Gabriel Émile 1897-1916 (Saint-Christophe de Double)
» Gabriel Puckerman
» Bon Mardi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés "ailleurs" qu'en Grande Bretagne-
Sauter vers: