Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 J.K. Huysmans

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
ArturoBandini
Sage de la littérature
ArturoBandini

Messages : 2748
Inscription le : 05/03/2015
Age : 33
Localisation : Aix-en-Provence

J.K. Huysmans - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: J.K. Huysmans   J.K. Huysmans - Page 6 Icon_minitimeLun 25 Mai 2015 - 22:11

Je poursuivrai alors avec Là-bas, j'ai également La cathédrale en stock. Du coup, faut aussi que je me mette à Barbey D'Aurevilly et Zola!

(oui marrante la scène de la tortue)

_________________
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

J.K. Huysmans - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: J.K. Huysmans   J.K. Huysmans - Page 6 Icon_minitimeLun 25 Mai 2015 - 22:18

Barbey d'Aurevilly, c'est à la fois d'un baroque déchaîné (certains le trouve trop baroque d'ailleurs, outré) et en même temps terriblement détaché, désenchanté, cruel et ironique. Totalement amoral. Le feu et la glace.

Zola est à l'opposé, j'ai beaucoup aimé étant plus jeune, maintenant le côté un peu terre à terre, m'intéresse moins.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArturoBandini
Sage de la littérature
ArturoBandini

Messages : 2748
Inscription le : 05/03/2015
Age : 33
Localisation : Aix-en-Provence

J.K. Huysmans - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: J.K. Huysmans   J.K. Huysmans - Page 6 Icon_minitimeLun 25 Mai 2015 - 22:26

Du coup, tu me donnes envie de lire ce cher Barbey!

En revanche, j'accumule les Zola dans ma PAL (les gens les refourguent pour une bouchée de pain de nos jours, voire moins que ça) et je n'ai toujours pas mis le nez dedans. innocent Je ne me sens pas encore d'attaque pour la série des Rougon.

_________________
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

J.K. Huysmans - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: J.K. Huysmans   J.K. Huysmans - Page 6 Icon_minitimeJeu 28 Mai 2015 - 21:37

Commence avec la Curée pour les Zola, c'est le plus trashy, ça peut motiver.

ArturoBandini a écrit:

Celui-ci m'a un peu laissé sur ma faim, j'ai trouvé dommage qu'il nous abreuve d'une sorte de savoir encyclopédique sur les différents arts. Ce n'était pas inintéressant mais bon, il faut souvent subir une longue litanie de descriptions pour apercevoir l'arrivée d'une pensée forte et jouissive.

Comme un genre de moquerie subtile de ceux qui, à l'instar de son personnage, aiment avec la tête avant le coeur ?
Y a un petit côté Bouvard et Pécuchet aussi non ?
Marrant le lien avec Ionesco, ça ne m'aurait pas paru évident.

J'ai aussi Là-bas et j'ai bien envie de le lire, surtout après le Houellebecq.

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
ArturoBandini
Sage de la littérature
ArturoBandini

Messages : 2748
Inscription le : 05/03/2015
Age : 33
Localisation : Aix-en-Provence

J.K. Huysmans - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: J.K. Huysmans   J.K. Huysmans - Page 6 Icon_minitimeVen 29 Mai 2015 - 9:41

Question bête: ne vaut-il pas mieux lire les Rougon dans l'ordre?

Pas lu Bouvard et Pécuchet, mais au vu du résumé je dirais oui!
Pour Ionesco, le roman est très différent mais c'est l'idée de base qui coincide, celle d'un homme qui se claquemure dans un appart' car il est las du monde.
En ce qui concerne la moquerie, je ne sais pas trop, peut-être est-ce trop subtil pour moi intense reflexion

Je pense que je vais lire Là-bas au mois de juin (deux/trois trucs avant en tête de liste)

_________________
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

J.K. Huysmans - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: J.K. Huysmans   J.K. Huysmans - Page 6 Icon_minitimeVen 29 Mai 2015 - 11:32

ArturoBandini a écrit:
Question bête: ne vaut-il pas mieux lire les Rougon dans l'ordre?

Question complexe. Ce n'est pas indispensable, chaque roman pouvant être lui et compris séparément. Mais on retrouve les même personnages d'un livre à l'autre, et parfois cela enrichit et éclaire la lecture de tel ou tel roman, de connaître ce qui s'est passé par ailleurs. Et au-delà de tel ou tel roman, centré sur un ou plusieurs personnages, un milieu social, la fresque dans son ensemble dresse un tableau sociologique d'une époque donnée, le tout valant plus que la somme des parties.

Je pense que si on lit le cycle dans son entier, il vaut mieux le lire dans l'ordre, mais si Zola n'est pas tout à fait digeste pour le lecteur ( ce n'est pas un auteur qui donne dans le léger) et qu'au final ledit lecteur va s'arrêter à quelque titres, là l'ordre n'a pas d'importance.

Le problème est que les premiers livres du cycle (La fortune des Rougon, La curée...) ne sont pas ceux qui à mon sens risquent le plus de donner envie de continuer. Alors je conseillerais à un lecteur qui se tâte, de lire un ou deux romans au choix, puis si cela accroche, de continuer dans l'ordre.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

J.K. Huysmans - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: J.K. Huysmans   J.K. Huysmans - Page 6 Icon_minitimeVen 29 Mai 2015 - 12:02

On est chez Huysmans, là? j'ai eu un moment de doute en m'interrogeant sur l'auteur des Rougons J.K. Huysmans - Page 6 937463 ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
ArturoBandini
Sage de la littérature
ArturoBandini

Messages : 2748
Inscription le : 05/03/2015
Age : 33
Localisation : Aix-en-Provence

J.K. Huysmans - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: J.K. Huysmans   J.K. Huysmans - Page 6 Icon_minitimeVen 29 Mai 2015 - 14:08

Nous avons quelque peu débordé chez Zola, mille excuses! honte
(c'est noté Arabella! Merci pour ton conseil, je garde ça en tête pour quand je me déciderai!)

_________________
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

J.K. Huysmans - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: J.K. Huysmans   J.K. Huysmans - Page 6 Icon_minitimeVen 29 Mai 2015 - 19:35

Pour en revenir au fil, il y a cela qui me tente, c'est malin, jemetate :

J.K. Huysmans - Page 6 Hyusma10

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eulalie_Manea
Posteur en quête
Eulalie_Manea

Messages : 62
Inscription le : 07/06/2015

J.K. Huysmans - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: J.K. Huysmans   J.K. Huysmans - Page 6 Icon_minitimeDim 28 Juin 2015 - 15:40

lekhan a écrit:
Ce qui me gêne souvent dans l'interprétation du fameux à Rebours, c'est qu'on en fasse un roman du rien, plutôt qu'un vrai roman d'ennui.
Je suis toujours déçu de voir que l'on trouve que les actes desepérés face à l'ennui (ne le sont-ils pas tous ?)soient des actes de rien.
J'ai souvent lu: "dans A rebours il ne se passe rien".
Or le personnage de des Esseintes est en constante réflexion, en constante action.
Pour moi Des Esseintes est avant tout un personnage en errance dans l'ennui, l'ennui du siècle, il se réfugie dans Pétrone et Pisandre (il a bien raison d'ailleurs^^), il décore sa maison, gère sa rente, et fini par une envie de voyage, d'ailleurs.
Roman circulaire aussi, car la fin rejoint le début dans ce désir d'autre.

Bref pour moi A rebours est un roman d'errance, un roman d'errance dans un ennui mal être, un ennui conscient.

Ce que j'apprécie chez Huysmans c'est son talent descriptif, et son art de l'acte signifiant.
C'est un de mes auteurs favoris à ce jour.

J'ai lu A Rebours il y a quelques temps de ça. Et j'ai beaucoup aimé, malgré l'étrangeté du roman lui même.
Et je partage l'avis de Lekhan, il ne se passe pas rien, il se passe beaucoup de choses au contraire. Rien que les profondes réflexions de Des Esseintes, sa maison presque vivante, ses souvenirs etc.
Au fil de la lecture, je me suis prise d'une certaine tendresse pour Des Esseintes.
Et il faut avouer aussi le génie de Huysmans avec tout ce catalogue de connaissances et de culture qu'il nous délivre dans cet ouvrage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

J.K. Huysmans - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: J.K. Huysmans   J.K. Huysmans - Page 6 Icon_minitimeDim 16 Aoû 2015 - 17:38

Suite à la LC ...


Là-bas (1891)


J.K. Huysmans - Page 6 Cvt_la11

Durtal regarde Là-bas, du côté du satanisme, des messes noires, des succubes et des incubes, comme s’il regardait Là-haut, avec le besoin de faire cheminer son âme n’importe où, tant qu’elle ne reste pas sur le plancher des vaches.


Quatre ans après l’écriture de ce roman, Huysmans se convertit au catholicisme. La conversion murissait sans doute depuis quelques années, mais on ne s’en doute qu’à moitié lorsqu’on lit Là-bas. En effet, on ne peut pas dire que ce soit le roman de la foi absolue, sûre d’elle et bien déterminée. Bien sûr, Durtal, excédé par des conversations qui ne résolvent rien, exalté par des monomaniaques d’une pensée, avec qui il fait toutefois bonne ripaille, rendu presque fou par cette Hyacinthe qui le confronte de force à son instinct charnel, allant jusqu’à se sentir des pulsions meurtrières qu’inspire peut-être son sujet d’étude Gilles de Rais, Durtal finit par gueuler, en guise de conclusion : « Puisque tout est soutenable et que rien n’est certain, va pour le succubat ! ». Mais Durtal aurait très bien pu autant s’en remettre à l’esprit scientifique, et se déclarer Charcot ou Curie. Voilà ce qui arrive à ceux qui se palpent trop de la cervelle, à comparer toutes les formes de vie, à emmagasiner les connaissances, voilà ce qui arrive à ceux qui ont trop de vie en eux, trop de curiosité et une tendance passionnelle indomptable : ils finissent par dire oui à tout et lorsque ce n’est plus possible, ils se positionnent sur un coup de tête, à la suite d’une conjonction d’événements favorables : un entourage du même bord, des repas échauffants, un sujet d’étude stimulant.


Durtal et ses copains font un peu penser à Bouvard et Pécuchet en version sombre, attirés seulement par le côté ésotérique des connaissances. Et ce qui est excitant là-dedans, c’est de sentir qu’on franchit des limites qui ne sont pas ouvertes à tout le monde. Il y a beaucoup d’élitisme dans cette attitude, même si les instincts les plus classiques du monde interviennent en silence. Pas la peine de se vanter en invoquant une tendance à la haute spiritualité, Huysmans se montre ici beaucoup plus enjoué que dans A rebours. On sent que ça fait du bien à tout le monde de sortir de chez soi, quitte à fréquenter les messes noires : au moins, il s’y passe quelque chose, et de l’ennui passif, on passe à l’ennui actif. Peu à peu, Durtal arrive à se convaincre de la réalité de phénomènes sur lesquels il se montrait sceptique à l’abord, comme tous ses confrères occultistes, comme tous ses adversaires scientifiques, la ridicule opposition existant entre les tenants de ces deux partis faisant aussi partie du jeu de la croyance. Oui, oui, tout le monde s’amuse, de tous temps et en tous lieux, et comme qui dirait : « Ils feront, comme leurs pères, comme leurs mères […] ; ils s’empliront les tripes et ils se vidangeront l’âme par le bas-ventre ! », ce n’est pas prêt de s’arrêter. Avec Là-bas, Huysmans raconte un peu le côté joyeux et bouffon de la conversion, pas la peine de s’en faire un fromage, mieux vaut encore le dévorer tout entier tant qu’il est encore frais.


(le plus intéressant serait sans doute encore de continuer la lecture avec les romans suivants, pour se faire une idée de la métamorphose progressive de Huysmans ?)

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
ArturoBandini
Sage de la littérature
ArturoBandini

Messages : 2748
Inscription le : 05/03/2015
Age : 33
Localisation : Aix-en-Provence

J.K. Huysmans - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: J.K. Huysmans   J.K. Huysmans - Page 6 Icon_minitimeDim 16 Aoû 2015 - 18:28

Ben dis donc, il t'a mise en forme Huysmans! Un commentaire plein d'esprit et d'humour!
Je crois qu'il n'y a pas le choix, il faut poursuivre avec En route. miammiam

Et en plus maintenant j'ai envie de lire Bouvard et Pécuchet, terrible, elle est terrible cette coli!

_________________
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

J.K. Huysmans - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: J.K. Huysmans   J.K. Huysmans - Page 6 Icon_minitimeMar 18 Aoû 2015 - 15:23

laugh Et dire que c'est moi qui t'ai incité à t'enfermer avec les Bouvard et Pécuchet ? comme je vois que tu le regrettes, j'en déduis que je ne dois pas être de très bon conseil !

Et dans mon cas, je ne vois qu'une possibilité : poursuivre, en effet, avec En route. En espérant que ça sera quand même un peu plus vigoureux et dément.

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
ArturoBandini
Sage de la littérature
ArturoBandini

Messages : 2748
Inscription le : 05/03/2015
Age : 33
Localisation : Aix-en-Provence

J.K. Huysmans - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: J.K. Huysmans   J.K. Huysmans - Page 6 Icon_minitimeMar 18 Aoû 2015 - 20:32

Disons que tu as attisé ma curiosité en l'évoquant, mais de toute façon je comptais le lire un jour ou l'autre.  Wink

Je poursuis avec En route, puis comme j'ai aussi La cathédrale, je me suis acheté L'oblat (pas facile à trouver celui-ci), et je me fais le cycle Durtal intégral dans la foulée? (A moins que j'intercale d'autres trucs entre J.K. Huysmans - Page 6 192279 )

Mais je ne suis pas convaincu que ce soit vigoureux et dément pour la suite, tout du moins ce sera esthétique!

_________________
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

J.K. Huysmans - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: J.K. Huysmans   J.K. Huysmans - Page 6 Icon_minitimeMar 18 Aoû 2015 - 20:38

J' ai croisé tout à l'heure en librairie :

J.K. Huysmans - Page 6 1540-110


J'ai été tentée, mais j'ai résisté. sourire

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




J.K. Huysmans - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: J.K. Huysmans   J.K. Huysmans - Page 6 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
J.K. Huysmans
Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés avant 1915-
Sauter vers: