Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Sophie Avon

Aller en bas 
AuteurMessage
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Sophie Avon Empty
MessageSujet: Sophie Avon   Sophie Avon Icon_minitimeVen 27 Mai 2011 - 21:04

Sophie Avon


Sophie Avon Avon_b10



Sophie Avon (née le 28 avril 1959 à Oran, en Algérie), est une écrivaine et critique de cinéma française.
Sophie Avon fait ses études à Bordeaux et à Paris (au cours Florent), vit une année à Amsterdam puis entreprend un voyage à la voile de neuf mois qui la mène du Sénégal au Brésil, avant de rejoindre la France. Elle délaisse alors le théâtre pour se consacrer à l'écriture. Son premier roman, Le Silence de Gabrielle, paraît en 1988. Un demi douzaine d'autres textes suivront, publiés chez Arléa, Gallimard, Denoël et au Mercure de France.
Sophie Avon est également critique de cinéma pour le journal Sud Ouest depuis 1988.
Elle intervient au Masque et la Plume sur France Inter depuis 2005.


Romans
· Les Belles années, Mercure de France, 2010
· Ce que dit Lili, Arléa, 2007
· La Bibliothécaire, Arléa, 2006
· La Lumière de Neckland, Denoël, 1999 et 2000
· Latifundo, Denoël, 1997
· Les Hauts-fonds, Gallimard, 1993
· Hors les murs, Arléa, 1990
· Le silence de Gabrielle, Arléa, 1988

Source : Wikipedia

J’aime bien écouter Sophie Avon au Masque et la Plume. Elle a un côté à la fois sérieux et joyeux, une conscience attentive et réfléchie de ce qui est important , un grand respect. S’il n’y avait que des gens comme elle, peut-être s’ennuierait-on un peu. Mais il faut se réjouir que des gens comme elle existent
Elle est assez bien décrite par cette phrase extraite de Les belles années, qui se rapporte à une de ses héroïnes :

« Elle aime les personnages purs, vibrants, qui se tiennent droit, se trompent mais affrontent leurs démons sans geindre - dussent-ils se perdre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Sophie Avon Empty
MessageSujet: Re: Sophie Avon   Sophie Avon Icon_minitimeVen 27 Mai 2011 - 21:09

Les belles années


Sophie Avon Untitl11
(Je reproduis la photo de la couverture, même si je trouve qu'elle ne va pas du tout avec le livre)


Sophie Avon nous livre une chronique douce amère des années 80 au travers d’un groupe de jeunes gens dont le point commun essentiel est d’être étudiants dans une école de théâtre. Ils partagent une passion pour ce qu’ils font, ce jeu d’acteur pour lequel ils sont prêts à se battre quelles que soient les difficultés. Ils ont une vingtaine d’années, pris entre leurs parents qqui les ont plus ou moins choyés et qu’ils viennent de quitter, abandonnant l’enfant qu’ils étaient. Au fil du livre ils vont peu à peu devenir des hommes et des femmes ; ils se croisent, s ‘attirent, s’ignorent, s’envient, boivent un café ou participent à des fêtes. Ils sont confrontés à leurs espoirs, leurs déceptions, leurs amours. Au passage on croise la maladie , la mort et le découragement.
En fait ce livre est un récit autobiographique astucieusement déguisé où Sophie Avon prête à de multiples personnages des péripéties de sa propre vie d’étudiante, sur lesquels elle se penche avec une certaine nostalgie heureuse. Il y a la un désenchantement tendre, un intérêt touchant pour chaque personnage qu’on suit par intermittence, dans ses ambiguïtés. Tout cela n’est pas sans rappeler François Truffaut, personnage qu’on va d’ailleurs croiser rapidement dans le livre, de même qu’on aura l’occasion de retrouver des films, des chansons, des événements marquants de la vie publique de ces années-là.

C’est un roman attachant, léger sans être superficiel, qui parle de la difficulté de grandir, de devenir soi-même dans un monde où existent encore les disques vinyles et les machines à écrire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Sophie Avon Empty
MessageSujet: Re: Sophie Avon   Sophie Avon Icon_minitimeSam 28 Mai 2011 - 7:33

Voici un commentaire du fil 'One Shot' + échanges

coline a écrit:
LA BIBLIOTHECAIRE...de Sophie Avon.

Pas vraiment un seul livre puisque c'est son sixième...mais je ne sens pas d'ouvrir un fil pour cette auteure:
Sophie Avon a fait ses études à Bordeaux. Après avoir vécu à Paris, elle entreprend un voyage à la voile du Sénégal au Brésil.
En 1988, elle entre comme journaliste à Sud Ouest Dimanche et publie la même année Le Silence de Gabrielle, son premier roman paru aux éditions Arléa. Sophie Avon a très tôt aimé écrire. À dix ans, elle voulait déjà rédiger ses mémoires…
Aujourd’hui, elle tient la chronique cinéma à Sud Ouest. Elle vit à Bordeaux.

La bibliothécaire
Un roman plein d’ambition qui ne tient pas du tout ses promesses.
C’est bien d’avoir l’idée d’écrire « un roman carnassier »…mais encore faut-il avoir l’imagination pour construire dans cette direction une histoire palpitante et crédible!
Qui est cette Marianne Chevigny, la nouvelle bibliothécaire de l’université, très, trop lisse (au passé mystérieux toutefois) qui s’embarque dans une histoire de haine avec un jeune professeur aux dents longues (notez l’expression, je ne l’ai pas employée au hasard !) pour une minable histoire de portable et de confiscation ridicule de portable ?…
Une désobéissance du jeune loup qui, contre le règlement, utilise son portable dans la bibliothèque...La belle affaire !... Veillez aux indices parsemés au cours du récit si vous ne voulez pas éclater de rire aux dernières lignes (ce qui n’est pas le but recherché)…

Ca va devenir sanglant nous promet-on…mais au lieu d’en venir aux faits (même si je ne suis pas friande de sanglant, je voulais qu’on m’en donne un peu… ou bien autre chose… pour mes 16 euros !...), l’auteur nous balade dans des événements insignifiants et des échanges verbaux creux entre les deux protagonistes. Rien à se dire…Rien à se faire finalement…Ca fait pfttt…Même pas peur !...
Alors l’auteur rajoute trois morts qui n’y sont pour rien dans l’histoire…Plus un sanglier…Et des chiens furieux qu’elle a amenés péniblement dans l’université…
Je n’aime pas descendre complètement un livre…mais il faut être honnête…Si l’on est heureux de dire tout le bien que l’on pense d’un ouvrage dans un commentaire, il faut aussi savoir avouer le mécontentement…

Marko a écrit:
Merci Coline pour cet avis. Je tenterai peut-être un autre livre de Sophie Avon pour lui donner une seconde chance car je l'aime beaucoup comme critique cinéma au masque et la plume où elle se montre très fine et avec souvent de belles idées assez poétiques.

coline a écrit:
Sa bibliothécaire fut dans son passé mystérieux, elle aussi, critique cinématographique.... content

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Sophie Avon Empty
MessageSujet: Re: Sophie Avon   Sophie Avon Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Sophie Avon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sophie
» origine du nom FEUILLOLEY
» Yvetot Monnier Piednoel Tesniere
» Inspecteur Gadget
» Centre de beauté Valmy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs français à découvrir, nés après 1914.-
Sauter vers: