Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 [BD] Joann Sfar

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

[BD] Joann Sfar Empty
MessageSujet: [BD] Joann Sfar   [BD] Joann Sfar Icon_minitimeVen 25 Mar 2011 - 15:59

[BD] Joann Sfar Author10

Joann Sfar

En photo avec un de ses chats qui ressemble à s'y méprendre avec le chat du rabbin... innocent

Biographie Evene :
Citation :

Créateur du célèbre 'Chat du rabbin', Joann Sfar s'impose comme une figure majeure, hétéroclite et prolifique de la bande dessinée française. C'est avec L'Association et le magazine Lapin qu'il fait ses débuts. Ses talents de scénariste et d'illustrateur l'amèneront à travailler plus tard pour différents éditeurs comme Delcourt ou Dargaud. Porté par la volonté de 'faire quelque chose de bizarre ', le dessinateur au trait tremblant s'associe avec Pierre Dubois pour donner vie à 'Petrus Barbygère', une épopée dans laquelle se côtoient elfes et pirates. Un univers d'inspiration fantastique que l'auteur déploie dans plusieurs de ses travaux parmi lesquels 'Troll' ou 'Donjon', une parodie de l'heroic fantasy coécrite avec son ami Lewis Trondheim. Titulaire d'une maîtrise de philosophie, il illustre au début des années 2000 le 'Banquet' de Platon et 'Candide' de Voltaire puis adapte en bande dessinée 'Le Petit Prince' de Saint-Exupéry en 2008. Il se lance dans le cinéma un an plus tard en réalisant le film 'Gainsbourg, vie héroïque', pour lequel il reçoit le César du Meilleur premier film et qui permet à son acteur principal, Eric Elmosnino, de repartir avec le trophée de Meilleur acteur.
Il poursuit son aventure dans le monde du septième art en transposant sur grand écran son 'Chat du rabbin' (sortie prévue en 2011). Lauréat du prix Goscinny en 1998 pour 'La Fille du professeur', créé avec Emmanuel Guibert, Joann Sfar accumule les succès et les récompenses.

Quant à sa très, très longue bibliographie, vous pouvez la consulter ICI.
Bon courage! Very Happy



Le chat du rabbin Tome 2 : Le malka des Lions (2003) de Joann Sfar

[BD] Joann Sfar Planche-1_lightbox

Résumé Evene :
Citation :
Dans ce second tome du 'Chat du rabbin', notre gentil rabbin est convoqué par les autorités françaises pour faire une dictée. En effet, afin de mieux coloniser les juifs d'Algérie, les autorités françaises exigeaient que chaque Rabbin sache parler et écrire le français. Malgré l'aide du chat, le Rabbin va échouer et sera remplacé par un jeune français portant beau le costume. A la grande consternation du chat, la jeune Zlabya va tomber amoureuse de ce jeune Rabbin occidentalisé. Quant au Malka des lions, c'est le cousin du Rabbin, dresseur de fauves et grand aventurier.

Je poursuis donc ma découverte des aventures du Chat du Rabbin avec ce deuxième tome qui, s’il n’est ni meilleur ni moins bon que le premier, en est la parfaite continuité.

On retrouve donc le chat là où on l’on laissé dans le précédent album. La vie continue avec tous ses drames, ses bonnes nouvelles, ses rencontres fortuites et ses moments de joie. Mais l’intérêt de cette série réside peu dans la teneur même des actions qui se déroulent (quoiqu’elle est supérieure à la plupart des albums que j’ai pu lire malgré son empreinte très réaliste).
Elle tient plutôt dans la narration qu’en fait le chat, toujours très lucide et drôle, parfois acerbe et jaloux.

[BD] Joann Sfar 8711
En ce sens, sa nature de chat s’efface. Il devient presque humain, se querellant avec l’âne (qui sait parler lui aussi) au sujet de l’origine du nom « Sfar », et éprouvant une vive jalousie à l’idée que sa maîtresse, Zlabya, parte dans une maison pour épouser un homme qu’elle connaît à peine. Plus doué en orthographe que son maître, il essaie de l’aider lors de la dictée. C’est à ce moment là que le Chat va perdre la parole, ne s’exprimant à nouveau plus que par des « miaou » sans que cela ne semble étonner davantage les hommes de son entourage que lorsqu’il s’exprimait parfaitement dans leur langue.

Cette simplicité, ces petites touches de magie qui surgissent d’un quotidien qui semble très réel, procurent une agréable sensation de calme lors de la lecture. Je me sens bien lorsque je lis Le chat du Rabbin et au milieu des couleurs chaudes et des traits parfois flous du dessin, j’ai l’impression d’être avec les personnages, allongée dans un transat sous le soleil des pays chauds sunny

Mais on en apprend aussi beaucoup sur le judaïsme (histoire de dire que l’on ne fait pas que se prélasser avec cet album Razz), sur ses traditions et ses croyances :

« Chez les juifs, on ne dit le nom de Dieu que pendant les vraies prières. Quand on apprend les prières, on ne dit pas « Adonaï », on dit juste « Adochenm » pour ne pas dire le nom sacré vraiment. Même « Notre Dieu », « Elohénou », on ne le dit pas vraiment ; on dit « Elokénou », comme si hors de la prière nous avions autant d’eau dans la bouche que Pharaon se noyant dans la Mer Rouge. »

Le tout expliqué de manière très simple et vivante, toujours en rapport avec l’histoire (l’extrait ci-dessus précède le moment où le Chat va braver cet interdit et perdre la parole…)

Quant au personnage principal de ce deuxième tome, le Malka des Lions, celui qui en donne le titre, Joann Sfar en dit :

"Le Malka des Lions est un personnage dont ma grand-mère parlait tout le temps et qui existait sans doute, ce qui n'a rien d'extraordinaire car il y avait beaucoup de personnes qui attrapaient de jeunes lions dans l'Atlas comme on peut voir, maintenant, les Roumains avec les ours. Sauf que ce Malka chantait et priait dans les synagogues et il s'était fait une petite célébrité comme ça. Il paraît que c'était notre ancêtre. Et l'histoire que racontait le plus souvent ma grand-mère était l'histoire de sa mort. J'ai abordé ce personnage dans le 2ème Album du Chat, je lui ai fait la tête de Romain Gary parce que je voulais un matamore, c'est un peu un personnage de la Commedia dell'Arte."
Source : ICI

(et c’est vrai que le Malka ressemble beaucoup à Romain Gary…

[BD] Joann Sfar Le-Malka-des-Lions_medium_perso
)

Le chat du rabbin reste donc une série dont je vais continuer ma lecture avec beaucoup de plaisir…

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

[BD] Joann Sfar Empty
MessageSujet: nouveau   [BD] Joann Sfar Icon_minitimeSam 23 Avr 2011 - 21:03

Le chat du rabbin Tome 3 : L’exode (2003) de Joann Sfar

[BD] Joann Sfar 4865

Dans ce troisième volet des aventures du chat du rabbin, après le mariage de Jules et de Zlabya, nous changeons de décor et suivons les aventures de toute la petite troupe à Paris, rendue dans la capitale afin de rencontrer les parents de Jules.
D’emblée, les couleurs sont plus sombres. Le choc culturel apporte son lot de bonnes blagues : le rabbin, croyant arriver dans un pays glaciaire, s’emmitoufle dans plusieurs grands manteaux dès son arrivée à Marseille, avant de réaliser qu’il ne fait finalement pas si froid qu’il ne l’imaginait…

« C’est-à-dire les pauvres, heureusement qu’ils sont tout le temps occupés parce que dans cette ville, si tu as deux minutes pour t’asseoir et regarder le ciel, tu pleures tellement c’est gris. »

La découverte des synagogues parisiennes, de la « décadence » occidentale et des mœurs légères des Juifs parisiens sont également l’occasion, pour le rabbin, de remettre en question l’exercice et l’honnêteté de la foi, période d’enrichissement dont il pourra faire profiter ses collègues lors de son retour de Paris.

« Moi aussi je me demande pourquoi il est rabbin ce garçon. C’est comme si un chat se mettait en tête de s’occuper des autres chats. »

Cet album propose une rupture dans la série du Chat du rabbin puisqu’elle place notre petite troupe habituelle dans un contexte différent de celui dans lequel nous avons été habitués à les voir jusqu’à présent. Il s’agit donc de les découvrir sous un autre angle, de s’amuser de leur naïveté et de découvrir –une fois n’est pas coutume- de nombreux aspects du judaïsme que seul Sfar pouvait partager avec ses lecteurs avec un tel humour.

[BD] Joann Sfar Planche_bd_2219_CHAT%20DU%20RABBIN%20%28LE%29
Moeurs parisiennes obligent ? Trangression du shabbat par le rabbin...

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

[BD] Joann Sfar Empty
MessageSujet: Re: [BD] Joann Sfar   [BD] Joann Sfar Icon_minitimeMar 31 Mai 2011 - 9:49

Le chat du rabbin, Tome 4 : Le paradis terrestre (2005) de Joann Sfar

[BD] Joann Sfar 6169xj10

Après son épopée à Paris, le chat du rabbin revient en des terres qui lui sont plus connues : l’Algérie. La transition entre les deux univers est subtile et se fait en une phrase, sur le ton simple et prosaïque propre au chat du rabbin :

« Je suis le chat du rabbin. Il m’arrive un tas de choses. Par exemple, une fois, je suis allé à Paris et il a plu. Alors je suis rentré chez moi, en Algérie. »


[BD] Joann Sfar 319

Et en Algérie, le chat délaissera pour une fois son cher rabbin et préfèrera suivre le Malka et son lion, traversant les déserts d’une ville à une autre, assistant à la fois aux émules provoqués par les récits du Malka et aux périodes de doute qui l’assaillent lorsque la nuit tombe et que ce grand conteur se souvient de sa jeunesse, de sa gloire plus virulente, de ses succès plus enthousiastes, et qu’il prend conscience de la déchéance sur laquelle il s’est déjà engagé depuis quelques années. Alors, que faire dans ce cas-là ? Continuer, comme si de rien n’était ? Accepter la morsure du serpent ? Se reconvertir, quitte à perdre en quelques spectacles donnés au cirque toute une vie de légende ?

« Il veut devenir un fou solitaire dans le désert. Il veut que plus personne ne le voie. Qu’on ne sache pas ce qu’il est devenu. Il veut que les générations futures cherchent sa tombe pour y aller en pèlerinage. Pour se recommander à lui. Il veut qu’en chaque coin du désert les gens disent : « Le Malka est enterré par là. » »


[BD] Joann Sfar 3_118

Aucune de ces solutions n’est plus évidente qu’une autre. Chacune attire ses défenseurs, chacune attire ses détracteurs. Encore une fois, Sfar n’impose jamais rien au lecteur. A lui de se faire sa propre opinion, invité sans cesse à se poser de nouvelles questions au cours des nombreux dialogues du chat avec les autres animaux qu’il rencontre au cours de son périple. Dommage que les humains ne comprennent plus le chat, il aurait beaucoup de choses à leur enseigner, car il sait parfois se faire plus philosophe qu’eux. Etre chat de rabbin, ça ne laisse jamais indifférent…

« - Tu vas apprendre la guerre toute ta vie et tu ne seras jamais assez fort.
- On aura des fusils.
- Tes ennemis en auront plus. Tu auras passé des années à préparer une guerre, à t’endurcir, et le jour où on viendra te tuer, tu mourras tout de même. Crois-moi, il vaut mieux employer ton temps dans l’étude.
- Vous voulez que je passe mon temps dans l’étude alors que ma vie est en danger ? Mais si on vient me tuer ?
- Raison de plus : avant de mourir, tu auras lu beaucoup de livres. Et avec un peu de chance, tu auras même eu le temps de les enseigner. Et je te souhaite d’avoir des élèves moins versatiles que les miens. »


Je considère que cet album est le meilleur des quatre premiers tomes. Poétique, sans jamais se montrer naïf et sans jamais se perdre dans une vision édulcorée du monde, il porte à la réflexion tout en donnant l’impression d’une simplicité sans égale.
Les paysages nocturnes du désert sont une invitation à nous gorger d’images aux couleurs surréalistes ; ciels mauves, plantes bleues, lune rose… C’est délicieux…

[BD] Joann Sfar 3_217

A propos de Joann Sfar, en préface du tome 4 de la série :
Citation :

« Il fait partie de ces gens d’âme dont le rôle est de raconter des histoires qui donnent du sens aux histoires que leurs aînés leur ont racontées. Quant au chat du rabbin, ce petit voleur de parole, je le soupçonne d’être celui par lequel Joann a entrepris de donner du sens à sa propre histoire. »
Jean « Moebius » Giraud

[BD] Joann Sfar 3_317

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

[BD] Joann Sfar Empty
MessageSujet: Re: [BD] Joann Sfar   [BD] Joann Sfar Icon_minitimeMar 31 Mai 2011 - 9:56

J'ai lu, il y a longtemps, un (ou deux?) tome du Chat du Rabbin. J'en garde un bon souvenir. Frais, doux et un peu espiègle. De là à me précipiter dessus, non. C'était divertissant, et avec ce côté "philo" plutôt bien tourné. Malgré tout, j'ai toujours du mal avec le jeu autour de concepts qui méritent plus de temps et d'approfondissement.


Citation :
Je considère que cet album est le meilleur des quatre premiers tomes. Poétique, sans jamais se montrer naïf et sans jamais se perdre dans une vision édulcorée du monde, il porte à la réflexion tout en donnant l’impression d’une simplicité sans égale.

Oui, c'est un peu ce que je retiens de celle(s?) que j'ai lu(es?).


Peut-être que je pourrais tenter ce tome 4, si je le croise en biblio.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

[BD] Joann Sfar Empty
MessageSujet: Re: [BD] Joann Sfar   [BD] Joann Sfar Icon_minitimeMar 31 Mai 2011 - 15:00

Le film sort le 1er juin:

[BD] Joann Sfar Aa279


on peut voir la Bande d'Annonce ici: site

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

[BD] Joann Sfar Empty
MessageSujet: Re: [BD] Joann Sfar   [BD] Joann Sfar Icon_minitimeMar 31 Mai 2011 - 21:56

Et il est en compétition au festival du film d'Annecy !
S'il remporte le prix cette année, il sera diffusé gratuitement le soir du 11 juin sur écran géant à Annecy. Et rien que pour ça, je vais y aller... en espérant qu'il gagne ! innocent

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Charlie
Agilité postale
Charlie

Messages : 970
Inscription le : 12/01/2010

[BD] Joann Sfar Empty
MessageSujet: Re: [BD] Joann Sfar   [BD] Joann Sfar Icon_minitimeMer 1 Juin 2011 - 9:40

J'ai posé une réservation sur la BD à la bibliothèque, envie de découvrir ce que c'est content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

[BD] Joann Sfar Empty
MessageSujet: Re: [BD] Joann Sfar   [BD] Joann Sfar Icon_minitimeMer 1 Juin 2011 - 22:00

Tu nous en diras des nouvelles ! Very Happy

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

[BD] Joann Sfar Empty
MessageSujet: Re: [BD] Joann Sfar   [BD] Joann Sfar Icon_minitimeSam 4 Juin 2011 - 9:48

Sur Bodoï, un avis concernant le film Le chat du rabbin.
Avis mitigé donc, et ce à plusieurs niveaux.

[BD] Joann Sfar Chat_210

Concernant le rythme de l'histoire tout d'abord :
Citation :


Malgré un ventre mou ici ou là – notamment vers le milieu du film, quand la grande expédition de nos héros peine à démarrer -, le matou malin (pour lequel « Dieu n’est qu’une invention qui rassure ») maintient l’attention de qui le regarde évoluer, sans toutefois captiver totalement.

Le choix du doublage pour les voix :
Citation :

Habilement ciselés, les dialogues sont interprétés par un casting prestigieux, en tête duquel figure François Morel dans la peau du chat. Seulement voilà, la voix si caractéristique du comédien des Deschiens peine à faire oublier l’homme derrière le félin, lui octroyant une personnalité un peu trop affirmée.
Citation :

Dans le rôle de Zlabya, sensuelle fille du rabbin ici sacrifiée par le scénario, on trouve Hafsia Herzi (la révélation de La Graine et le mulet d’Abdellatif Kechiche). Qui affuble la jeune femme, plutôt mystérieuse et sereine dans la bande dessinée, d’un parler terriblement trivial, la transformant en adolescente boudeuse tête-à-claques.

Et l'utilisation pas forcément nécessaire de la 3D :

Citation :
On reste beaucoup plus réservé quant à l’usage de la 3D, censée amener le spectateur « au plus près des personnages dans les moments d’intimité », selon Joann Sfar. Les passages où le relief apparaît semblent fort réduits et n’apportent rien à la perception de l’histoire, obligeant à supporter des lunettes – et un coût financier augmenté – pour un bénéfice fort restreint, voire inexistant.

[BD] Joann Sfar Chat_310

L'avis global reste cependant plutôt positif :

Citation :
La réponse est mitigée. Pas déplaisant, mais pas transcendant non plus, le long-métrage s’éloigne du schéma narratif de la bande dessinée, sans toutefois oublier son ton caractéristique, à la fois philosophique et piquant.

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Maryvonne
Zen littéraire
Maryvonne

Messages : 4259
Inscription le : 03/08/2009
Localisation : oui, merci.

[BD] Joann Sfar Empty
MessageSujet: Re: [BD] Joann Sfar   [BD] Joann Sfar Icon_minitimeDim 5 Juin 2011 - 20:11

SFAR m'a tuER avec toutes ses publications.
Au début je lisais tout.
Puis, je ne pouvais plus suivre. J'ai l'impression qu'il ne peut plus nous surprendre (en BD en tout cas)
a moins de changer totalement ses méthodes de travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

[BD] Joann Sfar Empty
MessageSujet: Re: [BD] Joann Sfar   [BD] Joann Sfar Icon_minitimeDim 5 Juin 2011 - 21:58

Pour ma part, c'est vrai que je ne connais que la série du Chat du rabbin. Je ne suis donc pas blasée, et je n'essaie pas de suivre son rythme parce que je ne pense pas pouvoir lire aussi vite qu'il ne produit ses albums...

Fin bon, je verrai avec le temps si je le trouve radoteur...
Mais pour le moment, pas trop de problèmes en particulier dentsblanches

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

[BD] Joann Sfar Empty
MessageSujet: Re: [BD] Joann Sfar   [BD] Joann Sfar Icon_minitimeMer 15 Juin 2011 - 21:05

Petite découverte au détour de mes lectures...

[BD] Joann Sfar 97827510

Greffier, par Joann Sfar
Citation :

« L’avantage du petit reporter en bande dessinée c’est qu’il peut se rendre là où les caméras de télévision et autres appareils photo sont interdits. Par exemple lors des procès, d’où la grande tradition des croquis d’audience. Au procès des caricatures de Mahomet, Joann Sfar allie le fond à la forme. Une forme libre et audacieuse, sans repentir, l’auteur revendiquant n’être jamais revenu sur ses pages a posteriori, d’où une sacrée crampe au poignet. Mais pas au cerveau. »
BAM, n°276

On reconnaît bien la patte de Joann Sfar... tongue

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

[BD] Joann Sfar Empty
MessageSujet: Re: [BD] Joann Sfar   [BD] Joann Sfar Icon_minitimeDim 19 Juin 2011 - 9:38

Publication d'un art-book sur Le chat du rabbin en version animée :

[BD] Joann Sfar Chat_c10
Citation :
Au menu de ce beau livre épais, 288 pages principalement graphiques. On y trouve des photos du chat de Joann Sfar, qui lui a inspiré son héros félin, des esquisses de son squelette, de sa silhouette, mais aussi de Zlabya indolente, alanguie ou un plateau entre les mains, et du rabbin.

Viennent ensuite des morceaux de story-board, des croquis, des décors, des dessins tirés du film, des recherches pour l’affiche… Le tout agencé de façon brute, sans commentaires ou explications sur les différentes étapes du travail.

[BD] Joann Sfar Chat_110 [BD] Joann Sfar Chat_211

L'avis de Bodoï :
Citation :

Pas inintéressant mais par trop dithyrambique, son texte livre peu de clés sur le film lui-même. Et laisse donc sur sa faim les amateurs de ce chat mouvant.

Source : ICI

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

[BD] Joann Sfar Empty
MessageSujet: Re: [BD] Joann Sfar   [BD] Joann Sfar Icon_minitimeJeu 4 Aoû 2011 - 9:31

Parution le 26 Août du premier tome d'une nouvelle série de Sfar intitulée Les lumières de la France

[BD] Joann Sfar 97822010

Résumé éditeur:
Citation :
Les Lumières de la France, c'est bien sûr, l'esprit des Lumières, ce souffle philosophique jusqu'alors inconnu qui balaya notre pays au XVIIIe siècle et qui aboutit à la Révolution française et la Déclaration des droits de l'homme. Un certain Comte, fervent lecteur des nouveaux philosophes, mais tirant ses revenus du négoce des esclaves, prend conscience du paradoxe de son quotidien, ce qui lui fait dire : « Je voudrais pouvoir dormir sereinement avec la certitude que notre compagnie pratique un esclavage à visage humain. »
Plongé dans ses réflexions, le comte délaisse peu à peu sa femme, la comtesse Éponyme, qui, elle aussi, pense beaucoup... Une fable philosophique irrésistible de drôlerie et de piquant par l'auteur du Chat du rabbin.

Pour avoir un aperçu de quelques pages de l'album, c'est : ICI

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

[BD] Joann Sfar Empty
MessageSujet: Re: [BD] Joann Sfar   [BD] Joann Sfar Icon_minitimeMar 9 Aoû 2011 - 9:30

Le chat du Rabbin – Tome 5 : Jérusalem d’Afrique (2006)

[BD] Joann Sfar Le-cha10

Résumé :

Alors que Zlabya s'ennuie au côté de son époux, le rabbin reçoit une caisse contenant un peintre russe voulant parcourir l'Afrique pour retrouver la douzième tribu d'Israël.

Cinquième tome du best-seller de Joann Sfar, Jérusalem d'Afrique est un éblouissant voyage dans une Afrique sublimée, croisement improbable sur plus de 80 pages entre Tintin au Congo et les chefs-d'oeuvre d'Albert Cohen. Et en plus le chat reparle.


Dans ce nouvel album, comme de coutume, le Rabbin et son chat nous ferons voyager, s’enfonçant cette fois au cœur de l’Afrique noire.

Les premières pages nous montrent la vie ralentie du village. Le mariage de Zlabya bat de l’aile, et comme les femmes ne rêvent que d’amour dans la série de Sfar (c’est le seul reproche qu’on peut lui adresser), cette situation devient de plus en plus insoutenable.

[BD] Joann Sfar 314
Heureusement, l’imprévu ne tarde pas à surgir, et il s’extirpe cette fois d’une caisse commandée par le mari de Zlabya. Celle-ci, censée être remplie de livre, abrite en réalité un étrange russe sorti de nulle part. Pas déboussolé le moins du monde, celui-ci s’intègre à la troupe du rabbin, après avoir trouvé en la personne d’un russe du village le traducteur qui lui faisait défaut. Son but ? Retrouver la douzième tribu d’Israël. Mais il ne sait pas exactement où elle se situe…

[BD] Joann Sfar 3_316

Tout cela n’est que prétexte à une nouvelle aventure qui se concentrera essentiellement sur le rabbin, son chat et le nouvel intrigant russe, et autour desquels graviteront de nombreux personnages secondaires tels Monsieur Vastenov, le cheikh Mohammed Sfar, une serveuse et même… Tintin (que Joann Sfar ne semble d’ailleurs pas particulièrement porter dans son cœur)

[BD] Joann Sfar 3_514
Tintin, aussi fatigant qu’en réalité…

Au-delà de l’intérêt dramatique des histoires de chacun des albums du Chatd u rabbin, c’est bien sûr le message de Joann Sfar qui m’intéresse. Ici, la réflexion tourne principalement autour de la notion de peuples, mobilisant les cultures, les religions et les concepts qui les animent pour les confronter parfois avec violence. Difficultés à communiquer, envie d’imposer ses croyances, sentiment de supériorité… Les hommes, lorsqu’ils ne vivent qu’à travers leur peuple, ne s’attirent pas la sympathie de Sfar, mais comme son jugement n’est jamais définitivement tranché, certains d’entre eux arrivent à s’extirper du carcan duquel ils sont issus pour transmettre leur propre parole aux étrangers qu’ils croisent sur leur chemin.

[BD] Joann Sfar 3_613

Les textes, toujours relevés par l’humour du chat du Rabbin, sont aussi délicieux que dans les albums précédents. D’autant plus qu’après de nombreux tomes de mutisme, notre chat retrouve enfin la parole ! Et il se fait le meilleur médiateur qu’il soit possible d’inventer entre les différents peuples, entre les hommes d’un langage différent.

[BD] Joann Sfar 3_114
Le chat du rabbin, messager universel des hommes

Le monde décrit par Sfar dans Le chat du rabbin est loin d’être un monde parfait aux courbes lisses. Les failles surgissent de partout, mais le chat rebondit allègrement pour les éviter. Il dégaine ses réparties comme des perches tendues aux hommes qui auraient chuté. D’un optimisme réconfortant, il prouve encore une fois qu’il a lune force et une vigueur à toutes épreuves.

[BD] Joann Sfar 3_216
« Je me frotte contre des paires de bas, profitant des privilèges dus à ma race. Un ongle joliment teint me gratte l’oreille. Merveille que cette sensualité universelle qui nous permet de nous aimer entre espèces différentes. Un chat, des orteils : l’amour. »

« Au contraire de l’amitié entre les hommes, l’amitié entre les peuples n’existe pas. D’ailleurs les peuples sont des inventions de sorciers, de gourous et de menteurs de charme : ils prétendent que les hommes sont les enfants d’une terre, alors qu’il suffit d’ouvrir les yeux pour voir qu’ils poussent dans ders ventres nomades. Les peuples ne sont que des lignes entre les hommes, afin qu’on puisse y cultiver la haine de part et d’autre. »
Philippe Val

[BD] Joann Sfar 3_416
- Ca te fait quoi, quand tu peins ?
- Comme toi si tu croques une proie. Tu trouves qu’elle était plus jolie quand elle courait dans le paysage mais c’est plus fort que toi : tu ne peux pas t’empêcher d’y planter les crocs.

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Contenu sponsorisé




[BD] Joann Sfar Empty
MessageSujet: Re: [BD] Joann Sfar   [BD] Joann Sfar Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[BD] Joann Sfar
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Les Bédés et mangas-
Sauter vers: