Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Chloé Delaume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Chatperlipopette
Zen littéraire


Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 51
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Chloé Delaume   Mar 22 Avr 2008 - 8:37

Que veux-tu Queenie: entre tes avis enthousiastes et les posts alléchants de notre abeille bibliophile....je ne pouvais que succomber! Merci pour le cerclage Very Happy
Je ne sais pas pourquoi mais je sens que je vais être happée miammiam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
coline
Parfum livresque


Messages : 29392
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Chloé Delaume   Mar 22 Avr 2008 - 13:01

Chatperlipopette a écrit:
Que veux-tu Queenie: entre tes avis enthousiastes et les posts alléchants de notre abeille bibliophile....je ne pouvais que succomber! Merci pour le cerclage Very Happy
Je ne sais pas pourquoi mais je sens que je vais être happée miammiam

zen A mon avis...il faut tout de même passer le cap des premières pages pour savoir si l'on va être happé...
Je les ai postées, vous pouvez les lire...
Si vous les franchissez, c'est gagné! content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chatperlipopette
Zen littéraire


Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 51
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Chloé Delaume   Dim 15 Juin 2008 - 14:09

Coline, je suis parvenue à passer le cap des premières pages! Waouh, on peut dire que ça passe ou ça casse car quel choc!

Le cri du sablier


Un couple mixte, elle est prof de lettres et pédagogue, il est militaire et Libanais. Un enfant naît...c'est une fille et la fêlure apparaît au grand jour: la déception paternelle est muette mais cruellement parlante. Certes, l'enfant aura un nom puisque l'Etat Civil l'exige mais elle ne sera jamais nommée ni appelée. Ses parents ne la voient pas, l'oublient, engoncés dans leur déception, elle d'avoir failli, lui de n'avoir pas eu de garçon. Très vite, le père est l'absence et la violence cruelle et incompréhensible: le monde est meilleur quand il n'est pas là, la lumière même faible éclaire le quotidien; tout s'assombrit et devient amer à chaque retour, plus difficiles les uns après les autres. L'amour maternel est loin d'être au rendez-vous: elle n'aime pas son enfant, sa honte, sa douleur, elle regarde sa petite fille de ses yeux extérieurs de pédagogue, dotés d'une froideur douloureuse tant pour l'enfant que pour le lecteur, en pleine empathie et révolte devant ce manque d'amour manifeste et la volonté de la faire briller en société, exhibée comme un petit singe savant. Le grain de sable survient lorsque, prête à quitter son mari, la mère est tuée par ce dernier qui ensuite se tue, devant la fillette épouvantée par tant de violence et de sang. Elle n'a pas été tuée: pourquoi? par oubli? Parce qu'elle a été mise à part, irrémédiablement, de la vie parentale? Elle est emmenée chez des inconnus, pourtant de la famille, où elle habitera plus que ne vivra. Une totale incompréhension s'instaure entre une fillette, puis une jeune fille et enfin une jeune femme en quête incessante d'amour et de normalité, et une famille sectaire loin de toute capacité à s'ouvrir aux autres et à leur personnalité aussi diverses que leurs horizons d'origine. Ils ne peuvent comprendre son manque d'amour et sa demande d'amour.
Les questions affluent à l'esprit de la fillette: pourquoi ne regrette-t-elle pas ses parents? Pourquoi avoir ressenti comme une délivrance lorsque le sang et la cervelle éclatée de son père l'ont éclaboussée? Pourquoi aime-t-elle tant provoquer ces étrangers de la famille tellement soucieux de leur univers étriqué?
Elle va voir un psy qui s'évertue à lui faire expliquer comment coule le sable dans le sablier de sa vie. Or, elle ne peut vivre ni dans le présent ni dans le futur, prisonnière de son passé, ce passé qui ne la laisse pas vivre sa vie. Elle a épousé un homme qui la fait souffrir, non pas physiquement comme son père, mais affectivement: elle le partage avec d'autres femmes sans pouvoir le quitter car l'amour de la langue et de l'esthétique les unit malgré leur relation chaotique. Le sablier s'est fluidifié mais sans casser le moule parental.
L'écriture de Chloé Delaume est celle des chaos de l'existence: elle est hachée, âpre, douloureuse, inscrite dans l'attente d'une délivrance qui ne vient pas. C'est l'attente d'une tendresse, d'une affection qui ne viennent pas, c'est l'attente du passage du temps, l'attente de redevenir une poussière de sable et de réintégrer le sablier du Temps. Mais le sable continue de râper la peau sensible, par les mots du désespoir du à cette attente éternelle, la plume grinçante de Chloé Delaume égratine les hommes, la figure du père, du compagnon, de l'oncle mais aussi les femmes qui auraient du protéger l'enfance de la fillette, son adolescence: la mère et la tante ont failli non seulement à leur rôle de protectrice et de figure aimante mais aussi à leur rôle de passeuse vers l'acceptation et l'épanouissement de la féminité.
Parfois le style de Chloé Delaume est hermétique, profond, entraînant le lecteur dans les abysses du psychisme où la poésie des phrases le désoriente tout en le charmant avec intensité. Le lecteur subit un choc esthétique, littéraire en lisant les phrases inachevées, souvent absconses au départ puis lumineuses quand il tient fermement le fil conducteur de la poésie de l'auteur, parvenant ainsi à la suivre dans le labyrinthe de son écriture, de ses sentiments et de ses souvenirs sombres et étouffants. Le style lapidaire, violent, accèlère la vitesse de la lecture, sans ménager beaucoup d'espaces de respiration pour soulager le lecteur qui a alors envie de détourner son regard, de se voiler la face derrière ses mains, comme s'il redevenait un petit enfant apeuré par un spectacle difficile à regarder.

Il faut passer le choc premier du style de l'auteur pour se sentir pris par le texte et tout ce qu'il véhicule comme interrogations, peurs, angoisses et révoltes. Une lecture que l'on garde longtemps à l'esprit, une atmosphère prenante que l'on ne quitte pas de si tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
coline
Parfum livresque


Messages : 29392
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Chloé Delaume   Dim 15 Juin 2008 - 14:38

Chatperlipopette a écrit:
Coline, je suis parvenue à passer le cap des premières pages! Waouh, on peut dire que ça passe ou ça casse car quel choc!

Le cri du sablier


[...] Il faut passer le choc premier du style de l'auteur pour se sentir pris par le texte et tout ce qu'il véhicule comme interrogations, peurs, angoisses et révoltes. Une lecture que l'on garde longtemps à l'esprit, une atmosphère prenante que l'on ne quitte pas de si tôt.

Ah! Chaperlipopette...Queenie nous a amnenées à la lecture de ce roman où, je crois, nous ne serions peut-être pas venues l'une et l'autre...
Ton commentaire est magnifique...
C'est presque un livre-épreuve , tellement fort qu'on n'oublie pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...


Messages : 22906
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Chloé Delaume   Dim 15 Juin 2008 - 19:26

qu'est-ce que ça fait plaisir de voir que vous avez réellement apprécié ce livre. j'aimerais bien qu'il circule partout, c'est un de mes fétiches.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chatperlipopette
Zen littéraire


Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 51
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Chloé Delaume   Dim 15 Juin 2008 - 19:44

Coline a raison, sans toi Queenie, nous n'aurions pas lu ce roman qui peut être largement comparé à un "roman-épreuve" (coline a trouvé le mot juste). Ce fut vraiment une lecture coup de poing tout en étant une révélation! On se demande où l'auteur veut en venir et au fil des séances du divan on saisit l'horreur de la situation. Une écriture extraordinairement riche malgré ses apparences hachée et hermétiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
Queenie
...


Messages : 22906
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Chloé Delaume   Jeu 18 Sep 2008 - 19:19


J'habite dans la télévision

22 mois pendant lesquels Chloé Delaume n'a fait que regarder la télévision. Pour éprouver ce qu'est ce "temps de cerveau disponible".

Ce livre est une sorte de mélange de tout et n'importe quoi : des chiffres, des articles, des impressions de Chloé, des comptes rendus d'émission.

Pas de quoi être très enthousiaste (mouais.. un livre de Delaume que j'ai pas trop aimé)... Je pensais que ce livre serait réellement le rapport d'une immersion... avec la force de l'écriture de l'auteur. Mais non, c'est une suite de mini chapitres oscillant entre le rapport façon essai et le vécu biographique distancié.

Quelques passages sont drôles, bien trouvés, et avec plus d'intensité, ce qui fait d'autant plus regretter que tout le reste tombe dans des platitudes ennuyantes. Évidemment les meilleurs passages sont ceux où Chloé Delaume plonge en elle-même.
Mais bon... c'est globalement un bonbon sucré-acide qui manque de saveur.

(Pfff..... quand je pense que c'est moi qui écris ça..)

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29392
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Chloé Delaume   Jeu 18 Sep 2008 - 19:49

Queenie a écrit:

(Pfff..... quand je pense que c'est moi qui écris ça..)

Ah...ce que nous n'aimons pas être déçus par nos auteurs préférés... Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...


Messages : 22906
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Chloé Delaume   Ven 19 Sep 2008 - 13:16

Et un extrait de la Télévision, parce que quand même, y'a des trucs biens dedans, non mais oh !:

Citation :
Je suis vraiment devenue une téléspectatrice. Ça n'a rien de plaisant, de glamour, ni de drôle. Pour personne ni pour moi. Mais quoi qu'il puisse en ressortir, quoi que ça puisse donner comme trace, je sais qu'il se passe quelque chose, en moi et pour de vrai. Quelque chose comme bien sûr mon crâne qui se remplit tous les jours d'oiseaux morts qui n'y étaient nullement avant que ça commence. Quelque chose comme une forme de réalité imposée depuis longtemps à des millions de personnes. Ça ne sert peut-être à rien, mais je dois persévérer. Ressentir mon cerveau qui devient disponible, neurone à neurone disponible, je sais que ça n'a pas de sens pour beaucoup et pour vous. C'est juste un témoignage éperdu comme tant d'autres, sans valeur ni effet. Mais c'est un bout de vie. Un petit bout d'une vie ébranlée par une phrase de juillet 2004, qui a voulu comprendre comment on les mangeait.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée


Messages : 18132
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Chloé Delaume   Dim 11 Jan 2009 - 16:27

Lu dans le dernier Télérama à propos de Dans ma maison sous la terre



Citation :
Se creuser la tête, griffer et racler le sol jusqu'à l'épuisement. Les livres de Chloé Deleaume naissent de cette boue là. Ils semblent sortis de terre in extrémis, dans l'affolement, juste avant la folie. Ses phrases palpitent encore, grouillent de vortex, de cotex, de ventricules, dans une lave composite et filandreuse, lisible au prix d'un certain effort.
D'elle on avait adoré Le cri du sablier stupéfiante description retorse et stylisée, d'une enfance tragique,. Après diverses expérimentations (poésie numérique) elle y revient. Toujours le même thème, la même tombe-celle de sa mère- et ce talent singulier pour contourner l'autofioction la détourner à la faveur d'une langue cabossée, fantaisiste , sophistiquée.
Entre temps CD s'est débarassée du vocabulaire; elle n'a plus besoin de mots savants pour déguiser ses cris. Ici il ne camoufle rien mais compose. Voici le récit simple et doulkoureux d'une colère qui s'apaise, et puis s'éteint.
Bien envie de voir de plus près moi... attentif


Dernière édition par aériale le Dim 11 Jan 2009 - 16:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...


Messages : 22906
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Chloé Delaume   Dim 11 Jan 2009 - 16:36

kenavo a écrit:
aériale a écrit:
Bien envie de voir de plus près moi... attentif
dis donc - ça marche.. il y a 5 minutes, pas de Queenie en vue - tu mets un mot sur ce fil - et la voilà diablotin

Et moi qui me demandais qui pouvait bien faire revivre ce fil.


Moi je réfléchis même pas, je l'achèterais.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63648
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Chloé Delaume   Dim 11 Jan 2009 - 16:37

honte scusi.. j'avais effacé mon message..

mais bon.. pour rester dans le sujet - je ne sais pas si c'est une auteure pour moi.. je vais attendre vos avis - Aériale, tu l'as acheté, non?!...

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée


Messages : 18132
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Chloé Delaume   Dim 11 Jan 2009 - 16:40

kenavo a écrit:
honte scusi.. j'avais effacé mon message..

mais bon.. pour rester dans le sujet - je ne sais pas si c'est une auteure pour moi.. je vais attendre vos avis - Aériale, tu l'as acheté, non?!...
Oui, j'ai vu ça (pour ton, message!) du coup j'ai enlevé ma réponse qui ne voulait plus rien dire Suspect

Non, je ne l'ai pas acheté (Senti oui, j'ai vu) mais comme cela fait un petit moment qu'elle me tente, j'attends de voir si c'est son meilleur (d'après notre spécialiste Cool )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63648
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Chloé Delaume   Dim 11 Jan 2009 - 16:42

aériale a écrit:
Oui, j'ai vu ça (pour ton, message!) du coup j'ai enlevé ma réponse qui ne voulait plus rien dire Suspect
Very Happy
je l'avais vu - et on le sait bien - tes antennes sont réglés sur JP.D ou O.A Razz

aériale a écrit:
Non, je ne l'ai pas acheté (Senti oui, j'ai vu) mais comme cela fait un petit moment qu'elle me tente, j'attends de voir si c'est son meilleur (d'après notre spécialiste Cool )
ah oui.. je savais que je l'avais vu sur un fil 'achat'.. on va donc attendre un premier avis Basketball

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...


Messages : 22906
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Chloé Delaume   Dim 11 Jan 2009 - 16:45

Faudra patienter un moment... j'ai plus d'argent.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chloé Delaume   Aujourd'hui à 2:54

Revenir en haut Aller en bas
 
Chloé Delaume
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Wilfrid est devenu Chloé et veut rester l'époux de Marie
» La box bijoux Emma et Chloé
» La grossesse de Chloé
» TOPIC DES MAMIES : Les feux de l'amour !
» Ashes to Ashes {Emma Frost/Chloé, Amy de Lauro & Caitlyn Elioth}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: