Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Gerbrand Bakker [Pays-Bas]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Maline
Zen littéraire
avatar

Messages : 5239
Inscription le : 01/10/2009
Localisation : Entre la Spree et la Romandie

MessageSujet: Re: Gerbrand Bakker [Pays-Bas]   Dim 28 Avr 2013 - 20:03

Très beau commantaire, merci, églantine.

Vous ai-je dit que « LA-HAUT, TOUT EST CALME » vient d’être porté à l’écran par NANOUK LEOPOLD. J’ai vu ce film lors de la Berlinale 2013 et ne peut que vous le recommander. Le film est très calme, sans effets dramatiques, toute la vie se joue dans le regard des acteurs. Le vieux père est interprété par Henri Garcin, un casting idéal, au fait comme celui de tous les rôles. Hélas, l’acteur principal, Jeroen Willems, est décédé à la fin du tournage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
avatar

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 53
Localisation : Peu importe

MessageSujet: Re: Gerbrand Bakker [Pays-Bas]   Ven 24 Jan 2014 - 15:56

Le détour.


Tout comme "Là-haut, tout est calme " c'est avant tout un roman d'atmosphère , avec une nature omniprésente , que Gerbrand Bakker décrit avec une puissance sensuelle qui donnera au roman une ambiance très particulière .....
C'est l'histoire d'une Néerlandaise qui fuit son pays , abandonnant son mari pour se réfugier au fin fond du Pays de Galles dans une vieille ferme  pour trois mois .
En rupture brutale avec sa vie d'universitaire citadine , dans la nudité austère de cet environnement abandonné ,une femme fracturée par une histoire à scandale avec l'un de ses étudiants, se sachant probablement en sursis ( le livre est rythmé par la cadence accélérée de la prise de puissants antalgiques sans lesquels le quotidien semble impossible ) a fait le  choix de l' isolement et de la fuite pour disparaitre sans laisser de traces.
Etrange femme , perdu dans ce lieu insolite où les oies à proximité de la maison disparaissent mystérieusement au fil des jours donnant une   désagréable impression  de compte à rebours .....
Etrange femme en quête de vide , se délestant au fil des jours de ces derniers souvenirs , uniquement présente à elle-même dans les sensations du moment , le corps vibrant encore du désir de l'homme malgré la maladie qui la ronge de jours en jours ........
Etrange femme s'identifiant à Emily Dickinson dont elle étudie l'oeuvre pour en percer le mystère , murmurant quelques vers dans l'espoir de la révélation peut-être ......ou peut-être pas ....
Etrange femme s'identifiant à la vieille veuve récemment décédée à qui appartenait la ferme .....
Etrange  femme qui vivra une dernière belle histoire à travers la rencontre improbable , délicatement charnelle , quasi évanescente d'un  jeune homme , souffle de vie puissant qui saura raviver une dernière fois la flamme ....
Etrange femme , intemporelle , presque irréelle , qui s'évapore au fil des pages  laissant un sillage de parfum entêtant .......

La fuite , le renoncement , la disparition , l'absence à soi , le libre-arbitre ..........Gerbrand Bakker explore la condition humaine dans toutes ses anfractuosités : une lecture oppressante souvent  dont on ne ressort pas indemne !

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
avatar

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Gerbrand Bakker [Pays-Bas]   Ven 24 Jan 2014 - 17:32

Gerbrand Bakker est déjà dans ma LAL, mais tu confirmes !

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
avatar

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 53
Localisation : Peu importe

MessageSujet: Re: Gerbrand Bakker [Pays-Bas]   Ven 24 Jan 2014 - 17:54

domreader a écrit:
Gerbrand Bakker est déjà dans ma LAL, mais tu confirme !
Il me semble que ça devrait te plaire Dom !  oui

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 50
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Gerbrand Bakker [Pays-Bas]   Ven 24 Jan 2014 - 18:04

Ça pourrait bien me plaire aussi.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
avatar

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 53
Localisation : Peu importe

MessageSujet: Re: Gerbrand Bakker [Pays-Bas]   Ven 24 Jan 2014 - 18:15

Marko a écrit:
Ça pourrait bien me plaire aussi.
Effectivement !  oui 
Spoiler:
 

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Gerbrand Bakker [Pays-Bas]   Sam 25 Jan 2014 - 6:56

merci pour ton commentaire Eglantine... après ma première lecture de cet auteur, j'avais promis de continuer... pas encore eu le temps jusqu'à présent, mais c'est bien que tu me le rappelle...
en plus je viens de revoir le message de Maline... et le DVD du film est sortie entre temps (en tout cas en Allemagne), et hep... dans le panier Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exini
Zen littéraire
avatar

Messages : 3065
Inscription le : 08/10/2011
Age : 45
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Gerbrand Bakker [Pays-Bas]   Ven 27 Fév 2015 - 12:17

Là-haut, tout est calme.

Helmer van Wonderen, éleveur malgré lui depuis trente-cinq ans, décide un beau jour d'installer son père au premier étage et de dormir au rez-de-chaussée. Grand chambardement et transbahutage des meubles. Par la même occasion, il décide de changer la décoration de "son" nouveau domaine et achète de nouveaux meubles. Il décore la nouvelle chambre de son père d'une partie des meubles et objets, décorations murales du bas et se débarrasse du reste.
Mais d'où vient cette idée ? On découvre alors le passé de Helmer, l'existence d'un frère jumeau, Henk, mort dans un accident brutal il y a trente-cinq ans entraînant l'arrêt des études de Helmer, contraint de reprendre le domaine familial sous la pression de son père. Des souvenirs de son enfance lui reviennent en tête. Un jour, il reçoit une lettre de Riet, la fiancée de Henk et à l'origine de son accident mortel...

L'histoire se déroule au fil des jour, des saisons, lentement même dans les moments les plus violents. Helmer semble vivre la vie au jour le jour, décrivant les faits sommairement et ce qu'il perçoit par les sens pour que le lecteur devine ses sentiments.  Les événements vont accélérer cette vie calme, monotone et il changera peu à peu, réussissant à comprendre ce qu'il cherche.

Ces descriptions m'ont rappelées une planche de Gotlib - allez savoir pourquoi -, bien loin de ce qu'il fait d'habitude, qui s'appelle "Sur l'air du tra-deri-dera / chanson aigre-douce", une partie de sa vie (que je spoile, ça n'a pas grand-chose à voir à avec l'histoire du livre. Mais un peu, quand même, pour le style utilisé, à mon avis).

Spoiler:
 

Dans un style très sobre, Gerbran BAKKER cherche à nous entraîner dans cette belle histoire. Mais je n'ai pas suivi. J'ai certes pris plaisir à lire l'auteur, mais certaines choses m'ont échappées sûrement. Je me demande si les descriptions sommaires cachent une symbolique (la corneille mantelée, par exemple), mais au bout d'un moment, j'ai lu sans rentrer dans l'histoire.


Dernière édition par Exini le Ven 27 Fév 2015 - 22:48, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Gerbrand Bakker [Pays-Bas]   Ven 27 Fév 2015 - 12:41

Tu as aimé, Exini?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Exini
Zen littéraire
avatar

Messages : 3065
Inscription le : 08/10/2011
Age : 45
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Gerbrand Bakker [Pays-Bas]   Ven 27 Fév 2015 - 12:44

Il faut croire que je me suis mal expliqué sur mon ressenti  rire .


Dernière édition par Exini le Ven 27 Fév 2015 - 16:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Gerbrand Bakker [Pays-Bas]   Ven 27 Fév 2015 - 13:29

Excuse-moi, le paragraphe sous le spoiler m'avait échappé Embarassed .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
églantine
Zen littéraire
avatar

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 53
Localisation : Peu importe

MessageSujet: Re: Gerbrand Bakker [Pays-Bas]   Ven 27 Fév 2015 - 14:26

Désolée Exini ! C'est le risque avec les chaines de lecture ....J'essaierai de faire mieux la prochaine fois !
Merci pour ton commentaire ! Very Happy

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exini
Zen littéraire
avatar

Messages : 3065
Inscription le : 08/10/2011
Age : 45
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Gerbrand Bakker [Pays-Bas]   Ven 27 Fév 2015 - 16:46

Mais je te remercie rien que pour le style de l'auteur ! Pour l'histoire, ce n'était peut-être pas le bon moment pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Gerbrand Bakker [Pays-Bas]   Ven 17 Juin 2016 - 19:00



Qui est cette femme qui s' installe dans une ferme abandonnée du Pays de Galles ? On ne sait pratiquement rien d' elle. Sinon qu' elle a quitté brusquement
son pays, la Hollande. Sans prévenir son mari ou sa famille.
On apprendra qu' elle était enseignante et qu' elle a eu une liaison avec un de ses étudiants.
Que ses parents étaient égoistes, mesquins et bien pensants. Que son mari était futile et indifférent. Et que sa vie personnelle était vide, insipide et ratée.
Et qu' y échapper lui a sans doute que peu couté.
Surtout, elle est malade, très malade et ne supporte la douleur qu' avec des antalgiques puissants.

Sa brève vie à la ferme consistera à réaliser quelques projets d'amélioration dans le jardin et sur les sentiers avoisinants. Avec l' aide d' un garçon de passage,
dévoué et en en quete d' affection. Tous ses autres contacts seront aussi fugaces que décevants.

Ce livre m' a avant tout interessé par ce qui est tu ou non dit.  Qui était cette femme ? Que fuyait-elle ? A supposer qu' elle ait fui.
Pour ma part, je crois qu' elle pensait qu' une vie inutile est une mort anticipée, et que la certitude que la souffrance devenant trop forte, elle préférait
y mettre fin.
C' est ce que je ne sais pas qui m' a touché. Une vie est passé qu' on ne sait pas et qu' on ne saura pas. On vit on meurt, tout à l' heure. En emportant
avec nous nos secrets, nos espoirs, nos illusions, nos erreurs et nos petites joies.

"Comme rien n' est plus vrai que "raison et passion", notre vérité essentiele en tant qu' etre humain s' exprime dans notre imagination et
non dans nos actes."

Sans doute un indice dans cette phrase d' Emily Dickinson qu' elle a oulignée.


_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
avatar

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 53
Localisation : Peu importe

MessageSujet: Re: Gerbrand Bakker [Pays-Bas]   Ven 17 Juin 2016 - 19:29

bix229 a écrit:


Ce livre m' a avant tout interessé par ce qui est tu ou non dit.  Qui était cette femme ? Que fuyait-elle ? A supposer qu' elle ait fui.

C' est ce que je ne sais pas qui m' a touché. Une vie est passé qu' on ne sait pas et qu' on ne saura pas. On vit on meurt, tout à l' heure. En emportant
avec nous nos secrets, nos espoirs, nos illusions, nos erreurs et nos petites joies.


Oui c'est bien ainsi que j'ai vécu cette lecture aussi !
Merci pour ton commentaire ! Very Happy

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gerbrand Bakker [Pays-Bas]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gerbrand Bakker [Pays-Bas]
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Balade au pays Basque
» Jambon pays ananas
» C’est comment l’halloween dans votre pays
» "Pays de Normandie" - 911 / 2011.
» La Normandie... l'autre pays du vin!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature germano-néerlandaise (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: