Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Driss Chraibi [Maroc]

Aller en bas 
AuteurMessage
Sa'Raja
Espoir postal
Sa'Raja

Messages : 28
Inscription le : 23/06/2011

Driss Chraibi [Maroc] Empty
MessageSujet: Driss Chraibi [Maroc]   Driss Chraibi [Maroc] Icon_minitimeLun 27 Juin 2011 - 21:33

Driss Chraibi [Maroc] 220px-10
Driss Chraïbi est né en 1926 à El-Jadida. Après des études secondaires à Casablanca, il a fait des études de chimie en France où il s’installe en 1945. Il fait tous les métiers avant de devenir ingénieur. Il finit par se retourner vers la littérature et au journalisme. Il produit des émissions pour France Culture, fréquente des poètes, enseigne la littérature maghrébine à l'Université Laval de Québec et se consacre à l'écriture.

Driss Chraïbi s'est éteint à 80 ans, dimanche 1er avril 2007 dans la Drôme où il résidait depuis 1988. Il emporte avec lui le secret du livre qu'il était en train d'écrire qui demeurera à jamais un mystère. Il repose désormais à Casablanca, au Cimetière des Chouhada, à côté de son père comme il le souhaitait.

Ses Oeuvres:

Le passé simple: Un roman semi autobiographique, décrit la révolte d'un jeune homme entre la grande bourgeoisie marocaine et ces abus de pouvoir tel qu'incarné par son père, « le Seigneur » et la suprématie française dans un Maroc colonisé qui essentialise et restreint l'homme à ses origines.
Ce livre est une critique vive du décalage entre l'islam idéal révélé dans le Coran et la pratique hypocrite de l'islam par la classe bourgeoise d'un Maroc de 1950, de la condition de la femme musulmane en la personne de sa mère et de l'échec inévitable de l'intégration de marocain dans la société française.

Succession ouverte: Où un immigré se voit obliger de retourner à sa terre natale pour enterrer le Seigneur, feu son père. C'est une critique plus douce mélancolique mettant en relief la nouvelle réalité française du protagoniste avec la reconquête d'un Maroc quitté il y a si longtemps.

La Civilisation Ma Mère: C'est un fils qui aide sa mère à se libérer du carcan de la société patriarcale et à trouver sa propre voie. C'est la première fois que la question de la femme est évoquée dans la littérature marocaine.

La Mère du Printemps et Naissance à l'Aube. Driss Chraïbi y narre de façon magistrale la chevauchée des cavaliers arabes venus apporter l'islam en Occident, l'intégration de l'islam par les Berbères, puis la construction de l'utopie en Andalousie. Un monde où Arabes, Berbères, Juifs vivent côte à côte à la recherche de l'idéal.

Lu, Vu, Entendu: est un sorte de mémoires, où Driss essayait de décrire son enfance, le Maroc de son enfance avec tous ses actualités : le protectionnisme, l'intégration au lycée français, la seconde guerre mondiale, l'arrivée des Américain à Casablanca, et son voyage en France pour terminer ses études. Il profita de ce livre pour montrer ou plutôt avouer son amour à son père. En effet, Lu, Vu, Entendu était une occasion pour Driss pour effacer les certains malentendus qui pouvaient être compris à cause de certains de ses romans.

Le Monde à Côté: est second volet des mémoires où Driss raconta sa vie d'étudiants et même sa vie privée.

La saga de l'Inspecteur Ali : L’Inspecteur Ali,L'Inspecteur Ali à Trinity College, L'Inspecteur Ali et la CIA et L'homme qui venait du passé (son dernier roman) sont des romans policiers où l'inspecteur Ali est convié afin de résoudre des enquêtes dans les quatre coins du monde.

L'Âne:dans le contexte des indépendances africaines, prédit avant tout le monde leur échec, les dictatures, « ce socialisme de flics ».


Mon avis:
Driss Chraibi était parmi les premiers écrivains marocains à critiquer le royaume. Aussi grâce à lui, on a prit conscience de la valeur de la femme, cet être qui était qu'un simple objet dans une civilisation traditionnelle. Il voulait tant changer les choses, il voulait un Maroc moderne est était contre le Maroc des cartes postales.
J'ai une petite anecdote, pour son roman l'Âne. Alors qu'il faisait un cours en France, un de ses étudiants lui a lancé le mot Âne. Ainsi dans un acte d'orgueil, Driss a écrit un livre pour montrer que l'âne est parmi les créatures les plus intelligentes sur terre.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Driss Chraibi [Maroc] Empty
MessageSujet: Re: Driss Chraibi [Maroc]   Driss Chraibi [Maroc] Icon_minitimeLun 27 Juin 2011 - 22:15

Et quel est le livre de lui que tu préfère et que tu conseillerais pour le découvrir ?

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Driss Chraibi [Maroc] Empty
MessageSujet: Re: Driss Chraibi [Maroc]   Driss Chraibi [Maroc] Icon_minitimeLun 27 Juin 2011 - 22:17

Merci, Sa' Raja de nous rappeler un auteur marocain important...
J' ai lu dans le temps Le Pain nu.

Je me souviens aussi que ce livre (Le Pain nu de Mohammed Chokri) avait longtemps connu la censure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sa'Raja
Espoir postal
Sa'Raja

Messages : 28
Inscription le : 23/06/2011

Driss Chraibi [Maroc] Empty
MessageSujet: Re: Driss Chraibi [Maroc]   Driss Chraibi [Maroc] Icon_minitimeLun 27 Juin 2011 - 22:55

Arabella a écrit:
Et quel est le livre de lui que tu préfère et que tu conseillerais pour le découvrir ?

Je suis partagée entre trois de ses livres, que je considère complémentaires:

- Passé simple
- Civilisation ma mère!
- Succession ouverte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sa'Raja
Espoir postal
Sa'Raja

Messages : 28
Inscription le : 23/06/2011

Driss Chraibi [Maroc] Empty
MessageSujet: Re: Driss Chraibi [Maroc]   Driss Chraibi [Maroc] Icon_minitimeLun 27 Juin 2011 - 22:57

bix229 a écrit:
Merci, Sa' Raja de nous rappeler un auteur marocain important...
J' ai lu dans le temps Le Pain nu.

Je me souviens aussi que ce livre (Le Pain nu de Mohammed Chokri) avait longtemps connu la censure.


Le pain nu était censuré, car en arabe il était plein de mots déplacés et d'expressions trop vulgaires.

Il faut dire qu'il n'était même pas écrit en arabe classique, mais en arabe dialectale marocaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Driss Chraibi [Maroc] Empty
MessageSujet: Re: Driss Chraibi [Maroc]   Driss Chraibi [Maroc] Icon_minitimeLun 27 Juin 2011 - 23:52

Je me souviens aussi que l' écrivain américain Paul Bowles, qui vivait à Tanger, avait préfacé
un des livres de Chraibi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Driss Chraibi [Maroc] Empty
MessageSujet: pas le bon auteur   Driss Chraibi [Maroc] Icon_minitimeMar 28 Juin 2011 - 8:48

Sa'Raja a écrit:
bix229 a écrit:
Merci, Sa' Raja de nous rappeler un auteur marocain important...
J' ai lu dans le temps Le Pain nu.

Je me souviens aussi que ce livre (Le Pain nu de Mohammed Chokri) avait longtemps connu la censure.


Le pain nu était censuré, car en arabe il était plein de mots déplacés et d'expressions trop vulgaires.

Il faut dire qu'il n'était même pas écrit en arabe classique, mais en arabe dialectale marocaine.

Apparemment ce n'est pas tant la langue utilisée que le contenu du livre qui posait problème
Citation :
Le roman avait été interdit en 1983 sur décision du ministre de l’Intérieur d’alors, Driss Basri, suivant les recommandations des Oulemas, théologiens de l’Islam, scandalisés (entre autre) par la crudité des scènes à caractère sexuel qui émaillent ce récit et les références répétées aux narcotiques tels l’alcool. Mais le très ombrageux ministre de l’Intérieur de l’époque n’avait pas été insensible à l’intraitable portrait d’une société marocaine en proie aux injustices sociales les plus révoltantes.[...]

(Novembre 2000)L’événement fait date sur la scène littéraire marocaine, la plus riche du Maghreb : " Le pain nu ", sulfureux roman picaresque à la violence rare de l’écrivain Mohamed Choukri vient d’être autorisé au Maroc.
[...]


Heureusement que la censure a été levée. C'est vraiment n'importe quoi.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.


Dernière édition par Queenie le Ven 23 Mar 2012 - 10:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Driss Chraibi [Maroc] Empty
MessageSujet: Re: Driss Chraibi [Maroc]   Driss Chraibi [Maroc] Icon_minitimeLun 8 Juil 2013 - 22:25

 Le passé simple

Driss Chraibi [Maroc] Le-pas10

Le passé simple, Driss Chraïbi
Denoël, 1954/ Folio, 1986
272 pages
 
[b style="mso-bidi-font-weight:normal"]4èmes de couverture[/b] :
 
Lors de sa parution en 1954, ce livre fit l'effet d'une véritable bombe, tant en France qu'au Maroc qui luttait pour son indépendance. Avec une rare violence, il projetait le roman maghrébin d'expression française vers des thèmes majeurs : poids de l'Islam, condition féminine dans la société arabe, identité culturelle, conflit des civilisations. Vilipendé au début, commenté par des générations de lecteurs, il est enseigné depuis quelques années dans les universités marocaines.


Avis, plus que modeste d'une lectrice un peu désorientée.....





« Epouse, le seigneur l’avait enfermée à clef, d’abord. Ensuite l’avait engrossée, sept fois coup sur coup. De sorte que, privée de bonne et allaitant- ou enceinte- la porte ouverte n’avait plus d sens pour elle. Son dernier voyage datait du dernier jour de ses noces. »
 
Pas si simple de faire un billet à propos de ce livre qui est tout, sauf…simple !!!
Il est inutile de vouloir lire cet ouvrage d’une traite, et en lecture unique. Mieux vaut y aller par dose homéopathique, et avec pour l’accompagner un ouvrage plus onctueux. Et en même temps, scinder les chapitres n’a aucun sens, et ces derniers sont longs…..Bref pas simple, vous dis-je.
 
D’abord, le contexte est assez tourmenté ; nous sommes dans un contexte de guerre, en pays du Maghreb encore très peu ouvert à la culture occidentale. Driss est un jeune qui veut vivre, épris de liberté vivant au sein d’une fratrie nombreuse, où la mère n’a pour rôle que celui d’enfanter, et le père est un redoutable despote ; d’ailleurs son fils l’appelle le Seigneur.
 
Toute la société musulmane, dans ses archaïsmes et son immobilisme, est passé au crible sous la plume acerbe d’un homme qui en espérait autre chose.
 
Le style est aussi violent que le sont la société, et le poids des traditions dans ce pays. La lecture, en est finalement assez pénible, et souvent interrompue. Il m’a été difficile de m’approprier ce livre, et ses personnages. Le style a un peu vieilli, me semble-t-il.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




Driss Chraibi [Maroc] Empty
MessageSujet: Re: Driss Chraibi [Maroc]   Driss Chraibi [Maroc] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Driss Chraibi [Maroc]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bricks au thon (Maroc)
» Voyage au Maroc
» TAJINE DE POISSONS (maroc)
» syndicat au Maroc
» Au Maroc tout va bien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature africaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: