Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Benny Barbash [Israël]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Sophie
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 40
Localisation : Tahiti

MessageSujet: Benny Barbash [Israël]   Dim 24 Juil 2011 - 7:33



Dramaturge, écrivain, scénariste pour la télévision et le cinéma, Benny Barbash est né à Beer-Sheva en 1951. Il vit à Tel-Aviv. Après My First Sony (Prix Grand public du Salon du livre 2008), Benny Barbash poursuit une œuvre romanesque en forme de fresque familiale qu’alimente une ample réflexion sur la société israélienne contemporaine. De nouveau avec Little Big Bang, il révèle les tensions et les contradictions qui hantent cette génération d’après la Shoah, déchirée entre ses peurs, ses mythes fondateurs et la nécessité impérieuse de s’inscrire dans le mouvement de l’Histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
Sophie
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 40
Localisation : Tahiti

MessageSujet: Re: Benny Barbash [Israël]   Dim 24 Juil 2011 - 7:34

MY FIRST SONY


Ce roman, je l'ai lorgné pendant longtemps, attirée seulement par la couverture: ce graphisme, ces couleurs gaies me faisaient très envie. Le risque était que le contenu, c'est-à-dire le plus important, ne me plaise pas. Et puis, j'ai craqué et l'ai commandé. Bien m'en a pris, j'ai littéralement adoré.

Le narrateur est un petit garçon, à la fois naïf et intelligent. Il raconte la vie de sa famille, plutôt mouvementée: des parents qui se séparent, un frère et une soeur, des oncles et tantes, des grands-parents, tous en Israël;, certains sont Juifs pratiquants, d'autres non. Il ne se sépare jamais de son magnétophone Sony, acheté par son père grâce auquel il restitue tout ce qu'il entend.
Et ce qu'il entend, ce sont des témoignages historiques concernant ses aïeux, les disputes entre ses parents, la vie que mène son père, metteur en scène raté, avec sa maîtresse, les difficultés qu'a sa mère, architecte, à joindre les deux bouts...

Le ton est au début plutôt léger, ironique, voire cynique; puis, il devient plus grave, plus sérieux, on sent ce petit garçon bien seul avec son Sony. Il est très conscient que sa famille se délite et malgré tout, il demeure un enfant, avec ses mots d'enfant, ses pensées d'enfants, auxquels il mêle les propos parfaitement restitués des adultes.
On oscille donc entre légèreté, Histoire d'Israël et problèmes familiaux.

J'ai pris un énorme plaisir à lire ce gros roman, et pourtant il est plutôt difficile à lire avec ses phrases à rallonge, qui m'ont fait penser, par leur longueur, à du Proust; en fait, le narrateur ne s'arrête jamais, traitant dans une seule phrase de 2 pages, plusieurs sujets à la suite. Ce style peut sembler rébarbatif, moi, il m'a plu.

Un roman que je ne peux donc que vous conseiller.


Dernière édition par Queenie le Dim 24 Juil 2011 - 9:21, édité 1 fois (Raison : Ajout d'une photo de couv.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
Aeriale
Léoparde domestiquée
avatar

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Benny Barbash [Israël]   Dim 24 Juil 2011 - 8:50

Sophie a écrit:
J'ai pris un énorme plaisir à lire ce gros roman, et pourtant il est plutôt difficile à lire avec ses phrases à rallonge, qui m'ont fait penser, par leur longueur, à du Proust; en fait, le narrateur ne s'arrête jamais, traitant dans une seule phrase de 2 pages, plusieurs sujets à la suite. Ce style peut sembler rébarbatif, moi, il m'a plu.
Merci Sophie pour ton commentaire. Ce livre m'avait été chaudement conseillé par mon libraire et j'étais comme toi attirée par sa couverture (Zulma évidemment!) mais l'épaisseur me freinait un peu, j'attendais d'autres avis. Voilà qui est fait et le tien est très engageant. Reste à savoir si ce style 'à rallonge' serait pour moi jemetate ...Je regarderai quand même de plus près!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Benny Barbash [Israël]   Dim 24 Juil 2011 - 9:24

J'ai ajouté la photo de la couverture, parce que c'est intrigant que vous en parliez sans voir ! Et puis du coup j'ai découvert ce que c'était un First Sony (magnétophone) :


Ça doit être bizarre un narrateur enfant qui fait des phrases à rallonge non ?

En tout cas il a l'air intéressant ce livre.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophie
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 40
Localisation : Tahiti

MessageSujet: Re: Benny Barbash [Israël]   Dim 24 Juil 2011 - 10:05

Les phrases sont longues mais pas compliquées; un peu comme un enfant qui débite plein d'informations en peu de temps; on suit parfaitement mais, on ne peut arrêter la lecture n'importe où.

Voici 2 liens, l'un présentant le roman, avec des critiques, l'autre, un extrait, en fait le début:
ici et
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Benny Barbash [Israël]   Dim 24 Juil 2011 - 10:58

Ça donne très envie cet extrait, mais ça a l'air quand même rudement démoralisant comme livre (le regard de l'enfant doit beaucoup aidé pour le sourire qui allège).

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophie
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 40
Localisation : Tahiti

MessageSujet: Re: Benny Barbash [Israël]   Dim 24 Juil 2011 - 11:19

Queenie a écrit:
Ça donne très envie cet extrait, mais ça a l'air quand même rudement démoralisant comme livre (le regard de l'enfant doit beaucoup aidé pour le sourire qui allège).

Je ne vais pas être objective car j'ai vraiment adoré mais non, ce n'est pas si démoralisant car il y a plusieurs épisodes drôles dans une famille hors du commun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Benny Barbash [Israël]   Lun 1 Aoû 2011 - 11:48

J'ai découvert le nom de Benny Barbash dans la sélection de Courrier International pour son prix littéraire étranger annuel. La présentation de Sophie m'a convaincu de lire Little Big Bang. J'attendais un bonheur de lecture. Cela a été au-delà de mes espérances !



Little Big Bang
Citation :
Un peu d’obésité chez un honnête homme israélien est loin d’être une disgrâce. Sauf s’il décide de maigrir à tout prix. Malgré les moqueries affectueuses de son épouse et des grands-parents, notre homme multiplie en vain les régimes : tout fruit, tout viande, ou tout carotte. Une diététicienne de renom lui recommande le tout olive. Il finit par avaler un noyau qui se fiche dans l’épigastre. Et voilà qu’un beau jour quelque chose bourgeonne de son oreille gauche, une pousse d’olivier dirait-on, phénomène qui sera à l’origine d’un véritable big-bang local…

Kafka, Voltaire, Woody Allen, Les Monty Python : mélangez toutes ces références et vous obtenez ... Little Big Bang, le deuxième roman traduit en français de l'israélien Benny Barbash. Un conte, plutôt qu'un roman, aussi réjouissant que métaphorique. Tout part d'une situation absurde, la mésaventure d'un père de famille qui, un matin, se réveille avec un olivier enraciné dans l'oreille. Incongru, n'est-il pas ? Le pauvre homme consulte les plus éminents spécialistes, impuissants à régler son problème. Au premier degré, le livre de Barbash est jubilatoire, avec son style enlevé et ses dialogues tordants. Racontée avec une fausse naïveté par le fils de 12 ans, l'histoire permet à l'auteur de faire le portrait des membres d'une petite famille israélienne "normale" et néanmoins haute en couleurs : la grand-mère, sioniste enragée et rescapée de la Shoah ; le grand-père, scientifique péremptoire et passablement imbu de lui même ; l'épouse, débordée et bienveillante, qui échange des piques assassines avec sa belle-mère... L'autre niveau de lecture, c'est bien évidemment l'analyse des modes de pensée de cette famille, perçue comme symbole d'une société israélienne repliée sur elle-même et terrorisée par les autres, à savoir les palestiniens, décrits volontairement avec les pires clichés de la propagande. A cet égard, quand l'homme à l'olivier dans l'oreille s'en va, en dernière extrémité, consulter un sage arabe, cette expédition en terre inconnue, et présumée hostile, devient sous la plume de Barbash un morceau d'anthologie. La fable est incroyablement drôle et, au-delà de la satire, si elle ne prétend pas donner de leçons, elle n'en délivre pas moins un message limpide sur la l'intolérance et l'incompréhension de l'autre, à partir du moment où les comportements sont dictés par la peur et les réflexes communautaires. Little Big Bang se termine de façon abrupte, sans que le problème "botanique" soit réglé. A l'image du conflit israélo/palestinien, enlisé et inextricable, pour longtemps encore, hélas. Le symbole de paix que représente le rameau d'olivier finira t-il par s'imposer ? Ce n'est pas pour demain, mais qui sait, peut-être pour après-demain ? En attendant, lire ce petit livre au délire si maîtrisé est un expérience exhilarante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Sophie
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 40
Localisation : Tahiti

MessageSujet: Re: Benny Barbash [Israël]   Lun 1 Aoû 2011 - 21:20

Merci Traversay! Maintenant il faut lire My first Sony.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Benny Barbash [Israël]   Lun 1 Aoû 2011 - 21:42

C'est le même petit garçon le narrateur des deux livres ? (My first Sony et Little Big Bang) Genre : ça se suit, se complète ?

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Benny Barbash [Israël]   Lun 1 Aoû 2011 - 21:53

Queenie a écrit:
C'est le même petit garçon le narrateur des deux livres ? (My first Sony et Little Big Bang) Genre : ça se suit, se complète ?

Je ne crois pas. Oui, Sophie, je n'attendrai pas longtemps pour My first Sony !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Benny Barbash [Israël]   Mar 2 Aoû 2011 - 8:27

encore un auteur à retenir, grâce ou à cause sourire de vos commentaires !

merci Sophie et Traversay

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
avatar

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Benny Barbash [Israël]   Mar 16 Aoû 2011 - 19:40

Little big band

Un petit conte tout à fait réjouissant qui aborde l'épineux problème du conflit israëlo palestinien et finit même de façon plutôt optimiste. Il m'a surtout permis de découvrir cet auteur à l'humour juif irrésistible et au style très alerte. Traversay a tout bien résumé, je ne vais rien rajouter de plus mais personnellement j'avoue avoir pris un grand bol d'air à rentrer dans ce portrait de famille gentiment ouf, où des belles mères délicieusement vachardes et des maris trop sûrs d'eux se retrouvent tous déstabilisés dans leurs certitudes. Le regard décalé du jeune garçon sert bien l'ensemble et amène une fraîcheur bienfaisante. Que demander de plus que cette vision faussement légère et suffisamment irrespectueuse pour désamorcer la mèche et faire pousser des oliviers de paix le temps d'un roman? On peut toujours en rêver du moins!
Un auteur à suivre d'urgence cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Benny Barbash [Israël]   Mar 16 Aoû 2011 - 19:52

Chouette aeriale. cheers

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Aeriale
Léoparde domestiquée
avatar

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Benny Barbash [Israël]   Mar 16 Aoû 2011 - 20:00

traversay a écrit:
Chouette aeriale. cheers

Spoiler:
 

mdr2
Ecroulée je suis.

Mon indécrottable étourderie a encore frappé. Désolée pour Barbash, il avait pourtant bien trouvé son titre avant que je le pourrisse, le malheureux!
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Benny Barbash [Israël]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Benny Barbash [Israël]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Conflit israélo-palestinien
» Marine israélienne - Israeli Navy
» Selon Wikileaks, Israël aurait déja déjà détruit des infrastructures nucléaires de l’Iran
» Un diplomate israélien, a récemment fait sourire la communautés diplomates aux Nations Unies :
» ISRAËL SAYERET MATKAL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature du Moyen-Orient (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: