Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Santiago Gamboa [Colombie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Santiago Gamboa [Colombie]   Mar 12 Juin 2007 - 2:13



Né à Bogota en 1966, il est journaliste et a vécu en France et en Espagne. Actuellement en Italie. Son premier livre publié s'intitule "Perdre est une question de méthode". Encore un titre qui me plait bien !


Les captifs du Lys blanc
traduit de l'espagnol ( Colombie) par Claude Bleton
Editions Métaillié


UN HOMME CACHE DANS UN HANGAR (I)

Je suis un simple greffier. Que cela soit bien clair, car en réalité l'histoire que je vais raconter n'est pas la mienne; je veux dire que l'essentiel, ce qui justifie de l'avoir écrite, ne m'est pas arrivé, sans aller jusqu'à dire que ma participation a été insignifiante. A vous de juger de mon mérite. J'en profite au passage pour préciser que j'ai toujours été ainsi, voilà sans doute pourquoi je suis greffier. J'aime copier ce que les autres racontent, rêver de drames et d'aventures qui, s'ils ne m'étaient arrivés, m'auraient peut être rendu heureux, même s'ils étaient tristes. Qu'importe la tristesse. C'est mieux que rien.

Je suis à Pékin, caché pour des raisons que j'expliquerai plus tard, dans un vieux hangar du quartier Fengtai.
.................................


Vous, je ne sais pas. Mais moi, quand un livre commence comme cela, j'ai du mal à le reposer, et je ne garantis pas l'amabilité de ma réponse au malheureux qui me dérange dans ma lecture sans impératif vital...
A Pékin vont se retrouver quatre personnages , un journaliste colombien censé mener une enquête sur le christianisme en Chine ,un philologue allemand qui suit à la lettre les mémoires de Pierre Loti, un jésuite prêt à tous les sacrifices pour sa foi, et un Péruvien, professeur de littérature dans une université texane . J'avoue que c'est celui là que je préfère,avec ses rêves de gloire littéraire à l'échelon planétaire:

" La suite de son oeuvre littéraire avait été écrite en exil. Ses six romans, "Tourné vers le couchant", " Histoire du charbonnier Atahualpa ", "Encore un pisco sour, chérie?" ,"Jus de lime à Lima", "Le rossignol de l'Apurimac"et " Cuzco Blues", avaient obtenu quelquesarticles flatteurs dans des journaux hispaniques de Miami et Los Angeles- écrits par des inconnus et, dans certains cas, par lui-même...."

En fait, ces personnages ont des points communs, la littérature,le désir d' être ce qu'ils ne peuvent pas être, , et le même objectif, mais pour des raisons complètement différentes: retrouver un manuscrit fondateur de la société du Lys blanc, héritière des Boxers.

C'est souvent très drôle, et même si l'intrigue devient vite complètement farfelue, on sait qu'elle n'est qu'un prétexte pour tourner en dérision , jamais méchamment du reste, ces quatre individus contraints de quitter leur univers de mots pour se confronter au réel. Quand on sait que l'auteur est lui même journalisteet écrivain, sa manière de se mettre en scène et de rire de lui-même est extrèmement sympathique!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

MessageSujet: Re: Santiago Gamboa [Colombie]   Mar 12 Juin 2007 - 11:15

Ton commentaire rend cet auteur très attirant…je vais donc m’attacher à scruter les rayons de la médiathèque pour perdre, avec méthode, la malchance de ne l’avoir pas lu... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Santiago Gamboa [Colombie]   Ven 2 Nov 2007 - 19:22

Je n'arrête pas de tomber sur des articles où l'on parle de cet auteur et de son dernier ouvrage: Le syndrome d'Ulysse.

Un roman mais largement autobiographique. Esteban a quitté la Colombie pour Paris et un doctorat à la Sorbonne. Exilé sans le sou, il a fallu survivre grâce à l'amitié...et au sexe. Parmi d'autres émigrés, étudiants, anciens leaders guerilleros, prostituées...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

MessageSujet: Re: Santiago Gamboa [Colombie]   Ven 7 Déc 2007 - 13:48

Les Captifs du Lys blanc :

Je ne vais pas raconter l’histoire, Marie l’a parfaitement résumée avant moi…
Gamboa nous dépeint des personnages, plus ou moins sympathiques et un peu paumés dans leurs rêves, avec beaucoup d’humour mais derrière cette dérision et le « scénario » un peu rocambolesque du roman, il y a un regard désabusé sur le fonctionnement du monde, une critique construite et tous nos personnages, même les plus insignifiants, ne font que trouver des raisons pour continuer à avancer…

Le suspense est bien entretenu et les personnalités des protagonistes sont si différents que chacun y trouvera son compte…leurs pérégrinations sont, par moment, franchement hilarantes et parfois même touchantes mais, à l’image de la fin du roman que je ne vous dévoilerais pas nonnon , nous attendons « quelqu’un qui ne viendra jamais, un passager qui n’a jamais embarqué »…

Un roman triste qui fait sourire et que je recommande vivement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam
Invité



MessageSujet: Re: Santiago Gamboa [Colombie]   Sam 29 Aoû 2009 - 17:53

Le Syndrome d'Ulysse, Santiago Gamboa
Deux éléments (parmi tant d'autres) qui m'ont beaucoup plu dans ce très beau roman largement autobiographique :
- Les passages sexuels sont d'une beauté bouleversante. L'auteur parvient à rendre compte de toute l'angoisse dans laquelle se trouve le personnage principal, Esteban, grâce à la crudité du langage employé lors des actes sexuels. Bien qu'il ne puisse se rattacher qu'au sexe pour se rappeler qu'il est un être humain et non un animal, la plupart de ses ébats sont tellement malsains qu'ils le souillent plus qu'ils ne le délivrent.

- Je trouve également époustouflant la prise de parole des personnages pour se présenter. Cela donne souvent lieu à des tirades incroyablement touchantes et authentiques. Les personnages prennent toute leur ampleur et sont embellis, rendus plus concrets.

- Pour finir, le titre, élément très important d'un roman, me plaît énormément. Il évoque à merveille le malaise dans lequel se trouvent les gens qui vivent, par choix ou non, dans un pays qui n'est pas le leur. Cela permet de montrer à quel point Paris, ville d'une grande beauté et très agréable à vivre quand on y est né, peut être agressive et cruelle envers ceux qui luttent pour y être acceptés.

Bref, un très beau roman, une grande découverte.
Revenir en haut Aller en bas
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Santiago Gamboa [Colombie]   Sam 29 Aoû 2009 - 18:08

Après vos commentaires dont je vous remercie je ne peux que noter cet écrivain.

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Santiago Gamboa [Colombie]   Mar 13 Oct 2009 - 18:10

Dead Paradise a écrit:
Le Syndrome d'Ulysse, Santiago Gamboa
[...]
Bref, un très beau roman, une grande découverte.
ce livre va paraître cette semaine en poche:


_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 58
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Santiago Gamboa [Colombie]   Sam 12 Déc 2009 - 21:38

J'ai positivement adoré Le syndrome d'Ulysse de Gamboa. La dèche, la débrouille, dans les années 90 à Paris, pour cet exilé colombien à la fois seul et porté par la fraternité d'autres déracinés comme lui, venus d'Afrique, d'Europe de l'est, du Maghreb. Pas mal d'humour aussi et un érotisme qui atteint des sommets dans des séances vertigineuses jamais vulgaires (et quels portraits de femmes !). Un roman riche et corsé comme un grand arabica.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
swallow
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1366
Inscription le : 06/02/2007
Localisation : Tolède. Espagne.

MessageSujet: Syndrome d´Ulysse   Dim 13 Déc 2009 - 10:36

Je vous indique la couverture du " Syndrome d´Ulysse" en Espagne qui met tout de suite le lecteur dans l´ambiance érotique du roman que vous avez précédemment soulignée.

Plus le Paris qu´on vend aux touristes, mais celui des émigrés, et des banlieues, presque sans parisiens, d´ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 58
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Santiago Gamboa [Colombie]   Dim 13 Déc 2009 - 10:41

Ah, oui, je préfère la couverture française (la Tour Eiffel serait-elle érotique ?).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Santiago Gamboa [Colombie]   Dim 13 Déc 2009 - 10:45

swallow a écrit:
Je vous indique la couverture du " Syndrome d´Ulysse" en Espagne qui met tout de suite le lecteur dans l´ambiance érotique du roman que vous avez précédemment soulignée.
j'aime plus cette couverture que la française - qui met aussi le lecteur dans l'ambiance érotique.. mais pas très subtil Wink




et parlant de couvertures - son livre Les Captifs du Lys blanc a une très jolie couverture en allemand, version que j'ai lu


_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam
Invité



MessageSujet: Re: Santiago Gamboa [Colombie]   Dim 20 Déc 2009 - 6:39

Le Syndrome d'Ulysse, Santiago Gamboa :

Tiens, j'ai eu envie de faire un deuxième petit post dessus, quelque peu différent tout de même.

Bouquin incroyable. Touchant et bouleversant, amère et fleurissant, sincère et décadent. Une vraie merveille quoi.

Pourquoi ? Très simple.

Ce bouquin, quand tu le lies, c'est : des claques dans la gueule qui font bien mal, des séances de sanglots contre ta vieille peluche d'enfant, des sacrées leçons, des droites dans la gueules, des renversements, des palpitations et autres et autres...
Ça te bouleverse et te renverse. Oui, c'est ça, ça te renverse et pas toujours dans le bon sens d'ailleurs.

Mais c'est aussi de sacrés éclats de rire pendant lesquels t'as presque envie de crier ta joie à qui veut l'entendre. Parfois, ça peut aussi te donner une peur bleue, tu sais, celle où il y a ton échine qui tremble et te transperce la poitrine. Ou te filer le cafard, sourire...

Sinon, c'est plein de découvertes, de considérations et autres. C'est plein de tout, de rien. D'un jeune étudiant Colombien et d'un jeune étudiant Marocain. Aussi, plein de putes sur les quais de la seine ou de Coréens qui font la plonge dans un restau sinistre et glauque ou encore d'une riche héritière (milliardaire) qui n'a pas besoin de bosser donc qui s'éclate dans Paris.

Voilà, c'est rempli de tout ça. Mais attention l'ami, c'est très organisé aussi. Bah oui, il est clair ce bouquin (typographie etc...) et construit (chapitres) et organisé avec intelligence.

Bref, l'ami, lis-le. Ça me ferait plaisir.
(et je pense qu'à toi aussi).
Revenir en haut Aller en bas
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Santiago Gamboa [Colombie]   Dim 20 Déc 2009 - 9:04

merci pour ton commentaire expressif.

à tantôt

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Santiago Gamboa [Colombie]   Dim 20 Déc 2009 - 9:46

Puisque c'est dit comme ça, je note et renote, voilà !

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.


Dernière édition par Queenie le Sam 4 Déc 2010 - 12:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam
Invité



MessageSujet: Re: Santiago Gamboa [Colombie]   Lun 21 Déc 2009 - 5:13

Bédoulène :merci
Queenie : super, ça me touche ! ;-)

Dès que j'ai un peu de temps dans la journée (ce qui devrait pas trop être un pb malgré mon ptit boulot de libraire en ces temps de fêtes et le truc de la maison d'édition qui faut que je boucle), je vais rajouté un ou deux petits post ici, à savoir Perdre est une question de méthode (son premier, un polar bien marrant) et Les Captifs du Lys blanc (son 3ème je crois et qui est aussi bien sympathique).
A toute les parfumé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Santiago Gamboa [Colombie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Santiago Gamboa [Colombie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Offre d'emploi interessante en colombie britannique
» Torrent de boue en Colombie.La petite O'Mayra meurt en direc
» Les escaliers du Peñón de Guatapé en Colombie
» (M/RÉSERVÉ) SANTIAGO CABRERA ›› send a hope upon a wave.
» le numérique à l'Alcazar et Lire en fête Marseille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de l'Amérique latine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: