Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Maxim Biller [Allemagne]

Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Maxim Biller [Allemagne] Empty
MessageSujet: Maxim Biller [Allemagne]   Maxim Biller [Allemagne] Icon_minitimeVen 26 Aoû 2011 - 15:13

Maxim Biller [Allemagne] A714


Citation :
Biographie de l'auteur
Maxim Biller est romancier, essayiste et journaliste politique. Né en 1960 à Prague, de parents juifs originaires de Russie, il a dix ans lorsqu’il émigre en Allemagne avec ses parents et sa sœur (Elena Lappin) à la suite de la répression du Printemps de Prague. Maxim Biller étudie la littérature à Hambourg et Munich puis le journalisme. Il commence à écrire pour le magazine Tempo où, entre 1986 et 1996, il exerce son talent de polémiste dans une chronique qui le rend célèbre : " Hundert Zeilen Hass " ("Cent lignes de haine"). Il collabore également au Spiegel, au Frankfurter Allgemeine Zeitung et au Zeit. Depuis les années 90, il publie régulièrement romans et nouvelles. Son premier recueil Ah, si j’étais riche et mort (1990) est salué dans le Süddeutschen Zeitung comme le retour de la littérature juive en Allemagne.

Source : éditeur

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Maxim Biller [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Maxim Biller [Allemagne]   Maxim Biller [Allemagne] Icon_minitimeVen 26 Aoû 2011 - 15:14

Maxim Biller [Allemagne] A713 / Maxim Biller [Allemagne] A30
Liebe heute / L’amour aujourd’hui
Citation :
Présentation de l'éditeur
Des hommes et des femmes se rencontrent, plutôt aux heures du crépuscule, à Berlin, Hambourg, Munich, Prague ou Tel Aviv. Ils s'enflamment, sans pour autant poursuivre leur chemin ensemble. Ils ont beau être assis, voire couchés, côte à côte, ils restent étrangers l'un à l'autre. Un homme persuadé que sa fiancée est venue lui annoncer leur rupture guette chacun de ses mots, s'habitue peu à peu à cette idée, s'en trouve presque soulagé, lorsqu'elle sort du salon pour s'allonger sur son lit où elle l'attend. Deux Israéliens à Prague repoussent leur ennui et leur sentiment d'étrangeté en faisant l'amour sur fond de musique israélienne. Un homme s'inquiète soudainement pour la vie de sa bien-aimée et la trouve morte dans la baignoire de son ex-amant... Qu'ils se rencontrent par hasard ou se fréquentent depuis longtemps, qu'ils multiplient les aventures ou vivent une grande passion, tous les personnages de ce recueil attendent de l'autre plus que ce qu'ils sont prêts eux-mêmes à offrir. Tous tendent vers un même idéal : le véritable amour. Les 27 nouvelles de ce recueil, qui brillent par leur intelligence et leur humour, sont autant de variations autour du thème éternel de l'amour, ou plutôt du "non-amour", de l'impossibilité à être heureux ensemble. Peu d'action, de nombreux dialogues, des fins ouvertes : à travers ses "instantanés", Maxim Biller parvient à fixer les contours flous des situations amoureuses qu'il met en scène, il attrape l'éphémère de l'amour et montre qu'un instant de bonheur peut aussi porter du tragique en soi.

En allemand on a ajouté la désignation « short stories » pour ces nouvelles (la 4e de couvertures parle très bien ‘d’instantanés’) et en effet, c’est le cas.. ils sont ‘short = courtes’ ces histoires. 27 pour 190 pages (en allemand) (je vous laisse faire le calcul Wink )

Donc, si on n’aime déjà pas trop les nouvelles ‘classiques’ je ne peux pas encourager pour la lecture de ce livre.

Mais si on aime une écriture sec et sans excès, des petites scènes, décrites avec plein d’amour pour le détail, intelligence et humour, cela devrait plaire. Ces histoires font kaléidoscope du grand 'mystère amour' sans jamais cucul la praline et même si on ne va pas se rappeler des 27 moments, le tout laisse le lecteur avec un bon sentiment.

Bon moment de lecture.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Maxim Biller [Allemagne]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Temps livraison depuis Allemagne
» Décès du dessinateur et caricaturiste Sid Ali Melouah
» Aristide Briand
» Condamnée pour avoir accouché à l'étranger
» ALLEMAGNE - UBOOT U1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature germano-néerlandaise (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: