Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Wim Wenders

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Wim Wenders - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Wim Wenders   Wim Wenders - Page 11 Icon_minitimeMer 3 Déc 2014 - 12:05

Je suis allée voir (découvrir) Paris, Texas en version restaurée et sur grand écran (tout comme animal) et je dis comme Queenie à la première page du fil : wouahou quelle claque !

Quelle superbe et envoûtante leçon de cadrage, de couleurs et d'émotions ! Tout est là ! Incroyable ! La famille, les relations entre frères, la disparition, la maternité, l'adoption, la légitimité, la paternité, le road movie et l'amour, l'humilité, oh oui surtout l'humilité et c'est comme une mise en apesanteur d'une grande douceur, d'une grande noblesse !

Wim Wenders - Page 11 Paris_10

Immense.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Wim Wenders - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Wim Wenders   Wim Wenders - Page 11 Icon_minitimeVen 10 Avr 2015 - 21:29

bande-annonce pour bientôt :


_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Wim Wenders - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Wim Wenders   Wim Wenders - Page 11 Icon_minitimeVen 10 Avr 2015 - 23:46

Etonamment classique pour du Wenders. On dirait presque la bande annonce d'un thriller psychologique à la Polanski. Mais ça me donne plutôt envie. James Franco devient un acteur de plus en plus intéressant.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Wim Wenders - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Wim Wenders   Wim Wenders - Page 11 Icon_minitimeVen 24 Avr 2015 - 22:05

Wim Wenders - Page 11 Krebs-10

Everything Will Be Fine

Pas forcément extraordinaire ce toujours rasé de près James Franco en forme d'écrivain qui s'entretient. Peut-être que comme le film c'est sur la longueur qu'il émerge. Quoique, c'est effectivement étonnamment classique dans la forme. Heureusement on évite, ce que pourrait faire craindre la bande-annonce, un discours usant et usé sur la création artistique (littéraire ?). En fait on évite aussi d'autres développement, sentimentaux mais plus surprenant compte-tenu de cette forme on évite aussi l'approche attendue de la culpabilité après "l'accident".

Ce qui est intériorisé est donc montré dehors : everything will be fine ou "on fait avec" conjugué à tous les temps dans ce drame sans explosion. Des tranches d'existences et de distances mouvantes entre des personnages blessés tous, sans forcément le montrer.

Dans des lumières adoucies d'automne, de soirée, d'hiver... ou l'effet lunettes de soleil des lunettes pour la projection 3D ? Pas moche sans être fracassant, on conserve une impression marquée d'une image sur plusieurs plans et on se demande parfois à quoi ça sert vraiment cette 3D. Doucement amenée et utilisée pour essayer d'attraper l'opposé de ce à quoi elle sert souvent c'est peut-être déjà pas si mal après tout.

La fin réveille des craintes scénaristiques façon thriller mais se rattrape joliment.

Puisqu'on est sur Parfum on va pouvoir souligner les nombreux lecteurs nombreuses lectrices et livres (utilisés !) présents dans le film.

Pas génial mais pas mauvais. Attendu mais pas sans surprises. On aurait aimé plus mais ce n'est déjà pas complètement rien. Ca ne manque pas de charme et il y a des moments de pas grand chose qu'on peut trouver significatif.

A vous de voir...

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Wim Wenders - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Wim Wenders   Wim Wenders - Page 11 Icon_minitimeVen 24 Avr 2015 - 22:25

Ça passe en 2D par ici. Je vais m'en contenter si la 3D n'apporte rien.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Wim Wenders - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Wim Wenders   Wim Wenders - Page 11 Icon_minitimeVen 24 Avr 2015 - 22:36

oui mais ça serait bien si on avait plusieurs avis sur le sujet ! panda

on sent que c'est calculé pour que ça fonctionne avec des intérieurs ou des paysages avec plus ou moins de profondeur, des effets de vitres aussi.

difficile à dire, et puis cette question de la lumière et des couleurs qui m'ont parues potentiellement atténuées par les lunettes.

je ne pense honnêtement pas que le film perde beaucoup en 2D mais pour l'intérêt de la tentative la question se pose.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Wim Wenders - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Wim Wenders   Wim Wenders - Page 11 Icon_minitimeVen 24 Avr 2015 - 23:08

Ok. Je devrais trouver ça pas trop loin...

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Wim Wenders - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Wim Wenders   Wim Wenders - Page 11 Icon_minitimeSam 25 Avr 2015 - 9:33

Je me demandais justement ce que ça donnerait la 3D sur ce film "normal". Est-ce que je tente pour voir ce qu'il a tenté, ou est-ce que je me contente de la 2D que je préfère les 3/4 du temps ? (Mais aurais-je de toute façon le temps d'aller au cinéma... ?)

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Wim Wenders - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Wim Wenders   Wim Wenders - Page 11 Icon_minitimeSam 25 Avr 2015 - 10:13

un chouette chien qui galope en 3D ?

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Wim Wenders - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Wim Wenders   Wim Wenders - Page 11 Icon_minitimeSam 25 Avr 2015 - 10:14

C'est bien la province. Ca évite de se perdre dans des questions insolubles. Moi, j'y vais en 2D, pas le choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Wim Wenders - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Wim Wenders   Wim Wenders - Page 11 Icon_minitimeSam 25 Avr 2015 - 13:09

je suis donc en province de luxe. clown

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Wim Wenders - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Wim Wenders   Wim Wenders - Page 11 Icon_minitimeSam 25 Avr 2015 - 18:58

Every thing will be fine

Comment dire ?... Un excellent scénario rendu pathétique par un réalisateur et une photographie omniprésents et des acteurs, dont on dira,  par indulgence pour eux, qu'ils ont été « laissés à eux-mêmes « ?

Wim Wenders va gagner l'Oscar du cinéaste le plus apte à filmer à travers des vitres, des fenêtres et des portes. Il a un maniement surdimensionné de la lumière, n'excluant pas les jeux à la Edward Hooper, alors même qu'on est dans une pièce éclairée par des appliques faiblardes. L'image est toujours belle, souvent trop belle. Comme s'il avait encore quelque chose à prouver, Wenders…

Des acteurs qui susurrent leur texte dans une espèce de langueur hiératique. Charlotte Gainsbourg, qui réalise l'exploit impossible de se caricaturer encore plus que la dernière fois. James Franco, à qui on n'a pas expliqué qu'il y avait d'autres moyens d'exprimer qu'on est soucieux que d'avoir deux petits plis entre les sourcils, et que, plusieurs fois, j'ai failli secouer de peur qu'il ne s'endorme à l'écran.

Une musique qui souligne au bon moment le pathos du propos.

Une fin (deux images) confondante de gentil dégoulinage.

Bon, avec tout ça,  pas mal de sujets d'agacement, mais au final, un film qui ne m'a pas complètement déplu .

(Par égard pour animal, je n'ai pas parlé de l'ébauche de love story)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Wim Wenders - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Wim Wenders   Wim Wenders - Page 11 Icon_minitimeSam 25 Avr 2015 - 19:05

hahaha mdr2

je suis assez d'accord avec la plupart de tes descriptions. Cool

pas frappé par le côté hopperisant... et il y a diverses esquives ou contournement de love stories pour compenser ? ange

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Wim Wenders - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Wim Wenders   Wim Wenders - Page 11 Icon_minitimeSam 25 Avr 2015 - 19:29

As-tu vu un intérêt que tu pourrais m'expliquer aux deux scènes avec le père?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Wim Wenders - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Wim Wenders   Wim Wenders - Page 11 Icon_minitimeSam 25 Avr 2015 - 20:21

Bonne question, parce qu'on ne sait pas bien à quoi les raccrocher quand elles arrivent.

Ce qui est un des effets du film que j'aime bien cette façon de casser la trame narrative attendue (qui se déroule quand même), et je les rapprocherais de la scène de la fête foraine.

Il y a deux côtés à ces scènes d'abord ce qu'on peut simplifier en "dis donc arrête de faire le cocker mutique qui ne pense qu'à lui", ça c'est pour notre écrivain bien rasé qui n'a qu'un pull à se mettre, et puis il y a du côté du père (ça fait plaisir de le retrouver Bauchau). Il n'a pas l'air très content de ne plus travailler et on ne sent une pilule qui ne passe pas du côté de la vie conjugale, et si on comprend que sa femme/la mère est décédée on ne peut pas dire à coup sûr s'il n'y a que ça qui cloche. (Ce qui implique aussi un rapport fort aux apparences et à certaines conventions ?)

La première scène, pour moi, est un moment d'intimité et de communication nécessaire qui ne se fait pas ou pas assez (pour se rassurer mutuellement ?). La seconde quelques années plus tard laisse le père un peu plus éloigné, ils ne risquent plus vraiment de se parler comme ils auraient pu le faire dans la première scène mais devant ce paysage (pas moche) ils arrivent à se rassurer. Elle n'est pas moche cette scène.

Enfin le père c'est le vieux de l'histoire, le troisième âge, l'autre génération. Ce qui nous renvoie donc à Christopher et à sa mère qui restent isolés tout en se tournant à leur manière vers des figures paternelles (ou seulement rassurantes ? <- question piège, c'est peut-être une des bizarreries du film). Et puis la fête foraine donc où dans une moindre mesure on pourrait se dire que les "jeunes" ne sont pas les mieux équipés pour se refaire ou digérer des traumatismes (de degrés divers).

En somme ça serait ce "besoin de se rassurer" qui colle bien au titre et qui impliquerait que si la solitude (mot à nuancer) n'est pas une option, le lien avec l'autre ne tient pas à grand chose, n'est pas forcément très bien défini d'un point de vue scénaristique, n'est pas figé dans sa distance, peut évoluer, se tromper tout en laissant des marques durables sans que ce soit la fin du monde (prends-toi quand même ta claque dans ta face de cocker l'écrivain), et peut-être bien qu'il a besoin d'images.

Non ?

C'est ce que je retiendrai du film en tout cas.


_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Wim Wenders - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Wim Wenders   Wim Wenders - Page 11 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Wim Wenders
Revenir en haut 
Page 11 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Réalisateurs-
Sauter vers: