Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Emma Donoghue

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



Emma Donoghue - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Emma Donoghue   Emma Donoghue - Page 2 Icon_minitimeLun 31 Oct 2011 - 18:43

Merci pour ce com' qui analyse bien ce qui fait le charme scotchant de ce roman! bonjour
Revenir en haut Aller en bas
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Emma Donoghue - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Emma Donoghue   Emma Donoghue - Page 2 Icon_minitimeMer 9 Nov 2011 - 13:44

Room

Je remercie sincèrement Nezumi et Aériale, sans qui j’aurais vite lâché ce livre et qui m’ont poussée à persévérer, m’offrant une des superbes découvertes de la rentré littéraire décidément très riche.

On peut raconter l’histoire ainsi : c’est l’histoire d’un bon petit garçon.

Jack. 5 ans. Particulièrement mûr et déluré, gentil …il vit dans une relation fusionnelle et tendre avec sa maman, qui est tout pour lui, et il est tout pour elle. Ensemble, ils vivent dans leur petit monde protégé où alternent les moments de chansons, d’histoires, de fou rires, mais aussi les règles et les rituels . Certes la maman de Jack est parfois un peu triste, mais le petit garçon est heureux, car, quand on a 5 ans, que demander de plus au Bon Dieu q’une Room chaleureuse et beaucoup d’amour ? Seulement, un beau jour, sa maman décide qu’il est temps pour lui de découvrir le vaste monde. Autant pour lui que pour elle, cette symbiose ne saurait suffire à leur épanouissement ; elle décide donc qu’il est temps pour eux d’affronter le Dehors. C’est une transition douloureuse et haletante, comme un deuxième accouchement. Et le monde si tentateur apporte des merveilles certes, il est plein de bonnes surprises... mais aussi déroutant. Et il n’est pas simple de finalement se dire qu’on pourrait peut-être devenir 1+1 et non définitivement ce concept de « Deux qui ne se quittent pas » ! Le monde est beau mais impitoyable et il s’avère que rien n’est simple.

Voilà. Une histoire banale me direz vous. Seulement…
Spoiler:
 
.

Et tout cela donne un livre tendre, drôle, attachant. Un peu comme La guerre est déclarée, où le drame est transformé en force de vie. Oui, le début est difficile à passer. C’est toujours difficile de voir le monde à travers les yeux d’un enfant. Celui-ci voit le monde un peu bizarrement et on ne comprend pas tout suite pourquoi. Cela vient progressivement, très insidieusement la plupart des choses dérangeantes du texte prennent un sens, cette personnification des objets qu’on trouve un peu niaise au début s ‘impose puisque ceux-ci sont les seuls habitants de la planète de cet enfant. On se prend peu à peu (en fait plutôt assez vite) dans ce récit perpétuellement surprenant d’un monde qui est le nôtre sans l’être vraiment. On fond d’amour pour ce petit gagneur qui affronte le monde avec courage, souvent désorienté, toujours émerveillé. Jack est la seule personne que je connaisse qui sache quoi répondre à cette question un peu vaine et automatique qu’on entend partout : « Quoi de neuf ? ». Jack, du haut de ses cinq ans, répond sans forfanterie: « Tout ».

Absolument rien de cucu dans ce roman d’apprentissage contrairement à ce que les premières pages laisseraient redouter, absolument rien de sordide malgré le sujet. Ce livre, d’une intelligence lumineuse et chaleureuse, est un miracle d’équilibre et de subtilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Emma Donoghue - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Emma Donoghue   Emma Donoghue - Page 2 Icon_minitimeMer 9 Nov 2011 - 14:17

Très contente de découvrir ton commentaire Topocl, eh oui tu as bien fait de persévérer malgré cette petite adaptation du début (Nezumi m'avait encouragée de même, et c'est une chance)
Comme tu l'exprimes, il faut se donner le temps de rentrer dans cet univers où tout est à redéfinir, et le merveilleux naît de de cette renaissance, où chaque geste, chaque moment de bonheur partagé est comme gagné sur le sordide qui entoure. Tu as raison de parler de 'La guerre est déclarée', on y retrouve cette innocence, une approche pleine de fraîcheur qui illumine le reste et nous donne une formidable bouffée d'oxygène.

Il y a aussi beaucoup de choses à dire sur la seconde partie. Je n'ai pas osé développer pour laisser le suspense jouer à plein mais c'est un roman riche sur les sensations, l'apprentissage, la liberté et ce qu'on peut en faire, l'ambiguïté du rapport fusionnel mère/enfant. Bref un tas de thèmes sur lesquels l'auteure jette son regard sensible et tendre. Un petit bonheur ce livre plus j'y pense!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Emma Donoghue - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Emma Donoghue   Emma Donoghue - Page 2 Icon_minitimeMer 9 Nov 2011 - 14:24

Ouf, rassurée de voir que Topocl a également été séduite par ce récit pas comme les autres. Merci pour ces impressions, et ce résumé qui réussit l'exploit de présenter la situation sans en dire trop (je m'y suis un peu cassé les dents!)

Aeriale a écrit:

Il y a aussi beaucoup de choses à dire sur la seconde partie. Je n'ai pas osé développer pour laisser le suspense jouer à plein

Tout à fait, car elle n'a pas l'allégresse qu'on pourrait attendre, et plus que dans la 1e partie, Donoghue fait preuve d'une très grande justesse dans l'analyse des sentiments contradictoires de Jack (c'est incroyable qu'elle se soit aussi bien glissée dans sa peau). La scène finale est bouleversante je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Emma Donoghue - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Emma Donoghue   Emma Donoghue - Page 2 Icon_minitimeMer 9 Nov 2011 - 16:56

nezumi a écrit:
La scène finale est bouleversante je trouve.

c'est loin d'être la seule!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Invité
Invité



Emma Donoghue - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Emma Donoghue   Emma Donoghue - Page 2 Icon_minitimeMer 9 Nov 2011 - 17:05

Bien sûr, mais celle-ci en particulier m'a touchée...
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée
Main aguerrie
Cassiopée

Messages : 347
Inscription le : 28/07/2011
Localisation : France

Emma Donoghue - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Emma Donoghue   Emma Donoghue - Page 2 Icon_minitimeMer 16 Nov 2011 - 10:09

Room


Surprenant et déroutant dans ses premières pages, Room est un livre qui vous prend ensuite dans ses filets et que vous ne lâchez plus tant vous voulez savoir. Si, en plus, vous le lisez en sachant qu’il est inspiré d’un fait divers, brrrr ……

Qu’attend-on d’un livre ?
Qu’il vous dépayse, vous emporte sur d’autres rives, vous procure des émotions ….
Et bien, c’est réussi, vous pouvez vous lancer dans cette lecture.

Mais attention ! Ne vous attendez pas à être bouleversé par de nouveaux paysages, de nouveaux personnages …. Non, au début, un huis clos, une mère, son fils, dans une pièce fermée, habitée de Monsieur Lit, de Monsieur Mur, de Madame Lucarne, comme aime à les nommer l’enfant …. Bizarre … On se demande, dans les premières pages, pourquoi l’auteur a choisi de donner cette façon de s’exprimer à l’enfant …
Et puis, de bribes en bribes, la réalité se met en place, une réalité pas du tout belle, qui vous prend à la gorge ….

Et malgré tout, on se prend à sourire, à trouver « que la vie est belle » tant cette mère courage fait tout pour son enfant. La relation fusionnelle entre eux deux, tout ce que la maman met en place pour le bien-être de son fils, sa raison de vivre, de continuer, de lutter, tout cela est admirablement abordé, sans voyeurisme, sans pathos ….

Je n’en dirai pas plus pour ne pas déflorer ce roman, ce serait dommage.

Je l’ai dit, l’écriture peut désarçonner au début mais ne vous arrêtez pas à cela et persévérez, vous découvrirez un livre qui vaut le détour et qui vous étonnera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Emma Donoghue - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Emma Donoghue   Emma Donoghue - Page 2 Icon_minitimeMer 16 Nov 2011 - 10:39

Cassiopée a écrit:
Et malgré tout, on se prend à sourire, à trouver « que la vie est belle » tant cette mère courage fait tout pour son enfant.

Tout à fait, c'est ça qui est troublant aussi, qu'on se prenne en effet à trouver agréable cet environnement douillet, intime, ludique que la mère a réussi à créer pour Jack. Ce cocon protecteur dont il va regretter la perte...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Emma Donoghue - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Emma Donoghue   Emma Donoghue - Page 2 Icon_minitimeMar 13 Déc 2011 - 12:01

Elles ont si bien parlé de Room : nezumi, Aeriale, Cassioppée, topocl, que je ne vois pas trop ce que je pourrais ajouter. Un point de vue masculin ? Mouais.
En fait, je ne viens de lire les commentaires que maintenant et j'en suis heureux car le moins on en sait, au début de sa lecture, le mieux c'est. Conclusion : ceux qui ne connaissent pas (encore) Room, ne lisez pas ce qui suit. En revanche, soyez peurageux ( sourire ), lisez ce roman, il est inoubliable.

Le début, c'est un gros plan. Il y a Jack, 5 ans, et sa maman. Leur environnement, c'est une chambre minuscule. Et des objets : Monsieur Lit, Madame Porte, Monsieur Tapis, etc, nommés ainsi par Jack, car c'est lui seul qui raconte l'histoire. Les premières 80 pages de Room sont inconfortables. Combien d'auteurs se sont cassés les dents dans des romans écrits à hauteur d'enfant ? La suite, c'est un plan en contre-plongée. Où l'on comprend que quelque chose cloche dans l'univers clos que partagent la mère et son fils. Qui est donc le Grand Méchant Nick qui vient parfois à la fin de la journée, tandis que Jack est caché dans Monsieur Placard ? Quand le lecteur perçoit enfin la réalité des choses, du moins en partie, c'est une révélation qui laisse pantois et éclaire soudain toute la première partie du livre. L'horreur est hors champ, mais elle existe et il va falloir composer avec. La dernière moitié du livre est en plan large, plus d'enfermement, mais une (re)découverte du monde, douloureuse et qui pourrait bien mettre en péril la relation exclusive entre Jack et sa mère. D'un sujet terrible et sinistre, Emma Donoghue fait une ode éblouissante à l'amour maternel, symbolisé entre autres par l'allaitement, et à l'innocence de l'enfance, qui conditionne à une vision du monde qui restera ancrée pour toujours dans notre inconscient. Beaucoup de romans commencent fort et s'éteignent au fur et à mesure. Room est un exemple contraire, qui va crescendo jusqu''à la scène finale, sublime (je suis bien d'accord avec nezumi). Emma Donoghue tient la note de bout en bout, sans pathos et sans niaiserie, portée par une lumière qui combat les ténèbres, celle de ce lien unique entre mère et fils (l'inverse en somme de We need to talk about Kevin). Mais le livre est davantage encore. A travers cette histoire, la romancière en vient à nous faire reconsidérer la société dans laquelle nous vivons. Et à nous interroger sur ce que nous appelons la réalité ou la vérité (voir notamment le rôle de la télévision, dedans et dehors, liée à l'allégorie de la caverne de Platon). Mais sans que jamais Emma Donoghue ne s'impose en donneuse de leçons. Comment le pourrait-elle, alors que c'est Jack qui parle, constate, s'effraie, s'amuse et finalement se bat, avec ses armes à lui, pour encaisser tous les bouleversements d'une vie dont tous les repères sont soudainement brouillés ? Un seul conseil : lisez ce Grand Monsieur Livre qu'est Room !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Invité
Invité



Emma Donoghue - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Emma Donoghue   Emma Donoghue - Page 2 Icon_minitimeMer 14 Déc 2011 - 10:31

Il est très intéressant ton commentaire avec cette touche cinéphilique, merci!
Revenir en haut Aller en bas
chrisdusud
Sage de la littérature
chrisdusud

Messages : 2076
Inscription le : 20/04/2008
Age : 50
Localisation : Corse

Emma Donoghue - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Emma Donoghue   Emma Donoghue - Page 2 Icon_minitimeSam 17 Déc 2011 - 22:00

Voilà à mon tour j'ai refermé la dernière page de ROOM.
Juste avant de commencer à lire le livre j'ai pu attraper le mot inoubliable du commentaire du Traversay et éteindre mon ordinateur pour une activité normale de lecture.
Je ne vais pas faire le résumé que les autres font mille fois mieux que moi. Et je vais essayer de ne pas trop en dire ...
J'ai vraiment adoré la première partie du livre même s'il m'a fallu quelques pages pour entrer dans la règle que nous propose l'auteure. Tout en finesse nous découvrons par touches successives l'histoire. Le suspens est terrible et nous souffrons avec Jack à certains moments.
Ce qui était intéressant également c'est la mécanique que l'auteure a utilisée : Nous sommes à la place de l'enfant dans le récit et pourtant on aimerait en savoir tellement plus sur la maman et ce qu'il en est réellement de l'histoire. Cela crée un sentiment de frustration qui ne donne qu'une envie : continuer le livre !

Ensuite j'ai trouvé la seconde partie un peu longue pour ma part. Les émotions que peut vivre Jack à ce moment du livre sont un peu redondantes. On n'est un peu trop dans l'évidence plus vraiment dans la mécanique de la compréhension implicite de l'histoire comme c'était le cas dans la première partie même si on continue à percevoir l'histoire en filigrane, par bribes.
La fin est très belle.

C'est un livre très prenant, original tout en finesse. C'est vraiment une belle découverte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Emma Donoghue - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Emma Donoghue   Emma Donoghue - Page 2 Icon_minitimeMar 20 Déc 2011 - 18:13

chrisdusud a écrit:
Nous sommes à la place de l'enfant dans le récit et pourtant on aimerait en savoir tellement plus sur la maman et ce qu'il en est réellement de l'histoire. Cela crée un sentiment de frustration qui ne donne qu'une envie : continuer le livre !

Tu as tout à fait raison, et je ne m'en rends compte que maintenant. Tu as bien décortiqué le mécanisme de l'écriture, c'est un truc que je n'arrive pas à faire...

Encore quelqu'un de conquis par ce livre! Maintenant on attend les impressions de Colimasson... sourire
Revenir en haut Aller en bas
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Emma Donoghue - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Emma Donoghue   Emma Donoghue - Page 2 Icon_minitimeMar 20 Déc 2011 - 20:11

nezumi a écrit:

Encore quelqu'un de conquis par ce livre! Maintenant on attend les impressions de Colimasson... sourire

Ouuuuh... Mais c'est que je ne l'ai même pas encore commencé ! (je suis dans La distinction de Bourdieu en ce moment alors il va me falloir du temps...)
Mais bon, Nezumi, tu me donnes l'occasion de placer Room sur le sommet de ma PAL... Allez, c'est chose faite ! De retour d'ici quelques mois dentsblanches
(et merci pour vos commentaires à tous)

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
odrey
Sage de la littérature
odrey

Messages : 1958
Inscription le : 27/01/2009
Age : 41

Emma Donoghue - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Emma Donoghue   Emma Donoghue - Page 2 Icon_minitimeMer 25 Juil 2012 - 21:38

ROOM

Je n'ai pas lu un seul avis ne serait-ce que tiède sur Room, que ce soit ici ou sur des blogs. J'inaugure donc.

A force d'entendre parlé de grand livre, exceptionnel, sensible, subtil, intelligent et même de chef-d'oeuvre, j'en attendait beaucoup. Trop sans doute. Du coup, je me retrouve avec un livre sympa, c'est vrai, mais... où est le suspens? Quand on a compris pourquoi Jack et sa mère vivent en huis clos (ça a été dit presque partout), on se doute qu'ils vont sortir (sinon quel intérêt au livre?) et que le Dehors ne peut-être que plus effrayant et compliqué que la Chambre (pour Jack mais aussi pour sa mère). La fin? Je l'ai vu arrivée grosse comme une maison (ou une cabane de jardin). L'interview que donne la mère, j'ai trouvé ça d'un cliché (les méchants journalistes qui comprennent que dalle parce que la seule chose qui les intéresse c'est le sensationnel). La retranscription du langage de Jack m'a souvent agacée (surtout ses mots valises). Après, c'est vrai que Room évite de sombrer dans le pathos ou le sordide, que la psychologie de jack est assez bien rendue (mais tous les autres personnages, y compris sa mère, m'ont paru sans réel épaisseur).

Bref, je n'ai pas été emballée plus que ça. En fait, je n'ai pas réussi à me défaire des avis dithyrambiques (et souvent trop bavards!) qui fleurissent sur la toile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

Emma Donoghue - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Emma Donoghue   Emma Donoghue - Page 2 Icon_minitimeMar 7 Aoû 2012 - 9:52

Room
Emma Donoghue


Je n’étais pas très attirée par le sujet au départ, et je ne suis pas plus convaincue que ça, à l’arrivée. Finalement, c’est un roman qui tombe assez rapidement dans la banalité. La première bonne idée, celle qui sauve un peu le livre à mon sens, c’est d’avoir choisi un narrateur de cinq ans et de lui faire raconter son monde de reclus avec son vocabulaire d’enfant. La deuxième (bonne idée) c’est d’avoir construit cette citadelle d’amour maternel autour de l’enfant, une citadelle presque palpable d’intelligence où, sous un aspect naïf, tout est méticuleusement réfléchi pour protéger le petit Jack.
Ensuite, le reste m’a semblé un peu fade, un peu plus convenu, prévisible (comme dirait Arabella Wink ). J’ai été jusqu’à la fin, mais sans grande conviction.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Emma Donoghue - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Emma Donoghue   Emma Donoghue - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Emma Donoghue
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Carrés pois chiches aux carottes d'Ema
» Carrés pois chiches au chocolat
» Bon Samedi
» A noter les prochaines Ventes Emmaüs
» Bric-à-brac Emmaüs en Berry

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature canadienne-
Sauter vers: