Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Pères et mères en littérature

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Pères et mères en littérature - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pères et mères en littérature   Pères et mères en littérature - Page 2 Icon_minitimeLun 19 Jan 2009 - 17:53

Marie a écrit:
Carol Sherman Jones Covington, Kentucky
extrait de Je pensais que mon père était Dieu et autres récits de la réalité américaine
Anthologie composée par Paul Auster
traduit de l'américain par Christine Le Boeuf
Editions Actes Sud
Bon moment de lecture..

et un fil à remonter Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Pères et mères en littérature - Page 2 Empty
MessageSujet: Pères et fils...   Pères et mères en littérature - Page 2 Icon_minitimeLun 19 Jan 2009 - 18:05

Kenavo, la tricoteuse de fils à remonter ! Bien utile...

Tiens si on remontait Lampedusa, victime colatérale de guerre, innocent et amputé !Suspect


Dernière édition par bix229 le Lun 19 Jan 2009 - 23:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Pères et mères en littérature - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pères et mères en littérature   Pères et mères en littérature - Page 2 Icon_minitimeLun 19 Jan 2009 - 18:07

bix229 a écrit:
Kenavo, la tricoteuse de fils à remonter ! Bien utile...

Tiens si on remontait Lampedusa, victime colatérale et amputé de guerre !Suspect
Razz

dans ce cas, ce sera plus difficile Cool

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Pères et mères en littérature - Page 2 Empty
MessageSujet: Pères et mères   Pères et mères en littérature - Page 2 Icon_minitimeLun 19 Jan 2009 - 18:11

Je suis sur du contraire : il y a bien des choses à dire sur Le Guépard !

A propos de pères et mères un livre de Jules Vallès : L'Enfant...

Jules Valles, communard et perdant sur toute la ligne... A lire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Pères et mères en littérature - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pères et mères en littérature   Pères et mères en littérature - Page 2 Icon_minitimeLun 19 Jan 2009 - 18:14

bix229 a écrit:
Je suis sur du contraire : il y a bien des choses à dire sur Le Guépard !
Very Happy moi aussi.. serait bien de le faire sur le fil de l'auteur Wink

bix229 a écrit:
A propos de pères et mères un livre de Jules Vallès : L'Enfant...

Jules Valles, communard et perdant sur toute la ligne... A lire !
Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Pères et mères en littérature - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pères et mères en littérature   Pères et mères en littérature - Page 2 Icon_minitimeLun 19 Jan 2009 - 21:57

kenavo a écrit:
Marie a écrit:
Carol Sherman Jones Covington, Kentucky
extrait de Je pensais que mon père était Dieu et autres récits de la réalité américaine
Anthologie composée par Paul Auster
traduit de l'américain par Christine Le Boeuf
Editions Actes Sud
Bon moment de lecture..

et un fil à remonter Wink
excellente occasion pour en remettre une couche sur ce bouquin/puzzle d'une certaine magie... franchement c'est merveilleux cette soupe de morceaux de gens, morceaux donnés par eux-mêmes, donnés avec leur instinct d'un moment.

(pour les curieux il y a donc un très beau (mais triste) morceau recopié par Marie sur la page précédente !)

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Pères et mères en littérature - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pères et mères en littérature   Pères et mères en littérature - Page 2 Icon_minitimeLun 19 Jan 2009 - 22:15

Je ne sais plus qui le disait sur le forum, mais la préface par Paul Auster est vraiment magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Pères et mères en littérature - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pères et mères en littérature   Pères et mères en littérature - Page 2 Icon_minitimeLun 19 Jan 2009 - 22:20

on est peut être plusieurs ? il met très bien en valeur ces textes... c'est tellement émouvant et varié, sorte de témoignage collectif d'humanité et pas préfabriqué... fabriqué après par un drôle d'échantillonnage ? c'est un vrai bouquin qui fait du bien. petite place à part dans les souvenirs et dans les valeurs.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Pères et mères en littérature - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pères et mères en littérature   Pères et mères en littérature - Page 2 Icon_minitimeLun 19 Jan 2009 - 22:37

Et par le court format des histoires, idéal à lire dans le bus/tram/métro/train.
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Pères et mères en littérature - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pères et mères en littérature   Pères et mères en littérature - Page 2 Icon_minitimeLun 19 Jan 2009 - 23:54

animal a écrit:
on est peut être plusieurs ? il met très bien en valeur ces textes... c'est tellement émouvant et varié, sorte de témoignage collectif d'humanité et pas préfabriqué... fabriqué après par un drôle d'échantillonnage ? c'est un vrai bouquin qui fait du bien. petite place à part dans les souvenirs et dans les valeurs.
enthousiaste
j'appartiens à ceux qui ont adoré ce livre

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Pères et mères en littérature - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pères et mères en littérature   Pères et mères en littérature - Page 2 Icon_minitimeMar 20 Jan 2009 - 15:06

je viens de lire les extraits de Marie : saisissant !

je note ce livre

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

Pères et mères en littérature - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pères et mères en littérature   Pères et mères en littérature - Page 2 Icon_minitimeMar 20 Jan 2009 - 19:15

J'ai pensé moi aussi à Jules Vallès et à sa monstrueuse mère dans l'Enfant,

mais plutôt à Charles Juliets avec Lambeaux, et la merveilleuse reconstitution de l'histoire de celle qui fut sa mère. Magnifique!

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Pères et mères en littérature - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pères et mères en littérature   Pères et mères en littérature - Page 2 Icon_minitimeMar 20 Jan 2009 - 23:47

domreader a écrit:
Charles Juliet avec Lambeaux, et la merveilleuse reconstitution de l'histoire de celle qui fut sa mère. Magnifique!

C'est aussi le livre que j'avais l'intention d'indiquer sur ce fil... aime

Sinon dans un tout autre genre il y a Vipère au poing d'Hervé Bazin!
L'enfance et l'adolescence du pauvre Jean Rezeau, Brasse-Bouillon. Entre sa terrible mère, Folcoche, et un père complètement démissionnaire .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Pères et mères en littérature - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pères et mères en littérature   Pères et mères en littérature - Page 2 Icon_minitimeMar 20 Jan 2009 - 23:53

domreader a écrit:
Charles Juliet avec Lambeaux, et la merveilleuse reconstitution de l'histoire de celle qui fut sa mère. Magnifique!

C'est aussi le livre que j'avais l'intention d'indiquer sur ce fil... aime

Sinon dans un tout autre genre il y a Vipère au poing d'Hervé Bazin!
L'enfance et l'adolescence du pauvre Jean Rezeau, Brasse-Bouillon. Entre sa terrible mère, Folcoche, et un père complètement démissionnaire .

Et ce qui m'amène soudain à penser à Poil de carotte de Jules Renard, un peu dans la même situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Pères et mères en littérature - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pères et mères en littérature   Pères et mères en littérature - Page 2 Icon_minitimeMar 20 Jan 2009 - 23:58

On trouve une réflexion troublante sur la nature et la fragilité des liens filiaux/parentaux dans Je veux devenir moine zen! de Miura Kiyohiro (dont le fil vient juste de remonter). Je cite à nouveau ce passage qui m'avait marquée:

(Le fils adolescent du narrateur vient d'entrer dans les ordres bouddhiques)

Citation :
Le passage du collégien en uniforme et cheveux longs au garçon en vêtement blanc et crâne rasé est théâtral, comme au kabuki les changements de décor instantané. J'ai remarqué que ma femme avait les yeux rouges. Il m'est impossible de nier qu'en voyant mon fils ainsi vêtu de blanc, j'ai eu l'impression qu'il appartenait désormais à un autre monde, hors de notre portée. Cependant, la métamorphose était trop brutale, il me semblait que j'avais plongé dans l'irréel. Les liens entre nous étaient-ils véritablement rompus? Etaient-ils de si peu de poids? Suffisait-il de dire "Père, merci pour tout", "Mère, merci pour tout" pour que le passé soit effacé d'un trait? C'était quoi alors au juste les parents et les enfants ? Mais oui enfin, c'était quoi? Les liens qui unissent les parents et les enfants n'étaient-ils qu'une illusion? S'agissait-il d'une idée toute faite, forgée par l'habitude? Les gens se contentaient-ils donc de tenir le rôle qui de parents, qui d'enfants?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Pères et mères en littérature - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pères et mères en littérature   Pères et mères en littérature - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Pères et mères en littérature
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» vive la littérature équitable !!
» A propos de l'édition
» Questions diverses et variées, sur stages et formations
» Muhammad, Vie du Prophète
» Littérature jeunesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Sur la littérature en général…-
Sauter vers: