Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Francis Mizio

Aller en bas 
AuteurMessage
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Francis Mizio Empty
MessageSujet: Francis Mizio   Francis Mizio EmptyDim 13 Nov 2011 - 22:22

Francis Mizio F4b6dc10
Francis Mizio


Citation :
Avant d'entamer sa carrière d'auteur, il exerça nombre de métiers alimentaires. Il fut par la suite journaliste d'entreprise pour une grande banque, maquettiste PAO à Télérama, pigiste au Nouvel Observateur, puis à Libération à la rubrique Multimédia, au début de l'ère Internet en France. De même, il participa activement à la célèbre Univers Interactif dirigé par Ariel Wizman.

C'est en 1998 qu'il décide de se consacrer à l'écriture, gagnant sa vie grâce à des activités littéraires (romans, nouvelles) ou paralittéraires (ateliers d'écritures en centres sociaux, prisons, établissements scolaires ; concepts de dessins animés ; chroniques ; humeurs ; billets ; BD pour enfants ; théâtre burlesque, dialogues, scénarios de cinéma...). Il déclare renoncer définitivement à l'écriture en 2002, et s'en exprime dans son récit d'autofiction Buffet à volonté (Éd. Par hasard 2003) ainsi que dans divers entretiens dans la presse et sur le Web.

Francis Mizio a tenu quelque temps un blog satirique sur le site d'informations Rue89, intitulé Le Système gesticulatoire et une chronique hebdomadaire humoristique Vis Comica sur le site littéraire du Nouvel Observateur, le Bibliobs.

Après un passage dans une administration ministérielle (de 2003 à 2008), épisode caricaturé dans son roman "D'un point de vue administratif" (Baleine/La Martinière 2008), il a toutefois repris ses activités d'auteur pour se consacrer entre autres à des livres humoristiques "concepts", du scénario audiovisuel, du théâtre, du documentaire, de l'animation d'ateliers d'écriture, des interventions en milieu socio-culturel, et la conception de spectacles, pièces de théâtre et animations.

Francis Mizio demeure actuellement à Nantes où il a créé un site de réseau artistique et professionnel solidaire GUANXI et s'oriente de plus en plus vers des formes "live" d'animations liées à l'écrit et la littérature. Il donne des conférences humoristiques avec le groupe de jazz "Lulu La Nantaise" et avec Lalie Waker, écrivain, a déclaré l'indépendance de l'Ile de Nantes le 28 septembre 2011, comme point de départ d'un atelier de réécriture imaginaire de l'histoire ouvert à tous.
wikipedia.org

Avant un petit tour à Nantes en ce weekend d'Utopiales avec le peut-être d'y faire un tour... je jète un oeil à la liste des auteurs et en clic deux trois avec l'idée de peut-être retomber sur quelque chose dont j'aurai pu lire un extrait dans L'indic (ce qui va avec un merci à quelqu'un qui se reconnaitra s'il passe sur ce fil) ou quelque chose d'approchant. J'ai donc au moins ce nom en tête (un extrait avec des R21 ou des Laguna je ne sais plus). J'ai lutté pour trouver mais j'ai trouvé sur une étagère presque (presque hein) cachée.

Le format se prêtait trop bien à une petite lecture tranquillement dans le weekend du coup....

Francis Mizio 97829110
On ne tire pas sur une ambulance

Un beau matin de fin du monde dans un hôtel de luxe de Nice on se trouve avec une poignée de Sceptiques. Ils n'y croyaient pas, mais l'absence de fin du monde est la fin de leur rêve d'une certaine vie civilisée.

Un peu d'humour désabusé. Le recul attendu mais juste sur une société qui dérape... le tout servi par une écriture simple et directe, et un vrai sens de l'humour. Contrat rempli pour ce petit bouquin, cette petite nouvelle attachante qui prend quelques contrepoints d'attendus trop rangés.

clic chez l'éditeur


Francis Mizio 97828410
Les hommes préfèrent les sondes

Passer sa retraite à siroter des bières en se fichant de la tête des cotisants, même de cela on s'en lasse. Alors, Karl et Bébert ont une idée. En arpentant la nuit les champs de blé, ils vont rendre un service à l'humanité et même ainsi s'offrir une "super-complémentaire" faut dire aussi : les gens sont prêts à croire n'importe quoi...

Comme qui dirait inspiré de faits réels, des retraités qui se foutent des banquiers avant de trouver un passe temps un peu plus amusant... comme dessiner des cercles dans les champs. Héhé. Là encore une idée de départ assez réjouissante et en prime des développements pas mal choisis et encore assez marrants (un poil plus qu'une partie de l'humour).


Alors cette petite découverte ? Et bien elle remplit son rôle, sans traumatiser ce n'était vraiment pas désagréable et avec assez à l'intérieur pour retenir l'attention. Parce que oui, ce genre de demie science fiction très inspirée de la réalité réelle très vraie à des conventions un peu rock'n'roll mais là c'est assez bien amené avec un peu plus que le cliché pour remplir le contrat.

Je pense que j'y reviendrai en essayant de trouver quelque chose d'un peu plus épais.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Francis Mizio Empty
MessageSujet: Re: Francis Mizio   Francis Mizio EmptyLun 14 Nov 2011 - 1:02

Ces petites lignes me donnent envie, en tout cas.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
 
Francis Mizio
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs français à découvrir, nés après 1914.-
Sauter vers: