Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Karl Kraus [Autriche]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Karl Kraus [Autriche] Empty
MessageSujet: Karl Kraus [Autriche]   Karl Kraus [Autriche] Icon_minitimeVen 2 Déc 2011 - 16:44

Karl Kraus [Autriche] Karlkr10

Karl Kraus, 1874-1936, Vienne.

D' abord journaliste, il fonda sa propre revue "Die Fackel" : Le Flambeau, dont il assuma la publication jusqu' à sa mort.
Die Fackel, avec ses 30. OOO pages est sans doute la plus gigantesque oeuvre littéraire jamais entreprise : polémique, satirique, pathtique cette "action parallèle" dont reve Robert Musil dans L' Homme sans qualité : où le quotidien décadent de l' empire Austro-Hongrois, circonscrit et et englobe sous tous ses aspects, la permanence des sociétés occide ntales.


Sa fresque démesurée Les derniers jours de l' humanité, des essais, des recueils d' aphorismes reste l' analyse la plus clairvoyante du nazisme.

Pour le lecteur que je suis, Karl Kraus est un styliste extraordinaire. Une sorte de météore flamboyant au dessus de la littérature allemande. Tant l' intensité et la tension qui se dégagent de son oeuvre sont grandes et lumineuses. La formulation est presque toujours inatendue, souvent poétique ou ironique.

Son influence a été grande, notamment en ce qui concerne le génial Elias Canetti qui lui a rendu hommage en donnant à l' une de ses ouvres le titre : Le Flambeau dans la tete.


Dernière édition par bix229 le Ven 2 Déc 2011 - 18:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Karl Kraus [Autriche] Empty
MessageSujet: Re: Karl Kraus [Autriche]   Karl Kraus [Autriche] Icon_minitimeVen 2 Déc 2011 - 18:29

Quelques glanages en flanant un peu au hasard ...

- L' amour entre les sexes, en théologie, est un péché ; en jurisprudence, une entente illicite ; en médecine une injure mécaniqiue ; et la philosophie ne traiite absolument pas d' une matière pareille.

- La morale chrétienne aime par dessus tout que le chagrin précède la volupté, et que celle-ci, ensuite, ne suive pas.

- Si le sexe ne participait qu' à la procréartion; l' éducation sexuelle serait de raison. Mais le sexe participe aussi à d' autres fonctions ; par exemple, à l' éducation sexuelle !

- La vie à Vienne est belle. Toute la journée, une flute joue de moi.

- La science est analyse spectrale. L' art est synthèse de la lumière.

- La pensée est quelque chose de trouvé, de retrouvé. Et celui qui la cherche la trouve de bonne foi ; elle lui appartient, meme si, avant lui, quelqu' un l' avait déjà trouvée.

Karl KRAUS : Pro domo et mundo

A suivre...


Dernière édition par bix229 le Dim 4 Déc 2011 - 23:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hank
Main aguerrie
Hank

Messages : 340
Inscription le : 28/08/2007
Age : 41
Localisation : Paris

Karl Kraus [Autriche] Empty
MessageSujet: Re: Karl Kraus [Autriche]   Karl Kraus [Autriche] Icon_minitimeVen 2 Déc 2011 - 20:35

Je l'ai découvert depuis peu, grâce à la retraduction du premier des trois recueils d'aphorismes : Dires et contre-dires, chez Rivages.

J'ai depuis entrepris la lecture de Pro domo et mundo, trouvé par ailleurs, et je serai assez curieux d'avoir l'avis d'un connaisseur maitrisant la langue allemande, parce que, a priori, il ne me semble pas que la traduction de l'édition publiée dans les années 80 soit fameuse (ce qui expliquerait peut-être la retraduction du premier volume ? Difficile à dire, la préface du nouveau traducteur Pierre Deshusses n'en fait pas mention). Du moins, c'est la première impression qu'un certain nombre d'aphorismes me donnent. Tous ne sont pas très limpides, mais lorsqu'ils le sont, je trouve cet écrivain extrêmement intéressant, impitoyable avec son époque et ses contemporains.

Pas sûr en revanche que sa misogynie apparente soit du goût de tous, mais il me semble assez évident que sur bien des points, Karl Kraus était un penseur de premier ordre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lepasgrandchose.fr/
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Karl Kraus [Autriche] Empty
MessageSujet: Re: Karl Kraus [Autriche]   Karl Kraus [Autriche] Icon_minitimeVen 2 Déc 2011 - 21:04

La traduction ? Moi, je la trouve plutot bonne, mais évidemment je ne lis pas l' allemand...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Karl Kraus [Autriche] Empty
MessageSujet: Re: Karl Kraus [Autriche]   Karl Kraus [Autriche] Icon_minitimeSam 3 Déc 2011 - 8:00

Hank a écrit:
et je serai assez curieux d'avoir l'avis d'un connaisseur maitrisant la langue allemande
je ne pourrais malheureusement pas te le dire, tout simplement parce que je lis cet auteur en allemand.. et pas en français pour faire la différence.. et sur les quelques exemples cités par Bix, impossible de juger..
mais je trouve bon signe qu'on vient de le retraduire.. il est toujours considéré comme un auteur important!

Hank a écrit:
Karl Kraus était un penseur de premier ordre.
oui

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Karl Kraus [Autriche] Empty
MessageSujet: Re: Karl Kraus [Autriche]   Karl Kraus [Autriche] Icon_minitimeSam 3 Déc 2011 - 18:29

Karl Kraus, deuxième fournée.

- Le chemin de retour dans le pays d' enfance, je voudrais après mure réflexion, le faire pourtant avec Jean Paul plutot qu' avec Freud.

- Avant qu' on laisse passer la vie sur soi, on devrait se faire anesthésier.

- Les pensées sont libres, mais on a quand meme des ennuis.

- Le sérieux de la vie est le jouet des adultes. A cela près qu' il ne saurait se comparer aux objets judicieux qui remplissent une chambre d' enfant.

- Les jeunes parlent tant de la vie parce qu' ils ne la connaissent pas. Ils en resteraient sans voix.

Dits et contredits


Dernière édition par bix229 le Dim 4 Déc 2011 - 23:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Karl Kraus [Autriche] Empty
MessageSujet: Re: Karl Kraus [Autriche]   Karl Kraus [Autriche] Icon_minitimeDim 4 Déc 2011 - 21:48

Merci Bix pour ce fil.
J'ai lu Karl Kraus il y a peu avec Dits et contredits. Tout ne m'a pas emballé, mais je suis éblouie par la pertinence et la lucidité des quelques 80% environ de phrases qui m'ont attaquée de plein fouet !
Je laisse un peu reposer avant d'en parler.

bix229 a écrit:

- Avant qu' on laisse passer la vie sur soi, on devrait se faire anesthésier.

Rien de plus juste bonjour

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Karl Kraus [Autriche] Empty
MessageSujet: Re: Karl Kraus [Autriche]   Karl Kraus [Autriche] Icon_minitimeDim 4 Déc 2011 - 23:50

J' aime beaucoup son ironie lapidaire et puis cet aphorisme :

La pensée est quelque chose de trouvé, de retrouvé. Et celui qui la cherche ; elle lui appartient, meme si avant lui, quelqu' un l' a déjà trouvée.

C' est aussi ma conception : Trouver dans un livre quelque chose que j' ai pensé, meme mal et le faire mien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Karl Kraus [Autriche] Empty
MessageSujet: Re: Karl Kraus [Autriche]   Karl Kraus [Autriche] Icon_minitimeLun 23 Jan 2012 - 10:34

Quelqu'un a déjà lu La boîte de Pandore ?

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Constance
Zen littéraire
Constance

Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

Karl Kraus [Autriche] Empty
MessageSujet: Re: Karl Kraus [Autriche]   Karl Kraus [Autriche] Icon_minitimeLun 23 Jan 2012 - 10:57

colimasson a écrit:
Quelqu'un a déjà lu La boîte de Pandore ?


Je ne l'ai pas lu, et cette option n'est pas encore à l'ordre du jour, mais si l'oeuvre de Kraus t'intéresse, je te conseillerais la lecture de son ouvrage que je considère comme majeur :"Troisième nuit de Walpurgis". sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Karl Kraus [Autriche] Empty
MessageSujet: Re: Karl Kraus [Autriche]   Karl Kraus [Autriche] Icon_minitimeVen 27 Juil 2012 - 10:21

Eh bien finalement, première découverte de l'homme avec :

Dits et contredits (1909)

Karl Kraus [Autriche] 41qcy410
Alors qu’il vivait dans une société qui a peu à voir avec la nôtre –à savoir celle de l’Empire Austro-Hongrois à la veille de la Grande Guerre et du nazisme-, les Dits et Contredits de Karl Kraus peuvent encore trouver un écho pertinent chez le lecteur d’aujourd’hui.

Dégoûté par la pléthore d’écrits journalistiques, déplorant l’utilisation mécanique du mot que l’on vide de son sens, Karl Kraus cherche au contraire à attaquer les choses de plein fouet. Il utilise un verbe incisif qui n’hésite pas à trancher ni à se montrer virulent contre les principes de mauvaise foi qu’il décèle partout –dans la presse, mais aussi dans le théâtre, la littérature, la musique ou parmi les gens de bonne société. Le choix des aphorismes est pertinent puisque, comme il le dit lui-même : « Il y a des écrivains qui peuvent exprimer en vingt pages ce pour quoi il me faut parfois même deux lignes. » Cela peut-être grâce à l’imagination, qu’il décrit non pas comme étant la capacité à trouver le mot le plus original pour exprimer l’opinion la plus plate, mais la capacité à employer le mot d’une manière originale, loin des clichés de langage véhiculés par la presse écrite. Qui verrait ici un rapprochement possible à faire avec la langue de bois des politiciens n’aurait sans doute pas tort… Avec les mêmes conséquences à la clé ? Ça reste à voir… En tout cas, Karl Kraus dénonce le vide que ce langage propage dans les esprits, et qu’il présage comme l’origine de grands bouleversements… le triomphe des dictatures ?

La critique dévie de la presse au climat général instauré par la modification de l’utilisation du langage et des moyens de communication. La descriptions des mœurs et des personnalités phares de l’Empire Austro-Hongrois trouveront moins de répercussion à la lecture aujourd’hui, mais ne dispenseront pas du plaisir de se trouver face à des aphorismes cyniques, diablement drôles –pointes d’esprit sorties d’une personnalité originale, parfois réactionnaire, mais en tout cas détachée de la platitude généralisée du milieu qu’elle décrit.

De bons aphorismes relevés par-ci, par-là :

Citation :
« L’honneur est un appendice dans l’organisme de l’âme. Sa fonction est inconnue, mais il peut amener des inflammations. On peut tranquillement le couper aux gens qui inclinent à se sentir offensés. »

Citation :
« Il y a trois stades de civilisation : Le premier : Quand, dans des cabinets, il n’y a absolument pas d’écriteau. Le deuxième : Quand il y a un écriteau qui enjoint de se rajuster avant de quitter les lieux. Le troisième : Quand l’injonction est encore suivie de la justification qu’il faut le faire par égard à la décence. C’est à ce stade suprême que nous nous trouvons. »

Citation :
« Que sont toutes les orgies de Bacchus, comparées aux ivresses de celui que s’adonne sans frein à la continence ? »

Certains à se tordre de rire tant la misanthropie frôle la mauvaise foi :

Citation :
« Je regarde par la fenêtre, et l’horizon m’est bouché par un visage de nigaud. C’est tragique. Je n’ai rien contre le fait qu’il existe des visages répugnants. Mais pourquoi l’optique veut-elle qu’un homme puisse cacher une forêt ? Certes, on peut cacher l’homme à son tour par un bâton tendu en avant. Mais dans tous les cas, on en est pour ses frais dans l’illusion d’optique. Les rayons de lumière servent ainsi à multiplier la misanthropie. »

Citation :
« La racaille visite les « monuments intéressants ». On continue donc à demander simplement si le tombeau de Napoléonest digne d’être vu par Monsieur Shulze, et on ne demande toujours pas si Monsieur Shulze est digne de voir. »

Sur le travail de lecture et d'écriture :

Citation :
« On doit lire mes travaux deux fois pour s’en approcher. Mais je n’ai rien non plus contre le fait qu’on les lise trois fois. Mais je préfère qu’on ne les lise pas du tout, plutôt qu’une fois seulement. Je ne voudrais pas être responsable des congestions cérébrales d’un imbécile qui n’a pas le temps. »

Citation :
« Employer des mots inusités est une inconvenance littéraire. On ne doit présenter au public que des embûches intellectuelles. »

Citation :
« On doit à chaque fois écrire comme si l’on écrivait pour la première et la dernière fois. Dire autant de choses que si l’on faisait ses adieux, et les dire aussi bien que si l’on faisait ses débuts. »


Karl Kraus semblait avoir du mal avec la psychanalyse. Dans la Notice du livre, Roger Lewinter revient sur cette particularité :

Citation :
« Si Kraus attaque Freud au lieu de le soutenir, c’est qu’il décèle dans le propos psychanalytique une volonté philistine, de positivisme : de réduction de l’esprit à une matière. Il condamne la tactique des Lumières, bourgeoises au départ, petites-bourgeoises à l’arrivée : la mise en question d’une norme pour y mieux retourner. Car la psychanalyse peut se définir comme un projet de résolution, par sa compréhension, de l’anormal, dont le génie en particulier, dans la norme, acceptée dans la mesure où, quelle qu’elle soit, elle répond toujours à la même question : de point de vue. »

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Karl Kraus [Autriche] Empty
MessageSujet: Re: Karl Kraus [Autriche]   Karl Kraus [Autriche] Icon_minitimeVen 27 Juil 2012 - 15:54

A noter la précieuse édition de Gérard Lebovici... Si vous arrivez à mettre la main dessus :

Dits et contredits, Pro domo et mundo et La Nuit venue. C' est Kraus luii-meme qui avait choisi le triptyque d' aphorismes. Dits et contredits a été édité par Champ libre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Karl Kraus [Autriche] Empty
MessageSujet: Re: Karl Kraus [Autriche]   Karl Kraus [Autriche] Icon_minitimeVen 27 Juil 2012 - 19:38

Pro domo et mundo et La nuit venue sont les "suites logiques" de Dits et contredits, si je comprends bien ?

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Karl Kraus [Autriche] Empty
MessageSujet: Re: Karl Kraus [Autriche]   Karl Kraus [Autriche] Icon_minitimeVen 27 Juil 2012 - 19:56

Pro domo et mundo, publié en 1912, consitue le volet central du tryptique d' aphorismes entrepris par Karl Kraus, en 1909 avec Dits et contredits (trad. Champ libre, 1975) et achevé en 1918 avec La Nuit venue.

Encart du traducteur Roger Lewinter.

C' est vrai, c' est un peu compliqué, il faut suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Karl Kraus [Autriche] Empty
MessageSujet: Re: Karl Kraus [Autriche]   Karl Kraus [Autriche] Icon_minitimeVen 27 Juil 2012 - 20:19

Intéressant, intéressant...
Ca me donne de bonnes idées de poursuite de lecture en tout cas !

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Contenu sponsorisé




Karl Kraus [Autriche] Empty
MessageSujet: Re: Karl Kraus [Autriche]   Karl Kraus [Autriche] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Karl Kraus [Autriche]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» GIRARDET Karl
» OPEP: Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole
» Porsche
» Goulash à la dudu (Hongrie, Autriche)
» Glossybox Edition Limitée Karl LAGARFELD + MODELCO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature germano-néerlandaise (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: