Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Irina Denejkina [Russie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Irina Denejkina [Russie]   Mar 19 Juin 2007 - 14:20

IRINA DENEJKINA



Source : Evene

C'est dans une grosse ville industrielle à l'est de l'Oural qu'Irina Denejkina grandit et étudie. C'est d'abord pour ses amis qu'elle écrit les textes qui composent 'Vodka-Cola', ouvrage qui lui vaut d'être qualifiée par la presse de 'porte-parole de la génération post-Perestroïka' et de 'chef de file de la littérature Pop en Russie', double rôle dont elle se défend.

Voici un des auteurs importants de la littérature russe contemporaine. A travers le recueil Vodka-Cola, la jeune Irina Denejkina (née en 1981) nous fait découvrir la vie de la jeunesse russe.


VODKA-COLA


Entre alcool, drogue, rock, sexe les personnages de Denejkina tentent de se construire une identité, de découvrir l'autre, l'amour, de vivre et de trouver un sens à cette vie. On pourrait croire que ce recueil est profondément démoralisant, mais même si ces jeunes semblent perdus, parfois près de l'anéantissement total d'eux-mêmes, il reste toujours en eux une étincelle, un sourire, une envie de séduire, de tomber amoureux. C'est cette force de vie qui émane des pages de Denejkina.

Toutes les histoires de Vodka-Cola pourraient être l'histoire d'un seul groupe d'amis, à des âges différents, dans des contextes plus ou moins éloignés. C'est cette cohésion qui fait qu'à chaque page on a l'impression de redécouvrir un ami, une connaissance, un voisin.

Mais Irina Denejkina se laisse aussi parfois emporter par la folie de sa plume : deux nouvelles particulièrement troublantes, palpitantes, frôlant l'absurde et la caricature politique, plongeant dans la folie psychologique : elle peut nous raconter l'histoire des hommes verts des décharges publics massacrants les SDF, leur dévorant les yeux et leur arrachant les tripes (Vassia), ou elle peut nous narrer le délire paranoïaque d'une fille imaginant à chaque geste de son petit ami que celui-ci s'apprête à la tuer et à faire l'amour à son cadavre (Post-Sciptum), des moments vraiment très mélancoliques, doux et beaux (Toi et moi), tout en passant par de multiples histoires post adolescentes en mal d'affection (Un sentiment " distantifié ")

C'est un très beau recueil, très doux, sans cynisme ni amertume, juste un peu de colère parfois, beaucoup de violence, des moments gores difficiles à lire, des scènes d'amour tendre et d'autres d'abandons. Pas une révolution littéraire mais un très bel ouvrage.

L'histoire de la vie. Justement inspirée de sa vie et de ses rencontres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Irina Denejkina [Russie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature russe, d'Europe centrale et orientale (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature russe-
Sauter vers: