Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Hong Sang-soo

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Hong Sang-soo - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Hong Sang-soo   Hong Sang-soo - Page 8 Icon_minitimeDim 13 Mar 2016 - 22:14

j'en essaierai au moins un autre. Wink

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Hong Sang-soo - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Hong Sang-soo   Hong Sang-soo - Page 8 Icon_minitimeDim 13 Mar 2016 - 22:15

Si cela te fait plaisir, mais il est toujours très fidèle à lui même dans tous ses films.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Hong Sang-soo - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Hong Sang-soo   Hong Sang-soo - Page 8 Icon_minitimeDim 13 Mar 2016 - 22:20

Au pire j'endurerai la souffrance. ou je piquerai un roupillon ?

Au mieux... on ne sait pas. Cool

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Hong Sang-soo - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Hong Sang-soo   Hong Sang-soo - Page 8 Icon_minitimeLun 4 Avr 2016 - 7:16

c'est vrai que In another country est facile à regarder.


_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Hong Sang-soo - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Hong Sang-soo   Hong Sang-soo - Page 8 Icon_minitimeMar 5 Avr 2016 - 22:29

Hong Sang-soo - Page 8 In-ano10

plus facile à regarder mais pourquoi ? moins de musique ? ange panne

il y a les petits zooms rustiquement incongrus, un côté démonstratif qui ne manque certes pas de second degré. en quelque sorte j'ai retrouvé, sans surprise, ce qui pouvait me déplaire chez Hong Sang-soo.

Oui, le mâle coréen est un peu relou, porté sur la bouteille et vaniteux par dessus le marché. Et le réalisateur pourrait l'être avec. Mais pourquoi celui-là est-il plus facile à regarder ?

Le fait qu'il soit coupé en trois pourrait jouer. ça permet de jouer les variations et ainsi de brouiller les pistes plutôt que de trop appuyer certaines situations (ça ne picole pas tant que ça en fait). Possible. Il y a aussi plus de personnages et leurs personnalités changeantes sont plus esquissées.

Les personnages ne manquent pas de charme. Un rien agaçants en même temps, Isabelle Huppert cartonne. Le passage à l'anglais participe à l'allègement de l'ambiance. Cette ambiance à la fois colorée et "passée", on se laisse faire sans trop d'arrière pensée.

C'est toujours pareil, dit-il au troisième film, mais il doit être sensible à ces variations sur le thème de l'individu perdu et multiformes contrariées au milieu de ses semblables construits sur le même modèle.

Énigme. clown

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Hong Sang-soo - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Hong Sang-soo   Hong Sang-soo - Page 8 Icon_minitimeMar 5 Avr 2016 - 23:17

Amusant, je viens moi aussi de regarder In another country, pas plus tard que ce soir-même.

Je ne vais pas rédiger de véritable avis, hélas ça je ne sais pas faire.
Tout ce que je sais c'est que j'ai aimé ce film, cette ambiance feutrée, un peu décalée, un peu "hors du temps".  Je serais bien incapable de dire où le cinéaste a voulu en venir. Toujours est-il que ce ballet-marivaudage entre des personnages toujours différents et pourtant si semblables a fait mouche ; je me suis laissé emporter, et je n'ai pas vu le temps passer.

J'ai été particulièrement marquée par le jeu d'Isabelle Huppert. J'avais d'elle une vision assez hiératique et figée, et pourtant dans ce film, c'est le langage du corps qui m'a frappé chez elle, et notamment  l'intensité et l'apparente légèreté avec laquelle elle interprète toutes les nuances de la gêne : gestes gauches ou trop appuyés, rires un rien ridicules lors de flirts avortés d'avance, mouvement des bras et d'une chevelure qu'on arrange… Vraiment, elle m'a bluffée.
L'air de rien, elle fait également montre d'un réel sens du comique passant, là encore, par le langage corporel (Ah la démarche de l'épouse adultère, à la fois convenue et précieuse…) Même la séance de binch drinking se révèle plus cocasse que pathétique…

C'est un film sur le fil, qui pourrait facilement basculer dans l'ennui ou la démonstration stylistique, et qui se révèle léger et profond, tendre et mélancolique ; cynique aussi, parfois.
Isabelle Huppert n'y est pas réduite au rang de star exotique. Tout naturellement, elle apporte avec elle les inévitables barrières linguistiques et culturelles. Nul besoin alors pour le réalisateur d'appuyer ses effets, elle incarne à elle-seule cette variation sur l'impermanence des êtres, la fugacité et l'impossibilité de certaines rencontres...

Contrairement à animal, c'était mon tout premier contact avec ce réalisateur, et apparemment avec son film le plus abordable. J'attends donc de visionner d'autres films pour me faire un avis plus définitif. J'espère en tout cas retrouver ce charme indéfinissable.

Arabella, reviens !!! swing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Hong Sang-soo - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Hong Sang-soo   Hong Sang-soo - Page 8 Icon_minitimeMer 6 Avr 2016 - 11:19

animal, à l'aune de tes différentes interventions, je note que l'insistance du réalisateur à présenter les hommes coréens sous un jour assez pathétique te hérisse quelque peu le poil. Pourquoi donc ?

(Intéressant le bonus du DVD, journal de tournage d'Isabelle Huppert. Hong San-soo est atypique aussi dans sa façon de réaliser… )
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Hong Sang-soo - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Hong Sang-soo   Hong Sang-soo - Page 8 Icon_minitimeMer 6 Avr 2016 - 13:03

je n'avais pas besoin de lui pour avoir à travers son cinéma une image nuancée si ce n'est négative de certains aspects du pays. la violence physique et sociale certes mais aussi dans l'esthétique une sorte d'affirmation simplette que j'ai du mal à décrire mais à laquelle n'échappent pas des réalisateurs pourtant différents et en dehors de la norme de l'exploitation que son kim ki duk et hong sang soo.

c'est le nombrilisme sans doute avec auto-flagellation mais pas trop qui me fait soupirer je crois.

le côté "vidéo" et les zooms affreux on en trouve aussi chez les japonais. non ?

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Hong Sang-soo - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Hong Sang-soo   Hong Sang-soo - Page 8 Icon_minitimeDim 1 Mai 2016 - 21:38

Turning Gate

Après In another country, deuxième expérience avec ce réalisateur atypique, et je n'ai pas été dépaysée par rapport au premier, c'est le moins que l'on puisse dire.
Visiblement obsessionnel, Hong Sang-soo revisite encore et toujours les mêmes thèmes selon de multiples variations. L'impossibilité de certaines rencontres, les sentiments mouvants, la répétition des mêmes schémas…

J'avoue avoir été un peu agacée, au départ, devant ce sentiment de déjà-vu qui n'avait plus le charme de la découverte. La sensation d'un film un peu bavard, un peu vain parfois. Et pourquoi don cette "nécessité" des beuveries, comme si ce moyen était le seul qu'il connût pour révéler le mal-être de ses personnages ?

Et puis je me suis prise au jeu, et très vite, ai été de nouveau conquise par cette atmosphère floconneuse, cet entre-deux dans lequel l'on flotte agréablement, dans une forme de douce mélancolie.
Ce qui me fascine chez lui, c'est la subtilité avec laquelle il filme encore et toujours les multiples manifestations de la gêne, la gaucherie, la timidité. En cela il doit beaucoup à ses acteurs, cette fois encore confondants de naturel.

Finalement, cette découverte "forcée" fut bien agréable, merci Arabella !
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Hong Sang-soo - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Hong Sang-soo   Hong Sang-soo - Page 8 Icon_minitimeDim 1 Mai 2016 - 22:34

il ne me resterait donc plus qu'à me prendre au jeu ? rire

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Hong Sang-soo - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Hong Sang-soo   Hong Sang-soo - Page 8 Icon_minitimeLun 2 Mai 2016 - 17:47

Merci Armor de ton commentaire.

Animal, jouer cela ne fait pas de mal, de temps en temps. dentsblanches

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Hong Sang-soo - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Hong Sang-soo   Hong Sang-soo - Page 8 Icon_minitimeLun 2 Mai 2016 - 22:13

genre solitaire, réussite ? jemetate

... petits chevaux ? affraid

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Hong Sang-soo - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Hong Sang-soo   Hong Sang-soo - Page 8 Icon_minitimeMar 3 Mai 2016 - 12:29

Peu importe le jeu, le tout est de (re)trouver ce plaisir. sourire

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Hong Sang-soo - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Hong Sang-soo   Hong Sang-soo - Page 8 Icon_minitimeMar 3 Mai 2016 - 21:05

et plus on est de fous etc. ? clown

je dois reconnaître pour rester dans le sujet que Hong Sang-Soo même le pire des trois que j'ai vu c'est nettement plus divertissant que Barbershop 2. (Mais moins que Man's Favorite Sport).

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Hong Sang-soo - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Hong Sang-soo   Hong Sang-soo - Page 8 Icon_minitimeMer 13 Juil 2016 - 18:01

Un jour avec, un jour sans

Hong Sang-soo - Page 8 Film210

Celui-ci, conseillé par Arabella est une petite merveille. Un réalisateur d'Art et d'essai, connu des initiés, vient présenter son film dans une petite ville. Arrivé trop tôt, il se balade dans un temple et fait la connaissance d'une jeune fille. Elle est artiste peintre et lui propose de lui montrer ses  tableaux. Ca c'est pour le topo, rien d'original  sauf que l'action est filmée deux fois, et avec deux cas de figure un peu différentes.

Un procédé qui rappelle celui de Resnais (Smoking or not smoking) mais en plus épuré, moins bavard et plus asiatique, surtout! Tout se passe dans le temps que prend le cinéaste à filmer ses personnages. Tout est lent, précis, parfois un détail change, l'humeur ou la situation, et de cela découle une issue différente. C'est frais, subtil, cela parle de rencontres, et d'amour sans forcément le montrer, et c'est juste parfait. Dans une version, ils  se loupent, dans l'autre ...vous verrez, mais chacune a son charme et on s'amuse à se rejouer les scènes en notant les variations, le léger truc qui fait que, paf...les réactions vont à l'encontre.

Perso, j'ai adoré la première version, forcément le plaisir de la surprise. Mais la deuxième est drôle, plus actuelle peut être aussi! Bref allez y accompagné, vous pourrez discutailler à loisir sur l'incidence des deux, selon les sensibilités, ou les visions de chacun. Merci Joanna pour cette très chouette découverte (Jamais vu de film de lui)

Hong Sang-soo - Page 8 14557410

Hong Sang-soo - Page 8 Kl2x0210
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Hong Sang-soo - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Hong Sang-soo   Hong Sang-soo - Page 8 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Hong Sang-soo
Revenir en haut 
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» inquiétudes prises de sang : plaquettes++
» Neige de sang de Lee Rachel
» Tache de sang dans l'oeil
» Perte de gros caillots de sang ( titre édité)
» pRISE DE SANG NEGATIF MAIS TOUJOURS PAS DE REGLES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Réalisateurs-
Sauter vers: