Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 [2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 29, 30, 31, 32  Suivant
AuteurMessage
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

[2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir) - Page 30 Empty
MessageSujet: Re: [2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir)   [2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir) - Page 30 EmptyMer 5 Déc 2012 - 17:38

Par contre... PAs merci ! Personne n'est allé voir ou n'a donné son avis sur Mauvaise Fille !
Et moi, j'y suis allée...

[2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir) - Page 30 20190010
Déjà, l'affiche la plus moche du monde.

Ensuite.
Scénario nul. Plein de clichés, de situations qui ne veulent rien dire et n'apportent rien du tout. Tout reste en surface, en représentation de quelque chose qui sonne creux (pourtant le sujet est plus que sensible : Une femme meurt du cancer pendant que sa fille attend un enfant. Et relation très conflictuelle entre les deux. Mère absente, fofolle, droguée. Père démissionnaire...)

Une réalisation toute bancale, qui n'accroche jamais et finit même par lasser. Aucun intérêt. Rien ne surgit de l'image.

Pas compris pourquoi l'entremêlement des flash backs et du présent était si brouillon, mal amené, peu judicieux parfois. De temps en temps, j'étais paumée à me demander si c'était une action de maintenant ou d'avant.
Et ensuite, paumée, à me demander : mais à quoi ça sert ?

Heureusement (et oui), les acteurs sont bons : Carole Bouquet est superbe (mais je suis fan, alors on passera sur l'objectivité). Izia est assez douée (quoiqu'il y a des scènes où elle se plantait visiblement, pas très bien tenues, mais dans l'ensemble elle a une présence tendre et dure à la fois, très touchante), Arthur Dupont (petit ami de Louise/Izia) est une jolie belle gueule à croquer, parfaitement bien planté dans son rôle de mec cool, compréhensif (mais qui ne sait pas tout gérer non plus), et beau (on a envie de le voler).

Bob Geldof, archétype de l'acteur qu'on pense avoir déjà vu quelque part, mais qu'on est infoutu de reconnaître.
Je ne sais pas si c'est son rôle particulièrement cliché (le vieux rocker, genre Nick Cave ou Patti Smith, qui a roulé sa bosse. Qui dit les choses franchement. Plein de tendresse et de solitude) mais alors... il est tellement transparent et inutile qu'il m'a ennuyé sitôt qu'il surgissait à l'écran.

Bref.
Un film vraiment pas terrible.

Ne donne pas du tout envie de lire le livre de Justine Levy (qui a d'ailleurs participé au scénario).
De tels clichés et rester en surface des choses pendant 1h30 ça suffit.
(Quel gâchis pour les acteurs qui avaient des choses à montrer)

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

[2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir) - Page 30 Empty
MessageSujet: Re: [2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir)   [2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir) - Page 30 EmptyJeu 6 Déc 2012 - 19:37

Deux films pas vus, mais que je recommande :

- VIOLETA, d' Andreas Wood.

Il s' agit d' un film sur Violeta Parra. Qui était Violeta Parra ? Une chanteuse chilienne géniale que j' ai découvert dans les années 80. Elle était aussi musicienne, poéte, peintre... Bref, elle avait plusieurs cordes à son arc. Profondément engagée, elle a toujours combattu les injustices sociales.
Elle parcourut la planète, pour chnater, militer et exposer ses oeuvres.


Elle n' avait qu' une faiblesse, elle aimait trop, à supposer que ce soit un défaut... Toujours est-il qu' elle s' est suicidée à 50 ans , en 1967. Ce qui lui a évité d' etre assassiné par Pinochet, comme son compatriote et chanteur, Vitor Jarra.

Je ne sais pas ce que vaut le film, mais s' il vous donne envie de connaitre cette femme géniale et sans concessions, ce sera déjà bien. Elle a beaucoupp enregistré de disques..
Revenir en haut Aller en bas
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

[2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir) - Page 30 Empty
MessageSujet: Re: [2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir)   [2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir) - Page 30 EmptyJeu 6 Déc 2012 - 19:51

Jean de la lune.TOMI UNGERER

Mon deuxième, est un documentaire sur Tomi Ungerer, un des meilleurs dessinateurs du 20e siècle.
Vous l' avez peut etre découvert quand vous étiez enfant, Ungerer a beucoup fait d' albums pour les enfants et des magnifiques, et sans jamais etre gnangnan ou puéril. Comme Les trois brigands, pour en citer un.


Mais son génie s' est étendu dans bien d' autres domaines artistiques, notamment dans l' érotisme. Ungerer à 81 ans est toujours égal à lui-meme, vivant et juvénile. Jamais prétentieux. Il a longtemps vécu en Irlande et j' ai vu un documentaire sur lui, et tourné là-bas, il y a quelques années. et j' avais été frappé par la vivacité; le non conformisme, la diversité polymorphe de son génie créateur.

Sort aussi un dessin animé de Stephan Schesch, adapté de son album.
Revenir en haut Aller en bas
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

[2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir) - Page 30 Empty
MessageSujet: Re: [2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir)   [2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir) - Page 30 EmptyJeu 6 Déc 2012 - 22:38

[2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir) - Page 30 20271863

Anna Karénine de Joe Wright
Citation :
Russie, 1874, la belle et ardente Anna Karénine jouit de tout ce à quoi ses contemporains aspirent : mariée à Karénine, un haut fonctionnaire du gouvernement à qui elle a donné un fils, elle a atteint un éminent statut social à Saint-Pétersbourg. Tombée amoureuse de Vronski, un jeune officier, elle s’abandonne alors à une relation adultère qui scandalise toute l’aristocratie locale.

Thérèse Desqueyroux, Les Hauts de Hurlevent, Anna Karénine, ... : le cinéma se repait des classiques et en livre des adaptations plus ou moins fidèles. Pour sa version du roman de Tolstoï, Joe Wright choisit de nous faire assister/participer à une représentation théâtrale. Le rideau s'ouvre, les personnages sont dans la salle ou dans les cintres, le carton-pâte s'impose. Pari osé, bien tenté, mais que le réalisateur ne peut respecter à la lettre. Non, il veut aussi des paysages somptueux, des costumes rutilants, des décors sublimes. De fait, la magnificence des artifices et les effets virtuoses de la mise en scène étouffent l'intrigue, avec un aspect pompier qui ne s'estompe que dans les scènes intimistes où le réalisateur semble soudain bien gauche. Qui plus est, l'histoire d'Anna, traitée de façon elliptique -d'accord, tout le monde connait la trame-, est phagocytée par un autre récit, celui des amours contrariées d'un pauvre fermier. Tiens, nous voici soudain dans un avatar du Bonheur est dans le pré. C'est vrai que le film est très beau et virevoltant dans plusieurs scènes marquantes (le bal, les courses, le labyrinthe). Mais il semble comme un jouet entre les mains d'un metteur en scène qui confond grandiose et grandiloquent. Tolstoï est russe ou Tolstoy r us ? Ce qui sauve en partie le film, outre le jeu sobre de Jude Law qui contraste avec le côté falot du comédien qui interprète Vronski (oublions son nom), c'est avant tout l'abattage de Keira Knightley, convaincante de bout en bout. On n'en a vraiment pas marre de cette Anna là !

[2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir) - Page 30 20272110
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

[2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir) - Page 30 Empty
MessageSujet: Re: [2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir)   [2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir) - Page 30 EmptyVen 7 Déc 2012 - 0:42

Snif j'ai pas pu voir Tabou ou Foxfire. À la place j'ai terminé en DVD la trilogie Red Riding d'après les (4) romans de David Peace. J'aurais mieux fait de lire les romans. Les 3 films télés qui se répondent donnent le sentiment d'un récit compacté auquel il manquerait les transitions et des scènes coupées au montage. C'est brouillon et on distingue mal présent et flashbacks. Très confus. Glauque mais intriguant. Plein d'acteurs anglais connus. Je déconseille à moitié mais ça donne le sentiment d'une matière romanesque intéressante. Je les lirai peut être dans quelques années.


_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

[2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir) - Page 30 Empty
MessageSujet: Re: [2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir)   [2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir) - Page 30 EmptyVen 7 Déc 2012 - 21:07

Marko a écrit:
Snif j'ai pas pu voir Tabou ou Foxfire. À la place j'ai terminé en DVD la trilogie Red Riding d'après les (4) romans de David Peace. J'aurais mieux fait de lire les romans. Les 3 films télés qui se répondent donnent le sentiment d'un récit compacté auquel il manquerait les transitions et des scènes coupées au montage. C'est brouillon et on distingue mal présent et flashbacks. Très confus. Glauque mais intriguant. Plein d'acteurs anglais connus. Je déconseille à moitié mais ça donne le sentiment d'une matière romanesque intéressante. Je les lirai peut être dans quelques années.


J'avais lu "1974" et c'était vraiment pas mal comme polar, assez nerveux.
Revenir en haut Aller en bas
silou
Agilité postale
silou

Messages : 601
Inscription le : 24/05/2012
Localisation : centre

[2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir) - Page 30 Empty
MessageSujet: Re: [2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir)   [2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir) - Page 30 EmptyVen 7 Déc 2012 - 21:51

traversay a écrit:


silou, tu peux transférer ton commentaire sur le fil Giordana, si tu veux. Merci.

Je n'avais pas vu qu'il y avait un fil Giordana ! j'avais juste fait une recherche sur le titre avant de poster. Cela m'étonnait aussi que personne n'ait parlé de ce film.
Je viens donc de recopier mon commentaire sur le bon fil, mais je n'arrive à le supprimer sur celui-ci...


Dernière édition par silou le Sam 8 Déc 2012 - 9:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

[2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir) - Page 30 Empty
MessageSujet: Re: [2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir)   [2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir) - Page 30 EmptyVen 7 Déc 2012 - 22:54

silou a écrit:
traversay a écrit:


silou, tu peux transférer ton commentaire sur le fil Giordana, si tu veux. Merci.

Je n'avais pas vu qu'il y avait un fil Giordana ! j'avais juste fait une recherche sur le titre avant de poster. Cela m'étonnait aussi que personne n'ai parlé de ce film.
Je viens donc de recopier mon commentaire sur le bon fil, mais je n'arrive à le supprimer sur celui-ci...
Hop, c'est fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.plathey.net
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

[2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir) - Page 30 Empty
MessageSujet: Re: [2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir)   [2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir) - Page 30 EmptyDim 9 Déc 2012 - 14:11

[2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir) - Page 30 20319420

Cogan : killing them softly d'Andrew Dominik
Citation :
Lorsqu’une partie de poker illégale est braquée, c’est tout le monde des bas-fonds de la pègre qui est menacé. Les caïds de la Mafia font appel à Jackie Cogan pour trouver les coupables. Mais entre des commanditaires indécis, des escrocs à la petite semaine, des assassins fatigués et ceux qui ont fomenté le coup, Cogan va avoir du mal à garder le contrôle d’une situation qui dégénère…

A défaut d'un script original,-Cogan ne fait que recycler une histoire de truands sans envergure et d'exécuteur au sang froid-, Andrew Dominik stylise son film à outrance, histoire de montrer qu'il est un metteur en scène. Quelques shots de violence bien sanglants, de très longues tirades pseudo philosophiques, un arrière-plan de crise financière et morale (avec des discours d'Obama et de Bush en fond sonore), des personnages décalés, minables ou diablement cool, des ralentis superfétatoires, un nombre incalculable de "fuck", une BO volontairement douce et désuète ...Bref, tout un attirail d'artifices pour masquer la platitude d'un scénario tout ce qu'il y a de plus classique dans l'univers du film noir qui lorgne vers Tarantino (pour les bavardages), Friedkin (pour l'aspect glauque) ou Scorsese (pour tout le reste). Brad Pitt joue sans forcer un rôle qu'il a déjà tenu dans le passé et laisse briller ses petits camarades. Ce n'est pas désagréable à voir si l'on a 1 heure 30 à tuer mais on peut facilement s'en passer.

[2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir) - Page 30 20240010

Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Invité
Invité



[2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir) - Page 30 Empty
MessageSujet: message   [2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir) - Page 30 EmptyDim 9 Déc 2012 - 21:51

Pas tout de suite sur les écrans (avril 2013). Difficile de savoir ce que cela vaut mais les décors sont pas mal...



Citation :
Un soldat est assigné par une cour martiale sur une planète déserte. Il patrouille, espérant détruire les derniers vestiges de traces de vie extra-terrestre. Quand un mystérieux voyageur arrive, leurs vies se lient de manière inextricable, et ils sont obligés de revoir leur manière de percevoir le monde...
Revenir en haut Aller en bas
Avadoro
Zen littéraire
Avadoro

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 33
Localisation : Cergy

[2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir) - Page 30 Empty
MessageSujet: Re: [2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir)   [2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir) - Page 30 EmptyLun 10 Déc 2012 - 23:42

traversay a écrit:

Anna Karénine de Joe Wright
Citation :
Russie, 1874, la belle et ardente Anna Karénine jouit de tout ce à quoi ses contemporains aspirent : mariée à Karénine, un haut fonctionnaire du gouvernement à qui elle a donné un fils, elle a atteint un éminent statut social à Saint-Pétersbourg. Tombée amoureuse de Vronski, un jeune officier, elle s’abandonne alors à une relation adultère qui scandalise toute l’aristocratie locale.

Thérèse Desqueyroux, Les Hauts de Hurlevent, Anna Karénine, ... : le cinéma se repait des classiques et en livre des adaptations plus ou moins fidèles. Pour sa version du roman de Tolstoï, Joe Wright choisit de nous faire assister/participer à une représentation théâtrale. Le rideau s'ouvre, les personnages sont dans la salle ou dans les cintres, le carton-pâte s'impose. Pari osé, bien tenté, mais que le réalisateur ne peut respecter à la lettre. Non, il veut aussi des paysages somptueux, des costumes rutilants, des décors sublimes. De fait, la magnificence des artifices et les effets virtuoses de la mise en scène étouffent l'intrigue, avec un aspect pompier qui ne s'estompe que dans les scènes intimistes où le réalisateur semble soudain bien gauche. Qui plus est, l'histoire d'Anna, traitée de façon elliptique -d'accord, tout le monde connait la trame-, est phagocytée par un autre récit, celui des amours contrariées d'un pauvre fermier. Tiens, nous voici soudain dans un avatar du Bonheur est dans le pré. C'est vrai que le film est très beau et virevoltant dans plusieurs scènes marquantes (le bal, les courses, le labyrinthe). Mais il semble comme un jouet entre les mains d'un metteur en scène qui confond grandiose et grandiloquent. Tolstoï est russe ou Tolstoy r us ? Ce qui sauve en partie le film, outre le jeu sobre de Jude Law qui contraste avec le côté falot du comédien qui interprète Vronski (oublions son nom), c'est avant tout l'abattage de Keira Knightley, convaincante de bout en bout. On n'en a vraiment pas marre de cette Anna là !

L'impression d'assister à une représentation artificielle est vraiment omniprésente et les outrances stylistiques deviennent très vite gênantes. Ce décor en carton-pâte fait bien peu illusion tant il appauvrit la trame romanesque. C'est frustrant car il y a tout de même quelques idées de mise en scène, un imaginaire débordant mais jamais l'ensemble n'apparait cohérent. Joe Wright se contente de surcharger ses plans pour saisir des émotions qui souvent lui échappent.
L'interprétation est assez décevante mis à part Jude Law, et même Keira Knightley devient lassante au fil des péripéties. Sur le fond, Wright se heurte (comme d'autres réalisateurs avant lui) à l'ampleur du récit de Tolstoi, échouant à s'emparer des deux destins parallèles (Anna/Vronski/Karénine d'un côté, Kitty/Lévine de l'autre).

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



[2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir) - Page 30 Empty
MessageSujet: Re: [2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir)   [2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir) - Page 30 EmptyVen 14 Déc 2012 - 11:04

Encore une prochaine sortie (6 février en France) qui m'intrigue!

Citation :
Alfred Hitchcock, réalisateur reconnu et admiré, surnommé « le maître du suspense », est arrivé au sommet de sa carrière. A la recherche d’un nouveau projet risqué et différent, il s’intéresse à l’histoire d’un tueur en série. Mais tous, producteurs, censure, amis, tentent de le décourager. Habituée aux obsessions de son mari et à son goût immodéré pour les actrices blondes, Alma, sa fidèle collaboratrice et épouse, accepte de le soutenir au risque de tout perdre. Ensemble, ils mettent tout en œuvre pour achever le film le plus célèbre et le plus controversé du réalisateur : PSYCHOSE.




Sinon, il parait que Le hobbit fout la gerbe:

Citation :
Pour ce nouvel opus, Peter Jackson a en effet opté pour le 3D HFR (pour high frame-rate). Le film utilise une fréquence de 48 images par seconde, soit le double des films «normaux».
Pour le réalisateur, cette fréquence amplifie l’effet de réalisme avec des images plus nettes et des mouvements fluidifiés. Pour les critiques cinéma qui ont vu le film c’est surtout l’assurance d’avoir la nausée. Car qui dit plus d’images, dit plus de mouvements et plus rapides. Bref, ça fait mal à la tête! «Je suis sorti en adorant le film, mais en me sentant mal», «mes yeux n’ont pas pu tout absorber, ça donne le vertige. Maintenant, j’ai la migraine». Voilà les quelques remarques que l’on peut lire sur le site du Guardian.

Du coup ça me fait hésiter un peu à y aller...Quelqu'un a testé ???
Revenir en haut Aller en bas
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

[2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir) - Page 30 Empty
MessageSujet: Re: [2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir)   [2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir) - Page 30 EmptyVen 14 Déc 2012 - 12:28

nezumi a écrit:

Sinon, il parait que Le hobbit fout la gerbe:

Citation :
Pour ce nouvel opus, Peter Jackson a en effet opté pour le 3D HFR (pour high frame-rate). Le film utilise une fréquence de 48 images par seconde, soit le double des films «normaux».
Pour le réalisateur, cette fréquence amplifie l’effet de réalisme avec des images plus nettes et des mouvements fluidifiés. Pour les critiques cinéma qui ont vu le film c’est surtout l’assurance d’avoir la nausée. Car qui dit plus d’images, dit plus de mouvements et plus rapides. Bref, ça fait mal à la tête! «Je suis sorti en adorant le film, mais en me sentant mal», «mes yeux n’ont pas pu tout absorber, ça donne le vertige. Maintenant, j’ai la migraine». Voilà les quelques remarques que l’on peut lire sur le site du Guardian.

Du coup ça me fait hésiter un peu à y aller...Quelqu'un a testé ???

Non, c'est pour mardi prochain.

Moi, j'attends ce film-là avec curiosité.
[2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir) - Page 30 20348057

Le tout premier film saoudien, réalisé par une femme. Qui a été présenté à Venise, notamment. Sortie le 6 février sur les écrans français.
Citation :
Wadjda, dix ans, habite dans une banlieue de Riyadh, capitale de l'Arabie Saoudite. Issue d'un milieu conservateur, Wadjda est une fille pleine de vie, et cherche toujours à en faire plus que ce qui lui est permis. Après une bagarre avec son ami Abdullah, elle aperçoit un beau vélo vert à vendre. Elle le veut à tout prix, pour pouvoir le battre à la course. Mais la mère de Wadjda lui interdit, redoutant les répercussions d'une société qui conçoit les vélos comme une menace pour la vertu d'une fille. Wadjda décide alors de trouver l'argent par ses propres moyens, déterminée à se battre pour défendre ses rêves.

B.A
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

[2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir) - Page 30 Empty
MessageSujet: Re: [2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir)   [2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir) - Page 30 EmptyLun 17 Déc 2012 - 10:04

sentinelle a écrit:
Tango libre de Frédéric Fonteyne

[2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir) - Page 30 Tango_10

Citation :
Synopsis

JC (François Damiens), gardien de prison, est un homme sans histoires. Sa seule fantaisie, le tango, une fois par semaine. Un soir de cours il danse avec une nouvelle, Alice (Anne Paulicevich), la trentaine radieuse, mère d'un ado de 15 ans. Le lendemain, il revoit cette femme au parloir de la prison. Elle rend visite à deux prisonniers, Fernand (Sergi Lopez) et Dominic (Jan Hammenecker), deux vieux complices de toujours. L'un est son mari, l'autre son amant. JC, l'homme sans histoires, se retrouve spectateur d'une femme avec trop d'histoires. Une femme qui vit au gré de ses envies et selon ses propres règles, partagée entre ses hommes. Le règlement de la prison interdit aux gardiens de côtoyer la famille des prisonniers... JC va transgresser tous les principes qui définissaient sa vie.

Le réalisateur belge Frédéric Fonteyne (« Une liaison pornographique », « La Femme de Gilles ») revient après plusieurs années d’absence en reprenant un thème qui lui est cher, à savoir l’amour et ses chemins de traverse. Un film que j’ai aimé pour le souffle de liberté qu’il dégage : liberté d’aimer différemment, liberté de danser le tango pour se sentir exister.
Un film qui oscille souvent entre le sourire et les larmes, entre la grâce et la sensualité d’une femme qui s’abandonne aux corps lourds et maladroits de ses amoureux qui se mettent à danser le tango pour séduire la belle. On ne peut s’empêcher de se dire que quatre hommes, en comptant le fils en plein crise d’adolescence (Zacharie Chasseriaud, un jeune acteur qu’on reverra à coup sûr), est sans doute très ambitieux pour une seule femme mais qu’importe, on se laisse porter par la fable, par ces corps filmés au plus près, par cette violence des mots et des gestes, par l’intensité des sentiments. Sans oublier la beauté de la danse lorsque deux détenus argentins se jettent à corps (à cœur ?) perdu dans un tango, tout en sueur et en force, au milieu des codétenus. Quelle intensité et quelle énergie se dégagent de cette scène !
De bons comédiens, quelques beaux moments et un final assez burlesque il est vrai mais qui a le mérite de nous donner le sourire. A défaut d’un grand film, un film sympathique, on ne va tout de même pas bouder son plaisir, que diable !

Un ménage à trois, c'est déjà complexe. Alors, un quatuor amoureux, vous imaginez ? Une femme et trois hommes, dont deux en prison, sans compter un fils adolescent qui regarde cet imbroglio sentimental d'un oeil consterné. Tango libre dresse le portrait d'une femme au (très) grand coeur, qu'il est impossible de ne pas aimer, jouée par la formidable Anne Paulicevich, excellemment entourée de François Damiens, Sergi Lopez et Jan Hammenecker. Le film de Fréderic Fonteyne emporte par sa folie douce et ses ruptures de ton jusqu'à la scène finale, totalement irréaliste, mais bien dans l'esprit. Un charme étrange s'en dégage, l'affection du réalisateur pour ses personnages cabossés n'y est pas pour rien. On l'appréciera pour son humanité égratignée, ses silences assourdissants, ses gestes abrupts et son sens de l'absurde. Et pour le tango évidemment, y compris dans les émouvantes scènes de parloir qui l'évoquent explicitement, avec changement de partenaire. La B.O est à la hauteur, sensuelle, tendre et lancinante. Entre douleur et douceur, il n'y a qu'une lettre qui change.

[2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir) - Page 30 20268310
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

[2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir) - Page 30 Empty
MessageSujet: Re: [2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir)   [2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir) - Page 30 EmptyLun 17 Déc 2012 - 10:19

[2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir) - Page 30 20288718

Héritage de Hiam Abbass
Citation :
Une famille palestinienne se rassemble dans le Nord de la Galilée pour célébrer un mariage, dans un climat de guerre. Lorsque le patriarche tombe dans le coma, les conflits internes font exploser peu à peu l’harmonie familiale, révélant secrets et mensonges jusqu’alors enfouis…

Dans son premier film en tant que réalisatrice, la superbe interprète qu'est Hiam Abbass tenait à faire passer un maximum de messages sur l'identité palestinienne. En vérité, beaucoup trop. Comme symbole, elle choisit un petit village à la frontière du Liban, en temps de guerre, et une famille aux ramifications compliquées. Le résultat est hélas peu probant. D'un point de vue thématique et esthétique, Héritage est un mélodrame qui ressemble assez à un soap opera, bien lourd, lequel passe allègrement d'un personnage à l'autre, sans transition. L'interprétation, globalement figée, contribue à cette impression de suivre un feuilleton empesé qui voudrait traiter tous les sujets du monde en un seul épisode, de moins de 90 minutes. Héritage mérite sans doute un peu d'indulgence mais rien n'empêche de le trouver plus pesant que prenant.

[2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir) - Page 30 20275710
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Contenu sponsorisé




[2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir) - Page 30 Empty
MessageSujet: Re: [2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir)   [2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir) - Page 30 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[2012] A l'affiche ou bientôt sur les écrans (vu ou à voir)
Revenir en haut 
Page 30 sur 32Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 29, 30, 31, 32  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bientôt la collection Hello Kitty chez M.A.C ?
» Salon 2012 des technologies pour la généalogie - Le RootsTech
» un agenda pour l'année 2012
» Tour de Normandie 2012
» HUY LE 05 MAI 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio-
Sauter vers: