Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 O. V. Vijayan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: O. V. Vijayan   Sam 14 Jan 2012 - 19:07

O. V. Vijayan (1930-2005)




Il est né à Palakkad dans l’état indien de Kerala. Son père était officier de police, et la famille a déménagé plusieurs fois. A cause d’une santé précaire, il n’a été scolarisé qu’à 12 ans. Il a fait des études d’anglais et a enseigné dans le secondaire, puis a déménagé à Delhi où il a commencé à vivre du journalisme et de ses dessins.

En 1969 il fait ses débuts en littérature avec Les légendes de Khasak, écrit en malayalam, une des langues officielle de l’Inde, parlée surtout dans le Kerala. Ce livre a connu un très grand succès en Inde et à connu de nombreuses éditions. Vijayan a continué à écrire des romans et nouvelles, et à traduire en anglais ses œuvres.


Les légendes de Khasak


Ravi, brillant étudiant, avec des perspectives de continuer ses études aux USA, quitte tout rongé par le remord de sa liaison avec sa belle mère. Après un séjour dans un ashram, il devient instituteur dans un pauvre village au bout du monde, Khasak. Nous découvrons ce village et ses habitants, leur vie quotidienne, telle qu’elle a été depuis des siècles et des siècles, comme en dehors du temps. Naissances, morts, passions, jalousies, ses habitants se concentrent d’une certaine manière sur l’essentiel, ce qui a fait la trame des vies humaines dans toutes les sociétés. La vie n’est pas toujours aisée, les drames sont nombreux, comme l’épidémie de variole qui décime les élèves de Ravi. Mais les habitants ont une façon de ressentir leur vie, entre la réalité la plus tangible et les légendes, les récits du passé et une relation entre les esprits et les dieux qui donne une autre dimension à ce qu’ils vivent, et qui peut aussi donner par la suite lieu à de nouvelles légendes, transcender les aspects les plus difficiles de leur existence. Dès la fondation du village par le cheik Miyan Sayid, devenu le djinn titulaire du lieu, la réalité se transmute ainsi à l’infini. L’écriture de l’auteur et la structure du récit oscillent, comme la vie de ses personnages, entre réalité et sa transformation nécessaire et naturelle en autre chose de pas toujours linéaire ni logique ni vraiment clair.

Une véritable merveille de finesse, de poésie et d’authenticité. Très loin d’une Inde aseptisée à l’usage du touriste étranger, j’ai eu le sentiment de plonger dans une société séculaire, avec ses codes et ses usages. Il y a bien sûr des choses qui échappent au lecteur qui ne vient pas de cette culture, mais ce que décrit l’auteur par le biais d’une micro-société spécifique, est suffisamment universel pour captiver tout lecteur qui a l’envie de faire un peu l’effort de sortir de lui-même. Un fabuleux voyage, dans le temps et dans l’espace et dans l’imaginaire. Une très belle découverte.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: O. V. Vijayan   Sam 14 Jan 2012 - 20:36

Merci, Arabella, je note ! (même si ça ne va pas m'arranger dans ma bonne résolution de faire baisser ma PAL cette année Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: O. V. Vijayan   Sam 14 Jan 2012 - 22:27

La bonne résolution devrait être non pas de faire baisser sa PAL mais la remplir uniquement avec de bons livres. rire

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: O. V. Vijayan   Sam 14 Jan 2012 - 22:33

Arabella a écrit:
La bonne résolution devrait être non pas de faire baisser sa PAL mais la remplir uniquement avec de bons livres. rire

C'est vrai, ça ! Ce sera ma bonne résolution pour 2013 ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: O. V. Vijayan   Sam 14 Jan 2012 - 22:55

Je note... Très peu traduit en français, mais le problème des traductions reste un mystère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: O. V. Vijayan   Dim 15 Jan 2012 - 8:04

bix229 a écrit:
Je note... Très peu traduit en français, mais le problème des traductions reste un mystère...
J'ai trouvé ça logique. Les éditeurs se disent que, dans leur catalogue, il faut des livres Indiens. Pourquoi payer cher un traducteur de Malayam (en plus qu'il faut en trouver un !) alors qu'il y a tant de livres Indiens écrits en Anglais (et tant de traducteurs qui prennent sans doute moins cher) ? Et, souvent, écrits en anglais pour l'exportation, à destination des Occidentaux en mal de jolie histoire exotique ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: O. V. Vijayan   Dim 15 Jan 2012 - 9:51

J'ai peur que tu n'aies raison eXPie, tout au moins si je me base sur mes deux dernières lectures indiennes. D'abord un livre très médiocre, Le charmeur de serpent, mais écrit en anglais par un Indien vivant aux USA, avec un côté exotique bien prononcé (rien que le titre) traduit très rapidement. Et Les légendes de Khasak, considéré d'après ce que j'ai pu lire (en anglais ) comme une date dans la littérature locale, le village ayant servi de modèle à Khasak est une sorte de lieu de pèlerinage, le livre est vraiment de qualité et très original, et on attend 35 ans une traduction. Et je n'ai pas la sensation qu'on en ait beaucoup parlé.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
avatar

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: O. V. Vijayan   Dim 15 Jan 2012 - 10:29

OUi, je le note aussi celui-là, j'ai été voir s'il avait été traduit en anglais et il y a quelques livres sur amazon, principalement d'occasion, les éditions ne sont probablement pas très récentes, mais 2 ou 3 romans sont dispos un recueil de nouvelles.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: O. V. Vijayan   Dim 15 Jan 2012 - 11:31

Alors d'après ce que j'ai lu, c'est l'auteur lui-même qui traduisait ses livres en anglais, et d'après sa traductrice française, dans le cas de Les légendes de Khasak, il aurait fait pas mal de modifications dans la version anglaise, et d'après elle, ce ne serait pas forcement dans le sens d'une amélioration, mais plutôt il aurait donné un ton plus mélodramatique et sentimental à cette adaptation de son oeuvre. Pour les autres livres, il n'y a de toute façon pas le choix, cela n'existe pas en français.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: O. V. Vijayan   Dim 15 Jan 2012 - 14:45

eXPie a écrit:
bix229 a écrit:
Je note... Très peu traduit en français, mais le problème des traductions reste un mystère...
J'ai trouvé ça logique. Les éditeurs se disent que, dans leur catalogue, il faut des livres Indiens. Pourquoi payer cher un traducteur de Malayam (en plus qu'il faut en trouver un !) alors qu'il y a tant de livres Indiens écrits en Anglais (et tant de traducteurs qui prennent sans doute moins cher) ? Et, souvent, écrits en anglais pour l'exportation, à destination des Occidentaux en mal de jolie histoire exotique ?

J' ajoute que si quelques romans indiens écrits directement en anglais sont parfois bons, on sent immédiatement que certains d' entre eux sont écrits totalement pour les yeux d' ocidentaus, ébaubis, avides d' exotisme, de pitoresque, de mièvreries à la sauce Bollywood. je ne ciiterai aucun nom, mais il y a beaucoup de pavés dans le tas... Et puis il y a quand meme aussi de très bons livres écrits en aglais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: O. V. Vijayan   Dim 15 Jan 2012 - 18:00

bix229 a écrit:
J' ajoute que si quelques romans indiens écrits directement en anglais sont parfois bons, on sent immédiatement que certains d' entre eux sont écrits totalement pour les yeux d' ocidentaus, ébaubis, avides d' exotisme, de pitoresque, de mièvreries à la sauce Bollywood. je ne ciiterai aucun nom, mais il y a beaucoup de pavés dans le tas... Et puis il y a quand meme aussi de très bons livres écrits en aglais...
Ah oui, Narayan, par exemple ; il écrivait en anglais mais c'est très bien.
L'Inde est un drôle de pays, parfois la langue anglaise sert à ce que deux Indiens, qui ne parlent pas la même langue, se comprennent (je l'ai vu, ça m'a fait bizarre).

La tentation du pittoresque et du succès "facile" (mais pas tant que ça, finalement, vu le nombre de livres écrits) doit être vraiment tentant. Tous les ans (en tout cas à une époque), un roman Indien avait un grand succès dans les pays anglo-saxons, avides d'un peu de pittoresque. Et comme les anglo-saxons sont assez réticents vis-à-vis des traductions (mais cela change peut-être ?), ils lisent des livres directement écrits en anglais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Igor
Zen littéraire
avatar

Messages : 3524
Inscription le : 24/07/2010
Age : 64

MessageSujet: Re: O. V. Vijayan   Mar 10 Juil 2012 - 10:08

Les légendes de Khasak
Le livre idéal lorsque l'on veut après des lectures "très occidentales" changer de culture, de regard, de rythme ou de perception de l'existence.
Vijayan nous entraine complètement ailleurs. Le petit bourg de Khasak, minuscule, tout juste un hameau au bord du monde devient dans ces légendes le centre de l'univers où mythes et réalité font le quotidien des habitants. On est entrainé dans des histoires hors d'une temporalité contemporaine, passé et présent existent dans le même moment. On entend bien quand même un bruissement qui voudrait montrer que pas loin, le monde change, mais il reste très diffus.
Le commentaire d'Arabella exprime bien la teneur de ce livre. Oui, on est parfois perdu parce que cela va très vite, et la relecture de passages (à défaut du livre en entier) est immédiatement nécessaire pour comprendre certains passage.
Le genre de livre bien plus grand que le format sous lequel il existe.
Un livre que quelqu'un comme Marko pourrait proposer à un Apichatpong Weerasethakul pour son prochain film...


_________________
Tranquille comme mon chien qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: O. V. Vijayan   Mar 10 Juil 2012 - 10:46

Je suis contente que cela t'aies plu Igor, parce que c'est un livre que j'ai vraiment aimé et dont je garde trace. C'est sûr que cela demande un peu d'efforts, mais comme tu le dis, cela permet un vrai dépaysement, loin des circuits touristiques habituels.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: O. V. Vijayan   

Revenir en haut Aller en bas
 
O. V. Vijayan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature asiatique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: