Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 [BD] Didier Tronchet

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Igor
Zen littéraire
avatar

Messages : 3524
Inscription le : 24/07/2010
Age : 65

MessageSujet: [BD] Didier Tronchet   Lun 16 Jan 2012 - 17:15



Né à Béthune le 29 septembre 1958, Didier Vasseur, dit Tronchet, se révélera comme un des dessinateurs les plus subversifs de la fin du XXe siècle, détournant les choses de la vie d'un couple de Français moyens pour en tirer de mini-épopées délirantes dans son célèbre "Raymond Calbuth". Ce personnage fut lancé dans le magazine MÉTROPOCHE, petite publication d'informations locales lilloises dont il fut rédacteur en chef de 1983 à 1986, après des études de droit et de journalisme. À force de volonté et de travail, il inventera graduellement une écriture graphique d'une grande efficacité, au style personnel. Calbuth fera une escale dans PILOTE, puis passera chez Glénat en 1987. Tronchet va s'attacher à dynamiter les conceptions classiques de l'humour. Il parodie le héros traditionnel d'aventure dans trois épisodes de "Raoul Fulgurex", dessinés par Dominique Gelli pour Glénat. Il s'essaie aux strips humoristiques avec "La Bite à Urbain" et "Sacré Jésus !", deux volumes chez Delcourt aux titres révélateurs. Les maisons d'éditions les plus iconoclastes s'arrachent ses visions de personnages alternant grotesque accompli et grandes tragédies de la vie en société : "Les Damnés de la terre" (récits semi-réalistes chez Delcourt en 1987), la série des mésaventures loufoques de "Jean-Claude Tergal" (chez Audie depuis 1990), "La France au fond des yeux" dans le magazine L'ÉCHO DES SAVANES, le scénario de "Bienvenue à Welcome Land" pour Al Coutélis (chez Fluide Glacial/Audie en 1998) et celui de "Patacrèpe et Couillalère" pour Gelli chez Delcourt. Désormais assuré d'avoir les rieurs de son côté, il s'abandonne de temps à autre à des oeuvres plus sérieuses, telles que "Le Quartier évanoui" sur scénario d'Anne Sibran (Glénat, 1994) ou le très fleur bleue "Toi et moi" (Delcourt, 1998). Malgré une production devenue torrentielle, il trouve le temps de présenter en 1998 le diptyque "Houppeland" dans la collection "Aire Libre" : un récit épique inclassable où tragédie, humour loufoque, caricature du monde contemporain et fantaisie délirante sont finement dosés pour composer le plus joyeusement sinistre des régimes politiques. Jean-Claude Tergal a été porté à la scène et au cinéma par son auteur ("Le nouveau Jean-Claude", en 2002.

Texte © Dupuis


Son site officiel

_________________
Tranquille comme mon chien qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sylvain-
Envolée postale
avatar

Messages : 129
Inscription le : 29/05/2011

MessageSujet: Re: [BD] Didier Tronchet   Lun 16 Jan 2012 - 18:11

un auteur que j'adore - surtout pour la série Jean Claude Tergal, le Looser total, recordman du monde, surtout avec les nanas où toutes ses stratégies de dragues sont des fiascos absolus; des situations, des dialogues désopilants !!
certaines de ses BD (dont Tergal) ont été adaptés au théâtre je crois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 60
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: [BD] Didier Tronchet   Lun 16 Jan 2012 - 18:41

Bien joué, Igor !

Raymond Calbuth, ce héros du quotidien qui fait pâlir d'envie Superman, Batman et consorts ... Formidable.

La bite à Urbain vaut le détour, si j'ose dire. Quant à Sacré Jésus, c'est quelque chose !



J'aime beaucoup ses albums "sérieux" aussi, scénarisés par sa femme, et parus dans la collection Aire Libre, chez Dupuis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Igor
Zen littéraire
avatar

Messages : 3524
Inscription le : 24/07/2010
Age : 65

MessageSujet: Re: [BD] Didier Tronchet   Lun 16 Jan 2012 - 19:00

Je suis pour ma part un inconditionnel de Raymond Calbuth!
Quelques albums:

Raymond, c'est un fils du vent, sa devise: jamais plus de 50 ans avec la même femme...

_________________
Tranquille comme mon chien qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 27
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: [BD] Didier Tronchet   Lun 16 Jan 2012 - 21:21

Tronchet j'aime bien dans Fluide Glacial mais je ne me suis jamais vraiment attardée sur un de ses albums... jemetate
Ce sera chose à faire. Le Raymond Calbuth a l'air sympa sur ses couvertures d'album.

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Exini
Zen littéraire
avatar

Messages : 3065
Inscription le : 08/10/2011
Age : 45
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: [BD] Didier Tronchet   Mer 1 Fév 2012 - 18:49

Il méritait un sujet, ne serait-ce que pour son humour noir (très noir) ou loufoque, quasi-absurde - Ha, Raymond complimentant sa femme : "Tu es la 3 000 000 ème plus belle femme du monde !" (pas mal sur 3,5 milliards) -
Pour ma part, j'ai une réelle faiblesse pour "Raymond Calbuth" et les "Damnés de la terre associés", surtout les trois premiers tomes "Stars d'un jour...", "Stars toujours !" et "Jours de stars".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 27
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: [BD] Didier Tronchet   Lun 12 Mar 2012 - 16:59

Raymond Calbuth – Tome 1 : Fils du vent (1987)


Vous que la vie ennuie. Vous que la vie terrasse. Prenez donc exemple sur Raymond Calbuth, baroudeur des temps modernes, accompagné de sa douce et tendre Monique, frétillante gazelle.
Chaque matinée signe le départ d’une nouvelle et insaisissable journée. Les défis, dès la première minute d’éveil, se succèdent dans une course effrénée. Raymond doit passer aux toilettes avant Monique, réussir à lui subtiliser discrètement la théière sans perdre le monopole sur le beurrier, dévisser le couvercle du pot de confiture sans y laisser ses bras et ne surtout pas renverser son bol de lait chaud… Il en va de l’honneur ! Si Raymond faillait à ce parcours du combattant qu’il surmonte sans broncher, que diraient les millions de français qui écoutent le récit de ses aventures à la radio ? Comment pourrait-il perdre la face devant ses voisins qui, chaque matin, saluent ses victoires et regrettent ses défaites lorsqu’il passe devant le seuil de leur appartement, triomphant, pour aller acheter le journal et faire quelques courses à la supérette du coin ?


La vie renouvelle ses dangers à chaque seconde ! Lorsque certains grommellent à l’idée de perdre leur temps aux réunions de copropriété, Raymond en profite pour lancer ses revendications dans la recherche d’un accord de paix internationale. Abasourdi par la quantité de morts provoqués par les accidents de la route, il chausse ses charentaises et part à l’assaut des premières voitures qui lui tombent sous le nez, déterminé à les éradiquer définitivement. Mais une telle velléité ne plaît pas à tout le monde, et Raymond sait qu’il est menacé. Ainsi s’étonne-t-il, certains matins, que le beurre ne lui explose pas à la figure, que la chasse d’eau ne se transforme pas en tsunami prêt à l’engloutir, et que la confiture ne s’échappe pas des trous de sa tartine. Personne ne désire donc mettre fin à son existence tumultueuse ? Calbuth, presque déçu, peut heureusement compter sur Monique qui n’hésite pas à truffer de pièges son quotidien afin de lui prouver qu’il est un homme qui attise encore les rancœurs mal digérées. Pauvre Monique… Entièrement dévouée à la cause de son Raymond, se doute-t-elle qu’elle ne fait que traverser son existence ? Connaît-elle l’instabilité de ce fils du vent, qui s’est fixé comme règle de ne jamais rester avec la même femme plus de 50 ans ?


Raymond et Monique constituent les antidotes ultimes à la routine. Au premier abord, ils ne semblent pas mieux lotis que les Bidochons, autre couple de beaufs pour qui le quotidien n’est qu’une longue et morne plaine d’habitudes, d’ennuis et d’agacements. Là où Raymond et sa gazelle se différencient, c’est dans leur enthousiasme débordant, leur amour effréné d’une vie qui n’a pas grand-chose à offrir. Leur imagination est le remède ultime à l’aphasie.
Le quotidien est une aventure sans cesse renouvelée. Il suffit de savoir en saisir les détails insignifiants, à la manière drôle et absurde de Raymond et Monique. Alors, prêts à battre le record d’ouverture de vache-qui-rit ? 13’’45 au compteur… Enfilez vos charentaises !


Citation :

- Nous devons vivre chaque jour comme si les galaxies et l’univers entier devaient s’engloutir demain…
- Ah non ! Demain c’est pas possible, on a un scrabble chez les Gaburnot.
- Bon alors comme si les galaxies et l’univers entier devaient s’engloutir après-demain.
- Ok ! Après-demain ça marche. Ou alors on peut faire ça dimanche soir, si tu veux. Le film, on l’a déjà vu…




_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Exini
Zen littéraire
avatar

Messages : 3065
Inscription le : 08/10/2011
Age : 45
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: [BD] Didier Tronchet   Lun 12 Mar 2012 - 18:06

bravo
Qui aurait pu mieux décrire la vie trépidante de Raymond Calbuth, l'"Idiana Jones" du 13ème étage ? Avec la ceinture de la robe de chambre pour fouet et le couteau à beurre pour machette, bien sûr !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 27
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: [BD] Didier Tronchet   Dim 20 Mai 2012 - 15:25

Raymond Calbuth – Tome 2 : A la conquête du globe (1988)


La vie de Raymond Calbuth devient franchement plus palpitante dans ce second tome de la série… Il va falloir s’accrocher pour ne pas tomber du caddie de supermarché !

Raymond Calbuth, la soixantaine bien révolue, a compris qu’il était temps pour lui de faire ses armes dans la politique. Comprenez, Reagan ni Gorbatchev ne peuvent se passer de ses conseils, de son âme de vainqueur et de diplomate… A tel point que Calbuth (le Raymond, pas le caleçon), décide finalement de tout laisser tomber pour laisser ces deux femmelettes de Reagan et de Gorbatchev se débrouiller tout seuls. Marre de devoir tout faire ! Ils sont assez grands maintenant pour comprendre que la paix de l’humanité peut être atteinte à travers une bonne partie de Scrabble.


Plutôt que de perdre son âme dans les affres de la vie politique, Raymond se tourne plutôt vers sa douce et tendre Monique. Ses bigoudis n’ont rien perdu au charme de sa jeunesse… Mais pour raviver un amour qui risque malgré tout de s’effriter d’ici quelques trente ou quarante années, Raymond se démène et rivalise d’inventivité pour procurer du frisson à sa vie de couple… Et c’est parti pour de folles escapades ! Partis au flambeau dans l’exploration de leur propre appartement, considéré à la manière d’un tombeau égyptien, ils découvrent d’antiques objets sacrés, tel le calendrier 1987 de Ronchin… Ceci fait, pourquoi ne pas passer les vacances d’été en promenade dans le métro ? Les stations « Danone Nature », « Monsieur Meuble » ou « Omo sans Bouillir » sont porteuses de l’indéniable charme exotique des contrées lointaines, accessibles aux seuls porte-monnaie bien fournis.


On le comprend, ce deuxième tome de la série se veut plus intime que le premier. Raymond Calbuth, plein d’une générosité sans égale, fournit également au lecteur pauvre moult idées lui permettant de partir en vacances à bas prix ; au lecteur macho il essayera d’infuser sa divine galanterie, et lui apprendra qu’un voyage de noces dans la salle de bains de l’appartement conjugal peut donner des ailes à deux pauvres colocataires qui n’avaient jamais commencé à s’ignorer…


Citation :
-Mais tu vois, Monique, y a un truc injuste : le type qui nage le 100 mètres-brasse en 50 secondes ou qui court le 110 mètres-haies en 13 secondes, c’est un superman adulé par le public, et moi quand je dis au bistrot que je fais l’amour à ma femme en 12 secondes, je passe pour une lopette.
Citation :

Le soleil va s’éteindre dans 5 milliards d’années. Ils l’ont dit à la radio. C’est la fin du système solaire. Nous sommes foutus ! Tu te rends compte… Dans à peine 5 milliards d’années… J’aurai jamais le temps de faire tout ce que j’ai prévu ! Même en comptant les jours fériés !

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
colimasson
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 27
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: [BD] Didier Tronchet   Sam 26 Mai 2012 - 21:56

Raymond Calbuth - Tome 3 : Bourreau des coeurs (1989)


Calbuth un jour, Calbuth toujours. On le passe à la machine, il revient propre quoiqu’un peu plus élimé à chaque fois… Mais il suffit de le porter avec une paire de chaussettes différentes pour en renouveler l’intérêt. Avec Raymond, ça marche comme ça.

Au bout du troisième tome, on commence à être habitué à ses loufoqueries et à ses habitudes peu communes, même s’il se démène tout son saoul pour trouver de nouvelles manières de relancer l’intérêt. Sans doute influencé par la mode des reality shows, il s’imagine livrant une lutte sans merci dans les conversations qu’il mène avec ses pauvres voisins, lorsque ceux-ci pensaient seulement être invités à prendre le thé autour d’une nappe à carreaux. Qui propose les sujets de conversation les plus originaux ? Qui maîtrise le mieux la thématique des fuites d’eaux qui causent la sinistrose de l’immeuble ? Qui propose les divertissements les plus intéressants ? Assurément, Raymond Calbuth, lorsqu’il passe un diaporama de ses radiographies de poumons, bat la concurrence à plate couture. Peu d’autres originalités dans cet album. On y retrouve surtout des leitmotiv qui jouent sur le comique de répétition –pas facile à manier car il faut savoir doser.


Plus très surprenant le Calbuth dans ce troisième tome… En même temps, il semble plus familier, et transporte plus facilement le lecteur avec lui dans les folles embardées de son esprit. Moins de surprises mais plus d’attendrissement devant cette personnalité hors-norme de la BD beauf. La routine commence à s’installer ? Gare…

Pour les artistes en herbe qui souhaiteraient se pencher sur le cas Calbuth :



Pour les anatomistes désireux d'étudier la composition morphologique du couple :



Citation :
- Ah dis donc ! On est vraiment envahis par les sondages ! Y en a même sur les paquets de biscuits.
- Ah bon ? Et qu’est-ce que ça donne ?
- « Chocolat : 25%. Farine de froment : 20%. Matière grasse : 30%. Agent émulsifiant : 0,3%. Sans opinion : 0% ». Remarque c’est intéressant. Je savais pas que le chocolat ne recueillait que 25% des suffrages.

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Exini
Zen littéraire
avatar

Messages : 3065
Inscription le : 08/10/2011
Age : 45
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: [BD] Didier Tronchet   Dim 27 Mai 2012 - 10:50

Si Raymond commence à te lasser, commence la saga des damnés de la terre associés, "Stars d'un jour", "Stars toujours", "Jours de stars" (ce sont ceux que j'ai lu).
Du pur Tronchet, mais versé dans l'humour noir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 27
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: [BD] Didier Tronchet   Dim 27 Mai 2012 - 21:59

Petite baisse de rythme avec ce tome 3, mais j'ai lu le tome 4 et ça repart un peu...

Je note les titres que tu me conseilles. Je n'ai jamais entendu parler de cette saga...

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Exini
Zen littéraire
avatar

Messages : 3065
Inscription le : 08/10/2011
Age : 45
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: [BD] Didier Tronchet   Dim 27 Mai 2012 - 22:38

Attention, ce n'est plus du tout "Raymond Calbuth". Peut-être plus ironique/cynique qu'humour noir ? Je ne saurais te dire, ma conception de l'humour noir est peut-être faussée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 27
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: [BD] Didier Tronchet   Lun 28 Mai 2012 - 18:52

Exini a écrit:
Attention, ce n'est plus du tout "Raymond Calbuth". Peut-être plus ironique/cynique qu'humour noir ? Je ne saurais te dire, ma conception de l'humour noir est peut-être faussée...

Ah ah ! Ca ne me fait pas peur swing

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
colimasson
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 27
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: [BD] Didier Tronchet   Dim 3 Juin 2012 - 15:50

Raymond Calbuth - Tome 4 : Chasseur de gloire (1992)


Raymond reprend un peu du poil de la bête… Après s’être relativement reposé dans le tome 3, ce nouveau volume de la série lui permettra de déployer les forces ardentes de sa soixantaine bien révolue. Le voici prêt à s’imposer de nouveau sur le devant de la scène.


Il était temps… Reagan et Gorbatchev ne font rien de bon. Pourquoi ne pas réunir tout le gratin politique au coin de la table formica, à la bonne franquette, comme au temps de Yalta ? Etrangement, personne ne répond à l’invitation du pauvre Calbuth. Son aura se serait-elle dispersée ? Bien décidé à affronter la vérité, Raymond ouvre le dictionnaire et cherche l’entrée « Calbuth ». Calbuth, Calbuth… Que dit-on à son propos ? Vieux caleçon usé ? Quoi ? C’est là tout le souvenir qu’il laisse à cette troupe d’indigènes lettrés à l’origine du dictionnaire, troupe qu’il a pourtant sauvée, du haut de la grandeur de ses idées révolutionnaires ?
Qu’à cela ne tienne, Raymond troque son costume de sauveur du monde et emprunte celui du flibustier en charentaises, justicier déchu et rabaissé par les mœurs modernes. Il œuvre à l’ombre des coulisses des programmes télévisés et sauve les héroïnes torturées de ses films préférés en appelant la régie de TF1. Il ne méprise pas non plus la culture underground et son esprit critique, amateur de bonnes toiles, l’encourage à aller voir plusieurs fois de suite le grand cru « Embroche-moi par tous les trous ». Est-ce à force de se laisser influencer par l’état d’esprit contestataire de ces séries Z que Raymond finira par s’adonner à la criminalité ? Quoi qu’il en soit, les images à collectionner de zébus disparaissent les unes à la suite des autres dans les boîtes de Vache-qui-rit de la supérette du coin…


Nous aurions pu craindre que Raymond ne finisse par nous lasser avec ses habitudes de bon vieux papi-gâteau. Ce quatrième tome de la série nous prouve que ce n’est pas (encore ?) le cas et vient raffermir la foi des lecteurs dévoués à la cause de Saint-Calbuth !

Attention : une astuce du tonnerre, spécialement pensée par Raymond pour vous (imbécile lecteur !) :




Citation :
Comment faire du feu sans allumettes ? Tu veux faire du feu mais tu n’as pas d’allumettes ?
- Non
Alors, fouille tes poches… Tu as peut-être un briquet ?
- Oui !!
Eh bien, utilise le briquet, c’est aussi bien.
- Ah oui ! Pas con !!

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [BD] Didier Tronchet   

Revenir en haut Aller en bas
 
[BD] Didier Tronchet
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Présentation Didier
» didier bariani et droit du foot
» ANTOINE Didier (né à BREST en 1962)
» Didier Pironi
» Yvetot au temps de la Grande Guerre, nouvel ouvrage de Didier Clatot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Les Bédés et mangas-
Sauter vers: