Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Christophe Cousin

Aller en bas 
AuteurMessage
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Christophe Cousin Empty
MessageSujet: Christophe Cousin   Christophe Cousin Icon_minitimeLun 6 Fév 2012 - 13:40

Christophe Cousin Christ10

né en 1976, Christophe Cousin est un réalisateur, un voyageur écrivain et un aventurier.

après des études de lettres, de commerce et de sciences, il décide en 2002 de découvrir le monde en prenant son vélo. Le périple durera plus de deux ans et lui permettra de découvrir 27 pays du monde entier, il fera même un tour par la case prison en Syrie et parcourera plus de 30000 kilomètres. De cette expérience, il tire un livre : Le bonheur au bout du guidon.

de 2005 à 2007, Christophe Cousin effectue un second voyage (fait d'aller et retour) qui le conduit sur les traces des Utopies et des mouvements alternatifs qui tentent de vivre autrement dans le monde, le livre qui accompagne ce voyage s'intitule Sur la route des Utopies.

Depuis 2007, Cousin voyage pour découvrir les nomades du monde, les vagabonds, les itinérants, les hobos et s'intéresse au rapport de ces marginaux avec les no man's land qu'ils traversent. Il devient ainsi réalisateur de documentaires qui le conduisent de la Sibérie au Sahara en passant par le bush australien et jusqu'en Amazonie.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Christophe Cousin Empty
MessageSujet: Re: Christophe Cousin   Christophe Cousin Icon_minitimeLun 6 Fév 2012 - 14:08

Christophe Cousin Christ11

Sur la route des Utopies convie le lecteur à un voyage vers des communautés désireuses de vivre autrement leur rapport au monde. Le lecteur se voit ainsi partir pour Vilnius, Copenhague, Pondichery, Twin Oaks et bien d'autres villes américaines, à la découverte de ces hommes et de ces femmes qui désirent vivre de manière légèrement décalée leur humanité. La plupart de ces communautés revendiquent les mêmes règles : mise en commun des savoir-faire, respect de l'autre, vie non-violente, absence de voitures... Pour chaque communauté le constat de Cousin est plutôt lucide et même quelque peu amer : les anciens, ceux qui vivent là depuis plus de vingt ans sont revenus de leur rêve mais ne peuvent plus vivre au sein de la société classique, ils en sont exclus depuis trop longtemps pour pouvoir y être à nouveau intégrés et les jeunes ne font que passer, ils restent quelques mois puis repartent, désireux de retrouver la société (de consommation) ou de poursuivre leur recherche d'un mode de vie alternatif. Les communautés survivent plus qu'elles ne vivent, elles vivotent du tourisme qu'elles génèrent mais on assiste ici à une lente déliquescence du rêve de lendemain solidaire. On s'ennuie surtout dans ces mondes utopiques.

Ce livre est avant tout un livre qui parle de son auteur et qui en parle très bien, les Utopies recherchées ne semblent être que des prétextes à une vie de bougeotte et de quête, à une vie de lecteur riche en rencontres (de nombreux écrivains utopiques sont évoqués de Thomas More à Jack Kerouac en passant par Charles Fourrier, Swift et bien d'autres), le texte est là pour ouvrir des pistes plus qu'apporter des réponses, les communautés visitées sont parfois à peine esquissées, elles ne sont que des prétextes à une course jamais interrompue vers un idéal impossible à atteindre.

Un livre qui se lit avec un grand plaisir tant le style de l'auteur est agréable, fluide, glissant ici ou là quelques références utiles, quelques rencontres marquantes qui laissent rêveur et un peu envieux (ah construire une cabane à la Thoreau près d'un lac et s'y laisser vivre...) ; un livre qui ne cherche pas à convertir son lecteur à un mode de vie alternatif mais qui interroge sérieusement la capacité de ces communautés à rester en phase avec la société et non l'inverse.

A la fin du livre, on regrette que la DeSoto rouillée (voir la photo de couverture) soit revendue car on avalerait bien encore quelques pilules d'utopie pour rêver quand même encore un peu.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Christophe Cousin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bonne fête Christophe
» Christophe Robin embauché par la "Socata"
» zik trad en Cotentin (association) et région Vire
» région géniale à visiter au centre de nulle part
» SV et entreprenariat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature non romanesque (par auteur ou fils spécifiques) :: Voyages-
Sauter vers: