Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Radhika Jha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Radhika Jha   Sam 11 Fév 2012 - 10:04

Radhika Jha (1970 - )



Source : Wikipédia

Radhika Jha, née à New Delhi en 1970, est une romancière indienne, ayant grandi à Bombay puis dans un pensionnat himalayen. Elle a fait ses études à l'Université de Chicago. Recrutée comme stagiaire à l'ONU, elle a découvert la France et la Suisse. De retour en Inde, elle a travaillé pour la Rajiv Gandhi Foundation. Son premier roman L'Odeur a reçu le prix Guerlain en 2002.




L'éléphant et la Maruti


Il s'agit d'un recueil de trois nouvelles, le lien entre elles est qu'elles se passent à Delhi, et la ville ainsi que le rapport des personnages à cette ville est un élément important dans les récits.

L'un des thèmes des récits est une opposition entre des Indiens occidentalisés, vivant dans une aisance matérielle, ayant suivi des études et exerçant des professions intellectuelles et les Indiens miséreux, essayant de survivre au jour le jour, d'une façon traditionnelle. Les premiers pour la plupart tentent d'ignorer les seconds, les considèrent comme une nuisance. Les deuxièmes s'adaptent tant bien que mal aux premiers, tentant de tirer d'eux leur subsistance. C'est étonnement dur parfois, on est confronté à une société dans laquelle la notion d'égalité, y compris de dignité et de respect, n'est même pas une sorte de vague programme, mais presque quelque chose d'inconcevable.

J'ai été un peu déçue par la façon dont l'auteur traite ses personnages, en survolant, on aimerait un peu plus savoir d'eux, les suivre, parce que là on entrevoit, mais on reste sur sa faim, alors que certains semblent intéressants. Les récits étant plus basés sur les descriptions des personnes que sur une action, cette manière de ne pas approfondir les portraits casse un peu l'accroche des histoires.

Mais c'est indéniablement séduisant, j'aimerais lire un roman d'elle pour voir ce qu'elle donne dans un récit plus long, dans lequel le développement des personnages et intrigues est nécessaire.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)


Dernière édition par Arabella le Sam 11 Fév 2012 - 16:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Radhika Jha   Sam 11 Fév 2012 - 16:54

Merci pour ce fil
j'ai lu "L'odeur" et il me reste un sentiment d'une lecture agréable, mais qui manquait un peu de 'consistance'
Un livre qui est destiné pour une lecture d'été Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Radhika Jha   Sam 11 Fév 2012 - 16:59

C'est cela Kenavo, ça maque de consistance. Tu confirme mon impression.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Radhika Jha   Dim 12 Fév 2012 - 11:39

Arabella a écrit:


Mais c'est indéniablement séduisant, j'aimerais lire un roman d'elle pour voir ce qu'elle donne dans un récit plus long, dans lequel le développement des personnages et intrigues est nécessaire.

Evite L'Odeur, c'est vraiment mauvais... :apeur:
Des personnages auxquels on ne parvient pas à croire tellement ils sont bâtis à coups de clichés et qui n'arrivent qu'à être antipathiques...Rien ne se développe sur la longueur, tant au niveau de l'analyse psychologique que de l'intrigue on reste dans la superficialité et les stéréotypes (ceux sur Paris s'ajoutant à ceux sur l'Inde, c'est dire...).
Pour des nouvelles sur l'Inde mettant en scène le fossé social et culturel dont tu parles, je te conseillerais plutôt Mes seuls dieux, d'Anjana Appachana (chez Zulma), là c'est très réussi.
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Radhika Jha   Dim 12 Fév 2012 - 12:24

Déjà que je n'étais que moyennement convaincue par le livre de nouvelles, tout ce que vous écrivez me fait penser qu'il vaut mieux que j'évite le reste. Merci. Wink

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Radhika Jha   

Revenir en haut Aller en bas
 
Radhika Jha
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature asiatique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: