Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Homero Aridjis [Mexique]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Constance
Zen littéraire
avatar

Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

MessageSujet: Re: Homero Aridjis [Mexique]   Mer 22 Fév 2012 - 8:35



Un poème d'amour


Quand je parlerai avec le silence

quand je n'aurai qu'une suite
de dimanches gris à te donner

quand je n'aurai qu'un lit vide
pour partager avec toi un désir
qui ne satisfera plus des corps de ce monde

quand les paroles en castillan ne m'aideront plus
pour te dire ce que je serai en train de voir

quand je serai privé de voix de regard de mouvement

quand loin de moi j'aurai jeté
la peur de mourir de n'importe quelle mort

quand je n'aurai plus le tremps d'être moi-même
ni envie d'être quelqu'un que jamais je n'aurai été

quand je n'aurai plus que l'éternité à t'offrir
une éternité de riens et d'oublis

une éternité dans laquelle je ne pourrai plus ni te voir
ni te toucher te rendre jalouse ni te tuer

quand à moi-même je ne me répondrai plus
et que je n'aurai plus ni jour ni corps

alors je serai à toi
alors je t'aimerai pour toujours


(Extrait de ""Le poète en voie d'extinction")


Dernière édition par Constance le Ven 24 Fév 2012 - 10:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Homero Aridjis [Mexique]   Mer 22 Fév 2012 - 20:42

un poème d'amour ?

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Zen littéraire
avatar

Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

MessageSujet: Re: Homero Aridjis [Mexique]   Ven 24 Fév 2012 - 10:21

Bédoulène a écrit:
un poème d'amour ?


Ton intervention est la bienvenue, Bédoulène, puisqu'elle me permet de corriger une erreur. En effet, ce poème est extrait de "Le poète en voie d'extinction", et non de "Poèmes rêvés".
L'ouvrage s'ouvre sur ce "Poème d'amour" qui, à mon sens, exprime l'impossibilité de vivre sereinement un amour absolu, le temps de notre passage terrestre ... néanmoins, sous forme d'excuse, voire de regrets de n'être qu'un homme faillible, il est une déclaration d'amour à sa compagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Zen littéraire
avatar

Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

MessageSujet: Re: Homero Aridjis [Mexique]   Jeu 28 Mar 2013 - 10:37




Seul comme un clou dans le mur

seul comme un portrait dans un tiroir

seul comme une abeille morte
dans une rue du District Fédéral


seul comme une pièce
dans la poche d'un pauvre


seul comme un homme dans la multitude

seul comme une chaussure trouée

seul comme une cuillère
sur la table de la femme absente


seul



(Extrait de "Le poète en voie d'extinction")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Homero Aridjis [Mexique]   Jeu 28 Mar 2013 - 11:19

Simple, évocateur, juste et touchant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Zen littéraire
avatar

Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

MessageSujet: Re: Homero Aridjis [Mexique]   Lun 22 Avr 2013 - 21:14

coline a écrit:
Simple, évocateur, juste et touchant...


Rien à ajouter à ton commentaire. sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Zen littéraire
avatar

Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

MessageSujet: Re: Homero Aridjis [Mexique]   Lun 24 Juin 2013 - 12:41

Le vide 
(pièce en un acte)


Une chambre. Sur les murs, pas de tableau,
une fissure, une tache, une araignée.
Du plafond, à des cordons pelés
pendent deux ampoules fondues.
L'entrée, sans porte, donne sur un mur vert sale.
La fenêtre, à la vitre cassée, n'a pas d'heure.
Dans un coin, une table sans rien.
Dans le silence qui suit, on n'entend ni pas, 
ni voix, ni craquement.
Dans la chambre, personne. Personne ne vient.
La pièce peut durer une minute ou toute une vie. 


(Extrait de "Le poète en voie d'extinction", in Les poèmes solaires)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Zen littéraire
avatar

Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

MessageSujet: Re: Homero Aridjis [Mexique]   Sam 12 Oct 2013 - 13:39

.


Regarde, Marie,
les feuilles de l'automne



Regarde, Marie, les feuilles de l'automne,
les plus simples ne sont pas tombées,
mais les grandes, le vent les emporte.
Regarde, Marie, le destin des corps,
les plus fragiles vont par les rues,
alors qu'aux plus forts le temps met un terme.
Regarde, Marie, les grands monuments
sur lesquels les pigeons fientent,
tandis que les petits restent indemnes.
Regarde, Marie, la gloire de bien des gens
est écrite sur du papier de toilettes.



(Extrait de "L'ange des mystères quotidiens", in "Les poèmes solaires" précédé de "Le poète en voie d'extinction" et suivi de "Baleine grise"/ Mercure de France)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Zen littéraire
avatar

Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

MessageSujet: Re: Homero Aridjis [Mexique]   Mer 22 Jan 2014 - 11:45

.

Portrait de mon père avec ciseaux




Il pleut sur Contepec, mon père est dans sa boutique,
dans sa main la paire de ciseaux s'ouvre comme deux couteaux.


Les ciseaux en se fermant entament la pièce de coton,
tissu de pauvre,
comme si la vie se vendait au centimètre.


Le mètre sur le comptoir ignore ce qu'il se mesure,
à moins que son bois mesure en secret la tristesse de mon père ?


Commerçant et client paraissent découpés par les mêmes ciseaux
ceux de la tristesse sans raison ni limites.


Il pleut sur Contepec, l'après-midi pavé s'avance dans la rue
vers la maison où ma mère cuit les pêches.


C'est un après-midi vert qui court par les collines et ouvre
la porte cochère
porte de toute merveille.



(Extrait de "Le poète en voie d'extinction", in "Les poèmes solaires et suivi de Baleine grise"/ préface Yves Bonnefoy / Mercure de France)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Zen littéraire
avatar

Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

MessageSujet: Re: Homero Aridjis [Mexique]   Sam 10 Mai 2014 - 11:28

.



Pyramide du Soleil, Teotihuacán



Pyramide du Soleil, Teotihuacán




Les couteaux du Soleil
coupent en deux les nuages,
tandis qu'à l'horizon
aux mille feuilles d'or,
les morts du jour,
aux mains brisées,
offrent leurs yeux
au dieu qui décline.



(Extrait de "L'ange des mystères quotidiens", in "Les poèmes solaires précédé de "Le poète en voie d'extinction" et suivi de "Baleine Grise")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Homero Aridjis [Mexique]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Homero Aridjis [Mexique]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» L'Impact au Mexique: un match (presque) sans lendemain
» Marée Noire 1/07/2010 dans le golfe du Mexique : Pétition de PETA pour que BP soit reconnu et accusé de crime contre les animaux
» Haricot Mexicain : échec au brevetage du vivant
» Calavera (Halloween)
» Cuisses de poulet à la mexicaine - Lunesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Poésie (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: