Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Béatrice Poncelet [Suisse]

Aller en bas 
AuteurMessage
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Béatrice Poncelet [Suisse]  Empty
MessageSujet: Béatrice Poncelet [Suisse]    Béatrice Poncelet [Suisse]  Icon_minitimeMer 22 Fév 2012 - 17:05

Béatrice Poncelet [Suisse]  61acb210

Béatrice Poncelet est née en 1947 en Suisse. Elle  a étudié aux Arts décoratifs  et s’est formée à la gravure à Genève.
Elle a pratiqué la gravure en Angleterre, en Italie et à Paris.
Faisant de nombreuses expositions, elle a été professeur de dessin en Suisse, puis de cinéma d'animation à l’INA à Paris.
Elle a écrit de nombreux livres pour enfants et a reçu de nombreuses récompenses.
Parmi lesquels:

Béatrice Poncelet [Suisse]  51q9x910    Béatrice Poncelet [Suisse]  51uwmh10      Béatrice Poncelet [Suisse]  410n3j10

Son dernier ouvrage (magnifique!), dans la véranda (édité  chez L’Art à la page), n’est pas un album pour la jeunesse.

Béatrice Poncelet [Suisse]  P10-1110


Dernière édition par coline le Mer 22 Fév 2012 - 17:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Béatrice Poncelet [Suisse]  Empty
MessageSujet: Re: Béatrice Poncelet [Suisse]    Béatrice Poncelet [Suisse]  Icon_minitimeMer 22 Fév 2012 - 17:24

« je souhaiterais offrir à chacun, ne serait-ce qu’un petit morceau de miroir »
(Béatrice Poncelet)

dans la véranda
Béatrice Poncelet [Suisse]  Poncel12

Ce "petit morceau de miroir" je l’ai bien reçu, et tenu entre mes mains le temps de la lecture…Posé depuis sur la table du salon, il appelle encore souvent mon regard et mes mains parfois à se tendre pour le saisir ou pour le caresser.

Quelle douceur dans ce livre ! Le papier, les couleurs, les mots qui jamais ne pèsent, bien qu’ils ne traduisent pas vraiment la légèreté !
La douceur est en apparence…
Douceur d’un lieu, la véranda, qui accueille pour un temps la soif d’isolement et de silence d’une femme au cœur de sa maisonnée.

« être seule ! oh…juste un moment…
besoin de calme, rêver, penser…lire probablement
dehors ? dedans ?...peut-être dans la véranda, pourquoi pas ? »

« personne, rien…quel bien ! et ce silence !!.
on ne m’en voudra pas, je le sais, ils prendront ça
comme une légère absence, passagère…
merveilleux ce sentiment de retrait ! juste le recul suffisant. »

« quelle tranquillité ! je n’en reviens pas ! ce calme
si nécessaire, trop souvent oublié, mis de côté,
toujours occupée…affairée, presqu’agitée, oui, c’est ça !
« la donna e aggitata » disait l’italienne…"


Dehors, le bruit des voix, des cris, des rires, des pleurs…
Dehors, parmi ce qui se dessine pour elle, les branches d’un prunier, comme une estampe.
Première divagation de la pensée …
Le souvenir d’une estampe, un « moment de grâce et d’exception »…
Et les interrogations de celle que l’on découvre artiste puis auteur :

« comment ose-t-on ensuite songer à reprendre son crayon,
ses propres pinceaux ?...vanité ? imbécillité ? ou simple nécessité
pour soi d’aller de l’avant, ne pas rester idiot, totalement impotent ? »

« …les mots, l’écriture, j’en parlais tout à l’heure,
j’y reviens…
le pouvoir et leur fascination bien sûr !!.
…mais de là à écrire…écrire vraiment !
c’est autre chose…
une écriture c’est rare, exigeant !
quelque chose de vital, d’urgent… »

« alors…choisir pour soi entre la plume et le pinceau ?
…être conséquent ! impossible ! »


Dans la véranda, la femme voudrait lire mais ce n’est pas si facile…Le livre reste ouvert. Dans cette pause, ce silence nécessaire à son ressourcement, son esprit vagabonde parmi les préoccupations, les souvenirs et les pensées qui l’occupent tout entière.
Son regard se pose sur les plantes autour, les pommes, le siège ajouré d’une chaise, une nécessaire réparation…
Elle remarque tout mais c’est dans ses pensées qu’elle s’attarde.
Les ombres sur le sol de la véranda se dessinent, et se déplacent et s’étirent.
Sur les pages au texte dense, illustrées, des mots sont dessinés, par-dessus le texte : des échos de l’extérieur ou des appels à elle destinés ?

Elle, elle est livrée au souvenir d’un paysage de bord de mer…A celui d’une émotion musicale, un instant si parfait qu’il l’a fait pleurer…Au charme d’un jardin de l’enfance…
Puis elle pense à ces « moments où l’âme effilochée ne sait plus à quoi s’accrocher »…
Se dévoilent aussi ses préoccupations et ses plaisirs de mère, de grand’mère peut-être…L’heure sucrée d’un goûter…
Puis l’inquiétude pour une vieille dame…
Et la douceur de l’amour, toujours :
« nous nous sommes arrêtés…ensemble…viens …
geste et tendresse que les années ont rendus transparents,
précieux,…peau, lèvres…tes mains…
étonnés encore…les deux…je t’aime. »


Je ne pouvais pas ne pas saisir le « miroir » tendu par Béatrice Poncelet …Comment ne pas m’y apercevoir ?
- Jusque dans le regret, comme elle, de ne pas savoir être plus légère…Légère comme ce couple de vieux gitans qu’elle a regardés danser…
- Jusque dans la tristesse de voir l’Art perdre sa majuscule au profit d’une valeur qu’il n’a plus que marchande…
« ces revues,
qui précisément parlent d’art, d’expositions,
de ce qu’on peut voir un peu partout en ce moment,
beaucoup de publicités, peu de vraies critiques, malheureusement,
bien des articles m’agacent, ne se référant qu’à l’argent,
soi-disante valeur de tout, confondant allègrement
les sommes énoncées, les modes, les engouements passagers
avec le réel intérêt de ce qui est présenté. »

- Jusque dans cette aspiration vitale au silence, à la solitude parfois (...mais s’ils pouvaient ne pas durer !)
« …mais vivre sans partager ne serait-ce qu’un verre,
du pain avec quelqu’un, un regard, rire ou pleurer…»


Le livre s'achève, qui nous a accaparés, emportés hors du temps, un moment...Un moment que le personnage, la narratrice, a volé pour le partager avec nous...
Cadeau (mais exigeant!) d'une pause au coeur d'un ouvrage superbement écrit et illustré...

Béatrice Poncelet [Suisse]  Poncel11

« plus d’ombre au sol, le vent est tombé. coucou !… on t’attend, tu sais ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Béatrice Poncelet [Suisse]  Empty
MessageSujet: Re: Béatrice Poncelet [Suisse]    Béatrice Poncelet [Suisse]  Icon_minitimeJeu 23 Fév 2012 - 8:28

conquise Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Béatrice Poncelet [Suisse]  Empty
MessageSujet: Re: Béatrice Poncelet [Suisse]    Béatrice Poncelet [Suisse]  Icon_minitimeMer 29 Fév 2012 - 15:11

kenavo a écrit:
conquise Very Happy

Je suis contente que tu aies repéré ce commentaire Kenavo...et qu'il t'ait "conquise".
J'aimerais qu'il puisse en conquérir d'autres...
C'est un livre d'atmosphère...On se plaira ou non dans le silence et la lumière de cette véranda...Mais ceux qui s'y plairont, s'y plairont vraiment! content
L'ouvrage est à caresser des yeux et des mains pour la beauté de ses images et la douceur de son exquis papier...
L'édition est d'une qualité rare.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Béatrice Poncelet [Suisse]  Empty
MessageSujet: Re: Béatrice Poncelet [Suisse]    Béatrice Poncelet [Suisse]  Icon_minitimeMer 30 Mar 2016 - 6:25

Béatrice Poncelet [Suisse]  A12
Miroirs
Citation :
Présentation de l’éditeur
Miroirs
pense-t-on que ces reflets,
fidèles parfois, peut-être… je l’admets !
déformés plus souvent, nous rassurent ?
qu’en t’y voyant, je m’imagine sans fin ?

qu’enfin on cesse de faire de toi un double,
une ombre qui nous sied… un autre moi,
et qu’on range ces miroirs !!!
on en gardera ici qu’un ou deux,
vérifier juste de temps en temps,
qu’une mèche, un col, un pli…
et pour les autres et bien…
tu as une idée ?

Sur les traces d’Alice au pays des merveilles, Miroirs nous entraîne sur les chemins de l’enfance, sur les chemins de la découverte de soi et de la filiation. On y apprend l’importance de savoir dire non ou d’énoncer clairement ce qu’on aime et ce qu’on déteste, pour savoir être unique malgré les ressemblances…

Mélangeant texte poétique et belles images, ces quarante pages emportent le lecteur dans un voyage autour d’un miroir et des questions de ce qu’on peut y voir.

Beaucoup de questions et beaucoup de réponses entre les lignes surgissent au cours de cette lecture (d’après la maison d’édition à partir de 10 ans, mais je doute très fort que de si jeunes lecteurs vont avoir tout le plaisir de ce livre… à moins qu’on les accompagne)

Les images sont d’une douceur inouïe et font tout le charme de ce beau livre au grand format.

Entrez donc dans ce royaume aux miroirs…

Béatrice Poncelet [Suisse]  Aa65

Béatrice Poncelet [Suisse]  Aa66

Béatrice Poncelet [Suisse]  Aa67


un commentaire plus fouillé: ici

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Béatrice Poncelet [Suisse]  Empty
MessageSujet: Re: Béatrice Poncelet [Suisse]    Béatrice Poncelet [Suisse]  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Béatrice Poncelet [Suisse]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tarte suisse aux pommes
» Brioche suisse
» Les moyens et l'organisation du Génie Suisse
» Commande Sigma possible en SUISSE ?
» CARMEX en Suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature belge et suisse (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: