Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 votre plus beau roman d'amour

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Ellcrys
Espoir postal
Ellcrys

Messages : 19
Inscription le : 26/06/2007
Age : 35

votre plus beau roman d'amour - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: votre plus beau roman d'amour   votre plus beau roman d'amour - Page 4 Icon_minitimeJeu 12 Juil 2007 - 14:20

Le plus beau livre que j'ai lu à ce jour est sans aucun doute "Tristan et Iseult".

Je le relis assez souvent car j'y trouve toujours beaucoup de plaisir.

Peut être que bientôt je lirais un livre d'amour qui sera encore mieux. On verra...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bibliodange.skyrock.com
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

votre plus beau roman d'amour - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: votre plus beau roman d'amour   votre plus beau roman d'amour - Page 4 Icon_minitimeVen 13 Juil 2007 - 10:34

Récemment j'ai lu 'Le Temps N'est Rien' (The Time Traveler's Wife) d'Audrey Niffenegger et moi qui n'aime pas les romans d'amour en général, je l'ai trouvé vraiment beau et émouvant celui-là entre roman d'amour et roman fantastique.
A recommander pour cet été (si éventuellement on en a un !).

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snark
Main aguerrie
Snark

Messages : 495
Inscription le : 11/05/2007
Age : 33
Localisation : ici

votre plus beau roman d'amour - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: votre plus beau roman d'amour   votre plus beau roman d'amour - Page 4 Icon_minitimeSam 14 Juil 2007 - 21:04

Salut Ellcrys
Avant de lire Tristan et Iseut pour la première fois, Francine, mon enseignante de français (à l'âge de 12 ans), l’a raconté en classe. Je me rappel comment certains passages soulevaient des vagues de tendres « Ooooh! » chez les filles de la classe… et comment la plupart des garçons, y compris moi, comprenaient rien à rien de leurs enthousiasme, mais aimaient ces moments où l’enseignante mettait de coté l’étude des damnées règles de grammaires pour raconter une partie de l’histoire… pqu’alors, on pouvait à loisir s’échanger des caricatures de celui-ci de celui-là : en dessiner, c’était notre passion du mois.

7 ans plus tard, j’ai lu ce célèbre classique. Et honnêtement, je n’en retiens aucun souvenir précis. Si je fouille un peu dans ma mémoire, me reviennent les combats de Tristan contre le dragon, mais rien concernant l’amour. Peu de romans d’amour m’ont fortement touchés (p-ê mm aucun). Par contre, grâce à toutes les suggestions des Parfumeurs, je crois que cela changera bientôt!


Le Temps n’est pas rien, d’Audrey Niffenegger. Je note aussi! Est-ce qu’il serait préférable de le lire en anglais, Domreader? À cause de la belle température d’été, qui fait drunken … j’ai ouvert mon premier roman en anglais : Alice in wonderland! Jusqu’ici, je n’ai aucune difficulté à le lire, malgré mon anglais pitoyable… Peut-être que les livres en anglais me sont accessibles, finalement. Si The Time Traveler's Wife est meilleur en anglais, j’oserai peut-être m’essayer à le lire en sa langue originale.Le plus difficile, ce serait alors d’être sensible à sa musicalité... Par ailleurs, jimagine que c'est cela qui se perd, la musicalité, lorsqu'on traduit un livre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophie
Sage de la littérature
Sophie

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 43
Localisation : Tahiti

votre plus beau roman d'amour - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: votre plus beau roman d'amour   votre plus beau roman d'amour - Page 4 Icon_minitimeDim 22 Juil 2007 - 23:26

Margot a écrit:
cela fait quelques jours déjà que la question du plus beau roman d'amour me trotte dans la tête... en vain.

Curieusement, les noms qui me sont venus spontanément ne sont pas à proprement parler des romans d'amour : Un Amant très vétilleux, d'Alberto Manguel et Les belles endormies de Kawabata.

Bizarre. Je m'interroge encore.

Et pour L'Amant de lady Chatterley, comme Chatperlipopette, je n'ai jamais pu le terminer. Il faudrait que je voie s'il "passe' maintenant (maintenant que j'ai un peu vécu, quoi ! Laughing )

Les belles endormies effectivement, n'est pas un roman d'amour typique puisqu'il évoque une forme d'amour assez particulière mais...

Je crois que je n'aime pas vraiment les romans d'mour "pur", ça m'ennuie souvent ou je trouve les sentiments décrits ridicules;mais il y a des exceptions:

Meuse l'oubli de Philippe Claudel dans lequel le narrateur a perdu son amour qui est décédé.
Du bout des doigts de Sarah Waters, dans l'ANgleterre victorienne. Un amour plutôt féminin et ambigu.

Ce sont deux beaux romans mais pas les plus beaux romans d'amour que j'ai lus; d'ailleurs je ne vois pas lequel pourrait être ce roman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
Pénélope
Posteur en quête
Pénélope

Messages : 61
Inscription le : 05/09/2007
Age : 33
Localisation : Bruxelles

votre plus beau roman d'amour - Page 4 Empty
MessageSujet: Jardin!   votre plus beau roman d'amour - Page 4 Icon_minitimeVen 7 Sep 2007 - 19:43

La plus belle histoire d'amour est, selon moi, "Mademoiselle Liberté" s'Alexandre Jardin.
Un amour déchirant, qui souffre et qui est impossible. Impossible parce que l'amour est un concept idéalisé par cette chère Mademoiselle Liberté. Irréel. Elle aussi a volé trop haut, prenant exemple sur Icare. Mais qu'est-t-il advenu d'Icare, hein? Et des ses ailes...ses pauvres ailes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



votre plus beau roman d'amour - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: votre plus beau roman d'amour   votre plus beau roman d'amour - Page 4 Icon_minitimeVen 7 Sep 2007 - 21:20

Je ne suis pas une lectrice assidue des romans d'amour mais j'ai vraiment bien aimé la nouvelle de Stefan Zweig : Lettre d'une inconnue (1927).

Résumé trouvé sur le site Bibliotheca :

Un écrivain à succès reçoit un jour une lettre bien mystérieuse. Pas de destinataire, aucune indication de sa provenance. Il ouvre l'enveloppe et commence à lire et découvre qu'il s'agît d'une lettre dont il ne se souvient pas. Il s'agît d'une révélation d'un secret. Celui d'un amour fou d'une femme qui a aimé l'écrivain depuis ses treize ans, l'a aimé toujours en silence. Elle l'a connu alors qu'elle n'était encore qu'adolescente, et n'a immédiatement vécu que par lui, qui ne s'est jamais rendu compte d'elle. Bien plus tard, devenue une femme séduisante, elle rencontrera l'écrivain, mais deviendra pour lui qu'une de ses aventures de passage. D'ailleurs elle n'osera jamais lui déclarer son amour. Mais elle tombera enceinte. Lui, ne sera jamais au courant. Elle idolâtrera son enfant, telle l'image de son amour. Ils se rencontreront des années plus tard, lui ne se souviendra toujours pas d'elle. Elle l'aimera avant tous les autres, lui ne se souviendra jamais d'elle. Mais le garçon venant de succomber à une pneumonie, elle décide de le suivre dans la mort, ayant perdu tout ce qui lui était cher et n'ayant plus l'espoir de jamais se faire aimer de cet écrivain. Cependant avant d'en finir elle se doit d'écrire à son éternel aimé, pour enfin lui avouer ce qu'il n'a jamais su voir.

Lettre d’une inconnue est la révélation d’un secret : l’amour fou qu’une jeune fille de treize ans a voué jadis à un écrivain de vingt-cinq ans, sans jamais le lui dévoiler, et que la femme adulte continue d’entretenir. C’est surtout l'histoire d’une jeune fille, puis d’une mère, qui choisira la voie d’un destin tragique, plutôt que celle d’un amour consensuel. La lecture de ce texte est un enchantement éclatant entre mélancolie et sérénité lorsque l’amour et la mort, après s’être taquinés, se côtoient dans une fusion fatale. Une oeuvre déchirante et passionnante de l'un des plus importants écrivains de la première moitié du XXe siècle.

Citation :
"Et cependant, à vrai dire, je passais mes journées à t'attendre et à te guetter. Il y avait à notre porte une petite lunette de cuivre jaune par le trou rond de laquelle on pouvait voir ce qui se passait de l'autre côté, devant chez toi. Cette lunette - non, ne souris pas, mon bien aimé ; aujourd'hui encore je n'ai pas honte de ces heures là ! - cette lunette était pour moi l'œil avec lequel j'explorais l'univers ; là, pendant des mois et des années, dans le vestibule glacial, craignant la méfiance de ma mère, j'étais assise un livre à la main, passant des après-midi entiers à guetter, tendue comme une corde de violon, et vibrante comme elle quand ta présence la touchait. J'étais toujours occupée de toi, toujours en attente et en mouvement; mais tu pouvais aussi peu t'en rendre compte que de la tension du ressort de la montre que tu portes dans ta poche, et qui compte et mesure patiemment dans l'ombre tes heures et accompagne tes pas d'un battement de cœur imperceptible, alors que ton hâtif regard l'effleure à peine une seule fois parmi des millions de tic-tac toujours en éveil. Je savais tout de toi, je connaissais chacune de tes habitudes, chacune de tes cravates, chacun de tes costumes, je repérai et je distinguai bientôt chacun de tes visiteurs, et je les répartis en deux catégories : ceux qui m'étaient sympathiques et ceux qui m'étaient antipathiques; de ma treizième à ma seizième année , il ne s'est pas écoulé une heure que je n'aie vécue pour toi. Ah ! quelles folies n'ai-je pas commises alors ! Je baisais le bouton, de la porte que ta main avait touché, je dérobais furtivement le mégot de cigarette que tu avais jeté avant d'entrer, et il était sacré pour moi parce que tes lèvres l'avaient effleuré. Cent fois le soir, sous n'importe quel prétexte, je descendais dans la rue, pour voir dans laquelle de tes chambres il y avait de la lumière et ainsi sentir d'une manière plus concrète ta présence, ton invisible présence. Et, pendant les semaines où tu étais en voyage - mon cœur s'arrêtait toujours de crainte, quand je voyais le brave Johann descendre ton sac de voyage jaune - pendant ces semaines là ma vie était morte, sans objet. J'allais et venais, de mauvaise humeur, avec ennui et méchanceté, et il fallait toujours veiller pour que ma mère ne remarquât pas mon désespoir à mes yeux rougis de larmes."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



votre plus beau roman d'amour - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: votre plus beau roman d'amour   votre plus beau roman d'amour - Page 4 Icon_minitimeVen 7 Sep 2007 - 21:22

Dans un autre registre et nettement plus contemporain, j'ai aimé l'originalité du court roman (ou longue nouvelle) de Zoé Rodolphe : Les Petits Matins puants.
Ce livre traite de la rupture, où comment une femme amoureuse ne peut se résoudre à l'idée d'être abandonnée par son ancien amant et décide de rester à son contact malgré lui, quitte à fouiller régulièrement ses détritus dont le contenu donne de nombreux indices sur son nouveau mode de vie.

Quatrième de couverture

Commencent alors les escapades matinales pour aller voler les petits témoins de la vie de Numa, Anouk vole les poubelles de son ancien compagnon : boîte de soupe Indian Curry, emballage plastifié de couscous Saupiquet, sachet de pain… Elle reconnaît bien Numa dans ce tas de déchets et entreprend un classement ordonné des détritus de ménage, de toilette, des cheveux morts de Numa…
Ses habitudes alimentaires n'ont pas changé depuis leur rupture jusqu'au jour où elle pêche dans la poubelle un flacon d'après-shampooing à l'orange et à l'avoine, un tube de gel de visage à l'huile d'arbre à thé Body Shop, des emballages de biscottes lights ainsi qu'un bout de crayon khôl italien ! Folle d'inquiétude et de rage, Anouk se lance dans la course aux indices : ce ne sont pas les produits de Jeanne, leur vielle amie commune, alors qui ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



votre plus beau roman d'amour - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: votre plus beau roman d'amour   votre plus beau roman d'amour - Page 4 Icon_minitimeVen 7 Sep 2007 - 21:39

Et voici un de mes livres préférés : Nu-tête de Anne François.

Quatrième de couverture :

Cécile, jeune danseuse atteinte de la maladie de Hodgkin, étudie avec exactitude son mal, apprivoise sa douleur, contrôle son corps. Son médecin l'observe, approche avec amour sa souffrance pour l'entraîner vers le désespoir, loin d'autrui, afin de totalement la posséder.

Histoire d'un amour fou, histoire de la mort vaincue, Nu-tête est un témoignage poignant, précis, où le corps n'est plus qu'acharnement et pensée.

Anne François a la force et la pulsion de ces écrivains qui nous ont conduit vers leurs plus grandes souffrances, comme Fritz Zorn et Hervé Guibert. Un premier roman sans fard, qui bouleverse ce qu'il y a de plus profond en nous.

Début du livre :

Citation :
La première fois, j'avais failli partir, elle était en retard. Mais en touchant son cou, j'ai compris ce qu'elle avait. Depuis, elle m'appartient, corps et âme.
Je l'ouvrirai comme une huître, comme un sexe de parturiente, comme un bouton de pivoine serré sur lui-même.


Je n'ai pas trouvé l'endroit. J'ai cherché longtemps, tout se ressemblait, les murs, les étages, les escaliers, les ascenseurs les gens. J'en pleurais.

Je l'aime. Ou plutôt non, pas encore. Pas avant de l'avoir arrachée à la mort.
Cécile à portée de main. Je ne te dirais rien.


Je lui ai tout dit, la perte de poids, les larmes, le sommeil, la peur.
Je me suis déshabillée. Il a l'air sévère. Il m'a longuement palpé la base du cou. Je suis sortie de son bureau soulagée, j'ai attendu dans la substance incolore, inodore et insipide de cette journée unique au monde.

Je sais que tu reviendras. Tous les jours, pendant des mois. Et que je devrai continuer à travailler, à faire comme si de rien n'était. Tu verras, je te ferai souffrir plus encore, tu trembleras, tu gémiras, tu vomiras.
Que ce sera bon de t'aimer, après. Tu seras telle que je t'ai voulue. Plus tard, beaucoup plus tard.

Revenir en haut Aller en bas
Pannonique
Envolée postale


Messages : 124
Inscription le : 06/09/2007
Age : 30
Localisation : dans les livres

votre plus beau roman d'amour - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: votre plus beau roman d'amour   votre plus beau roman d'amour - Page 4 Icon_minitimeVen 7 Sep 2007 - 23:24

La vie devant soi, de Romain Gary.
Citation :

Histoire d'amour d'un petit garçon arabe pour une très vieille femme juive: Momo se débat contre les six étages que madame Rosa ne veut plus monter et contre la vie parce que "ça ne pardonne pas" et parce qu'il n'est "pas nécessaire d'avoir des raisons pour avoir peur". Le petit garçon l'aidera à se cacher dans son "trou juif", elle n'ira pas mourir à l'hôpital et pourra ainsi bénéficier du droit sacré "des peuples à disposer d'eux-mêmes" qui n'est pas respecté par l'Ordre des médecins. Il lui tiendra compagnie jusqu'à ce qu'elle meure et même au-delà de la mort.

Je viens de finir de lire ce livre il y a à peu pres cinq minutes ( Very Happy ) et c'est sans aucune hésitation le plus beau roman d'amour que j'ai lu. Bien entendu, ce n'est pas un roman d'amour amour couple mais je pense qu'il rentre quand même sans conteste dans cette catégorie. Car tout au long des pages on sent cet amour unique qui unit cette vieille femme et ce petit garçon. Le style est certes quelque peu difficile à suivre car Romain Gary y écrit en tant que petit garçon de 6 à 14 ans mais je conseille vivement ce livre aux amateurs de belles histoires d'amour ou d'humanité:on y trouve ici une histoire très touchante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la-lune-et-le-miroir
Envolée postale
la-lune-et-le-miroir

Messages : 287
Inscription le : 24/07/2008
Age : 52
Localisation : Dordogne

votre plus beau roman d'amour - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: votre plus beau roman d'amour   votre plus beau roman d'amour - Page 4 Icon_minitimeVen 5 Sep 2008 - 16:12

ange
"Le diable au corps" de Radiguet.
"Premier amour" de Tourgueniev.
"L'insoutenable légèreté de l'être" de Kundera.
"passion simple" d'Annie Ernaux (bon là c'est plus de la passion .... )
"La nuit des temps" de Barjavel (peut être par ce que je l'ai lu à 15ans)
J'ai aimé Belle du Seigneur mais je ne trouve pas que ce soit un roman d'amour mais un roman sur l'amour et ses rouages ...
:heart:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-lune-et-le-miroir.skyrock.com/
chrisdusud
Sage de la littérature
chrisdusud

Messages : 2076
Inscription le : 20/04/2008
Age : 51
Localisation : Corse

votre plus beau roman d'amour - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: votre plus beau roman d'amour   votre plus beau roman d'amour - Page 4 Icon_minitimeVen 5 Sep 2008 - 17:22

J'ajouterai :
- La conversation amoureuse d' Alice Ferney.
- La faute de L'abbé Mouret" d'Emile Zola.
- L'amour au temps du Choléra de Gabriel Garcia Marquez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cachemire
Sage de la littérature
Cachemire

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

votre plus beau roman d'amour - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: votre plus beau roman d'amour   votre plus beau roman d'amour - Page 4 Icon_minitimeVen 5 Sep 2008 - 17:27

???
"Les yeux d'Elsa", d'Aragon mais ce n'est pas un roman...
"La sagesse de l'amour"d'Alain Finkelkraut mais ce n'est toujours pas un roman...
Qu'est-ce qui a donc été écrit depuis "Roméo et Juliette" ? Difficile. Finalement, je trouve qu'on n'écrit plus vraiment de grand roman d'amour depuis "Autant en emporte le vent"; à croire que les temps sont à la dévastation des sentiments...pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chrisdusud
Sage de la littérature
chrisdusud

Messages : 2076
Inscription le : 20/04/2008
Age : 51
Localisation : Corse

votre plus beau roman d'amour - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: votre plus beau roman d'amour   votre plus beau roman d'amour - Page 4 Icon_minitimeVen 5 Sep 2008 - 17:38

Tu as raison Cachemire : Des romans d'amour, il est possible d'en trouver des tonnes (c'est comme les chansons d'amour)... j'ai égalemnt lu Belle du Seigneur mais pour ma part je n'ai toujours pas trouvé MON plus beau roman d'amour . J'ai quelques pistes de lectures, je vais voir ça de plus près (je ne connaissais pas ce fil avant aujourd'hui).
Sinon j'irai voir Barbara C..... :heart:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kathel
Main aguerrie


Messages : 349
Inscription le : 16/01/2008

votre plus beau roman d'amour - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: votre plus beau roman d'amour   votre plus beau roman d'amour - Page 4 Icon_minitimeVen 5 Sep 2008 - 18:10

Je n'avais encore jamais vu ce fil non plus, ceux qui me viennent à l'esprit sont Aurélien d'Aragon et L'écume des jours...
Je crois qu'ils ont déjà été cités ce qui prouve qu'ils doivent être universels !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steven
Zen littéraire
Steven

Messages : 4499
Inscription le : 26/09/2007
Age : 47
Localisation : Saint-Sever (Landes)

votre plus beau roman d'amour - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: votre plus beau roman d'amour   votre plus beau roman d'amour - Page 4 Icon_minitimeVen 5 Sep 2008 - 19:30

J'en citerai deux :
Cyrano de Bergerac de Rostand, un très beau texte
Sailor et Lula de Barry Gifford.

_________________
La seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




votre plus beau roman d'amour - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: votre plus beau roman d'amour   votre plus beau roman d'amour - Page 4 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
votre plus beau roman d'amour
Revenir en haut 
Page 4 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» qui veut un beau lot de contrefaçons, sur ebay.fr ??
» [maternité] lauraline ou le miracle de l'amour
» Votre Beauté
» Test : Quelle est votre sensibilité écologique ?
» N'oubliez pas de vérifier votre messagerie privée !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Les goûts des parfumés-
Sauter vers: