Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Conrad Jarminkof

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Igor
Zen littéraire
avatar

Messages : 3524
Inscription le : 24/07/2010
Age : 64

MessageSujet: Conrad Jarminkof   Dim 1 Avr 2012 - 11:07


Peu d'informations à son sujet.
Il semblerait qu'il soit arrivé en Grande-Bretagne au début des années 30. Originaire de Usedom situé au nord de l’Allemagne, ile du même nom à la présence militaire forte qui au cours de la seconde guerre mondiale se transforma en laboratoire pour la mise au point de missiles. Elle connu des bombardements intenses et meurtriers.
Ses parents, sans doute des intellectuels, instituteurs ou professeurs accordant peu de confiance au nouveau régime gouvernant le pays (III Reich) décidèrent de s'installer ailleurs et c'est à Londres qu'ils s'établirent.
Le jeune Conrad qui devait avoir une dizaine d'années suivit le mouvement et devint rapidement un jeune Londonien.
Rattrapés par l'histoire, les parents de Conrad disparurent lors d'un bombardement de Londres en septembre 1940. Âgé d'une quinzaine d'années, désormais orphelin, il fut confié à une institution jusqu'à sa majorité.
A la fin de la guerre, il travailla quelques années en usine. D'un caractère aventureux et peu satisfait par les emplois proposés dans la filière industrielle, on suppose qu'il s’engageât sur des bateaux pour des expéditions d'exploration.
On perd sa trace au milieu des années cinquante. C'est le propriétaire de son logement qui, ne percevant plus le loyer, déménagea ses affaires et découvrit dans une malle des cahiers manuscrits. Il les confia à une de ses connaissances proche du milieu de l'édition et c'est ainsi que fut édité "Le familistère hallucinant". D'autres manuscrits remplissaient cette malle, mais sans doute jugés peu intéressants, aucun ne fut publié...

Pour la traduction française du "Familistère", il faudra attendre le milieu des années 70. Il parut aux éditions Denoël dans la collection "Présence du Futur".
Sans doute influencé par ses années d'orphelinat et son expérience du travail en usine, Conrad Jarminkof écrivit ce texte. Il y évoque la réalité du huis clos permanent que représente l'existence du petit prolétariat. Doué d'une imagination hors du commun, il en fait exploser le cadre concentrationnaire et restrictif. La réalité y devient floue et ouvre sur la perception de mondes inexplorés. Des modes d'organisation sociale inédits y sont évoqués.
Jodorowsky, Moebius, Masse ou encore Tronchet ont sans aucun doute apprécié cet auteur et s'en sont largement inspirés.
Un texte unique qui à ce jour continue à étonner le lecteur.
La collection "Présence du Futur" ayant disparue, ce livre n'est plus disponible. Une occasion à pas manquer chez les bouquinistes.

_________________
Tranquille comme mon chien qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maryvonne
Zen littéraire
avatar

Messages : 4259
Inscription le : 03/08/2009
Localisation : oui, merci.

MessageSujet: Re: Conrad Jarminkof   Lun 2 Avr 2012 - 21:52

J'ai beaucoup aimé son essai "éloge de la sodomie" que l'on ne trouve malheureusement que traduit en moldave.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Conrad Jarminkof   Lun 2 Avr 2012 - 22:04

Maryvonne a écrit:
J'ai beaucoup aimé son essai "éloge de la sodomie" que l'on ne trouve malheureusement que traduit en moldave.
Mais on peut en trouver de larges extraits traduits dans le Circonvoluxum de Berthe Escarbine la célèbre psychanalyste avesnoise.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maryvonne
Zen littéraire
avatar

Messages : 4259
Inscription le : 03/08/2009
Localisation : oui, merci.

MessageSujet: Re: Conrad Jarminkof   Lun 2 Avr 2012 - 22:27

Marko a écrit:
Maryvonne a écrit:
J'ai beaucoup aimé son essai "éloge de la sodomie" que l'on ne trouve malheureusement que traduit en moldave.
Mais on peut en trouver de larges extraits traduits dans le Circonvoluxum de Berthe Escarbine la célèbre psychanalyste avesnoise.
Peux-tu le cercler pour une LC ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Conrad Jarminkof   Lun 2 Avr 2012 - 23:42

Maryvonne a écrit:
Peux-tu le cercler pour une LC ?
Indispensable!

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Conrad Jarminkof   

Revenir en haut Aller en bas
 
Conrad Jarminkof
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Rochambelles de la 2 ème DB.
» Lush UK attention arnaque !
» De l'injection pour nos 912...
» Conrad ? "C'est pas que je sois dément à parler tout seul, disons que j'ai souvent besoin de l'avis d'un professionnel."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés "ailleurs" qu'en Grande Bretagne-
Sauter vers: