Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Naïri Nahapétian [France/Iran]

Aller en bas 
AuteurMessage
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Naïri Nahapétian [France/Iran]   Lun 2 Avr 2012 - 12:21



Naïri Nahapétian est née en 1970 en Iran, pays qu'elle a quitté après la révolution islamique. Journaliste free-lance durant quelques années, elle a fait de nombreux reportages en Iran (pour la revue Arabies, Le Journal de Genève, Le Nouveau Quotidien, Politis, Charlie hebdo, Témoignage chrétien...). Elle travaille actuellement pour Alternatives économiques, et a publié un essai intitulé L'usine à vingt ans (Les Petits matins, 2006). Elle écrit un premier roman policier en 2009 : Qui a tué l'ayatollah Kanuni, et récidivé en 2012 avec Dernier refrain à Ispahan. Les deux livres sont édités chez Liana Levi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Igor
Zen littéraire
avatar

Messages : 3524
Inscription le : 24/07/2010
Age : 65

MessageSujet: Re: Naïri Nahapétian [France/Iran]   Lun 2 Avr 2012 - 12:35

Merci, je note.
J'aime bien les leçons d'histoire au travers d'un polar.
Son livre (Qui a tué l'ayatollah Kanuni ?) est en poche, le blog de Tumelin en apporte un commentaire alléchant...
par ici

_________________
Tranquille comme mon chien qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Naïri Nahapétian [France/Iran]   Mar 3 Avr 2012 - 15:22



Dernier refrain à Ispahan
Citation :
Interdit de montrer ses cheveux. Interdit de s'habiller sans respecter l'uniforme islamique. Et interdit de chanter en public. Les ayatollahs ne manquent pas d'idées quand il s'agit d'entraver la liberté des femmes. Pourtant, lorsque la grande chanteuse Roxana revient dans la ville de son enfance, après un long exil aux Etats-Unis, certains de ses airs résonnent encore dans les taxis d'Ispahan. Son projet ? Donner un concert dans lequel se produiront d'autres femmes. Un projet qui ne verra jamais le jour car Roxana sera définitivement réduite au silence. Et elle ne sera pas la seule à subir ce sort...

Un serial killer dans la république des mollahs ? Plusieurs ont déjà sévi dans un proche passé pour "châtier les femmes impures". L'argument de départ du deuxième polar de la franco-iranienne Naïri Nahapétian est tout ce qu'il y a de plus crédible et son parfum d'authenticité quant à la description du fonctionnement de la société iranienne d'aujourd'hui est indéniable. Un réalisme documentaire à tous les étages dans l'exploration des arcanes de la répression aussi bien que dans le mode de vie underground d'une population qui résiste, s'organise, provoque, quitte à tomber parfois dans l'usage des paradis artificiels, la drogue n'étant pas le moindre des fléaux à toucher le pays. Plus que l'aspect policier du livre, parfois laborieux et filandreux, c'est son acuité politique qui impressionne, y compris dans le décryptage de l'appareil d'Etat, quand l'armée et la police en viennent à lutter non pas de concert, mais l'une contre l'autre. Une fascinante plongée en terre persane, loin des stéréotypes habituels, écrit dans un style plus journalistique que littéraire, à la redoutable efficacité. Dans une atmosphère de purge stalinienne, la romancière témoigne d'un régime aux abois et divisé, qui a de plus en plus de mal à faire respecter ses lois iniques, et accrédite la thèse qu'une nouvelle révolution est en marche. Le chemin sera long, mais l'espérance demeure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
mimi54
Zen littéraire
avatar

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Naïri Nahapétian [France/Iran]   Mar 29 Mai 2012 - 16:15

Dernier refrain à Ispahan

Deux chanteuses disparaissent à Ispahan. C’est qu’au pays des Mollahs, on ne plaisante pas avec la morale religieuse… du moins en apparence, car à y regarder de plus près, l’hypocrisie règne.
Si l’intrigue policière ne présente pas d’intérêt particulier, et se révèle assez poussive, elle n’en présente pas moins le mérite de montrer les dessous d’un pouvoir iranien incapable de canaliser une soif de liberté de ses habitants, et surtout de ses habitantes .Cette société asservie depuis plus de trente ans use de mille et une astuce pour contourner des lois imbéciles, discriminatoires, contraires aux règles élémentaires d’humanité ; des lois qui sont remises en questions jusqu’au cœur même du pouvoir et de la haute administration. Tout un pan de la jeunesse s’adonne aux vices de l’occident dénoncés, et sévèrement réprimandés par des mollahs complices et corrompus.
Les iraniens sont à bout de souffle ; les dernières révoltes de 2009 en sont la preuve.
Naïri Nahapétian, sait de quoi elle parle. Ella a choisi le registre «plus léger » du polar pour s’exprimer, et dénoncer plus librement une situation dont on espère bientôt la fin. Les dictatures, quelles qu’elles soient finissent pas tomber ; mais chacune à son rythme, et à sa manière….



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Naïri Nahapétian [France/Iran]   Mar 29 Mai 2012 - 16:21

mimi54 a écrit:
Dernier refrain à Ispahan
Naïri Nahapétian, sait de quoi elle parle. Ella a choisi le registre «plus léger » du polar pour s’exprimer, et dénoncer plus librement une situation dont on espère bientôt la fin. Les dictatures, quelles qu’elles soient finissent pas tomber ; mais chacune à son rythme, et à sa manière….

On a une conclusion similaire mais, pour avoir quelques contacts après mon voyage là-bas, j'ai perdu un peu de mon optimisme. Au moins pour les temps immédiats.
As-tu lu Zoyâ Pirzâd, mimi ? Son fil est ICI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
mimi54
Zen littéraire
avatar

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Naïri Nahapétian [France/Iran]   Mar 29 Mai 2012 - 16:26

Non, mais j'irai faire un tour sur le fil, et en médiathèque Very Happy Merci!!

Comme beaucoup j'espère, mais je reste prudente dans on espérance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Naïri Nahapétian [France/Iran]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Naïri Nahapétian [France/Iran]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» tian de poireaux au parmesan
» Tian de pommes à l'amande et au safran
» Tian de Pommes de Terre à l’Oignon Rouge et aux Poivrons Grillés
» pommes anna et tian de légumes provençaux (madalton)
» Cuisse de pintade sauce porto et tian de légumes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature du Moyen-Orient (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: