Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Tonino Benacquista

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Caro
Posteur en quête
avatar

Messages : 50
Inscription le : 08/03/2007
Age : 36
Localisation : Montréal, Québec

MessageSujet: Tonino Benacquista   Mer 27 Juin 2007 - 0:59



C'est un auteur que j'ai découvert avec le plus vif des plaisirs il y a quelques années.

Coup sur coup, mon frère et mon amie m'ont tous deux conseillé du Benacquista, mais deux titres différents. Comme il m'arrive plus souvent qu'autrement de m'abreuver aux suggestions des autres et j'ai succombé.

Après avoir écrit 4 romans noirs, Benacquista s'est lancé dans l'écriture de romans, dont Saga, Quelqu'un d'autre, Malavita... Il a également collaboré au scénario de films (Sur mes lèvres, De battre mon coeur s'est arrêté), ainsi qu'à l'écriture de bandes dessinées.

Je n'ai pas lu ni vu tout ce qu'il a fait, mais j'aime beaucoup son univers riche en références, en simplicité et en réflexion.

Le premier livre que j'ai découvert, c'est Quelqu'un d'autre.



Paru en 2002, ce roman met en scène deux personnages très différents qui, à la sortie d'un court de tennis, se lancent le défi de devenir, chacun de leur côté, quelqu'un d'autre et de préférence, quelqu'un de mieux! Se donnant un rendez-vous du genre même date, même heure, même place, les personnages commencent leur évolution, que le lecteur suit avec plaisir, délectation et surprise.

Malgré la thématique qui peut donner quelque chose de gnagna et plein de morale rose bonbon, du genre: "sois qui tu es, etc.", Benacquista évite talentueusement ce piège.

La trame écrite en parallèle, fait en sorte que l'on suit le destin de chacun des personnages de manière alternée, mais non agaçante. L'autteur réussit en plus à donner des directions totalement différentes à ses personnages, on a donc toujours hâte de poursuivre chacune des histoires. Le dénouement ferme bien la boucle.

Le style est quant à lui très facile à lire, mais sans être prémâché, avec des brins d'humour, d'intertexte et de sensibilité.

Sincèrement, Benacquista fait, depuis cette lecture, partie de mes auteurs contemporains favoris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caro
Posteur en quête
avatar

Messages : 50
Inscription le : 08/03/2007
Age : 36
Localisation : Montréal, Québec

MessageSujet: Re: Tonino Benacquista   Mer 27 Juin 2007 - 1:16

Je suis surtout en train de relire pour une xième fois, son tout premier roman qu'il a publié après sa série de romans noirs: Saga.



En toute honnêteté, ce roman fait partie de ma top liste depuis la première lecture que j'en ai faite. J'y retrouve tout ce que j'aime de Benacquista et plus encore.

Saga, c'est l'histoire de 4 scénaristes qui sont réunis par une maison de télévision française. Leur mission: créer une télésérie qui servivra à remplir les quotas de création française. Le télésérie jouera tous les soirs entre 4h et 5h le matin... Aucune contrainte, si ce n'est que des contraintes budgétaires... Autrement, l'équipe de scénaristes a carte blanche. On leur dit: "Faites n'importe quoi!" et c'est grosso modo ce qu'ils font!

Saga c'est à la fois l'histoire de la création de la télésérie, l'histoire des scénaristes, l'histoires des personnages de la télésérie et l'évolution de la télésérie... Mais c'est aussi la critique du monde télévisuel, du cinéma américain, des boîtes de production et j'en passe... On sent toutefois toujours l'admiration immense que Benacquista a pour la création, la boite noire et le 7e art.

Je me suis franchement bien amusée avec ce livre qui se lit comme du bonbon mais qui réserve toutefois un bon nombre de réflexion et de profondeur si on prend le temps de s'y arrêter.

C'est définitivement l'un des livres que je conseille le plus souvent et dont j'entends le plus de bons commentaires!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantaisie héroïque
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2182
Inscription le : 05/06/2007
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Tonino Benacquista   Mer 27 Juin 2007 - 9:47

Je n'ai lu que Malavita et j'avais beaucoup aimé, cette histoire de famille de mafieux était assez drôle :lol!:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/fantaisie_heroique
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Tonino Benacquista   Lun 16 Juil 2007 - 11:21

Un ton léger mais plein d'ironie et de cynisme aussi, et une fin complètement ahurissante qui donne une dimension très intéressante au roman je trouve. J'avais peur qu'il tombe un peu à plat, je ne voyais pas trop comment il allait pouvoir s'en sortir, et Benacquista offre une belle pirouette : osée, inventive, surréaliste.

je vous met ici ce que j'en avais dit sur mon site à l'époque où je l'avais lu :

Ce livre se déroule entre critique acerbe du milieu de la tv et portrait attendrissant de 4 personnages complexes et troublants. Il pose également la question de la création artistique, de l'engagement que celà demande,de sa force et de sa faiblesse.

Ce livre passe par plusieurs étapes littéraires : on est tout d'abord dans le roman contemporain assez classique, avec des personnages un peu paumés mais sympas, puis petit à petit s'installe une analyse des coulisses de la tv, on passe ensuite par une société décrite dans une certaine folie. Et on atteint la "surenchère", dans une sorte d'histoire proche de la SF où la folie semble habiter tous les protagonistes.

Un excellent livre, haletant, qui mène son lecteur de rebondissements en découvertes humaines époustouflantes.


Dernière édition par Queenie le Dim 9 Mai 2010 - 11:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chatperlipopette
Zen littéraire
avatar

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 52
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Tonino Benacquista   Lun 16 Juil 2007 - 12:06

va falloir que je m'y mette...après mon challenge lecture Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
Chatperlipopette
Zen littéraire
avatar

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 52
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Tonino Benacquista   Jeu 9 Aoû 2007 - 9:36

Je m'y suis mise...avec un polar excellent "La commedia des ratés"! Un régal d'humour noir et de comedia dell'arte!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
Chatperlipopette
Zen littéraire
avatar

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 52
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Tonino Benacquista   Jeu 9 Aoû 2007 - 19:28



La commedia des ratés


Quatrième de couverture:

« Car tout était déjà en moi, enfoui. Quelque chose entre la tragédie grecque et la comédie à l'italienne. Une farce bouffonne au goût amer, un drame dont on se retient de rire. Ni une complainte, ni une leçon, ni une morale. Juste une ode à la déroute, un poème chantant la toute-puissance de l'absurdité face au bon sens... »


Antonio Polsinelli est le fils d'un immigré italien à la hanche douloureuse et qui part chaque année en cure à Perros-Guirec. Il a suivi des études universitaires et est maquettiste à Paris. Paris, surtout pas la banlieue de son enfance qu'il veut oublier: il n'en peut plus de l'image de « rital » français! Un jour, son chemin croise à nouveau celui d'un de ses meilleurs amis d'enfance, Dario. Ce dernier lui demande de lui écrire une lettre, qu'il recopie, pour une certaine Mme Raphaëlle. Il est question d'argent à rembourser, de peur, de projet important: dans quelle galère s'est fourvoyé Dario, le roi des petites combines sans incidences graves?
Quelques jours plus tard, Dario est retrouvé mort, assassiné: par qui? Pourquoi? Lui qui n'a jamais été un dur, un caïd! Antonio découvre que Dario est allé plusieurs fois en Italie, dans le village natal de leurs parents, puis aux Etats-Unis, pour une histoire de vignes à acheter. Dario désirait-il devenir viticulteur? Amener par un élevage attentionné la piquette de Sora, village placé sous la protection de Sant'Angelo, en vin de qualité de terroir? L'image ne colle absolument pas à la personnalité de Dario, paresseux devant l'Eternel, partisan du moindre effort; or la vigne demande à se baisser et à suer pour elle!
Antonio part sur les traces de son ami en Italie car Dario en a fait son héritier! A partir de cet instant, la tragédie grecque se transforme en comédie à l'italienne où se croisent d'anciens membres des Chemises Noires, un parrain newyorkais aux accents italiens (la Cadillac blanche et ses sbires en Ray Ban...un vrai moment de cinéma de la grande époque!) et un argentier du Vatican (ne pas oublier que nous sommes en Italie et qu'à partir du moment où un miracle a eu lieu...le Vatican n'est jamais bien loin!) très convaincant et pas très éloigné du parrain dans sa manière de voir les choses. En effet, tout s'accélère à partir du moment où le Sant'Angelo de la chapelle au milieu des vignes de Dario a repris du service grâce à un miracle (du vin suinte sur la statue du saint et un aveugle recouvre la vue!!!): les bouteilles invendables s'arrachent à prix d'or, on parle d'en faire le vin de messe attitré des curés italiens, les marchands du Temple s'empressent, les envieux et les spéculateurs également! Il y a des poursuites infernales, des passages à tabac, des menaces doucereuses et douloureuses, des lancers de pierres et des insultes, du racket et de l'argent à gagner. Mais il y a aussi le récit des années de guerre du père d'Antonio, scandant l'action et mettant en lumière le pourquoi de certains indices jusqu'à la chute finale étonnante où un autre miracle (à l'italienne??) a lieu!
Un roman policier plein de verve et d'esprit, au vocabulaire gouailleur fleurant bon les histoires de vendetta, de « parrains », de religieux retors et mystérieux et de ferveur religieuse. Un agréable moment de lecture où le rire est toujours présents même lorsque certains pans du passé italien est discrètement abordé. Grâce à Tonino Benacquista les pages sentent la sauce tomate (au passage, la vraie sauce tomate cuit dix minutes ou alors au moins deux heures....l'entre-deux n'existe pas dans cet art culinaire!) et les pâtes al dente. Les mamas sont égales à elles-mêmes ainsi que les paters familias, surtout quand ils détestent au plus haut point les rigatoni!
Après une telle lecture, on a envie d'un bon plat de pâtes ou d'une belle pizza, le tout arrosé d'un chianti à la belle robe rouge![center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Tonino Benacquista   Jeu 9 Aoû 2007 - 19:43

Citation :
au passage, la vraie sauce tomate cuit dix minutes ou alors au moins deux heures....l'entre-deux n'existe pas dans cet art culinaire!
C'est Benacquista qui l'explique? Il la donne, la vraie recette de la sauce tomate à l'italienne? Mamma mia... Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Tonino Benacquista   Jeu 9 Aoû 2007 - 22:29

Marie a écrit:
Citation :
au passage, la vraie sauce tomate cuit dix minutes ou alors au moins deux heures....l'entre-deux n'existe pas dans cet art culinaire!
C'est Benacquista qui l'explique? Il la donne, la vraie recette de la sauce tomate à l'italienne? Mamma mia... Cool

Ah...chez moi c'est plus de deux heures à feu très doux...Mamma mia que c'est bon!Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tonino Benacquista   Sam 19 Sep 2009 - 21:33

Je ne connaissais pas T.Benacquista, j’ai acheté Quelqu’un d’autre un peu sur un coup de tête, à cause du titre, et j’ai envie de lire beaucoup plus ….envie de faire un peu plus connaissance de cet auteur. C’est écrit sans effet de manche, beaucoup d’humour sous-jacent, et des choses assez pertinentes sur notre rapport avec notre perception de nous-mêmes.
J’ai adoré ce type qui se découvre une vocation d’alcoolique à 40 ans ! Et les rapports du détective privé ….délectables ! (on est tous un peu « voyeurs », ça doit être pour ça !)
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Tonino Benacquista   Sam 19 Sep 2009 - 21:41

Dom a écrit:
et j’ai envie de lire beaucoup plus ….envie de faire un peu plus connaissance de cet auteur.
contente de voir remonter ce fil Very Happy

moi j'ai eu de très bons moments de lecture autre que Quelqu'un d'autre (c'est aussi avec celui-là que j'ai fait connaissance Wink ) avec Saga et Malavita

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epi
Escargote Zen
avatar

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 57
Localisation : à l'ouest

MessageSujet: Re: Tonino Benacquista   Sam 19 Sep 2009 - 21:51

Lu Quelqu'un d'autre et Malavita (j'ai bien ri avec ce livre) et j'ai La commedia des ratés et un autre dont j'ai oublié le titre en attente depuis... un certain temps... C'est vrai que ses livres sont sympas, il faudrait que j'y pense pour une très prochaine lecture cool.
C'est très bien oui de faire remonter des fils, ça permet de jeter un oeil dans sa PAL et de redécouvrir certaines choses oubliées depuis un moment.

conciliabule pour la recette de la sauce tomate, c'est très vrai, 10mn suffisent ou alors des heures à tout petit feu, avec un goût différent miammiam

_________________
Let It Be


Dernière édition par Epi le Sam 19 Sep 2009 - 21:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Tonino Benacquista   Sam 19 Sep 2009 - 21:54

Epi a écrit:
C'est très bien oui de faire remonter des fils, ça permet de jeter un oeil dans sa PAL et de redécouvrir certaines choses oubliées depuis un moment.
oui

surtout - est-ce que tu as vu qu'il y a une suite pour Malavita: Malavita encore, dont j'ai voulu attendre le poche - qui va sortir le 1er octobre cheers

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epi
Escargote Zen
avatar

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 57
Localisation : à l'ouest

MessageSujet: Re: Tonino Benacquista   Sam 19 Sep 2009 - 21:56

kenavo a écrit:
Epi a écrit:
C'est très bien oui de faire remonter des fils, ça permet de jeter un oeil dans sa PAL et de redécouvrir certaines choses oubliées depuis un moment.
oui
surtout - est-ce que tu as vu qu'il y a une suite pour Malavita: Malavita encore, dont j'ai voulu attendre le poche - qui va sortir le 1er octobre cheers
Il me semble effectivement avoir vu cela quelque part mais je l'avais oublié.
Bon, faut que je rachète un carnet à LAL moi, ils se remplissent trop vite Laughing

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Tonino Benacquista   Lun 7 Mar 2011 - 11:44

Parution le 10/03

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tonino Benacquista   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tonino Benacquista
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: